Bombardier Sopwith 9700 Type 1 1/2 Strutter

Bombardier Sopwith 9700 Type 1 1/2 Strutter

Bombardier Sopwith 9700 Type 1 1/2 Strutter

Le Sopwith 9700 Type 1 ½ Strutter était une version bombardier monoplace de l'avion de chasse-reconnaissance biplace standard 1 ½ Strutter, produit pour le RNAS et destiné à être utilisé comme bombardier stratégique. Il a été produit en enlevant le cockpit arrière et en le remplaçant par une soute à bombes interne, capable de transporter quatre bombes de 65 livres. Les Français l'utiliseront plus tard pour transporter jusqu'à 18 bombes de calibre 120 mm. Les directives du RNAS montrent que le bombardier Strutter pouvait être utilisé avec quatre bombes, une mitrailleuse et 26 gallons d'essence, quatre bombes et aucun pistolet avec plus d'essence ou deux bombes, aucun pistolet et 47 gallons d'essence.

La première livraison d'un 9700 Type 1 ½ Strutter a été effectuée à RNAS Dover le 19 juin 1916, et la première unité à utiliser l'avion était la No.3 Wing, RNAS. Cette unité avait été mise en place pour effectuer des bombardements stratégiques aux côtés des Français, et était la première unité de ce type jamais créée, mais sa durée de vie était courte. L'escadre a commencé le mouvement vers la France le 16 mai 1916, mais le RFC était désespérément à court d'avions avant la bataille de la Somme et a demandé à l'Amirauté des Strutters. Finalement, 70 1 ½ Strutter ont été transférés du RNAS au RFC.

En conséquence, la première attaque dans laquelle le bombardier monoplace Strutter a été définitivement utilisé a été une attaque contre l'usine Mauser à Oberndorf le 12 octobre 1916. Cette attaque a été menée avec une force mixte d'avions français plus anciens et un escadron et demi de la Bombardier Sopwith. L'Escadron Rouge, entièrement équipé du Strutter, a trouvé sa cible. L'avion Sopwith a surperformé l'avion français utilisé d'une telle marge qu'un programme massif de production a été mis en place en France, tant pour les avions monoplaces que biplaces. La 3e Escadre effectua une série de raids avec un nombre limité d'avions au cours de l'hiver 1916-17, mais le RNAS manquait de pilotes. La 3e Escadre a été détruite en 1917 et sa dernière mission a été une attaque contre Fribourg le 14 avril 1917. L'avion survivant est allé aux Français.

Le monoplace 1 ½ Strutter a également été utilisé en petit nombre par un certain nombre d'autres unités RNAS en Europe, avant d'être progressivement abandonné au profit du D.H.4. Il a également été utilisé dans la mer Égée par les escadres n°2 et n°6 du RNAS et par l'escadron F de la RAF.

Le 9700-Type 1 ½ Strutter a également été utilisé par les Français. Les premières missions utilisaient des avions ex-RNAS, mais le type était également produit en France. Les missions notables comprenaient un raid sur Essen le 24 septembre 1916 et une attaque sur Munich le 17 novembre, après quoi les bombardiers ont traversé les Alpes pour atterrir près de Venise. Finalement, douze entreprises françaises ont participé à la construction du bombardier Strutter, mais au moment où l'avion était disponible en grandes quantités en 1917, il devenait obsolète. Malgré cela, il a été utilisé par un grand nombre d'escadrons français en 1917 et au début de 1918, avant que des appareils plus modernes ne soient disponibles.

Moteur : 110cv Clerget 9Z ou 130cv Clerget 9B
Longueur : 25 pieds 3 pouces
Largeur: 33ft 6in
Hauteur : 10 pieds 3 pouces
Vitesse maximale à 10 000 pieds : 98,5 mph avec un moteur de 130 ch, 94 mph avec un moteur de 110 ch
Plafond : 13 000 pieds

Armement
Pistolet Vickers de 0,303 pouces à tir vers l'avant
Quatre bombes de 65 lb (britanniques) ou 18 bombes de calibre 120 mm (françaises)


Sopavec 1½ Strutter

Le Sopwith 1½ béquille était un avion de chasse biplan britannique de la Première Guerre mondiale. Mis en service en 1916, il était employé aussi bien en tant que bombardier monoplace qu'en tant que chasseur biplace.

Il fut le premier avion britannique doté d'une mitrailleuse synchronisée (qui peut tirer à l'hélice sans toucher celle-ci) et il remplaça petit à petit les Airco D.H.2 et les Royal Aircraft Factory F.E.2. Grâce au 1½ béquille, les Britanniques purent mettre fin à la suprématie des monoplans Fokker au début de l'année 1916.

Le 1½ béquille (un sobriquet qui lui fut donné à cause de la disposition des entretoises de ses ailes) est développé par la Sopwith Aviation Company. L'appareil est doté d'aérofreins situés sur les ailes inférieures et il est propulsé par un moteur en étoile Clerget 9B de 130 ch (97 kW ).

Le prototype effectua son premier vol en décembre 1915 et fut mis en service à partir d'avril 1916. Quelques 1½ béquille ont été utilisés à partir de porte-avions et d'autres navires de guerre. Ceux-ci ont été désignés sous le nom de Strutter de navire. Près de 1 500 1½ béquille ont été commandées par le Corps royal d'aviation et le Royal Naval Air Service. Entre 4 200 et 4 500 appareils ont été fabriqués en France.

Fils successeur est le Sopwith chiot, une variante plus petite du 1½ béquille, qui s'illustra dans les duels aériens.


Sopavec 1½ Strutter

Le Sopwith 1½ béquille était un avion de chasse biplan britannique de la Première Guerre mondiale. Mis en service en 1916, il était employé aussi bien en tant que bombardier monoplace qu'en tant que chasseur biplace.

Il fut le premier avion britannique doté d'une mitrailleuse synchronisée (qui peut tirer à l'hélice sans toucher celle-ci) et il remplaça petit à petit les Airco D.H.2 et les Royal Aircraft Factory F.E.2. Grâce au 1½ béquille, les Britanniques purent mettre fin à la suprématie des monoplans Fokker au début de l'année 1916.

Le 1½ béquille (un sobriquet qui lui fut donné à cause de la disposition des entretoises de ses ailes) est développé par la Sopwith Aviation Company. L'appareil est doté d'aérofreins situés sur les ailes inférieures et il est propulsé par un moteur en étoile Clerget 9B de 130 ch (97 kW ).

Le prototype effectua son premier vol en décembre 1915 et fut mis en service à partir d'avril 1916. Quelques 1½ béquille ont été utilisés à partir de porte-avions et d'autres navires de guerre. Ceux-ci ont été désignés sous le nom de Strutter de navire. Près de 1 500 1½ béquille ont été commandées par le Corps royal d'aviation et le Service aéronaval de la Marine royale. Entre 4 200 et 4 500 appareils ont été fabriqués en France.

Fils successeur est le Sopwith chiot, une variante plus petite du 1½ béquille, qui s'illustra dans les duels aériens.

  • Belgique
  • États-Unis
  • La France
  • Japon
  • Lettonie
  • Pays Bas
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
    • Corps royal d'aviation
    • Service aéronaval de la Marine royale

    Détails des industriels français ayant produits les 4 797 Sopwith 1 1/2 Strutter :

    • Société anonyme Darracq : 755
    • Société anonyme des appareils d'aviation Hanriot : 840
    • Établissements d'aviation Robert Esnault-Pelterie : 735
    • Atelier d'aviation Lioré et Olivier : 595
    • Société des moteurs Salmson : 300 : 210
    • Société anonyme française de constructions aéronautiques : 300
    • Société anonyme d'applications industrielles du bois : 280
    • SCCA : 120
    • société de Lesseps : 212 : 200
    • Aéroplanes Morane-Saulnier : 250

    Un marquage permettant d'identifier le fabricant et le type était visible sur la dérive de l'appareil :

    • SO.D-type 1 : pour Sopwith 1 (1/2) construit sous licence par Darracq
    • SO.H-type 1 : pour Sopwith 1 (1/1) construit sous licence par Hanriot
    • SO.L-type 1 : pour Sopwith 1 (1/1) construit sous licence par Lioré et Olivier.

    Les britanniques désignent quant à eux les différentes versions du 1 1/2 Strutter de la manière suivante :


    Bombardier Sopwith 9700 Type 1 1/2 Strutter - Histoire

    Sopwith 1 Strutter
    bombardier monoplace

    Revoir la troisième partie
    Différenciateurs, précision et marquages ​​amp

    Sommaire

    Commenté par Robert Baumgartner


    Le bombardier Sopwith 1 Strutter à l'échelle 1/48 de Roden est disponible en ligne sur Squadron.com

    Contenu

    Comme prévu, le contenu est essentiellement le même que celui trouvé dans la sortie de la version biplace. Dans ce cas, la carotte D remplace G pour fournir l'insert de siège unique pour le haut du fuselage. Les ailes et les composants du fuselage sont toujours moulés dans du plastique transparent, ce qui est une bénédiction pour certains et un obstacle pour d'autres. L'idée est de permettre une réplication facile des zones recouvertes de cellon et de permettre l'imitation de la cellule par une légère couche de peinture sur une structure de couleur sombre. L'inconvénient est que le plastique est plus fragile à travailler et plus difficile à voir lors de l'élimination des joints.

    Une jolie frette de P-E fournit les portes d'accès au fuselage qui sont propres à cette variante ainsi que des détails pour le moteur, les jambes de force, les guignols et le tableau de bord. Les modélistes aux yeux d'aigle noteront également les pièces pour la prochaine version française.

    Les pièces en plastique sont bien moulées et présentent de bons détails nets. Les bases ont été fournies pour le cockpit, donc la possibilité de détails supplémentaires est là. La boîte de rechange s'agrandit grâce à la fourniture des deux types d'hélices ainsi qu'à une abondance de mitrailleuses ! Ces derniers articles étant particulièrement exquis.

    Le dièdre intégré sur les ailes monobloc permet un alignement sans problème, tout comme les entretoises centrales "W". Un ponçage soigneux et un montage à sec seront nécessaires pour les autres parties de l'assemblage, mais rien de tout cela ne devrait être nouveau pour les modélistes de cette ère d'avions.

    Les détails ne sont pas perdus sur les petits articles et toutes les pièces ont été entièrement formées.

    Précision

    Albatros Productions Datafile No.80 a été utilisé pour superposer les pièces. Une première comparaison a montré des écarts importants, mais il a été rapidement établi que les plans de Ian Stair n'étaient pas imprimés à la vraie échelle 1/48e. L'examen précédent sur la version biplace (utilisant le DF n°34) avait montré que tout allait bien et il en va évidemment de même ici en raison de la similitude des pièces.

    Le détail des nervures sur les ailes est merveilleusement subtil, tout comme l'effet de la structure interne sous le cockpit. L'aileron, l'empennage et le pont supérieur sont tout aussi bien faits.

    Options de marquage

    La grande feuille de décalcomanies est livrée avec des options pour 4 avions. Malgré les dangers potentiels des cocardes imprimées en une seule unité, mon exemple était dans un registre parfait. Les options fournies donnent une belle sélection du type de marquage appliqué aux machines RNAS.

    Une agréable surprise fut de voir que Roden s'était efforcé de fournir des bleus différents pour les cocardes britanniques et françaises.

    I) Sopwith 1 - Strutter N5134, décembre 1916.

    Cette machine construite par Westland a été livrée à l'origine à la 3e Escadre RNAS. Il a été transféré aux Français où ils ont peint leurs propres couleurs sur les cocardes et le gouvernail britanniques. Alors qu'il était piloté par le sergent Louis Pivette, il fut abattu le 16 mars 1917 par le Ltn. Kaemmel de Jasta 23.

    II) Sopwith 1 Strutter N5115, novembre 1916.

    Un autre avion RNAS de la 3e Escadre qui a été transféré à l'Aviation militaire française, le blanc 44 est représenté dans les couleurs qu'il portait avant toute surimpression.

    III) Sopwith 1 Strutter N5201

    Il s'agit du deuxième type 9700 de série à être produit par la firme Mann, Egerton & Co., Ltd. Il était destiné à être reçu par l'escadron F de la 2e Escadre RNAS en avril 1917.

    IV) Sopwith 1 Strutter N9706

    La 3e Escadre du RNAS a reçu cet appareil le 16 décembre 1916. Il a ensuite été transféré à l'Aviation militaire le 20 avril 1917, où il s'est écrasé alors qu'il était en service français.

    Conclusion

    Roden a fait un choix judicieux avec son entrée sur le marché à l'échelle 1/48ème. Il est important de pouvoir obtenir plusieurs variantes d'un même sujet. Le bonus ici est que nous avons également un type d'avion important.
    Conseillé.


    Bombardier Sopwith 9700 Type 1 1/2 Strutter - Histoire

    Première Guerre mondiale - Listes des pertes de la Royal Navy et des marines du Dominion
    Recherche et compilation par Don Kindell

    1er - 31 JANVIER 1917
    dans la date, l'ordre d'expédition/d'unité et de nom

    Insigne du bataillon Nelson, Royal Naval Division (Anthony Holmes, cliquez pour agrandir)

    Remarques:

    (1) Informations sur les victimes dans l'ordre - Nom, prénom, initiale(s), grade et partie du service autre que RN (RNR, RNVR, RFR, RMLI, etc.), numéro de service (qualifications uniquement, également si Dominion ou Indian Marines ), (sur les livres d'un autre navire/établissement à terre, O/P – au passage), Destin

    (2) C liquez pour les abréviations

    (3) Cliquez ici pour les listes de nom dans la page d'accueil des victimes

    Lundi , 1 janvier 1917

    Cadmus, sloop

    ELLIS, William H, Shipwright 2c, 345696 (Ch), maladie

    Goodwood , dragueur de mines à aubes, endommagé par une mine nette dans le détroit du Pas de Calais

    BENNETT, George A, mécanicien, RNR, ES 4867 , tué

    FRONT EST

    RNAS, Escadron de véhicules blindés

    GRAHAM, Skeffington , Maître mécanicien, F 2852, maladie dans le Caucase

    __________

    Vernon , Torpedo School, Portsmouth

    KERVELL, William J, Maître 1c, 123532, maladie

    Victoire, RN Barracks /Base , Portsmouth

    O’BRIEN, Michael, premier matelot de pont, RNR, DA 11868, noyé

    Vivid, RN Barracks / Base , Devonport

    MACGILLVRAY, William, matelot de 3e classe, J 62859, maladie

    Mardi , 2 janvier 1917

    Eriska , yacht de location

    LANG, Hugh, Ty/Ingénieur sous-lieutenant, RNR, noyé

    Ganges , Établissement d'entraînement, Shotley/Harwich

    ALLEN, Robert S, Signal Boy, J 54490, maladie

    Orama, croiseur marchand armé

    PARKER, James, soldat, RMLI, 5195 (Ch), accident

    Mercredi , 3 janvier 1917

    Pembroke, RN Caserne/Base, Chatham

    IVES, George W, Stoker 1c, 310663, maladie

    Victoire, caserne RN /Base , Portsmouth

    MACINTYRE, John, Matelot, RNR, DA 13383, maladie

    SINCLAIR, James J, Seaman, RNR (Shetland Section), L 625, maladie

    jeudi , 4 janvier 1917

    Pembroke, RN Caserne/Base, Chatham

    CAMPBELL, Kenneth, premier maître, 155385, maladie

    Service aéronaval de la Marine royale

    PORTER, George H, Ty/Sub Lieutenant, RNVR, maladie au Royaume-Uni

    FRONT OCCIDENTAL

    RNAS, 8th Squadron, rattaché au RFC, France

    TODD, Allan S, Ty/Flight Lieutenant, tué

    __________

    Victoire, caserne RN /Base , Portsmouth

    HUNT, Henry, Matelot de 1re classe, 197934, maladie

    vendredi , 5 janvier 1917

    AVANT DE SALONIKA

    RNAS Mudros

    HOLLIDGE, Walter T, Air Mechanic 1c, F 8633, DOW en Grèce

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, bataillon Nelson

    DYETT, Edwin L, Ty/Sub Lieutenant, RNVR, exécuté à St Firmin sur ordre de la cour martiale générale de campagne pour désertion

    __________

    Victoire, caserne RN /Base , Portsmouth

    SHEWAN, Arthur, Matelot, RNR (Section Shetland), L 202, maladie

    samedi , 6 janvier 1917

    Colombelle, croiseur marchand armé

    HALL, Bertram A, Greaser, MMR, 680245, maladie

    Renommée, vieux destructeur

    DICKSON, David S, matelot de 2e classe (RFR B 3074), 231520 (Dev), décédé à Singapour

    FRONT OCCIDENTAL

    RNAS Dunkerque, Belgique

    EVEREST, Harry W, Aviateur 1c, F 18675, accidentellement abattu

    __________

    Dépôt de la Royal Navy, Crystal Palace

    FORD, James D, matelot de 3e classe, RNVR, Mersey Z 2522, maladie

    Vernon , Torpedo School, Portsmouth

    FORD, Charles, matelot de 2e classe, 121743, maladie

    Vivid, RN Barracks / Base , Devonport

    IRVINE, William J, matelot de 3e classe, J 59177, maladie

    MAYELL, Herbert R G, intendant du navire, 341139, maladie

    dimanche , 7 janvier 1917

    Donside, chalutier de location, dragueur de mines, extrait et coulé en mer du Nord

    CAINE, Reginald W, Matelot de pont, RNR, DA 11214

    GRAY, William M, mécanicien, RNR, ES 554

    SMITH, James, mécanicien, RNR, TS 421

    SPINK, Ernest V, Tondeuse, RNR, TS 4684

    YALLOP, Ernest J, Matelot, RNR, DA 10817

    Egmont , Base navale, Malte

    AMBLER, Richard C, mécanicien de l'air 1c, F 8547, maladie

    Ganges , Établissement d'entraînement, Shotley/Harwich

    POOLE, Lewis L, ingénieur, RNR, ES 4597, maladie

    Président, Siège social Ship, Londres

    WHYTE, Marcus F B, Act/Capitaine (ret), maladie

    Strathclova , chalutier de location, dragueur de mines

    SOWERBUTTS, Henry, Matelot, RNR, DA 319, maladie

    Victoire, caserne RN /Base , Portsmouth

    TUCKER, Alfred, Stoker 1c, 309995, maladie

    Lundi , 8 janvier 1917

    Andoni, navire à vapeur, torpillé et coulé par le U.35 en Méditerranée comprenant :

    KAVANAGH, James, matelot, RNR, A 8640

    Edgar, vieux croiseur

    BABEY, Frederick, Stoker 1c, K 23785, maladie

    Iron Duke, cuirassé Dreadnought

    KERLEY, Etherlbert C, Maître, 202238 (Po), noyé

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Anson, France

    CABLE, John L, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 4211, maladie

    __________

    RND, bataillon Howe

    ESPLEN, Robert W, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 487, congédié, maladie au Royaume-Uni

    Torcello, bateau à vapeur

    MCKINNON, Allan, Matelot de 1re classe, RNR, C 3322, maladie

    Tithonus, vapeur d'abordage armé

    TAYLOR, Charles S, matelot de 2e classe, MMR, 703318, sur les livres de Zaza, yacht de location, noyé

    Mardi , 9 janvier 1917

    Baynesk, navire à vapeur, torpillé et coulé par le U.39 en Méditerranée comprenant :

    COE, James A, matelot de 1re classe, RNVR, Bristol Z 5301

    Cornwallis, cuirassé pré-Dreadnought, torpillé et coulé par U.32 en Méditerranée

    CRUMPLER, Arthur S, Act/Leader Stoker, SS 112057 (Ch)

    DAVIES, Roland, Matelot de 2e classe (RFR B 5666), 213456 (Dev)

    ELWEL, John W, Stoker 1c (RFR B 9643), SS 107090 (Ch)

    EVANS, William H, soldat, RMLI, 18385 (Ch)

    FALZON, Francesco, Stoker, RNR (maltais), F 441

    FOX, Harry, Stoker 1c (RFR B 2692), 298334 (Po)

    GRAY, Albert E, Musicien, RMB, RMB 2120

    MARSTON, Walter, Stoker, RNR, S 3518

    MARTIN, Tom, chauffeur principal, K 7009 (Ch)

    NEWMAN, Robert, Stoker 1c, K 11856 (Ch)

    NICOL, Thomas, Stoker 1c (RFR B 6122), 285906 (Ch)

    NORRIS, Richard (de son vrai nom, mais a été Elijah Norris), Stoker 1c, K 3982 (Ch)

    PRATT, Sidney A, Stoker 1c, K 22801 (Ch)

    SCOTT, Henry W, Stoker Petty Officer (Stylos), 160031 (Ch)

    Excellent, école d'artillerie, Portsmouth

    STONE, William, Maître de 1c, 148368, maladie

    Jacinthe, ancien croiseur léger

    BRIDGEMAN, l'hon. RICHARD O B, Commandant, accident

    Mercredi , 10 janvier 1917

    Berwick , croiseur

    MANNING, Job H, Compagnon, DOI

    Calgarian , croiseur marchand armé

    BRUCE, Walter, matelot de 3e classe, RNCVR, VR 3198, maladie

    Monarch, cuirassé Dreadnought

    WALKER, William J, Officier's Cook 1c, 365233, maladie

    Orion, cuirassé Dreadnought

    SARGENT, Fred W, Maître, 220552, maladie

    Pembroke, RN Caserne/Base, Chatham

    MUIRHEAD, John (vrai nom, mais a servi comme John Smith), matelot de 2e classe (RFR B 871), 135881, maladie

    Artillerie royale de la marine

    MANSELL, Harry, Gunner, RMA, RMA 11565 (RFR B 1032), congédié, maladie au Royaume-Uni

    Victoire, caserne RN /Base , Portsmouth

    SUTHERLAND, William R, Seaman, RNR, L 208, maladie

    WILLIAMS, Francis J, Stoker 2c, K 36878, maladie

    Vivid, RN Barracks / Base , Devonport

    WEATHERILL, Tom H, Garçon 1c, J 41308, maladie

    jeudi , 11 janvier 1917

    Le roi Alfred , croiseur

    SNELL, John, signaleur principal, 219213, maladie

    Ludlow , dragueur de mines à aubes , perdu le 29 décembre 1916

    WILSON, William, mécanicien, RNR, TS 1841, DOW

    FRONT OCCIDENTAL

    11 janvier-13 mars opérations sur la rivière Ancre par la 63e (RN) Division,

    dont action de Miaumont 17-18 février

    RND, Bataillon Hawke, France

    DICK, David, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 3952, accident, DOW

    vendredi , 12 janvier 1917

    Obscur, destructeur

    NIVEN, Allan, artificier de la salle des machines, RNR, EA 1993, maladie

    RND, Bataillon des Capots

    JACKSON, John, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 2848, maladie

    Dépôt de la Royal Navy, Crystal Palace

    LAW, Charles S, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 2027, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    EVANS, Thomas, Stoker 1c (RFR A 3796), 158120 (Dev), maladie

    WEAKS, John, maître de maison, 171923, maladie

    samedi , 13 janvier 1917

    Lucia , navire de dépôt sous-marin

    SYERS, Charles H, Stoker 1c, K 29870 (Po), noyé

    Narval, destructeur

    ROOKE, Hubert J, matelot de 217896 (Dev), maladie

    Pittendrum, dériveur de filet embauché

    MCPHERSON, George, 2e main, RNR, DA 3380, noyé

    AVANT DE SALONIKA

    Service aéronaval de la Marine royale

    VALLINGS, Ranulph K J, Ty/Flight Sub Lieutenant, maladie en Grèce

    dimanche , 14 janvier 1917

    Donegal, croiseur

    BOYD, Adam, Stoker 1c, K 11204 (Dev), accident

    Croiseur léger et intrépide

    LEDGARD, Arthur, matelot de 3e classe, J 56146 (Po), noyé

    Fox , vieux croiseur léger

    SALEA, Mahomad, Seedie, (aucun numéro de service indiqué), maladie

    Penshurst (Q.7), collier Q-ship, endommagé en action avec UB.37 (coulé) en Manche

    BURRANS, George F (de son vrai nom, mais a servi sous le nom de George F Burrnas), matelot de 2e classe (RFR B 3600), 220397 (Dev), tué

    GARRETT, John E, signaleur, RNVR, Pays de Galles Z 1570, tué

    Royal Naval Air Service, monoplace volant, éclaireur biplan tracteur Nieuport Type II, en vol de reconnaissance depuis Thasos, Grèce, n'est pas revenu

    PEBERDY, Warner H, Ty/Flight Lieutenant, présumé noyé

    RND, 3e bataillon de réserve

    BOOTH, Samuel, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 7793, congédié, maladie au Royaume-Uni

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    COLE, Joseph W, Stoker 2c, K 37083, maladie

    WOODLEY, Frank, Stoker 2c, K 38602 (Dev), maladie

    Renarde, vieux destructeur

    ELLIOTT, Frank, matelot de 2e classe, J 178 (Dev), maladie

    Lundi , 15 janvier 1917

    Adriatique, bateau à vapeur

    DAVIDSON, James, Matelot de 1re classe, 193155, maladie

    Attentive II , navire-mère pour petites embarcations auxiliaires, Douvres

    MCLEOD, Donald, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 769, maladie

    Pembroke, caserne/base RN, Chatham

    KIDD, Charles H, matelot de 3e classe, J 63650, maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, 1er Bataillon RM, France

    GOVIER, George A, soldat, RMLI, 17544 (Po), DOW

    RND, 2nd Field Company, Divisional Engineers, France

    KENMIR, Frederick, Sapeur, RM, S 5609 (Deal), tué

    __________

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    ARCHER, William, Stoker Petty Officer, 298383, maladie

    JOHNSON, Richard, matelot de 3e classe, J 63521, maladie

    MACKAY, William B, Seaman, RNR, A 9243, maladie

    MASTERS, Frederick W, Stoker 2c, K 36772, maladie

    Mardi , 16 janvier 1917

    Cameo , chalutier de location, dragueur de mines

    LEAHY, William D, Trimmer, RNR, TS 1833, maladie

    Diadem , Stoker's Training Ship, Portsmouth, ancien croiseur

    GREEN, Maurice H, Stoker 2c, K 37726, maladie

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    CHARLTON, Albert, Maître 2c, 129899, ​​maladie

    GIGGS, James E, matelot de 3e classe, J 63323, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    MILLIS, William J, Stoker 2c, K 38734, maladie

    Mercredi , 17 janvier 1917

    Pembroke, caserne/base RN, Chatham

    STANNARD, Robert W, Matelot, RNR, DA 5340, maladie

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    JONES, Ernest A, matelot de 2e classe, MMR, (aucun numéro de service indiqué), maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    PARRY, Thomas W, matelot, RNR, A 6800, maladie

    jeudi , 18 janvier 1917

    Carol , graisseur, RFA

    HEATH, Fred C, Ty/Sous-lieutenant, RNR, maladie

    Gai, vieux destructeur

    MOORE, William J R, éminent télégraphiste, J 1313, maladie

    Dauphin , Dépôt de sous-marins, Gosport

    HUMPHRYES, John A, Stoker 1c, K 9178 (Ch), maladie

    Furet , destroyer, torpillé et endommagé par UC.21 en Manche

    KEEBLE, George, matelot de 2e classe, J 15145 (Po), DOW

    Puissant, navire-école portuaire, Devonport, ex-croiseur

    SHOEBRIDGE, Robert P, Garçon 2c, J 60925, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    COWLING, John, chef Stoker, 133124, maladie

    MACKAY, Murdo, Seaman, RNR, A 3093, (ex-Otway), maladie à l'hôpital de Plymouth

    vendredi , 19 janvier 1917

    E.36, sous-marin, coulé dans une collision avec E.43 en mer du Nord

    ALEXANDER, Edwin J, matelot de 2e classe, J 12975 (Ch)

    BROWNE, Clement C F, Boy Telegraphist, J 44913 (Ch)

    CHEETHAM, Arthur B, Artificier de la salle des machines 2c, M 1219 (Po)

    CONEY, Herbert H, Stoker Petty Officer, 304521 (Po)

    DOE, Frederick, Stoker 1c, K 15739 (Po)

    FRANCAIS, James S, Stoker 1c, K 21432 (Ch)

    GREEN, George L, Signaleur, J 20410 (Ch)

    HARRINGTON, Charles H, matelot de 2e classe, J 3799 (Ch)

    HICKLING, Ernest A, matelot de 2e classe, J 9382 (Dev)

    JENKINS, Sidney R, Artificier de la salle des machines 3c, M 104

    KIDDLE, Albert E, Stoker 1c, K 11319 (Ch)

    KIELY, Bartholomew, Matelot de 2e classe, J 5381 (Ch)

    PETIT, John W, Stoker 1c, K 16569 (Po)

    MANNING, James G, chauffeur principal, K 4616 (Po)

    MCCOR MACK, Alfred, Stoker 1c, 231071 (Dev)

    MCGREGOR-ROBERTSON, Thomas B S, Lieutenant

    MCLAREN, Arthur M, Stoker 1c, K 19059 (Ch)

    MIDWINTER, Albert E, Maître, 190036 (Ch)

    MILLS, Harry E, matelot de 2e classe, 236743 (Po)

    MOYES, William E, Matelot de 1re classe, J 5979 (Dev)

    NEWELL, Harry B, matelot de 2e classe, 224578 (Ch)

    OLDEN, Charles R T, Artificier de la salle des machines 3c, 272471 (Po)

    PALMER, Horace J, Matelot de 1re classe, J 1595 (Dev)

    PIPER, Walter E, Stoker 1c, K 15488 (Ch)

    POTE, Bertram C, Maître, 238217 (Dev)

    RICHARDSON, John R, Artificier de la salle des machines 2c, M 1401 (Po)

    RICKARDS, Lionel R, Act/Leader Stoker, K 2078 (Po)

    RYDER, Dudley W, lieutenant

    TRICKETT, Herbert, grand télégraphiste, J 19270 (Po)

    TWYNAM, Hugh, Act/Lieutenant, RNR

    WARD, Alfred E, matelot de 2e classe, 238778 (Ch)

    Ganges , Établissement d'entraînement, Shotley/Harwich

    MOODY, Frederick V, Boy Telegraphist, J 54055, maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, 189e Brigade Light Trench Mortar Battery, attaché bataillon Hawke, France

    SHIPLEY, George, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1324, tué

    RND, 189e Brigade Light Trench Mortar Battery, attaché Hood Battalion, France

    MCALEER, John, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 6620, tué

    RND, Bataillon Drake, France

    ROBSON, Percy, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 3912, tués

    RND, Bataillon Nelson, France

    BUCKMASTER, William, matelot de 2e classe, RNVR, London Z 4324, tué

    HURST, George, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 5098, tué

    __________

    Dépôt de la Royal Navy, Crystal Palace

    WILDE, Harold, matelot de 3e classe, RNVR, Bristol Z 9943, maladie

    Southampton, croiseur léger, tous noyés

    IRLANDE, Ralph, capitaine de corvette

    KNIGHT, Tom R, matelot de 2e classe, J 2585 (Po)

    MEAGHAN, William, matelot de 2e classe, J 9165 (Po)

    STARKEY, Ernest R, matelot de 2e classe, J 5879 (Po)

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    MARK, Andrew C, matelot de 3e classe, J 63905, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    HICKS, Arthur J, Stoker 1c, 288927, maladie

    samedi , 20 janvier 1917

    Britannique, navire de forage RNR, Terre-Neuve

    KIRBY, William A, matelot, Terre-Neuve RNR, X 3003, maladie

    Bulgare, navire à vapeur, torpillé et coulé par le U.48, au sud-ouest de l'Irlande

    MCDONALD, Evander, matelot, RNR, C 2997, noyé

    MORRISON, Alexander, matelot de 1re classe, RNR, Z 3763, noyé

    Eagle , navire-mère de la patrouille auxiliaire, Liverpool, plus tard Eaglet

    HEATH, William T, premier maître (RFR A 2726), 133648 (Po), DOW au Royaume-Uni

    Régiment de la Gold Coast, attaché

    LEEDER, Claude T, Chef de musique 1c, RMB 18, maladie au Ghana

    Nouvelle comète, chalutier de location, dragueur de mines, extrait et coulé en mer du Nord

    BLYTH, Clifford, Matelot de pont, RNR, DA 6847

    BURCH, Robert N, matelot de pont, RNR, DA 11528

    CLARKE, Arthur F, 2e main, RNR, SA 215

    CROSBY, James, mécanicien, RNR, ES 4528

    CUMBERLAND, Henry, Tondeuse, RNR, TS 2176

    GIBBONS, Martin, Tondeuse, RNR, TS 2519

    LAKE, George A, matelot de pont, RNR, DA 6561

    MANZIE, Thomas, mécanicien, RNR, ES 2919

    MARTIN, Joseph H, matelot de pont, RNR, DA 7534, DOW

    Perth, vapeur d'embarquement armé

    EGGLETON, Fred J, soldat, RMLI, 19409 (Ch), accident

    Raven III, ex-Raven II, ex-Raven, chalutier de location, dragueur de mines

    AGNEW, Thomas R, Ty/Skipper, RNR, se sont noyés

    THOMPSON, Ernest, matelot, RNR, DA 1791, noyé

    RND, 8e bataillon de retranchement pour Hood Battalion

    DAVEY, Sidney W, matelot de 2e classe, RNVR, Sussex Z 501, maladie au Royaume-Uni

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Hood, France

    BARRATT, Arthur P, matelot de 2e classe, RNVR, London Z 5155, tué

    BOOTH, Samuel J, matelot de 2e classe, RNVR, London Z 2958, DOW

    CROUCH, Ernest W, matelot de 2e classe, RNVR, London Z 5189, tué

    RND, Bataillon Nelson, France

    WILLIAMS, John (vrai nom, mais a servi comme David Evans), matelot de 2e classe, RNVR, Wales Z 2398, tué

    __________

    croiseur marchand teutonique , armé

    SMITH, Andrew, Trimmer, ROR, 908166, maladie

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    RECKITT, Charles E, Ty/Surgeon, maladie au Royaume-Uni

    SHARPE, Arthur, artificier en chef de la salle des machines 1c, 268385, est décédé

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    BONNING, George T, Stoker 2c, K 38613, maladie

    dimanche , 21 janvier 1917

    Brillant, navire de dépôt, ancien croiseur léger

    NICOLSON, James, Seaman, RNR, D 1486, maladie

    Croisé, destructeur

    KING, George A, artilleur, noyé

    Duchesse d'York , patrouilleur à aubes

    IVES, Aaron, ingénieur, RNR, ES 1172, est décédé

    AFRIQUE ORIENTALE ALLEMANDE

    Corps expéditionnaire d'Afrique de l'Est

    SMART, Walter, Privé, RMLI, 11282 (Ch), maladie

    __________

    Vice-consul de la Marine, Funchal

    GOLD SMITH, Cecil De La M, Commandant, RNR, maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, 1er Bataillon RM, France

    WYATT, William, soldat, RMLI, S 907 (Ch), DOW

    RND, Bataillon Drake, France

    DARROCH, Duncan, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 6317, tué

    EVANS, Clarence, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 3002, tués

    STEVENS, Matthew, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 2913, tué

    RND, Bataillon Hawke, France

    ROSS, Alexander, officier marinier, RNVR, Clyde Z 1267, tué

    RND, Bataillon Nelson, France

    SMART, Charles, matelot de 2e classe, RNVR, R 273, DOW

    __________

    RND, 63e train divisionnaire

    CLATWORTHY, Norman C, soldat, RM, S 1894 (accord), congédié, maladie au Royaume-Uni

    Sentinelle , croiseur léger

    MCGIRR, John F, Boy 1c, J 41654, maladie

    Vernon , Torpedo School, Portsmouth

    BROWN, Joseph W, matelot de 2e classe, J 19639, maladie

    Jeune Fred , dériveur de filet embauché

    SPANTON, Robert, 2e main, RNR, SA 1203, maladie

    Lundi , 22 janvier 1917

    Balmoral , dragueur de mines à pagaie loué

    STONE, Frederick, Cook, MMR, (aucun donné), noyé

    Bonaventure , navire de dépôt sous-marin, ex-croiseur léger

    FORREST, Michael, Leading Stoker, 228321 (Po), maladie

    Linwood, bateau à vapeur

    CAPEL, James H, matelot de 3e classe, J 56182, non retracé

    STEWART, Norman, matelot de 1re classe, RNVR, Pays de Galles Z 974, non retracé

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Drake, France

    WARNER, Charles V, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 34, DOW

    RND, Bataillon Hawke, France

    GLEN, John, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 1007, DOW

    RND, Bataillon Nelson, France

    COWIE, John W, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 1202, tués

    HAMER, Thomas, matelot de 2e classe, RNVR, R 64, tué

    PHILPOTT, Frederick, matelot de 2e classe, RNVR, London Z 4283, tué

    SYMONS, Arthur, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 6400, tué

    VATON, Etienne A, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 5074, tué

    WALDEN, Harold J, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 887, tué

    __________

    Tamar , Base navale, Hong Kong

    AH-KAI, (aucun autre nom indiqué), matelot de 2e classe (chinois), (aucun numéro de service indiqué), maladie

    Mardi , 23 janvier 1917

    Andes , croiseur marchand armé

    STEVEN, Walter, matelot, RNR, A 9220, maladie

    Limewold , chalutier de location, dragueur de mines

    DONALDSON, William S, Trimmer, RNR, DA 593, décédé

    RMLI, Division de Plymouth

    LAWRENCE, Alfred J, sergent suppléant, RMLI, 3503 (Ply), maladie au Royaume-Uni

    FRONT OCCIDENTAL

    Royal Naval Air Service, France, Sopwith 1 1/2 Strutter 9700 Type bombardier biplan tracteur de retour d'un bombardement avec bombe suspendue, le personnel au sol stabilisant l'avion lorsque la bombe a largué et a explosé, le sous-lieutenant de vol MH Stephens grièvement blessé et le sous-lieutenant de vol TR Shearer blessé

    FRASER, Alexander, chef mécanicien de l'air, F 874, président II, base comptable, Londres et autres lieux, tué

    SIMS, Francis G, chef mécanicien de l'air, F 1296, tué

    RND, 3rd Field Company, Divisional Engineers, France

    PITTOCK, John H, Sapeur, RM, S 1053 (Deal), maladie

    RND, Bataillon Nelson, France

    ELLIOTT, Desmond G, matelot de 2e classe, RNVR, R 304, tué

    __________

    Dépôt de la Royal Navy, Crystal Palace

    BROWN, Henry W, Aviateur 2c, F 25093, maladie

    ACTION HORS SCHOUWEN

    Simoun, destroyer, torpillé et coulé par le destroyer allemand S.50 en mer du Nord

    ATKINS, Henry R, ​​chauffeur principal, K 7427 (Ch)

    AUTON, Reginald T, télégraphiste ordinaire, J 28593 (Ch)

    BENNETT, Francis A, matelot de 2e classe, 211730 (Ch)

    BLACK, Henry J, Maître de Cuisinier, M 2575 (Ch)

    BONNETT, Herbert E A, matelot de 3e classe, J 59859 (Ch)

    BOOTH, Albert, matelot de 3e classe, J 56050 (Po)

    CAMP, Victor G, matelot de 3e classe, J 23814

    CLOSE, Herbert, matelot de 2e classe, J 22395 (Ch)

    COTON, John, matelot de 3e classe, J 56029 (Po)

    DARKER, John, matelot de 2e classe, J 17737 (Ch)

    DISTON, Amos, Stoker 1c (RFR B 9880), SS 107379 (Ch)

    FARRANT, William T, intendant des officiers 2c, L 5946

    FITZROY, Edward H, lieutenant

    FUTTER, Arthur W, Matelot de 1re classe, 236471 (Ch)

    GALLANT, Alfred W, matelot de 3e classe, J 40051 (Po)

    GOODMAN, Charles E, Signaleur, J 18130 (Po)

    GOODRUM, Charles W, Signaleur, RNVR, Bristol Z 5203

    GRIFFITHS, Thomas, télégraphiste de premier plan, J 12978 (Dev)

    GURNEY, Charles E, matelot de 2e classe, J 2424 (Ch)

    HARRIS, Joseph, matelot de 2e classe, 191655 (Dev)

    HINCHLIFFE, Percy, matelot de 2e classe, J 10198 (Ch)

    HOOD, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 7667

    HOWE, Arthur, Stoker 1c, 293827 (Ch)

    INMAN, Edwin T, commandant

    JOHNSON, Ernest, matelot de 3e classe, J 56026 (Po)

    JOHNSON, William A, intendant des officiers 3c, L 5676 (Ch)

    KNOTT, Charles J H, matelot de 2e classe, J 3191 (Ch)

    LAMBERT, David, Stoker 1c, K 22813 (Ch)

    LEE, Charles H, Stoker 1c, K 30084 (Ch)

    LEE, William G, premier signaleur, J 6174 (Ch)

    LUDBY, Alfred G, matelot de 2e classe (RFR B 2626), 177913 (Ch)

    MADDISON, Brian A, Act/Sous-lieutenant, RNR

    MITCHELL, David, matelot de 2e classe, J 18400 (Ch)

    NOTMAN, George W W, Maître, 221596 (Ch)

    OATLEY, Maurice J, matelot de 3e classe, J 46888 (Ch)

    PAGE, Victor A, Stoker 1c, K 26880

    PARKER, George C, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 10096

    PARSELL, John E, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 2046

    PURCELL, Charles T, matelot de 2e classe, 205004 (Po)

    REVELL, Stanley H, Yeoman of Signals, 201407 (Ch)

    ROOT, Frederick G, matelot de 2e classe, SS 3195 (Ch)

    ROZEE, Thomas G A, matelot de 2e classe, J 4568 (Ch)

    SAYER, Edward W, matelot de 2e classe, J 7630 (Ch)

    SCOTT, Archibald, Chef Stoker, 280108 (Dev)

    TURNER, Arthur E, matelot de 2e classe (RFR B 2374), 171502 (Ch)

    WITHERS, Maxwell J, Act/Stoker Petty Officer, K 413 (Ch)

    WOODER, James, officier marinier, 232422 (Ch)

    Indomptable, croiseur léger, le canon glacé a éclaté en tirant

    STRETCH, Herbert C, Maître (RFR B 10892), 193750 (Ch), accident

    TAPPENDEN, Alfred B, matelot de 2e classe, 223171 (Ch), accident

    __________

    Stoïque, remorqueur de sauvetage

    PALMER, George A, matelot de 2e classe, MMR, 863168, maladie

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    CURTIS, George H, matelot de 3e classe, J 64113, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    FRANCIS, Henry T, Stoker 2c, K 38325, maladie

    Mercredi , 24 janvier 1917

    AFRIQUE ORIENTALE ALLEMANDE

    Corps expéditionnaire d'Afrique de l'Est

    MEDLAND, Alfred H, soldat, RMLI, 14915 (Ply), maladie

    __________

    Jessamine, sloop de flotte

    HARLAND, Eli, Stoker 1c, 280160, maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RNAS, Escadron n°8, France

    MACKENZIE, Colin R, Ty/Flight Commander, tué

    RND, Bataillon Hawke, France

    FAWCETT, Arthur, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1206, DOW

    ROBSON, Harry, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 252, DOW

    RND, Bataillon Hood, France

    MCCORMICK, Ian C, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, tué

    RND, Bataillon Nelson, France

    ROBERTS, Ernest M, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 9058, DOW

    __________

    Sarnia , vapeur d'abordage armé , collision

    PICKERING, John, Stoker 1c, K 13418 (Dev)

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    HOSKINS, William B, Stoker 2c, K 39133, maladie

    jeudi , 25 janvier 1917

    Arlanza , croiseur marchand armé

    ASHBY, Alfred R, pompier, MMR, 745222, maladie

    Egmont , Base navale, Malte

    PETERS, Charles R, Air Mechanic 2c, F 4372, maladie

    King George V , cuirassé Dreadnought

    SOUTHWELL, Charles W, Officier's Cook 1c, 356563, maladie

    Laurentique, croiseur marchand armé, extrait et coulé au large de l'Irlande du Nord

    ABBOTT, Frederick J, matelot, RNR, B 5317

    ABBOTT, John A, soldat, RMLI, 11488 (Ch)

    ABBOTT, Maxwell, matelot, RNR, DA 10521

    ALLEN, William, pompier, MMR, 897504

    ANDREWS, Albert H, Maître 2c, 160634 (Dev)

    ANSTIS, George H, Maître 2c (RFR A 3657), 143466 (Dev)

    ARCHER, George W, Greaser, MMR, 440715

    ASHCROFT, Robert, pompier, MMR, 862993

    ASTBURY, Herbert T, Caporal, RMLI, 8778 (Ply)

    ATKINSON, Alfred, soldat, RMLI, 18693 (Ply)

    AUSTIN, Rufus S M, Chef Armurier (Stylos), 1558078 (Dev)

    AYLES, Alexander, matelot de pont, Terre-Neuve RNR, X 1697

    BAKER, William A, soldat, RMLI, 18143 (Ch)

    BALDWIN, William E, intendant, MMR, 676700

    BALL, Ernest F, Storehouseman 1c, HM Dockyard, civil de l'Amirauté

    BARTLETT, Charles, Maître 1c (RFR B 957), 157842 (Dev)

    BATHO, Percy J, Matelot de 1re classe, 219684 (Po)

    BEAUMONT, Freund, Ty/Assistant Payeur, RNR

    BEESLEY, Thomas, intendant, ROR, 597155

    BELL, Laurence W, Ty/Sous-lieutenant, RNR

    BELL, William, Graisseur, MMR, 867678

    BENOIT, James J, Seaman, Terre-Neuve RNR, X 2272

    BIRKENHEAD, Thomas A, matelot, RNR, A 2616

    NOIR, Hugh, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 5/2423

    BOWDLER, William F, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    BOWER, Alwyn, soldat, RMLI, 17305 (Ch)

    BOWER, Edward, compagnon de forgeron, MMR, 889166

    BRAMHALL, Thomas, pompier, MMR, 793374

    BRENNAN, Patrick, Matelot, RNR, A 5825

    BRENTON, George, Matelot, Terre-Neuve RNR, X 1502

    BRINSTON, Leslie, Seaman, Terre-Neuve RNR, X 305

    BROOKS, Arthur E, Scullion, MMR, 113434

    BROWN, James R, Ty/Ingénieur Sous-lieutenant, RNR

    BROWNE, George E R, Lieutenant, RNR

    BUCKLEY, John, Matelot, RNR, A 5077

    BULLER, Sydney, agent de télégraphie sans fil, RNR, WTS 414

    BULLEY, Thomas, Matelot, RNR, B 4482

    BURKE, John, Yeoman of Signals (RFR A 3185), 138847 (Dev)

    BURNS, James, matelot, RNR, B 3636

    BYERS, George, Greaser, MMR, 903348

    CAIN, William L, intendant, MMR, 681873

    CALDER, William, matelot, RNR, A 2999

    CAMILLERI, Laurence, Pompier, MMR, 708955

    CAMPBELL, Charles D, Tondeuse, MMR, 852424

    CARLISLE, James, Ty/Lieutenant ingénieur, RNR

    CARR, Edward, Stoker, RNR, S 3855

    CARR, James J, Greaser, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    CARTER, Norman, Privé, RMLI, 20284 (Ch)

    CATLIN, Albert F, soldat, RMLI, 17516 (Ch)

    CATON, Peter, Ty/Ingénieur sous-lieutenant, RNR

    CHAPMAN, Joseph, intendant, MMR, 737038

    CHATTERTON, Henry (vrai nom, mais a été Harold Coughlin), Trimmer, MMR, 867057

    CHETHAM, James, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    CHRISTIAN, John, matelot, RNR, B 5148

    CLARK, N (initiale seulement), assistant steward, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    COAFFEE, George E, maître d'armes, 182942 (Dev)

    COCHRAN, John, soldat, RMLI, 18904 (Ch)

    COLES, William, matelot de 2e classe, J 9294 (Dev)

    COLLACOTT, Thomas J, Maître 1c (RFR A 3419), 142707 (Dev)

    CONNEELY, Patrick, Matelot, RNR, A 5040

    COUGHLAN, Dennis, matelot, RNR, A 5113

    COVE, Awdry L, Rédacteur principal, MMR, 874979

    COYLE, John, pompier, MMR, 369480

    CRAIG, Thomas H, délégué syndical, MMR, 751343

    CRAZE, Thomas, pompier, ROR, 809365

    CRELLIN, Sam, Matelot, RNR, B 4874

    CROTTY, Thomas J, pompier, MMR, 747502

    CULL, Joseph W, soldat, RMLI, 20242 (Ch)

    CUMBY, Erastus, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 1777

    CUNNINGHAM, William, soldat, RMLI, 18574 (pli)

    CUTHBERT, Ralph, Maître de 1c, 176117 (Dev)

    DAVIES, John V, Signaleur ordinaire, RNVR, Tyneside 1/158

    DAVIES, Joseph, matelot, RNR, A 4590

    DAYMOND, George H, Ty/Lieutenant ingénieur, RNR

    DE BLAQUIERE, Hon. Alan B, sous-lieutenant, (Antrim O/P)

    DINAN, Francis F, matelot de 2e classe, RNVR, Pays de Galles Z 2529

    DODD, Richard F, intendant, ROR, 692032

    DODDEMEADE, Frank A, matelot, RNR, B 4846

    DONOGHUE, John, pompier, MMR, 908148

    DONOVAN, John, Matelot de 1re classe (RFR B 5996), 219332 (Dev)

    DOODSON, Alfred J, Cook, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    DOOLEY, Patrick, Greaser, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    DOUGHERTY, Alfred, matelot, RNR, C 3615

    DOYLE, Christopher, matelot, RNR, A 5878

    DOYLE, John, matelot, RNR, B 5367

    DUSTAN, John, Cook's Boy, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    DYER, Harold, matelot, RNR, B 3945

    EDNEY, James H, Maître 1c (RFR A 1070), 113286 (Dev)

    EDWARDS, Frederick, Peintre, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    ELLIOTT, George L, Ty/Ingénieur sous-lieutenant, RNR

    EVERSFIELD, Stephen, Tondeuse, ROR, 781584

    EWING, Robert T, Maître 1c (RFR B 4540), 231949 (Dev)

    FARLEY, Joseph, matelot, RNR, C 3747

    FENWICK, John, assistant-cuisinier, MMR, 830647

    FISHER, Charles A, soldat, RMLI, 18880 (Ch)

    FISHER, Richard, Électricien, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    FITZGERALD, Walter, matelot, RNR, C 2465

    FLEMING, John, matelot, RNR, A 2320

    FLETCHER, James, pompier, MMR, 873086

    FORSHAW, John, pompier, MMR, 681580

    FREAKE, Ephraim, Seaman, Terre-Neuve RNR, X 2213

    GAMBLE, Alfred E, Matelot de 1re classe (RFR B 4263), 194663 (Dev)

    GARDINER, Edward, pompier, MMR, 908142

    GASSER, Joseph H, Maître 1c (RFR A 1741), 120067 (Dev)

    GAULE, James, Matelot, RNR, A 4974

    GAVIN, Peter, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    GENTLE, John, soldat, RMLI, 18345 (Ch)

    GIBBINS, James W, Ty/Ingénieur Lieutenant, RNR

    GILL, George, maître de 1c, 195552 (Po)

    GODFREY, Alfred E, Cooper, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    GODFREY, Robert R, chef de cuisine, MMR, 594655

    GOODALL, George, soldat, RMLI, 18168 (Ch)

    GOODALL, Wilfred H, Signaleur, RNVR, Londres Z 5087

    GOSS, Eldred, Seaman, Terre-Neuve RNR, Z 357

    GRAY, Frederick B, Artificier de la salle des machines, RNVR, Clyde 4/1823

    GREEN, Arthur E, Greaser, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    GREEN, Norman W, Greaser, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    GRIFFITHS, Denis S, Signal Boy, J 47837 (Dev)

    GRIFFITHS, Robert E, Matelot de 1re classe, RNR, A 2771

    GROVES, Frederick T, Tondeuse, MMR, 778678

    HAGAN, John, matelot, RNR, A 4276

    HAGAN, William, Sergent, RMLI (RFR A 619), 3160 (Ply)

    HAINES, William C, assistant steward, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    HALLIDAY, Rees, Shipwright, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    HALSALL, Thomas, Tondeuse, ROR, 852812

    HANCOCK, Joseph, soldat, RMLI, 17678 (Ch)

    HARDING, Richard A, Matelot de 1re classe, 189014 (Po)

    HARGATE, Leonard, soldat, RMLI, 18352 (Ch)

    HARTILL, Harry, soldat, RMLI, 17537 (Po)

    HAWKES, Edward J, soldat, RMLI, 20165 (Ch)

    HEANEY, Daniel, Matelot, RNR, A 4995

    HEANEY, John, matelot, RNR, A 4997

    HEDGE, John A, soldat, RMLI, 15351 (Ply)

    HENNESSEY, James A, pompier, ROR, 778461

    HILL, Robert, matelot, RNR, C 2107

    HILL, William J, matelot, RNR, D 2348

    HILTON, Allen P, Graisseur, MMR, 884190

    HINDS, Alec, Tondeuse, MMR, 787272

    HITCHIN, Frank, Privé, RMLI, 20234 (Ch)

    HOBBS, William G, charpentier de marine 2c, M 21471 (Dev)

    HODGES, Arthur C, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    HOLBROOK, Henry S, intendant, MMR, 538989

    MIEL, Samuel S, Signaleur ordinaire, RNVR, Bristol Z 1664

    HOOPER, Samuel M, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 1865

    HOSIER, Arthur, Scullion, MMR, 851884

    HOYLE, William C, Stoker, RNR, S 3445

    HUGHES, Alfred G, matelot, RNR, A 3667

    HUGHES, William G E, intendant responsable, MMR, 676630

    HURST, Charles E, Ty/Ingénieur Commandant, RNR

    HYDE, George E, soldat, RMLI, 15426 (Ply)

    ILES, William H, chef cuisinier, MMR, 736333

    INGHAM, Robert E, matelot, RNR, A 2105

    JACKSON, Laurence, Tondeuse, MMR, 867053

    JAGO, William H, Premier maître, 160954 (Dev)

    JAMES, David T E, Lieutenant, RNR

    JAMES, Harry, intendant adjoint, ROR, 457410

    JAMES, John, matelot, RNR, C 3721

    JAMIESON, Alex, Tondeuse, MMR, 697537

    JAMIESON, Thomas, Ty/Lieutenant ingénieur, RNR

    JAMIESON, William J G, Maître, 234416 (Dev)

    JARVIS, George E, délégué syndical adjoint, MMR, 637485

    JONES, Hugh, intendant, ROR, 619939

    JONES, James, pompier, MMR, 597150

    JONES, John, intendant, MMR, 726753

    JORDAIN, Samuel, matelot, RNR, C 2296

    KEELY, Bernard, Sergent, RMLI (RFR A 1039), 4488 (Ply)

    KELLY, Thomas, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    KENNEDY, Edward, Act/Bombardier, RMA 10168, (RMA HQ Eastney O/P)

    KENNY, John, matelot, RNR, A 4996

    KEWLEY, Joseph, matelot, RNR, B 4726

    KIRKHAM, William, boucher en chef, MMR, 643228

    KNIGHT, Alexander, Matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 2/212

    LACEY, Joseph, assistant cuisinier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    LANGTON, Frank, responsable de la graisse, MMR, 678257

    LARMOUR, Edward A R, Ty/Ingénieur Lieutenant, RNR

    LAVERTY, Ambrose, charpentier de marine 2c, M 21469 (Dev)

    LAVERTY, William A, Matelot de 1re classe, 218192 (Dev)

    LAWRENCE, Ernest W, matelot de 2e classe (RFR B 2434), 211909 (Dev)

    LAWRIE, J (initiale seulement), pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    LESTER, Joseph R, Caporal suppléant, RMLI, 13181 (Ch)

    LEWIS, Robert P, Artificier en chef de la salle des machines, RNR, EA 1461

    LLOYD, Walter F L, charpentier de marine, MMR, 707093

    LODDEY, Sidney W, Maître 1c (RFR B 4800), 203282 (Dev)

    LUCAS, Harold A, Trimmer, MMR, (aucun numéro de service répertorié)

    LUSCOMBE, Andrew, Maître, 214377 (Dev)

    LYNCH, Michael, matelot, RNR, A 5860

    MACAULAY, Aulay, Matelot, RNR, A 3360

    MACDONALD, Angus, Matelot, RNR, A 3467

    MACDONALD, Norman, Matelot, RNR, B 3279

    MADDOCKS, Leonard E, Graisseur, MMR, 881861

    MAGNER, John, charpentier de marine, MMR, 542436

    MAHONEY, Patrick, matelot, RNR, C 2531

    MAIN, William, artificier de la salle des machines, RNR, EA 1680

    MARSH, Alfred G T, soldat, RMLI, 17972 (Ply)

    MARSHALL, Henry P, Signaleur, RNVR, Mersey Z 1637

    MASHEDER, William, Scullion, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    MASON, Alfred V, signaleur, RNVR, Pays de Galles Z 2496

    MATTHEWS, Pat, Greaser, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    MCADAM, James, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    MCDONALD, Robert, Trimmer, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    MCEVOY, John, matelot, RNR, A 3167

    MCGARRY, Thomas, pompier, ROR, 750721

    MCGHIE, William W, artificier de la salle des machines, RNVR, Clyde 3/1782

    MCGREGOR, Leslie, Tondeuse, MMR, 851563

    MCGREGOR, Thomas, matelot, RNR, B 3752

    MCKEAN, James, Matelot de 1re classe (RFR B 5698), 209507 (Dev)

    MCKIBBIN, John E, matelot, RNR, B 4803

    MCLEAN, James, matelot, RNR, B 5278

    MCLEAN, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 3/2297

    MCNEILL, William A, lieutenant, RNR

    MCQUADE, Alexander, Stoker 1c, 277718 (Dev)

    MCVICAR, John, Ty/Ingénieur sous-lieutenant, RNR

    MEEK, William, pompier, MMR, 347614

    METCALF, Thomas, compagnon de charpentier, ROR, 510882

    MICKLEBURGH, Sidney A, soldat, RMLI, 17998 (Ch)

    MIDGLEY, Ernest E, Ty/Ingénieur sous-lieutenant, RNR

    MILLER, Andrew, soldat, RMLI, 17680 (Ch)

    MILLER, David, matelot, RNR, A 3659

    MILNE, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 2233

    MILTON, James T, pompier, MMR, 841321

    MITCHELL, Robert R, Ty/Ingénieur Lieutenant, RNR

    MOLONEY, Martin, matelot, RNR, B 5237

    MOORE, James, signaleur, RNVR, Bristol 2/1357

    MOORHOUSE, Edward, 2e Boucher, MMR, 640251

    MORGAN, Joseph, cuisinier de navire, MMR, 784459

    MORGAN, Richard, Lieutenant, RNR

    MORRIS, Alfred, intendant, MMR, 675303

    MUGFORD, Jacob, matelot, Terre-Neuve RNR, X 531

    MULLANE, Timothy, Matelot de 1re classe (RFR B 2116), 181569 (Dev)

    MURPHY, Lawrence, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 1817

    MURRAY, James, matelot, Terre-Neuve RNR, X 1446

    NEWBERY, Bernard C C, Ty/Assistant Payeur, RNR

    NEWMAN, George H, Matelot de 1re classe, 227726 (Dev)

    NEWMAN, Michael, matelot, RNR, C 2143

    NICOLSON, Duncan, matelot, RNR, A 5305

    NORISH, Alfred, premier maître, 136926 (Dev)

    O’BRIEN, John, matelot, RNR, A 2438

    O’CALLAGHAN, A (initiale seulement), Scullion, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    O’CONNELL, Michael, matelot, RNR, B 5170

    ODELL, William M, matelot de 2e classe, J 28287 (Ch)

    O’DONNELL, Colman, Matelot, RNR, A 5054

    OLDREY, Egbert H, pompier, MMR, 861905

    OLIVER, John, matelot, RNR, A 2269

    OLLOSSON, Charles, intendant, MMR, 681653

    O’NEILL, Michael, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    ONEY, Roscoe, Graisseur, MMR, 844380

    O’REILLY, Thomas, Matelot, RNR, A 3586

    O’SULLIVAN, Thomas, matelot, RNR, B 2878

    PALETHORPE, Frederick, assistant boulanger, MMR, 691933

    PARC, Ernest G, intendant, MMR, 784457

    PARSONS, Charles, intendant, MMR, 591589

    PARTINGTON, William K T, délégué syndical, MMR, 579494

    PEARSON, George, écrivain, ROR, 579371

    PENNEY, Edward J, soldat, RMLI, 20445 (Ch)

    PERRETT, J (initiale seulement) J, assistant cuisinier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    PIKE, Thomas, Premier maître (Stylos), 149384 (Dev)

    PIPER, William H, Tondeuse, MMR, 808844

    POUNCEY, G (initiale uniquement) W, Stoker, MMR, (aucun numéro de service répertorié)

    PROCTOR, Robert, Tondeuse, MMR, 863007

    PUDDICOMBE, William, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 2136

    PYM, Frank, Matelot, RNR, A 4655

    QUINLAN, Thomas, matelot, RNR, C 2466

    RAFTER, Daniel, intendant, MMR, 623145

    RANDALL, Thomas C, Signaleur, RNVR, Bristol Z 1711

    RANDELL, Frederick, Seaman, Terre-Neuve RNR, X 816

    RANDELL, Robert, matelot, RNR, B 3607

    RATTIGAN, James, pompier, ROR, 908155

    REEVES, Henry J, matelot, RNR, B 5172

    REID, Robert A, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 2/1969

    REVILLE, Patrick, Matelot, RNR, B 2410

    REYNOLDS, Laurence, Matelot, RNR, B 4554

    REYNOLDS, Montague J, Act/Bombardier, RMA 10853

    RICH, Charles, Steward, MMR, 770096

    RICHARDS, John C, compagnon de l'armurier, M 3867 (Dev)

    RICHARDSON, Arthur, Matelot de 1re classe, RNR, A 2864

    RILEY, Thomas, pompier, MMR, 778388

    ROBERTS, James D R, Maître 2c (RFR A 3984), 147492 (Dev)

    ROBERTS, Joseph, plombier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    ROBERTS, William J, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    ROCK, Frank E, chirurgien (Emgcy)

    ROGERS, Simeon, Matelot, RNR de Terre-Neuve, X 1138

    ROYLE, Francis L, Voilier, MMR, 735086

    RUSHBROOK, John, Tondeuse, MMR, 877631

    RUSHTON, Charles H, délégué syndical, MMR, 643229

    RUTLEDGE, George R, Ty/Engineer Lieutenant Commander, RNR

    SANDISON, Robert G, matelot, RNR, L 1446

    SAXBY-THOMAS, Douglas R, capitaine de corvette

    SCOTT, Robert, Signal Boy, J 48888 (Dev)

    SEWELL, Herbert, Ty/Ingénieur Lieutenant, RNR

    SHEEDY, Frederick A, matelot de 2e classe, RAN, 2426 (HMAS Sydney O/P)

    SHERWOOD, William H T, Graisseur, MMR, 862587

    SINNOTT, Thomas, matelot, RNR, A 2455

    SKINNER, Hugh, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    SMART, George J, assistant cuisinier, MMR, 735522

    SMITH, Alfred E, Graisseur, MMR, 817581

    SMITH, John, matelot, RNR, A 3738

    SMITH, John R, soldat, RMLI, 20393 (Ch)

    SMITH, Luke, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 979

    SMITH, William J, Tondeuse, MMR, 886725

    SNELGROVE, Frederick J, soldat, RMLI, 20447 (Ch)

    SOUTHCOTT, Henry J, intendant de poste de malade, 350685 (Dev)

    STARK, Alfred J, Maître 2c (Garde-côtes), 128000 (Dev)

    STEELE, Andrew, Assistant-cuisinier, MMR, 737290

    STEELE, Ernest T, Steward, MMR, 695421

    STEELE, Thomas, Act/Lieutenant, RNR

    STEVENS, George W R, Scullion, MMR, 877754

    STUBBINGS, George, soldat, RMLI, 20271 (Ch)

    SUTHERLAND, Andrew T, matelot, RNR, L 430

    SUTTON, Alfred, soldat, RMLI, 18110 (Ch)

    TARDIVEL, Frank, Stoker Petty Officer (Garde-côtes), 279894 (Po)

    TAYLOR, Albert E, Premier maître, 156355 (Dev)

    TAYLOR, Charles A, Premier maître (RFR A 3195), 137905 (Po)

    THEAKSTONE, James, matelot de 2e classe, J 17048 (Ch)

    THOMAS, John W, matelot, RNR, D 1480

    THOMPSON, John, Tondeuse, ROR, 885539

    THOMPSON, Richard J, Ty/Warrant Telegraphist, RNR

    TODMAN, Alfred, Tondeuse, MMR, 816995

    TROY, Robert, Maître de 1c (RFR A 2238), 127812 (Dev)

    TUCKER, John C, matelot, RNR de Terre-Neuve, X 985

    WALLACE, Charles J, Steward, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    WALLS, James, Matelot, RNR, D 1625

    WALTERS, Leslie E, matelot, RNR, DA 10382

    WARBURTON, Harold J, Signaleur, RNVR, Mersey Z 1451

    WARREN, Charles E, pompier, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    WATKINS, Frederick T, pompier, MMR, 809440

    WEBB, Leonard C, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 4/2270

    WEBSTER, Edmund, Maître 1c (RFR A 1544), 123040 (Dev)

    ALLÉ, Frederick A M, soldat, RMLI, 18255 (Ch)

    WHITE, Arthur E, matelot de pont, RNR de Terre-Neuve, X 1447

    WIGG, Arthur C, Shipwright, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    WILCOCKS, Robert, Maître, 231604 (Po), (Excellent O/P)

    WILDMAN, Arthur A, pompier, MMR, 732193

    WINDIBANK, Percy H, matelot de 2e classe, 232300 (Po)

    WINKER, Thomas, Trimmer, MMR, (aucun numéro de service indiqué)

    WINTERTON, Ernest, Matelot de 239256 (Dev)

    SAGESSE, Albert J, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 2197

    WOODHALL, Abel F, pompier, MMR, 784536

    WOODROW, William F, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 3/1882

    WOODS, John A, matelot, RNR, A 2737

    WOOLLARD, Frederick, Matelot, RNR, D 2027

    WORSFOLD, William, caporal, RMA, RMA 13209

    WREN, John L, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 3/1979

    WRENCH, Herbert, Matelot de 1re classe (RFR B 6870), 198082 (Ch)

    YARNTON, Edwin J, soldat, RMLI, 18342 (Ch)

    JEUNE, Herman L, Steward, MMR, 484890

    JEUNE, Wallace, matelot, Terre-Neuve RNR, X 1884

    YULE, Victor D, Signaleur, RNVR, Clyde Z 7978

    Magpie (2), navire de défense de barrage/navire de dépôt, Southampton

    YETMAN, Clement, matelot, Terre-Neuve RNR, X 1458, tué

    ML.525, lancement de moteur

    HOCKING, Thomas, mécanicien automobile, RNVR, MB 728, décédé

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Hood, France

    RUSHWORTH, James, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 9028, DOW

    SMART, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 6922, tué

    TAYLOR, William, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 4414, tué

    WATSON, Arnold E, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 8998, tués

    RND, Bataillon Nelson, France

    MORFEE, Percival E, Matelot de 2e classe, RNVR, R 25, maladie

    vendredi , 26 janvier 1917

    Ava, paquebot, parti de Liverpool le 26, coulé à cette date, peut-être par le U.45 (non confirmé par des sources sous-marines) pertes navales :

    GREEN, Frederick C, artilleur, RMA, RMA 9752

    MOORE, Joseph R, Bombardier, RMA, RMA 9296

    Euryale, croiseur

    RANKIN, Edward, Stoker 1c (RFR B 6908), SS 101463 (Ch), DOW en Inde

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Hood, France

    RICHARDS, John R, matelot de 2e classe, RNVR, Pays de Galles Z 103, tué

    __________

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    MILBURN, William, matelot de 3e classe, J 58261, maladie

    SWINN, Wilfred E, Stoker 2c, K 38841, maladie

    samedi , 27 janvier 1917

    Ark Royal, porte-hydravions

    PARK, William, Ty/Lieutenant Commandant, RNVR, maladie

    Artiste, charbonnier engagé par l'Amirauté, torpillé et coulé par le U.55 dans le canal St George's

    CLARK, Andrew L, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 5033

    JONES, George, matelot de 1re classe/acteur intérimaire, RNVR, Pays de Galles Z 3335

    Pembroke, caserne/base RN, Chatham

    SHEALS, John J, Maître 1c, 161948, noyé

    Offre de dépôt RM

    MALE, Edgar R, soldat, RMLI, S 1868 (Po), maladie au Royaume-Uni

    RMLI, 1er Bataillon de Réserve

    GRAY, Walter, soldat, RMLI, S 1832 (Ch), maladie au Royaume-Uni

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, 1er Bataillon RM, France

    STOREY, Joseph, soldat, RMLI, S 976 (Ch), tué

    YOUNGER, Andrew, soldat, RMLI, S 967 (Ch), tué

    RND, Bataillon Drake, France

    COWIE, John, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 7796, DOW

    dimanche , 28 janvier 1917

    Jacamar, chalutier de location, dragueur de mines, coulé dans une collision dans le détroit du Pas de Calais

    COULSON, John, mécanicien, RNR, ES 2899

    GRIFFIN, John, matelot, RNR, SD 1337

    RIDDELL, John H, matelot de pont, RNR, SD 316

    SOUTHWELL, James, 2e main, RNR, SA 1700

    WALTERS, Sydney A, tailleur, RNR, TS 3086

    Ocean Harvest , dériveur loué, bateau de patrouille

    WRIGHT, Harold B, 2e main, RNR, SA 2470, noyé

    Orvieto , croiseur marchand armé

    WALLER, Edward A, Trimmer, ROR, 850235, maladie

    Redpole , destructeur

    CULVER, William J, matelot de 2e classe, 194929, maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, Bataillon Nelson, France

    ALLUM, James L, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 4348, DOW

    Lundi , 29 janvier 1917

    K.13, sous-marin de la flotte, a coulé accidentellement au large du sud-ouest de l'Écosse, relevé et réparé sous le nom de K.22. (Le Capf Goodhart est décédé le lendemain)

    BEVIS, George W, Stoker 1c, K 8719 (Po)

    BRADLEY, Tom, artificier de la salle des machines 3c, 272472 (Ch)

    CLARK, Stephen C, Act/Lead Stoker, K 5824 (Dev)

    CORNISH, Herbert, Stoker 1c, K 19219 (Dev)

    DICKINSON, John, Stoker 1c, K 11895 (Po)

    DYMOND, Ridgeway, Stoker 1c, K 14330 (Dev)

    FENSOM, Walter A, Chef Chauffeur, 297570 (Ch)

    FIELDWICK, George, Stoker Petty Officer, 201111 (Ch)

    GODDARD, Henry C, Stoker 1c, K 20432 (Po)

    HALLIHAN, Timothy, Stoker 1c, K 12408 (Dev)

    HOLE, Frederick S, surveillant adjoint, civil de l'Amirauté

    HOOPER, Richard, Stoker 1c, K 8871 (Dev)

    HOWARD, Frederick J, Act/Leader Stoker, K 9207 (Ch)

    KIRK, James, ouvrier, civil de l'Amirauté

    LANE, Arthur E, lieutenant-ingénieur

    LEWIS, William J, ouvrier, civil de l'Amirauté

    MITCHELL, Thomas, chauffeur principal, 302275 (Dev)

    NEAT, Frank T, électricien, civil de l'Amirauté

    PORTER, Frederick R, Maître, 171745 (Dev)

    PRATT, Herbert, maître d'équipage

    ROBERTS, John A, artificier de la salle des machines, RNR, EA 1629

    ROBERTS, William L, Stoker 1c, K 1715 (Dev)

    SCARLETT, Alfred, Stoker 1c, K 12902 (Ch)

    SIMPSON, Horace, Stoker 1c, K 4303 (Po)

    SMITH, Frederick W G, Artificier en chef de la salle des machines 2c, 270355 (Ch)

    SMITH, William C, ingénieur, civil de l'Amirauté

    ACIER, John, contremaître, civil de l'Amirauté

    STRACHAN, William A, ingénieur, civil de l'Amirauté

    BLANC, Leonard, Stoker 1c, K 15229 (Po)

    WILLIAMS, Robert W, matelot de 2e classe, J 3706 (Dev)

    WILLIAMSON, George J, Act/Stoker Petty Officer, 229331 (Dev)

    RNAS, Président II

    DAWES, Wilfred D S, mécanicien de l'air 1c, F 8938, DOW au Royaume-Uni

    Dépôt de la Royal Navy, Crystal Palace

    BERRY, Wilfred, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 1810, maladie

    Snakefly, canonnière fluviale

    CARLTON, George, matelot de 2e classe, 229634 (Ch), noyé

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    MILES, Irving B, commandant (retraité), maladie

    Mardi , 30 janvier 1917

    K.13, sous-marin de la flotte, a coulé accidentellement le 29 janvier

    GOODHART, Francis H H, Commandant (commandant du sister-boat K.14), noyé lors d'une tentative d'évasion

    Orotava, croiseur marchand armé

    JONES, Samuel, Trimmer, MMR, (aucun numéro de service indiqué), maladie

    FRONT OCCIDENTAL

    RND, 3rd Field Company, RM Divisional Engineers, France

    MCKIERNAN, John, Sapeur, RM, S 5362 (Deal), maladie

    __________

    Victoire, caserne/base de la RN, Portsmouth

    OGDEN, John J, Seaman, Terre-Neuve RNR, X 2294, maladie

    Vivid, caserne/base de la RN, Devonport

    DAVEY, William H, Stoker 1c, SS 113720, maladie

    Mercredi , 31 janvier 1917

    Pembroke, caserne/base RN, Chatham

    DODD, Richard J, premier maître, 119091, maladie

    Meneau RNAS

    HART, William H, mécanicien aérien 1c, F 10845, décédé au Royaume-Uni

    Vernon , Torpedo School, Portsmouth

    SCUTT, Harry C, matelot de 2e classe, SS 5986, maladie


    Sopwith 1 1/2 Strutter Modèle 9400

    Le Sopwith 1 ½ Strutter est un travail d'équipe. Dagaith a commencé le projet au début de 2009 et je l'ai rejoint pour aider à la recherche et aux skins. Malheureusement, son engagement envers la qualité et la pression du temps ont empêché Dagaith de terminer le modèle 3D avant d'être enrôlé dans l'armée (Estonie) en juin. J'ai continué à travailler sur le cockpit et les skins, mais je n'ai pas pu faire les derniers ajustements et générer les fichiers LOD nécessaires au jeu. [Dagaith a utilisé une version ultérieure de 3dMax qui ne rendrait pas dans la version que j'ai.] Heureusement, Laton a terminé les LOD il est possible de préparer le Strutter pour le jeu. Le modèle de vol a été réalisé par Peter01, le mitrailleur par P10ppy. Les ensembles finalcockpit et skin sont mes efforts. Southside Bucky a effectué des tests bêta et a offert de précieux conseils pour peaufiner le modèle et les skins pour la sortie.

    Des skins en haute définition (2048 x 2948) et en définition standard ((512 x 512) seront publiés avec le modèle. Un ensemble de caches pour le B Flight 43 Squadron RFC est inclus par défaut. Des skins supplémentaires sont disponibles dans la section téléchargement. Les ensembles de skin 512 ne sont PAS interchangeables. Vous pouvez réduire le set hidef à 1024, mais si vous le faites, conservez les ensembles de décalcomanies associés. .

    Il existe un fichier son avec le 130 HP Clerget pour votre dossier son.

    Le Strutter fut le premier avion britannique doté d'un canon Vickers synchronisé. Il y a eu plusieurs versions. Le premier, de type biplace d'observation, était connu du RNAS et du RFC sous le nom de série 9400, puis des Français sous le nom de 1A2. Le 9400 est la version modélisée ici. Une version ultérieure à un seul siège, adaptée au bombardement, appelée série 9700, a d'abord été produite pour le Royaume-Uni. Les Français ont non seulement construit les deux versions, mais en ont fabriqué environ deux fois plus (4500) que les Britanniques. Les premières versions de bombardiers français ont été identifiées comme 1B2 (avec un équipage de 2). Les versions françaises ultérieures, similaires au 9700, s'appelaient 1B1 (un équipage d'un seul). La version 1B2 sortira pour First Eagles après ce modèle. Le type 1B1/9700 peut venir plus tard. Il y avait une autre variante, un intercepteur monoplace, utilisé pour la défense nationale de la région de Londres., qui était équipé d'un ou deux canons Lewis et d'un cockpit à l'arrière des ailes, où le mitrailleur était initialement placé. Toutes les versions avaient des aérofreins sur les ailes inférieures intérieures qui ne sont pas opérationnels sur le modèle, et n'étaient souvent pas favorisés par les équipages car ils créaient une maniabilité « pâteuse ».

    Un ensemble substantiel de skins sera publié en conjonction avec ce modèle. Veuillez vous abstenir de publier des skins supplémentaires jusqu'à ce que tous les skins originaux soient publiés.

    Standard res 512 RFC et RNAS série 9400 belge, français 1A2 et 1B2 tous en préparation. Ils seront en place dès que possible.


    Gameplay

    Chacun des 6 tours a 10 phases - il y a quelques phases standard de préparation de tour et des phases de démolition de tour nécessaires au début et à la fin d'un tour. Ceux-ci sont presque tous traités simultanément par tous les joueurs, alors ne vous laissez pas décourager par 10 phases. Ce qui sépare mon expérience de ce jeu et des autres jeux de cet acabit, c'est que la phase de placement des travailleurs (c'est-à-dire les actions à Hallertau) est loin d'être la seule phase dans laquelle votre paralysie d'analyse peut être librement exercée.

    Cette phase supplémentaire induisant des AP est le Progrès dans lequel vous déblayez le sol (en ramassant des pierres) et améliorerez les bâtiments entourant votre ferme/centre communautaire. Cela vous donnera finalement plus de travailleurs avec lesquels utiliser le prochain tour.

    Vos ouvriers/cubes bleus interagiront avec 13 ressources différentes, 4 types de cartes différents et cinq bâtiments dans le but d'obtenir (plus d'ouvriers, car c'est toujours une bonne chose) et d'obtenir le plus de points de victoire.

    Dix phases, 13 ressources, jusqu'à présent Uwe… mais c'est vraiment beaucoup plus simple qu'il n'y paraît à première vue. Les mécanismes sont évidemment le résultat d'un concepteur chevronné et expert au point que même dans votre premier jeu, les règles disparaîtront rapidement et vous jouerez correctement au jeu au lieu du livre de règles. J'ai quelques jeux où je me réfère toujours constamment aux règles (ici je regarde vos Champs de Feu).

    La seule véritable interaction que vous aurez avec les autres joueurs consiste à refuser des espaces d'action à vos adversaires ou, plus précisément, à rendre les espaces d'action plus chers pour eux. Ce jeu est la quintessence du solitaire multijoueur, et je considère que c'est une bonne chose. Une grande partie de votre cerveau est engagée à optimiser vos choix que tout hasard supplémentaire serait malvenu, c'est-à-dire que vos adversaires essaieraient activement de renverser vos plans servirait à réduire l'expérience.

    Il y a un peu d'aléatoire (conduit par 4 jeux de cartes) et une certaine variabilité de configuration en raison du fait d'avoir 8 jeux de cartes dont vous n'avez qu'à tirer 2. Cette quantité d'entropie est à peu près parfaite pour cela & #8216Jeu de niveau expert’. Vous laissant juste réagir à l'état du jeu et non aux autres joueurs (pour la plupart). Vous n'avez vraiment que deux décisions : si le coût par action en vaut la peine et comment optimiser au mieux le coût de vos améliorations de bâtiment. Malgré la corne d'abondance de ressources dont vous avez besoin pour prendre en compte ces deux décisions, vous vous retrouvez avec ce que je pense être un jeu assez simple et pourquoi vous pouvez rapidement abandonner le livre de règles.

    Pendant la phase d'actions, dans l'ordre du tour, les joueurs placeront leur réserve ou leurs ouvriers sur le plateau et résoudront immédiatement l'effet. Cela continue jusqu'à ce que chaque joueur ait épuisé son pool d'ouvriers ou ait réussi. Le plateau Action a 20 cases et elles peuvent être choisies au maximum 3 fois chacune. Si un ouvrier a déjà été placé sur la case action, vous devrez envoyer deux ouvriers pour recommencer cette action. (Pouvez-vous deviner combien d'ouvriers auront besoin d'activer l'espace une troisième fois ?) Le temps d'arrêt entre vos tours ne dépasse pas quelques minutes et le jeu se déroule à un rythme correct. Pour un jeu à quatre joueurs aussi réfléchi, c'est un exploit.

    À chaque tour, la rangée supérieure de travailleurs sera supprimée, ce qui crée une mini-économie d'offre et de demande pour les espaces d'action. Les espaces les plus populaires (c'est-à-dire la vente de terrains/mairie) auront rarement moins de 2 travailleurs et devraient être pris (à mon humble avis) à chaque occasion possible. Ils sont le seul espace qui vous accorde des Joyaux, qui sont souvent nécessaires pour économiser votre bacon vers la fin de la partie.

    De nombreuses cartes vous permettront également de piocher une autre carte lorsque vous les jouez, et avoir la possibilité de jouer des cartes à tout moment peut conduire à jouer un combo de 2 ou 3 cartes même si ce n'est pas votre tour de cartes que vous venez de jouer. ramassé - beau. Remplir les conditions pour jouer aux cartes est le jeu tactique principal ici. Vous choisirez des espaces d'action en fonction des cartes en main et pas nécessairement de ce qui vous donne le plus de ressources.

    L'autre considération tactique principale est de savoir comment améliorer le plus efficacement votre centre communautaire. Ceci est fait dans l'autre phase d'induction de PA Progress. Pendant la phase de progression, vous faites glisser votre centre communautaire aussi loin à droite que vos cinq bâtiments communautaires le permettent. Vous les faites glisser correctement en payant leurs coûts d'amélioration - qui sont chacun différents et de plus en plus chers. À la fin du jeu, vous paierez effectivement 6 fois ce que vous avez payé au premier tour.

    Au fur et à mesure que vous améliorez vos bâtiments communautaires et faites glisser votre centre communautaire vers la droite, vous débloquerez plus de travailleurs (votre communauté florissante peut soutenir plus de travailleurs), vous permettant de faire plus d'actions. Vous commencez le jeu avec 6 travailleurs et cela peut augmenter d'un par quart de centre communautaire jusqu'à un maximum de douze. Mais le but principal du déplacement de votre centre communautaire est d'obtenir ces points de victoire, dont la grande majorité proviendra de l'amélioration de vos bâtiments, c'est-à-dire du déplacement de vos bâtiments vers la droite.

    Il existe de nombreux autres mécanismes que je ne développerai pas ici, il suffit de dire que la main experte d'Uwe est très visible tout au long du jeu et que les différentes interactions et combos qui peuvent être effectués sont gratifiants.


    Pays utilisateurs [ modificateur | modifier le code du fichier ]

    Détails des industriels français ayant produits les 4𧐝 Sopwith 1 1/2 Strutter :

    • Société anonyme Darracq  : 755
    • Société anonyme des appareils d'aviation Hanriot  : 840
    • Établissements d'aviation Robert Esnault-Pelterie : 735
    • Atelier d'aviation Lioré et Olivier  : 595
    • Société des moteurs Salmson : 300  : 210
    • Société anonyme française de constructions aéronautiques  : 300
    • Société anonyme d'applications industrielles du bois  : 280
    • SCCA  : 120
    • société de Lesseps : 212  : 200
    • Aéroplanes Morane-Saulnier  : 250

    Un marquage permettant d'identifier le fabricant et le type était visible sur la dérive de l'appareil :

    • SO.D-type 1 : pour Sopwith 1 (1/2) construit sous licence par Darracq
    • SO.H-type 1 : pour Sopwith 1 (1/1) construit sous licence par Hanriot
    • SO.L-type 1 : pour Sopwith 1 (1/1) construit sous licence par Lioré et Olivier.

    Les britanniques désignent quant à eux les différentes versions du 1 1/2 Strutter de la manière suivante :


    First Eagles - Première Guerre mondiale et petite enfance - Add-On Aircraft

    Le Fokker D.II était destiné à remplacer les Eindeckers. Il transportait une seule mitrailleuse et utilisait le gauchissement des ailes au lieu des ailerons. La production de l'avion était lente et au moment où un grand nombre était disponible, il avait été surclassé par les Nieuport 11. Cependant, il a été utilisé sur le front de l'Est jusqu'à la fin de 1917.

    J'ai fait trois skins pour le D.II - une peinture verte, un camouflage bicolore et un camouflage trois couleurs. J'ai également inclus un ensemble complet de numéros de série (fictifs) pour les avions allemands. J'ai inclus mes modèles de skinning pour ceux qui souhaitent faire des skins différents.

    Crédits
    Mes remerciements à Ojcar pour avoir créé le fichier de données pour le Fokker D.II.
    Aussi, mes remerciements à Nix qui a fourni le fichier son du moteur Oberursel 100hp.

    instructions d'installation
    Pour FE1 - Décompressez le fichier et déplacez les dossiers nommés "FokkerD2" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Vous devez également déplacer le fichier son "OberurselUI.wav" dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Pour FE2 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "FokkerD2" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Ensuite, dans le dossier FirstEagles/Objects/Decals, créez un nouveau dossier nommé "FokkerD2". Déplacez le dossier nommé "D" du dossier Aircraft/FokkerD2 dans le dossier Decals/FokkerD2 que vous venez de créer. Vous devez également déplacer le fichier son "OberurselUI.wav" dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Mis à jour le 10 août 2013

    Rumpler 6B-1

    Le Rumpler 6B était une version hydravion du Rumpler C.I. Il avait plus de décalage vers l'avant de l'aile supérieure et un gouvernail plus grand que la version terrestre. Le fuselage a également été modifié pour faire de l'avion un avion de chasse à un seul homme.

    J'ai fait une première version, le 6B-1.Le 6B-2 a été introduit plus tard et était légèrement plus grand, avait une queue différente et n'était pas aussi performant que le 6B-1. Le Rumpler 6B-1 était un chasseur et a servi dans la Baltique, la mer du Nord et la mer Noire.

    Puisqu'il s'agit d'un hydravion, le 6B-1 fonctionne mieux en Flandre, à Gibraltar ou sur tout autre terrain avec beaucoup d'eau. L'avion décollera et atterrira d'un aérodrome conventionnel, mais il semble étrange de voir les flotteurs passer sous le sol. Il serait préférable de commencer les missions dans les airs.

    J'ai inclus deux skins, un camouflage allemand standard "Sea Hex" et un camouflage marbré vert et bleu. Mes modèles de skinning sont inclus avec le téléchargement. J'ai également inclus un ensemble d'autocollants de nombres.

    Crédits
    Merci à Ojcar d'avoir réalisé le fichier de données du Rumpler 6B-1 et d'avoir fourni des informations sur l'apparence de l'avion.
    Merci à Nix d'avoir fourni le son du moteur Mercedes.


    instructions d'installation
    Pour FE1 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "Rumpler6B1" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Vous devez également déplacer le fichier son "mercedes160m2.wav" dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Pour FE2 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "Rumpler6B1" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Ensuite, dans le dossier FirstEagles/Objects/Decals, créez un nouveau dossier nommé "Rumpler6B1". Déplacez le dossier nommé "D" du dossier Aircraft/Rumpler6B1 dans le dossier Decals/Rumpler6B1 que vous venez de créer. Vous devez également déplacer le fichier son "mercedes160m2.wav" dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Mis à jour le 10 août 2013

    Sopwith bébé

    Le Sopwith Baby était un hydravion britannique monoplace utilisé pour la reconnaissance et les bombardements légers. Il a été construit en assez grand nombre et a été utilisé par les marines britannique, française, italienne, australienne, canadienne et américaine.

    Ma version porte une mitrailleuse Lewis sur l'aile supérieure et un chargement pour une charge de bombe légère. Certains Babys avaient un canon Lewis monté à un angle à travers l'aile supérieure et certains avaient un Lewis synchronisé monté sur le fuselage, mais le support d'aile supérieur horizontal semble avoir été le plus courant.

    Puisqu'il s'agit d'un hydravion, le Sopwith Baby fonctionne mieux en Flandre, à Gibraltar ou sur tout autre terrain avec beaucoup d'eau. Ojcar a fait un excellent travail en faisant décoller et atterrir cet avion de manière réaliste sur l'eau.

    L'avion décollera et atterrira d'un aérodrome conventionnel, mais il semble étrange de voir les flotteurs passer sous le sol. Il serait préférable de commencer les missions dans les airs.

    J'ai inclus deux peaux, une peau d'olive générique pour la France et la Grande-Bretagne et une peau de lin italienne. Un ensemble complet de décalcomanies est inclus avec les insignes italiens et les numéros de série (fictifs). Mes modèles de skinning sont inclus avec le téléchargement.


    Crédits
    Merci à Ojcar d'avoir créé le fichier de données pour le Sopwith Baby.
    Merci à Nix d'avoir fourni le son du moteur.


    instructions d'installation
    Pour FE1 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "SopwithBaby" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Vous devez également déplacer le fichier son « clerget9b2m2.wav » dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Pour FE2 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "SopwithBaby" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Ensuite, dans le dossier FirstEagles/Objects/Decals, créez un nouveau dossier nommé "SopwithBaby". Déplacez le dossier nommé "D" du dossier Aircraft/SopwithBaby dans le dossier Decals/SopwithBaby que vous venez de créer. Vous devez également déplacer le fichier son « clerget9b2m2.wav » dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Mis à jour le 10 août 2013

    Hanriot HD.2

    Le Hanriot HD.2 était une version française d'hydravion monoplace du Hanriot HD.1. Il avait une queue plus grande, des ailes plus courtes et 2 mitrailleuses Vickers montées. Il était utilisé par les Français comme intercepteur, défendant les bases d'hydravions et comme escorte pour les avions de reconnaissance.

    Puisqu'il s'agit d'un hydravion, le Hanriot HD.2 fonctionne mieux sur le terrain de la mer du Nord, ou en Flandre, à Gibraltar ou sur tout autre terrain avec beaucoup d'eau. L'avion décollera et atterrira d'un aérodrome conventionnel, mais il semble étrange de voir les flotteurs passer sous le sol.

    J'ai inclus deux peaux, une peau de lin générique et une peau de camouflage 4 couleurs. La peau de camouflage peut être fictive et utilise le motif camouflage français à 4 couleurs, mais avec des couleurs bleues et grises au lieu de verts et de bruns. J'ai inclus un ensemble de décalcomanies. Mes modèles de skinning sont inclus avec le téléchargement.


    Crédits
    Merci à Ojcar d'avoir réalisé le fichier de données pour le Hanriot HD.2 et d'avoir fourni des informations pour le cockpit.
    Merci à Nix d'avoir fourni le son du moteur.


    instructions d'installation
    Pour FE1 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "HanriotHD2" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Vous devez également déplacer le fichier son « clerget9b2m2.wav » dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Pour FE2 - Décompressez le fichier et déplacez le dossier nommé "HanriotHD2" dans le dossier FirstEagles/Objects/Aircraft. Ensuite, dans le dossier FirstEagles/Objects/Decals, créez un nouveau dossier nommé "HanriotHD2". Déplacez le dossier nommé "D" du dossier Aircraft/HanriotHD2 dans le dossier Decals/HanriotHD2 que vous venez de créer. Vous devez également déplacer le fichier son « clerget9b2m2.wav » dans le dossier FirstEagles/Sounds.

    Mis à jour le 10 août 2013

    Flyable RE8 pour First Eagles Gold & First Eagles 2

    Stock AI RE8 rendu pilotable par le joueur, pour FEG & FE2. Voir le fichier readme pour l'installation, etc. L'écran de chargement verrouillé dans FE2 téléchargera le correctif si/quand il est trouvé.

    OFF a déjà un Harry Tate, RoF est sur le point d'en avoir un. Je n'ai pas pu trouver de RE8 pour FE, alors je l'ai fait moi-même.

    Mis à jour le 8 août 2013

    Albatros D.III Oeffag Ba.53

    Albatros D.III Oeffag Ba.53

    Modèle 3D + 2 skins génériques + FM (185 HP Austro-Daimler)
    par Jan Tuma

    Soumis le 3 février 2013

    Mod de terrain Albatros D.III Ba.53

    Mod de terrain Albatros D.III Oeffag Ba.53

    Modèle 3D + 2 skins génériques + FM (185 HP Austro-Daimler)
    par Jan Tuma

    Soumis le 3 février 2013

    Albatros D.III Oeffag Ba.153 début

    Albatros D.III Oeffag Ba.153 début

    Modèle 3D + 2 skins génériques + FM (200 HP Austro-Daimler)
    par Jan Tuma

    Soumis le 3 février 2013

    Albatros D.III Oeffag Ba.153 tardif

    Albatros D.III Oeffag Ba.153 tardif

    (Il est possible d'utiliser aussi comme Ba.253 tôt)

    Modèle 3D + 2 skins génériques + FM (200 HP Austro-Daimler)
    par Jan Tuma

    Soumis le 3 février 2013

    Albatros D.III Oeffag Ba.253

    Albatros D.III Oeffag Ba.253 tardif

    (Il est également possible d'utiliser comme mod de champ tardif Ba.153 + mod de champ précoce Ba.253)

    Modèle 3D + 2 skins génériques + FM (225 HP Austro-Daimler)
    par Jan Tuma

    Soumis le 3 février 2013

    Nieuport 24 Lewis

    Nieport 24 Lewis v1.0 avec 1 au-dessus de Lewis et cockpit

    Modèle 3D N24 original et peaux propres par EmlD
    « FM » par peter01
    Modification du fichier ini en N24_Lewis par Panama Red
    29e Esc. Skins et décalcomanies par quack74
    LeRhone9jb Sound par Nix
    Test par ojcar

    Ce N24_Lewis a été créé pour qu'ojcar puisse l'utiliser dans sa série de campagnes FE2.

    Le vrai RFC Nieuport 24 Lewis a eu une très courte carrière sur le front occidental avant de passer sur le front du Moyen-Orient. Fondamentalement, un seul escadron du RFC l'a utilisé pendant un certain temps sur le front occidental, et c'était le 29e escadron de novembre 1917 à février 1918.

    En conséquence, quack74 a créé cet ensemble de décalcomanies uniques pour les trois vols du 29th Squadron RFC. Deux ensembles de skins sont inclus, l'ensemble "sale" par défaut et un autre ensemble "propre" pour ceux qui veulent une différence.

    Pour installer ce package, procédez comme suit :

    FE1 :
    Installez le dossier N24_Lewis sur votre
    . /Annuaire des avions
    Installez LeRhone9jb.wav dans le répertoire Sounds
    Installez Gunsite01 dans WeaponData.Dat

    FE2 :
    Installez le dossier N24_Lewis sur votre
    . /Annuaire des avions
    Installez le dossier de décalcomanies N24_Lewis sur votre
    . /Répertoire des décalcomanies
    Installez LeRhone9jb.wav dans le répertoire Sounds
    Installez le dossier Gunsite01 dans le répertoire Weapons

    Soumis le 6 octobre 2012

    Morane russe H

    Juste un petit remaniement du MS.H précédemment téléchargé dans les marquages ​​russes, je viens de peaufiner un peu les skins et d'ajouter des décalcomanies à la place des insignes pré-imprimés, juste une préférence personnelle.
    J'ai inclus les fichiers sonores et les décalcomanies nécessaires pour cet avion. La seule chose que je voudrais améliorer est l'ajout d'un pare-brise, selon le Pfalz EI , mais cela dépasse mes capacités.

    Le seul petit problème que j'ai rencontré est que l'autocollant semble apparaître légèrement sur le bout de l'aile, ne semble pas pouvoir résoudre ce problème, mais ce n'est pas si grave de toute façon. J'ai essayé de placer les décalcomanies d'aile plus à l'intérieur, mais pour une raison quelconque, l'aile tribord ne l'accepte pas, mais je ne pense pas que cela ait l'air trop minable.

    suivez simplement toutes les erreurs habituelles pour l'installation sur FE, ou utilisez simplement les skins si vous avez déjà installé la climatisation.

    Comme je l'ai dit, ce n'est qu'un ajustement de la peau d'origine, donc merci à tous ceux qui m'ont précédé dans la conception de la climatisation et pour m'avoir donné l'idée de la peaufiner.

    Mis à jour le 15 août 2012

    Sopwith 7F1 Snipe (début)

    Soumis le 24 juin 2012

    Forfait F2B

    Vous avez donc tous le merveilleux F2B de la A-Team ?

    Et le non moins merveilleux Peter01 FM pour cet oiseau ?

    Très bien, j'ai réglé un peu plus la FM (décollage plus facile pour l'IA), et j'ai ajouté une seconde mitrailleuse virtuelle pour l'observateur. Vous ne verrez qu'un seul Lewis (c'est comme ça que le modèle est fait), mais faites attention, car il y a deux Lewis qui vous tirent dessus (au même endroit). J'ai aussi changé le POW dans le cockpit, donc c'est beaucoup plus facile de tirer avec le Vickers !

    Le FM d'origine (F2Ba, celui sans aile Lewis, historiquement plus correct) provient d'un Falcon III à moteur de 275 CV, j'ai donc décidé de fabriquer à la fois des Bristols à moteur Falcon I (190 CV avec un seul Lewis) et Falcon II (220 CV).

    Mis à jour le 25 mars 2012

    Paquet Pfalz D.III, D.XII, Roland DVIa

    Vous avez donc tous les merveilleux Pfalz DIII et DIIIa de la A-Team ?

    Et le non moins merveilleux Peter01 FM pour cet oiseau ?

    Très bien, j'ai réglé un peu plus la FM parce que je pense qu'il fallait qu'elle soit un peu réglée. Le DIIIa en jeu était plus rapide qu'un Albatros DVa (180Hp) (tout le contraire du pilote

    histoires à ce sujet). Pas plus!
    Le Pfalz D XII était le cas contraire. C'était un concurrent proche du Fokker VII, mais en jeu était plus lent que l'ancien DIIIa, il a donc également un nouveau FM.
    J'ai aussi fait un FM pour le Roland DVIa, car il n'y a pas de Peter01 FM pour cet avion (je pense). C'est rapide et agile, mais ne monte pas très bien. A probablement besoin de plus de tests.

    En outre, en lisant l'histoire du moteur Mercedes DIII, j'ai remarqué que le premier Pfalz DIII avait le moteur Mercedes DIII et le dernier Pfalz DIIIa avait le Mercedes DIIIaü (180Hp), mais ce moteur

    était en service en mars 1918 et les DIIIa étaient dans les unités à la fin de 1917, donc. il manquait un moteur !
    Dans le même temps, Albatros DIII et DV ont reçu la Mercedes DIIIa (170Hp), donc j'ai fait un 170Hp Pfalz !

    Mis à jour le 13 novembre 2011

    MartinsydeS1

    C'est la dernière machine que Bort' a construite pour les 1ers aigles que je connaisse.
    Le S1 n'était pas dans le téléchargement d'origine car il n'avait pas été fait avant
    plus tard, à ce moment-là, nous avions presque tous les deux quitté la scène.
    Comme la page Web de Bortdafarms a disparu depuis longtemps, j'ajoute le S1 à la collection ici à CombatACE.

    Avis de non-responsabilité : ce fichier zip (MartinsydeS1.zip) est l'œuvre et la propriété exclusives de Bortdafarm.

    Soumis le 24 avril 2011

    SE5 SE5a FM

    Voici
    SE5 avec 150 CV Hispano-Suiza
    SE5a tôt
    SE5a
    SE5a VIPÈRE

    Soumis le 17 décembre 2010

    Nieuport 16 méga pack pour FE1

    Il s'agit d'un mod du Nieuport 11 original à présenter :

    Nieuport 16 C.1 110cv
    Nieuport 16 C.1 130cv
    Nieuport 16 RFC
    Nieuport 16 C.1 Double Lewis
    Nieuport 16 C.1 Lewis Fin
    Nieuport 16 C.1 Vickers Fin

    MontyCZ et Texmurphy pour le Nieuport 11 original
    Whiteknight06604 pour le N17 avec canon supérieur
    peter01 pour son modèle de vol

    installation :
    Nous vous recommandons de sauvegarder votre installation en premier.
    il suffit de déposer dans votre répertoire principal First Eagles
    Vous serez invité à écraser les fichiers, confirmez pour écraser

    Des questions ou des commentaires
    Manche de combat christian59

    j'espère que vous passerez du bon temps avec ce combattant

    Soumis le 21 novembre 2010

    Nieuport 17 mégapack

    Ceci est juste un mod du Nieuport 17 original pour représenter la famille 17/23
    un modèle C.1
    premier modèle avec lewis wing gun "*"
    modèle avec 2 canons supérieurs "*"
    modèle avec un canon supérieur et un canon de fuselage"*"
    modèle avec 2 canons supérieurs et canon de fuselage"*"

    "*" cockpits améliorés, donc le canon sur le fuselage doit être porté hors de vue

    MontyCZ et Texmurphy pour le Nieuport 17 original

    Whiteknight06604 pour le N17 avec canon supérieur

    Diable d'aligator pour ses travaux de cockpit et sa mise à niveau et son hangar

    peter01 pour son modèle de vol

    veuillez me poser toutes vos questions sur ce mod aux endroits ci-dessous.

    déposez simplement le dans votre dossier FirstEagles

    et ajoutez tout dans le dossier des armes dans le dossier des armes de votre jeu et dites ok pour écraser


    si vous ajoutez N17 dans une campagne n'oubliez pas d'ajouter

    un approvisionnement des lewis dans votre escadron ou les lewis fantômes viendront une fois de plus

    [AirUnitxxx]
    Type d'avion=Nieuport17b
    Escadron=139AS
    IDForce=1
    Nation=USAS
    DefaultTexture=ESC124
    NuméroDébut=1
    BaseArea=Aérodrome de Toul
    Chance aléatoire=100
    BaseMoveChance=10
    MaxAircraft=16
    DébutAéronef=16
    MaxPilotes=16
    StartPilotes=16
    Expérience=50
    Moral=100
    Approvisionnement=50
    Intelligence=20
    Chance de mission[sWEEP]=90
    Chance de mission[CAP]=90
    Chance de mission[iNTERCEPT]=60
    Chance de mission[ESCORTE]=70
    Chance de mission=10
    Chance de mission[CAS]=10
    Chance de mission[sEAD]=0
    Chance de mission[ARMED_RECON]=25
    Chance de mission[ANTI_SHIP]=0
    Chance de mission[RECON]=50
    Chance de mission[bALLOON_BUSTING]=15
    Chance de mission[bALLOON_DEFENSE]=10
    UpgradeType=JAMAIS
    Approvisionnement[001].WeaponType=lewis01
    Approvisionnement[001].Quantité=240


    Des questions ou des commentaires
    Manche de combat christian59

    j'espère que vous passerez du bon temps avec ce combattant

    Mis à jour le 16 novembre 2010

    Nieuport 17/23 pour FE2 mis à jour

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Nieuport N 17/23 Familly for ThirdWires First Eagles La Grande Guerre Aérienne 1918
    _______________________________________________________________

    Date de sortie de la version 2.0 du fichier 15.11.2010

    Ce pack contient 5 avions Nieuport 17 et 3 Nieuport 23 pilotables avec cockpit

    sur les auteurs :
    Modèle de vol peter01, membre de CombatAce.com
    Modèle 3D et textures Monty CZ, membre de CombatAce.com
    toutes les suggestions peuvent être postées sur le forum combatace.
    toute modification de ce fichier doit être autorisée par les auteurs
    contactez-nous à combatace.

    MontyCZ et Texmurphy pour le Nieuport 17 original

    Whiteknight06604 pour le N17 avec canon supérieur

    Diable d'aligator pour ses travaux de cockpit et sa mise à niveau et son hangar

    peter01 pour son modèle de vol


    veuillez me poser toutes vos questions sur ce mod aux endroits ci-dessous.

    déposez simplement le fichier C:UsersusernameSaved GamesThirdWireFirstEagles2

    Données techniques de l'avion réel :

    Type chasseur monoplace
    Groupe motopropulseur un Le Rhône 9J refroidi par air (moteur radial 9 cylindres)
    avec 110 CV (80,9 kW) en alternative
    un moteur Le-Clerget de 130 ch (95,6 kW)
    Année de construction 1916

    Vitesse maximale de 177 km/h depuis la proximité du sol jusqu'à une altitude de 2 000 m
    Le taux de montée monte à 2000 m d'altitude en 5,30 min
    Plafond 5 300 m
    Portée opérationnelle 250 km
    Endurance 2h

    Poids à vide 374 kg
    Masse au décollage 565 kg

    Longueur 5,77 m
    Hauteur 2,44 m
    Surface de l'aile 14,75 qm
    Portée 8,17 m
    Equipage 1 personne

    Charge utile/armement
    une ou deux mitrailleuses Lewis ou une Vickers
    mitraillette. Fixé sur le fuselage et
    tir en synchronisation à travers l'arc de l'hélice.

    Mis à jour le 15 novembre 2010

    Sopwith Strutter 1A2 - Français

    Les Français avaient trois versions du Strutter. Le 1A2 pour la reconnaissance et le repérage d'artillerie, et deux bombardiers, le 1B2, qui emportait un mitrailleur, et le 1B1 qui n'avait que le pilote. Les Français ont priorisé la livraison du 1A2. Les Strutters 1A2, comme la série 9400 anglaise, avaient un réservoir de carburant entre le pilote et l'observateur. Par conséquent, le 1A2 avait une plus grande portée que le 1B2 et le 1B1, qui transportaient des soutes à bombes internes dans cette même zone.

    La France a commencé à construire des Strutter sous licence en avril 1916 pour remplacer les Farman et Caudron G-4 obsolètes. Alors que les premiers Strutter construits en France étaient testés dix mois plus tard en février 1917, un Strutter 1B2 s'est brisé dans les airs. Les Britanniques ont insisté sur le stress du pilote qui a causé l'accident, mais les Français ont exigé une révision totale de la conception. L'examen a entraîné peu de changements, mais les Strutter de construction française n'ont été mis au combat qu'au printemps 1917, lorsqu'ils ont été considérablement surclassés par les avions ennemis.

    Les escadrons de bombardement étaient régulièrement équipés d'un mélange des variantes 1B2 et 1B1. et le 1B2 était souvent utilisé pour escorter le 1B1. Je ne trouve aucune preuve que les Français ont monté des magasins externes sur le 1A2 ou l'un des 1B Strutters.

    Les Français ont produit environ 4 500 Strutter jusqu'en avril 1918. Certaines unités américaines ont reçu des Strutter de construction française, qu'ils n'aimaient pas du tout, en partie parce qu'ils étaient initialement livrés sans armes. Toutes les versions du Strutter avaient des freins à air sur les ailes inférieures intérieures, qui ne sont pas opérationnels sur le modèle. De nombreuses photos de Strutters renversés, documentent peut-être cette caractéristique.

    Les modèles de vol tentent de refléter les variations connues de l'avion français.

    Les pare-brise des Strutter français étaient différents (certains diraient plus gracieux) que les Britanniques. Cela n'a malheureusement pas été modélisé dans cette version. Dagaith, mon partenaire d'origine dans ce projet est parti rejoindre l'armée avant le lancement du modèle 1A2. Peut-être qu'un jour je deviendrai suffisamment habile avec 3dMax pour faire le réglage, mais ce n'est pas possible aujourd'hui. J'aimerais avoir de l'aide pour cela, s'il y a quelqu'un qui peut faire chanter et danser 3dMax.

    Nous pourrions éventuellement avoir un Strutter 1B1, mais, en attendant, il y a des retards de production. . .

    Merci à Dagaith pour le modèle original, Peter01 pour le modèle de vol, Laton pour les LOD supplémentaires, , Gustav pour les conseils français, ainsi que les beta tests de Southside Bucky (pour les versions originales anglaises) Panama Red et Ojcar, qui m'ont incité à sortez cet oiseau du poulailler.

    Les ensembles de skins inclus pour le 1A2 représentent des avions pilotés par deux Escadrille française, le Sop 226, avec de la dope à l'argent et le Sop 284, qui ont utilisé 10 camo 1A2 de mars 1918, date de formation de l'unité, jusqu'à la fin de la guerre. Certaines sources décrivent de manière incorrecte l'avion Esc 226 en lin dopé transparent ou en dope jaune clair, une erreur que j'ai commise avant de découvrir des informations plus récentes et faisant autorité.Il existe deux ensembles de fichiers, un pour FE2 et un autre pour toutes les versions précédentes de FE. Il suffit de les déposer et de partir.

    Soumis le 3 novembre 2010

    108 FM FE1 et/ou FE2 Mars 2010

    Mise à jour du 31 mars : si vous utilisez ces FM pour FE2, les chargements d'armes à feu ne fonctionneront pas. Je ne savais pas que FE2 faisait certaines choses différemment de FE1 et n'incluait pas de nouveau dossier créé par Fe2. Pour résoudre ce problème, téléchargez et installez simplement les fichiers de jeu mis à jour ici. Fichiers de jeu FE2 VRAIMENT FIXES et 4 FM FE2 2010 .

    108 nouveaux FM pour le patch d'octobre ou novembre 2008 de FE1 ou pour le jeu FE2. Trop pour être listé! À peu près tous les modèles d'avion, et puis certains, avec des conversions.

    Ce sont uniquement des fichiers de modèle de vol et de jeu. Vous devez d'abord installer les modèles d'avion 3D pour utiliser les FM. Les FM sont conçus pour le mode Hard FM UNIQUEMENT. Le niveau de compétence de l'IA et les armes doivent également être définis sur Difficile. D'autres options de jeu peuvent être définies comme vous le souhaitez.

    Vous devez installer les fichiers de jeu inclus pour que tout fonctionne. Il existe un ensemble séparé de fichiers de jeu pour FE1 et FE2.

    Un fichier Lisez-moi est inclus, avec les sections suivantes :

    1. Général
    2) Dossiers et fichiers dans le pack
    - Les fichiers du jeu se trouvent dans les dossiers "ESSENTIAL FE1 Game Files" et "ESSENTIAL FE2 Game Files"
    - Le dossier "FM FE1 et FE2" contient tous les FM
    - Enfin, le dossier "FE Optional Game Files" contient des fichiers optionnels pour FE1 et FE2
    3) Montage
    4) Problèmes connus
    5) A savoir
    6) Vous rencontrez des problèmes ?
    7) Remerciements et mises en garde

    Mis à jour le 1er avril 2010

    FE1 & FE2 FM BristolM1C- FE8-FokD8-Schuckert

    FM pour FE1 ou FE2.

    Je savais que je les avais quelque part et je les ai trouvés sur un lecteur de sauvegarde. Ils ont été faits en décembre dernier. Je les ai juste affinés, peaufinés et testés un peu, et . ils sont prêts à voler.

    Nouveaux FM pour les Bristol M1C, Fe8, Fokker D8, Schuckert D3.

    Le Bristol M1C est très beau, a un nouveau canon et a la même capacité que mon Albatros D3.

    Le FE8 a quelques problèmes - au décollage, aux décrochages - mais toujours agréable, et en capacité à peu près égale à mon Halberstadt D3.

    Le Fokker D8 est le plus beau FM que j'ai fait pour cet avion, il est très performant, à peu près l'égal de mes chameaux. Les Snipes vs Fokker D8 sont amusants.

    Le Schuckert D3 est un peu moins performant que le Fokker D8.

    Pour FE1, vous devez avoir installé les fichiers de jeu FE1 de "108 FE1 et/ou FE2 FMs mars 2010" dans la section de téléchargement des modèles de vol ici. 108 FM FE1 et/ou FE2 Mars 2010

    Pour FE2, vous devez avoir installé les fichiers de jeu FE2 "REALLY FIXED FE2 Game Files and 4 FE2 FMs 2010" dans la section de téléchargement des modèles de vol ici. Fichiers de jeu FE2 VRAIMENT FIXES et 4 FM FE2 2010

    1) Je vous recommande de sauvegarder les dossiers de l'avion ci-dessus avant l'installation.

    2) Placez tous les fichiers de ce téléchargement dans les répertoires correspondants de l'avion.

    Soumis le 16 mars 2010

    Fichiers de jeu FE2 VRAIMENT FIXES et 4 FM FE2 2010

    Ahh, le dernier téléchargement de fichier de jeu "Fixe" FE2 n'a pas réellement réparé les armes de chargement, cela n'a pas fonctionné du tout - alors voici un correctif qui le fait.

    Je viens de remarquer que FE2 crée un répertoire pour GUNS et sans cela, les nouveaux pistolets (qui ne se bloquent pas) ne fonctionnent pas ! Ce répertoire est maintenant inclus.

    Une mise à jour, principalement pour corriger les bourrages de canon sur les canons à canon/chargement dans FE2. Les confitures ne m'arrivaient pas beaucoup avant, mais maintenant pour certains avions. Je * pense * que Thirdwire a peut-être implémenté cela d'une manière plus complexe que je ne l'avais supposé au départ, peut-être que les bourrages pour les armes à feu de chargement dépendent des limites de mach nominales pour les avions individuels.

    Veuillez installer les deux fichiers gundata et l'intégralité du dossier "Weapons" dans votre dossier "Objects", conformément à la structure du répertoire zip. Cela donnera aux canons de chargement/gunpod une fiabilité de 99% - ils se bloqueront, mais très rarement.

    Désolé pour ça, et en bonus voici quatre FM uniquement pour FE2. Vous aurez un problème si vous installez en FE1 !

    Se5a avec viseur. Si vous n'aimez pas, supprimez simplement le fichier SE5A_LOADOUT dans le dossier Se5a. Il reviendra au fichier normal fourni avec le jeu sans viseur supplémentaire. Je n'ai pas pu retirer le deuxième viseur fourni avec le modèle, il semble faire partie d'un autre graphique.

    MSLOL - Morane Two Seater avec Lewis monté sur l'aile - celui-ci est désormais également livré avec un viseur.

    Fokker DR1. FM spécial pour FE2, celui-ci se sent mieux dans FE2.

    Nieuport16LateV. Semblable au précédent, mais cela inclut plusieurs autres chargements qui n'étaient pas possibles dans FE1 (le dernier téléchargement concernait les deux jeux), y compris Dual Lewis sur les ailes.

    Merci à P10ppy pour la fourniture des viseurs, ainsi que pour la description de leur mise en œuvre.

    Mis à jour le 16 mars 2010

    Sopwith 1 1/2 Strutter Modèle 9400

    Le Sopwith 1 ½ Strutter est un travail d'équipe. Dagaith a commencé le projet au début de 2009 et je l'ai rejoint pour aider à la recherche et aux skins. Malheureusement, son engagement envers la qualité et la pression du temps ont empêché Dagaith de terminer le modèle 3D avant d'être enrôlé dans l'armée (Estonie) en juin. J'ai continué à travailler sur le cockpit et les skins, mais je n'ai pas pu faire les derniers ajustements et générer les fichiers LOD nécessaires au jeu. [Dagaith a utilisé une version ultérieure de 3dMax qui ne rendrait pas dans la version que j'ai.] Heureusement, Laton a terminé les LOD il est possible de préparer le Strutter pour le jeu. Le modèle de vol a été réalisé par Peter01, le mitrailleur par P10ppy. Les ensembles finalcockpit et skin sont mes efforts. Southside Bucky a effectué des tests bêta et a offert de précieux conseils pour peaufiner le modèle et les skins pour la sortie.

    Des skins en haute définition (2048 x 2948) et en définition standard ((512 x 512) seront publiés avec le modèle. Un ensemble de caches pour le B Flight 43 Squadron RFC est inclus par défaut. Des skins supplémentaires sont disponibles dans la section téléchargement. Les ensembles de skin 512 ne sont PAS interchangeables. Vous pouvez réduire le set hidef à 1024, mais si vous le faites, conservez les ensembles de décalcomanies associés. .

    Il existe un fichier son avec le 130 HP Clerget pour votre dossier son.

    Le Strutter fut le premier avion britannique doté d'un canon Vickers synchronisé. Il y a eu plusieurs versions. Le premier, de type biplace d'observation, était connu du RNAS et du RFC sous le nom de série 9400, puis des Français sous le nom de 1A2. Le 9400 est la version modélisée ici. Une version ultérieure à un seul siège, adaptée au bombardement, appelée série 9700, a d'abord été produite pour le Royaume-Uni. Les Français ont non seulement construit les deux versions, mais en ont fabriqué environ deux fois plus (4500) que les Britanniques. Les premières versions de bombardiers français ont été identifiées comme 1B2 (avec un équipage de 2). Les versions françaises ultérieures, similaires au 9700, s'appelaient 1B1 (un équipage d'un seul). La version 1B2 sortira pour First Eagles après ce modèle. Le type 1B1/9700 peut venir plus tard. Il y avait une autre variante, un intercepteur monoplace, utilisé pour la défense nationale de la région de Londres., qui était équipé d'un ou deux canons Lewis et d'un cockpit à l'arrière des ailes, où le mitrailleur était initialement placé. Toutes les versions avaient des aérofreins sur les ailes inférieures intérieures qui ne sont pas opérationnels sur le modèle, et n'étaient souvent pas favorisés par les équipages car ils créaient une maniabilité « pâteuse ».

    Un ensemble substantiel de skins sera publié en conjonction avec ce modèle. Veuillez vous abstenir de publier des skins supplémentaires jusqu'à ce que tous les skins originaux soient publiés.
    Standard res 512 RFC et RNAS série 9400 belge, français 1A2 et 1B2 tous en préparation. Ils seront en place dès que possible.


    Impiego operativo [ modifier | modifier wikitesto ]

    Il prototipo biposto volò nel dicembre 1915 Α] e la produzione in massa iniziò nel 1916 con le premier consegne effettuate nel febbraio dello stesso anno. Alla fine di aprile cinque 1½ Strutter furono impiegati come scorta per i bombardieri Caudron G.4 e Breguet Bre 14 B2 durante missioni di bombardamento al suolo Β] Γ] . Il War Office ordinò altri velivoli alla Sopwith da assegnare al Royal Flying Corps, ma quête pour le précédent contattata anche dalla marina inglese che desiderava l'intera produzione di 1½ Strutter pertanto l'ordine del War Office fu evaso solo in Agosto. Poiché la Battaglia della Somme venne pianificata per la fine di Giugno divenne chiaro che la priorità nella fornitura dei velivoli sarebbe dovuta andare al War Office, a causa di questo errore logistico la marina inglese dovette trasferire alcuni 1½ Strutter al RFCament più precis. 70 Escadron che giunse al fronte nei primi giorni di luglio.

    I piloti del No. 70 Squadron si trovarono bene, inizialmente, con il nuovo velivolo infatti il ​​1½ Strutter si dimostrò superiore al Fokker E.I permettendo di eseguire pesanti missioni di attacco nel territorio tedesco. Sfortunatamente, con il passare del tempo, nuovi aerei furono messi in campo e l'arrivo del tedesco Albatros D.I rese il 1½ Strutter completamente superato anche se venne ancora utilizzato per delle missioni di ricognizione. Venez la maggior parte dei velivoli prodotti dalla Sopwith, il 1½ Strutter aveva una struttura molto fragile e non permetteva di eseguire manovre azzardate durante i duelli aerei. Gli ultimi esemplari furono prodotti alla fine dell'ottobre 1917 Δ] .

    Questo però non comportò la "morte" dell'aereo. La sua stabilità di volo e l'ampio raggio d'azione ne facevano il perfetto candidato alla difesa della patria e infatti servì proprio in questo ruolo negli Squadron No. 37, 44 e 78 ove spesso fu modificato in monoposto per migliorarne' le prestazione abitacolo venne spostato in una posizione più arretrata, dietro le ali, e le mitragliatrici sostituite con modelli sincronizzati. In questa versione venne ribttezzato "Sopwith Comic".

    La Royal Naval Air Service utilizzò diversi 1½ Strutter sia come bombardieri (nel Mar Egeo, Macedonia e Francia) che come aerei da trasporto in questo ruolo fu noto come "Ship's Strutter" e fu utilizzato su portaerei e altre navi della marina inglese. Inoltre fu utilizzato con successo come aereo-scuola o come velivolo privato da ufficiali anziani.

    Dal 2 al 15 settembre 1916 Awdry Vaucour vi consegue 3 vittorie e William John Charles Kennedy-Cochran-Patrick 2 vittorie il 14 e 15 settembre 1916. Il No. 45 Squadron RFC ottiene alcune affermazioni con il seguente personale: l'asso britannico James Belgrave du 7 février 1917 vi consegue 6 vittorie fino al 27 maggio successivo, il britannico Geoffrey Hornblower Cock 13 vittorie du 6 aprile 1917 al 22 luglio successivo, il britannico John Thompson Guy Murison 5 vittorie du 6 aprile 1917 al 16 giugno successivo, lo scozzese Thomas M. Harries 6 vittorie du 9 mai 1917 al 7 luglio successivo, il canadien George Walker Blaiklock 5 vittorie du 20 mai 1917 al 22 luglio successivo e lo scozzese Matthew Frew 5 vittorie du 5 giugno 1917 al 10 agosto successivo.

    Il più grande utilizatore del Sopwith, tuttavia, fu l'aeronautica militare francese. Nell'ottobre 1916 ère évidente che i bombardieri Farman e Breguet erano completemente obsoleti, pertanto furono effecttuati ordini corposi alla Sopwith per il suo 1½ Strutter, richiesto in tre differenti versioni: SOP. 1A2 (ricognitore biposto), SOP 1B2 (bombardiere biposto) et SOP 1B1 (bombardiere monoposto) Ε] . In mancanza di un'alternativa migliore, i velivoli francesi rimasero in servizio per molto più tempo rispetto agli altri e non furono rimpiazzati da altri mezzi fino all'inizio del 1918. 'Armata Bianca, e anche ad altre nazioni alla fine della guerra.


    Voir la vidéo: Sopwith 1 12 Strutter at Ferte Alais airshow 2012