Biographie de U Thant - Histoire

Biographie de U Thant - Histoire

U Thant

1909- 1974

Diplomate birman

Le diplomate birman U Thant est né à Pantanaw et est devenu instituteur, puis directeur du lycée national de Pantanaw. Thant a succédé à Thakin Nu, devenu Premier ministre. Après l'indépendance de la Birmanie, Thant est entré au service du gouvernement. Thant est devenu le représentant birman à l'ONU en 1957 et en 1961, il a été élu secrétaire général par intérim de l'ONU après la mort de Dag Hammerskjold. Il a été le premier non-occidental à être secrétaire général de l'ONU. Il a servi pendant dix ans dans ce rôle. U Thant a démissionné en 1971. Il est mort d'un cancer du poumon je

Bibliographie:

Nassit, Ramsès. U Thant à New York, 1961-1971 : Portrait du troisième secrétaire général de l'ONU . 1988. St Martins Press.


U Thant

salut Thant (Kaluwás ha Ininglis : / ɑː n t / Binirmano : သန့် MLCTS : san. API : [θa̰ɰ̃] 22 Enero 1909 – 25 Nobyembre 1974), nga tinatawag hin pagdungog nga U Thant ( / ˌ uː ˈ θ ɑː nt / ), [lower-alpha 1] usá nga Birmano nga diplomat ngan an ikatuló nga Maghirilom-hin-Kasahiran o Sekretaryo-Heneral han Nagkaurusa nga mga Nasod tikang 1961 kutob 1971, an syahan nga d taga-Scandinavie nga nagkapot han puwesto. Naglingkod hiya ha puwesto hin record nga 10 ka tuig ngan usá ka bulan (3 683 ka adlaw) (nga ginkwenta in usá-ka-bulan nga pagkabakante han Nobyembre-Disyembre 1966). [1]

Usá nga tuminongnong han Pantanaw salut Thant, nag-aram ha Nasodnon nga Iskwela Sekundariya ngan ha Unibersidad han Rangoon. Han adlaw hin hugot nga klima hin politika ha Birmanie, mayda niya mga moderado nga mga paglantaw nga diin nahimutang hiya ha butnga han mga naglalarab nga mga nasyonalista ngan han mga na-ugop han Britanya. Usá hiya nga hirani nga sangkay han syahan nga Primer Ministro han Birmanie nga hi U Nu ngan nagsirbe hiyá hin dirudilain nga mga puwesto han gabinete ni Nu tikang 1948 kutob 1961. Mayda hi Thant kalmado ngan para-hambog nga nak pamatiya respeto han iya mga kakilala. [2]

Ginpili hiya nga Sektretarya-Heneral han 1961, han pagkamatay hin pag-crash hin idro han nag-una ha iya nga salut Dag Hammarskjöld. Han iya syahan nga panahon, nag-areglar salut Thant han mga pag-négocier nira Mangulo han Estados Unidos nga salut John F. Kennedy ngan an Premier ministre soviétique nga salut Nikita Khrouchtchev dida han 1962 nga Cubano nga Krisis hin Missile, nga nagbulig paglikay hin catastrophe han kalibotan. Han Disyembre han amo gihapon nga tuig, nagtugon salut Thant han Operasyon Grandslam, nga nagtima hin sesesyonista nga rebelyon ha Congo. Ginbalik hiya ha puwesto nga Sekretarya-Heneral han 2 Disyembre 1966 hin unanimo nga pagvotar han Konseho hin Seguridad. Han iya ikaduha nga terme kilalado salut Thant han iya públiko nga pag-critisar han buhat han mga Amerikano ha Gera ha Vietnam. Gindumara ni Thant an pag-api hin pipira nga mga bag-o nga naglugaring nga mga Afrikano ngan Asyano nga mga estado ngadto han NU. Waray hiyá sumugot pagsirbe hin ikatulo nga terme ngan nagretiro hiyá han 1971.

Namatay salut Thant hin kanser hin baga han 1974. Usá nga relihiyoso nga Buddhista ngan nangunguna nga Birmano nga diplomate internasyonal nga larangan, gintahod ngan ginrespeto hiya han Birmano nga katawhan. Han waray pagtugot han gobyerno militar paghatag ha iya hin mga dungog, nagkaada hin mga riot ha Rangoon ini biyolente nga ginpuypoy han gobyerno ngan damo an mga kasualidad.


Contenu

U Thant en tant qu'étudiant à l'Université de Rangoon en 1927.

Thant est né à Pantanaw, en Basse Birmanie, et a fait ses études au National High School de Pantanaw et à l'Université de Rangoon, où il a étudié l'histoire. Il était l'aîné de quatre fils et était né dans une famille de propriétaires terriens et de marchands de riz aisés. Son père, Po Hnit, avait aidé à établir Le soleil (Thuriya) à Rangoon et avait fait ses études à Calcutta, en Inde britannique. ΐ] Α] Il a également été membre fondateur de la Burma Research Society. Le père d'U Thant, selon Thant Myint-U (le petit-fils d'U Thant), avait des ancêtres bouddhistes et musulmans. Α] Son père est décédé quand Thant avait quatorze ans, Β] et ​​une série de conflits d'héritage ont forcé la mère de Thant, Nan Thaung, et ses quatre enfants à traverser une période financière difficile. Γ] Ses frères U Khant, U Thaung et Tin Maung étaient également des politiciens et des universitaires. ΐ]

Après l'université, Thant est retourné à Pantanaw pour enseigner à l'École nationale et en est devenu le directeur à l'âge de vingt-cinq ans. Pendant ce temps, il est devenu un ami proche du futur premier ministre U Nu, originaire de Wakema voisin et directeur des écoles locales. Thant a régulièrement contribué à plusieurs journaux et magazines sous le pseudonyme de "Thilawa" et a traduit un certain nombre de livres, dont un sur la Société des Nations. Δ] U Thant était un fervent bouddhiste. Ε]


Benjamin Franklin : imprimeur et éditeur

Benjamin Franklin retourna à Philadelphie en 1726 et ouvrit deux ans plus tard une imprimerie. L'entreprise a connu un grand succès en produisant une gamme de matériaux, y compris des brochures du gouvernement, des livres et de la monnaie. En 1729, Franklin devint propriétaire et éditeur d'un journal colonial, le Pennsylvanie Gazette, qui s'est avéré populaire&# x2013et auquel il a contribué une grande partie du contenu, souvent en utilisant des pseudonymes. Franklin a atteint la renommée et d'autres succès financiers avec &# x201CPoor Richard&# x2019s Almanack,&# x201D qu'il a publié chaque année de 1733 à 1758. L'almanach est devenu connu pour ses paroles pleines d'esprit, qui avaient souvent à voir avec l'importance de la diligence et de la frugalité , tels que 𠇎 se coucher tôt et se lever tôt, rend un homme sain, riche et sage.”

En 1730, Franklin a commencé à vivre avec Deborah Read (vers 1705-1774), la fille de son ancienne propriétaire de Philadelphie, comme épouse de fait. Lire&# x2019s premier mari l'avait abandonnée cependant, en raison des lois sur la bigamie, elle et Franklin ne pouvaient pas avoir une cérémonie de mariage officielle. Franklin et Read eurent un fils, Francis Folger Franklin (1732-1736), qui mourut de la variole à l'âge de 4 ans, et une fille, Sarah Franklin Bache (1743-1808). Franklin avait un autre fils, William Franklin (vers 1730-1813), né hors mariage. William Franklin a été le dernier gouverneur colonial du New Jersey, de 1763 à 1776, et est resté fidèle aux Britanniques pendant la Révolution américaine. Il mourut en exil en Angleterre.


Contenu

Lorsque U Nu est devenu le Premier ministre de la Birmanie nouvellement indépendante, il a demandé à Thant de le rejoindre à Rangoon et l'a nommé directeur de la radiodiffusion en 1948. L'année suivante, il a été nommé secrétaire du gouvernement birman au ministère de l'Information. De 1951 à 1957, Thant est secrétaire du Premier ministre. Il a également participé à un certain nombre de conférences internationales et a été le secrétaire du premier sommet afro-asiatique en 1955 à Bandung, en Indonésie, qui a donné naissance au Mouvement des non-alignés.

De 1957 à 1961, il a été représentant permanent (ambassadeur) de la Birmanie auprès des Nations Unies et s'est activement impliqué dans les négociations sur l'indépendance de l'Algérie. En 1960, le gouvernement birman lui décerne le titre Maha Thray Sithu en tant que commandant de l'ordre Pyidaungsu Sithu Thingaha (semblable à un ordre de chevaliers).

Thant a commencé à exercer les fonctions de secrétaire général par intérim à partir du 3 novembre 1961, date à laquelle il a été nommé à l'unanimité par l'Assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité, pour remplir le mandat non expiré de Dag Hammarskjöld. Il a ensuite été nommé à l'unanimité Secrétaire général par l'Assemblée générale le 30 novembre 1962 pour un mandat se terminant le 3 novembre 1966. Au cours de ce premier mandat, il a été largement reconnu pour son rôle dans le désamorçage de la crise des missiles de Cuba et pour mettre fin à la guerre civile au Congo.

U Thant a été nommé pour un deuxième mandat en tant que Secrétaire général des Nations Unies par l'Assemblée générale le 2 décembre 1966 sur recommandation unanime du Conseil de sécurité. Son mandat s'est poursuivi jusqu'au 31 décembre 1971, date à laquelle il a pris sa retraite. Pendant son mandat, il a supervisé l'entrée à l'ONU de dizaines de nouveaux États asiatiques et africains et était un ferme opposant à l'apartheid en Afrique du Sud. Il a également créé de nombreux organismes, fonds et programmes de développement et d'environnement des Nations Unies, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l'Université des Nations Unies, la CNUCED, l'UNITAR et le Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Il avait également mené de nombreux efforts de paix réussis, mais maintenant largement oubliés, par exemple au Yémen en 1962 et à Bahreïn en 1968. Dans chaque cas, la guerre aurait provoqué un conflit régional plus large, et c'est la médiation discrète de Thant qui a empêché la guerre.

Contrairement à ses deux prédécesseurs, Thant a pris sa retraite après dix ans à discuter avec toutes les grandes puissances. En 1961, lorsqu'il a été nommé pour la première fois, l'Union soviétique avait tenté d'exiger un troïka formule de trois secrétaires généraux, un représentant chaque bloc de la guerre froide, ce qui aurait maintenu l'égalité aux Nations unies entre les superpuissances. En 1966, lorsque Thant a été reconduit dans ses fonctions, toutes les grandes puissances, lors d'un vote unanime du Conseil de sécurité, ont affirmé l'importance du Secrétaire général et de ses bons offices, un hommage clair au travail de Thant.

La guerre des Six jours entre les pays arabes et Israël, le printemps de Prague et l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie qui a suivi, et la guerre indo-pakistanaise de 1971 menant à la naissance du Bangladesh ont tous eu lieu pendant son mandat de secrétaire général.

Il a été largement critiqué aux États-Unis et en Israël pour avoir accepté de retirer les troupes de l'ONU du Sinaï en 1967 en réponse à une demande du président égyptien Nasser. U Thant a tenté de persuader Nasser de ne pas entrer en guerre avec Israël en s'envolant pour Le Caire dans un effort de paix de dernière minute.

Ses relations autrefois bonnes avec le gouvernement américain se sont rapidement détériorées lorsqu'il a critiqué publiquement la conduite américaine de la guerre du Vietnam. Ses tentatives secrètes de pourparlers de paix directs entre Washington et Hanoï ont finalement été rejetées par l'administration Johnson.

Thant a suivi des rapports d'objets volants non identifiés avec un certain intérêt en 1967, il a fait en sorte que le physicien atmosphérique américain Dr. James E. McDonald s'exprime devant le groupe des affaires spatiales de l'ONU concernant les ovnis. [1]

Le 23 janvier 1971, U Thant annonça catégoriquement qu'il ne serait « en aucun cas » disponible pour un troisième mandat en tant que secrétaire général. Pendant de nombreuses semaines, le Conseil de sécurité de l'ONU était dans l'impasse sur la recherche d'un successeur avant de finalement s'installer sur Kurt Waldheim pour succéder à U Thant en tant que secrétaire général le 21 décembre 1971 - le 53e anniversaire de Waldheim - et à peine dix jours avant le deuxième mandat d'U Thant a été avoir fini.

Dans son discours d'adieu à l'Assemblée générale des Nations Unies, le secrétaire général U Thant a déclaré qu'il ressentait un « grand sentiment de soulagement à la limite de la libération » en renonçant aux « charges de la fonction ». Dans un éditorial publié vers le 27 décembre 1971 faisant l'éloge de U Thant, Le New York Times a déclaré que « les sages conseils de cet homme de paix dévoué seront encore nécessaires après sa retraite ». L'éditorial s'intitulait « La libération d'U Thant ».

U Thant est décédé d'un cancer du poumon à New York le 25 novembre 1974. À cette époque, la Birmanie était dirigée par une junte militaire qui lui a refusé tout honneur. Le président birman de l'époque, Ne Win, enviait la stature internationale d'U Thant et le respect qui lui était accordé par la population birmane. Ne Win en voulait également aux liens étroits d'U Thant avec le gouvernement démocratique d'U Nu que Ne Win avait renversé lors d'un coup d'État le 2 mars 1962. Ne Win a ordonné qu'U Thant soit enterré sans aucune implication ou cérémonie officielle.

Du siège des Nations Unies à New York, le corps d'U Thant a été ramené par avion à Rangoon, mais aucune garde d'honneur ou haut fonctionnaire n'était présent à l'aéroport lorsque le cercueil est arrivé.

Le jour des funérailles d'U Thant, le 5 décembre 1974, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de Rangoon pour rendre un dernier hommage à leur éminent compatriote dont le cercueil a été exposé à l'hippodrome de Rangoon Kyaikasan pendant quelques heures avant l'enterrement prévu.

Le cercueil d'U Thant a ensuite été arraché par un groupe d'étudiants juste avant son départ prévu pour l'enterrement dans un cimetière ordinaire de Rangoon. Les manifestants étudiants ont enterré U Thant sur l'ancien terrain de l'Union des étudiants de l'université de Rangoon (RUSU), que Ne Win avait dynamité et détruit le 8 juillet 1962.

Au cours de la période du 5 au 11 décembre 1974, les manifestants étudiants ont également construit un mausolée temporaire pour U Thant sur le terrain de la RUSU et ont prononcé des discours anti-gouvernementaux. Tôt le matin du 11 décembre 1974, les troupes gouvernementales ont pris d'assaut le campus, tué certains des étudiants qui gardaient le mausolée de fortune, enlevé le cercueil d'U Thant et l'ont enterré au pied de la pagode Shwedagon, où il se trouve toujours.

En apprenant la prise d'assaut du campus de l'Université de Rangoon et l'enlèvement forcé du cercueil d'U Thant, de nombreuses personnes se sont révoltées dans les rues de Rangoon. La loi martiale a été déclarée à Rangoon et dans les zones métropolitaines environnantes. Ce qui est devenu connu sous le nom de U Thant crise – les manifestations dirigées par les étudiants contre le traitement minable du gouvernement Ne Win d'U Thant – ont été écrasées par le gouvernement birman.

En 1978, les mémoires de U Thant Vue de l'ONU a été publié, par la maison d'édition américaine Doubleday.


Liste des 100 personnes les plus célèbres

Une liste de personnages célèbres, choisis principalement parmi les XIXe, XXe ou XXIe siècles. Cette liste comprend des acteurs célèbres, des politiciens, des entrepreneurs, des écrivains, des artistes et des humanitaires.

    (1926 – 1962) Actrice, chanteuse, mannequin américaine (1809 – 1865) Président des États-Unis pendant la guerre civile américaine (1918 – 2013) Président sud-africain militant anti-apartheid (1917 – 1963) Président des États-Unis 1961 – 1963 (1929 – 1968) Américain militant des droits civiques II (1926 - ) Monarque britannique depuis 1954 (1874 - 1965 ) Premier ministre britannique pendant la DEUXIÈME GUERRE MONDIALE (1946 - ) Homme d'affaires, président des États-Unis. (1955 - ) Homme d'affaires américain, fondateur de Microsoft (1942 - 2016) Boxer américain et militant des droits civiques (1869 - 1948) Chef du mouvement indépendantiste indien (1910 - 1997) religieuse missionnaire catholique macédonienne (1451 - 1506) explorateur italien (1809 - 1882) Scientifique britannique, théorie de l'évolution (1935 - 1977) Musicien américain (1879 - 1955) Scientifique allemand, théorie de la relativité (1942 - ) Musicien britannique, membre des Beatles 1819 - 1901) Monarque britannique 1837 - 1901 (1936 - ) Premier pape des Amériques (1889 - 1964) Premier ministre indien 1947 - 1964 1452 - 1519) Italien, peintre, scientifique, mathématicien (1853 - 1890) Artiste néerlandais (1882 - 1945) Président américain 1932 – 1945 (1920 - 2005) Pape polonais 1847 - 1931) Inventeur américain (1913 - 2005) Militant américain des droits civiques (1908 - 1973) Président des États-Unis 1963 - 1969 (1770 - 1827) Compositeur allemand (1954 - ) Présentatrice de télévision américaine, actrice, entrepreneur (1917 - 1984) Premier ministre de l'Inde 1966 - 1977 (1919 - 1952) Première dame d'Argentine 1946 - 19 52 (1953 – 2007) Premier ministre du Pakistan 1993 – 1996 (1903 – 1950) Auteur britannique (1931 – ) Évêque sud-africain et opposant à l'apartheid (1938 – ) Chef spirituel et politique des Tibétains (1901 – 1966) Producteur de cinéma américain ( 1930 – 2012) Astronaute américain (1925 – 1980) Acteur et comédien britannique (1961 – ) Président américain 2008 – 2016 (1925 – 1965) Leader nationaliste noir américain (1965 – ) Auteur britannique (1950 – ) Entrepreneur britannique (1940 – ) Footballeur brésilien, considéré comme le plus grand du 20e siècle. (1975 – ) Actrice, réalisatrice, humanitaire (1913 – 1980) Athlète américaine sur piste, Jeux olympiques de 1936 (1940 – 1980) Musicienne britannique, membre des Beatles (1863 – 1947) Industriel américain (1892 – 1975) Empereur d'Éthiopie 1930 – 1974 (1879 - 1953) Chef de l'Union soviétique 1924 - 1953 (1857 - 1941) Fondateur britannique du mouvement scout (1963 - ) Star du basket-ball américain
  1. George Bush Jnr (1946 - ) Président des États-Unis 2000-2008 (1870 - 1924) Leader de la révolution russe 1917 (1915 - 1982) Actrice suédoise (1926 - ) Président de Cuba 1976 - 2008 (1828 - 1910) auteur et philosophe russe (2003 – ) Militant écologiste) (1881 - 1973) Artiste moderne espagnol (1854 - 1900) Auteur irlandais, poète, dramaturge (1883 - 1971) Créateur de mode français (1890 - 1970) Chef de la résistance française et Président 1959 - 1969 1897 - 1937 ) Aviateur (1883 - 1946) Économiste britannique (1822 - 1895) Chimiste et microbiologiste français (1931 - ) Leader de l'Union soviétique 1985 – 1991 (423 BC - 348 BC) Philosophe grec (1889 - 1945) leader de l'Allemagne nazie 1933 – 1945 (1951 – ) Musicien britannique (4 av. 1917) Danseuse exotique néerlandaise, exécutée comme espion (69 - 30 avant notre ère) Reine d'Egypte (1929 - 1982) Actrice américaine, princesse de Mo naco (1997 – ) Militant pakistanais des droits humains (1955 – 2012) co-fondateur d'Apple Computers (1911 – 2004) Président américain 1981-1989 (1987 – ) Footballeur argentin (1895 – 1948) Joueur de baseball américain (1951 – ) Irlandais musicien, travailleur caritatif (1981 – ) Joueur de tennis suisse (1856 – 1939) Psychanalyste autrichien (1856 – 1924) Président des États-Unis 1913 – 1921 (1893 – 1976) Leader de la révolution communiste chinoise (1907 – 2003) Actrice américaine (1929 – 1993) actrice britannique et humanitaire (1975 – ) footballeur anglais
  2. Tiger Woods (1975 - ) golfeur américain (1986 - ) athlète jamaïcain et olympien (1961 - ) athlète américain et olympien (1948 - ) héritier du trône britannique (1929 - 1994) épouse américaine de JF Kennedy (1898 - 1963) auteur britannique ( 1915 – 1959) Chanteur de jazz américain (1892 – 1973) auteur britannique (1943 – ) joueur de tennis américain et militant des droits de l'homme (1925 – 2013) Premier ministre britannique 1979 – 1990 (1929 – 1945) auteur juif néerlandais décédé dans l'Holocauste

Plus de personnes célèbres

    (1783 - 1830) Militant indépendantiste vénézuélien en Amérique du Sud. (1755 - 1793) Reine française, exécutée pendant la révolution française (1985 - ) footballeur portugais. (1858 – 1928) Suffragette anglaise. (1922 – 2000) Athlète tchèque (1943 – ) Leader polonais du mouvement Solidarité (1935 – ) Chanteuse, actrice britannique (1820 – 1910) Infirmière britannique (1867 – 1934) Scientifique polonaise / française (1942 – ) Scientifique britannique (1955 – ) Créateur anglais du World Wide Web (1945 - ) leader de l'opposition birmane (1971 - ) cycliste américain (1977 - ) chanteur colombien (1962 - ) comédien américain Orville (1871 - 1948) et Wilbur (1867 - 1912) inventeurs américains, pionniers de l'aviation ( 1899 – 1961) auteur américain
  1. Roman Abramovitch (1966 – ) oligarque russe
  2. Tom Cruise (1962 – ) acteur américain
  3. Rupert Murdoch (1931 - ) Propriétaire des médias de News Corporation
  4. Al Gore (1948 - ) candidat à la présidentielle américaine et militant écologiste
  5. Sacha Baron Cohen (1971 – ) comédien anglais
  6. George Clooney (1961 - ) acteur et militant politique américain (1953 - ) économiste américain lauréat du prix Nobel
  7. Jimmy Wales (1966 – ) créateur américain de Wikipédia
  8. Brad Pitt (1963 – ) Acteur
  9. Kylie Minogue (1968 – ) chanteuse et actrice australienne
  10. Stephen King (1947 – ) auteur américain

Plus de célébrités

Personnages historiques célèbres : une liste de personnages célèbres à travers les âges, qui comprend des personnes des civilisations anciennes à nos jours.

100 Femmes Célèbres : Une liste de 100 femmes célèbres dans les domaines des arts, du sport, de la littérature, du théâtre et de la politique.

100 personnes les plus influentes – Une liste des 100 personnes les plus influentes choisies par Michael H. Hast, dans son livre 100 personnes les plus influentes au monde. Comprend Muhammad, Jésus-Christ, Lord Buddha, Confucius, St Paul et Johann Gutenberg.

Des personnes qui ont changé le monde – Des personnes célèbres qui ont changé le cours de l'histoire, notamment Socrate, Newton, Jésus-Christ, Mahomet, la reine Victoria, Catherine la Grande, Einstein et Gandhi.

Femmes qui ont changé le monde – Femmes célèbres qui ont changé le monde. Présente des femmes Premiers ministres, des scientifiques, des personnalités culturelles, des auteurs et des membres de la royauté. Comprend Cléopâtre, la princesse Diana, Marie Curie, la reine Victoria et Jeanne d'Arc.


Mary McLeod Béthune

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Mary McLeod Béthune, (né le 10 juillet 1875 à Mayesville, Caroline du Sud, États-Unis - décédé le 18 mai 1955 à Daytona Beach, Floride), éducateur américain actif à l'échelle nationale dans les affaires afro-américaines et conseiller spécial du président Franklin D. Roosevelt sur le problèmes des groupes minoritaires.

Mary McLeod était la fille d'anciens esclaves. Elle est diplômée du Scotia Seminary (maintenant Barber-Scotia College) à Concord, Caroline du Nord, en 1893 et ​​du Moody Bible Institute à Chicago en 1895. Elle épousa Albertus L. Bethune en 1898, et jusqu'en 1903, elle enseigna dans une succession de petits Ecoles du Sud.

En 1904, Bethune déménagea sur la côte est de la Floride, où une importante population afro-américaine avait grandi au moment de la construction du chemin de fer de la côte est de la Floride, et à Daytona Beach, en octobre, elle ouvrit sa propre école, la Institut normal et industriel de Daytona pour les filles noires. N'ayant pratiquement aucun actif tangible pour commencer, elle a travaillé sans relâche pour construire une école, solliciter de l'aide et des contributions et s'assurer la bonne volonté des communautés afro-américaine et blanche. En 1923, l'école a fusionné avec le Cookman Institute for Men, alors à Jacksonville, en Floride, pour former ce qui était connu à partir de 1929 sous le nom de Bethune-Cookman College à Daytona Beach. Bethune est restée présidente du collège jusqu'en 1942 et de nouveau de 1946 à 1947. Sous son administration, le collège a obtenu l'accréditation complète et a atteint un effectif de plus de 1 000 personnes.


U Thant

U Thant [1] ( / uː ˈ θ n t / burmanski: သန့် MLCTS: san. birmanski izgovor : [θa̰ɴ] Pantanaw, 22. siječnja 1909. – New York, NY, 25. studenog 1974.) je bio burmanski diplomate koji je od 1961. do 1971. godine obnašao dužnost trećeg Generalnog sekretara Ujedinjenih naroda. U Thant je bio prvi neeuropski državljanin na toj poziciji est mandatom od ukupno 3 684 dana (više od 10 godina) rekorder po vremenu provenenom na čelu te organizacije.

Rodio se u Pantanawu, tadašnja Britanska Birmanie, u umjereno bogatoj obitelji. Njegov otac, Po Hnit, bio je kolovan u Calcutti et bio je jedini stanovnik Thantova rodnog mjesta koji je tečno govorio engleski jezik. [2] Njegova velika zbirka djela američke i britanske književnosti bila je zaslužna za Thantovu strast prema čitanju, zbog koje je u mladosti dobio nadimak "Filozof". [3] Nakon školovanja u lokalnoj srednjoj školi, Thant je upisao dvogodišnji učiteljski studij u Rangoonu, odustajući od četverogodišnjeg zbog prerane smrti svoga oca. U međuratnom je periodu bio ravnatelj u lokalnoj školi, [4] [5] a kada je tokom Drugog svjetskog rata Japon okupirao Birmanie, Thant je jedno vrijeme bio na čelu Komiteta za reorganizaciju obrazovanja. Kako nije imao nikakvu stvarnu moć, Thant se vratio u rodni grad, a kada su okupacijske snage eljele uvesti japanski kao obvezni jezik u Burmi, oštro se usprotivio te je surađivao s pokretom otpora. [6]

Kada je Burma 1948. godine stekla nezavisnost, a njegov prijatelj iz studentkih dana U Nu postao premijer, Thant je ušao u izvršnu vlast, gdje je držao nekoliko različitih funkcija. Isprva ravnatelj telekomunikacija, Thant je je vrijeme građanskog rata išao u samo žarište sukoba kako bi ispregovarao mirovni sporazum u tome nije bio uspješan, što je rezultiralo napadom napadom pobjesjevojenika na nje pobjevanjenika n. Kasnije je bio državni tajnik pri Ministarstvu informiranja, a od 1951. do 1957. i osobni tajnik premijera, za kojega je pisao govore, dogovarao mu posjete izvan zemlje i dočekivao strane izaslanike, a sudjelovao me i na brojun U periodu iznimnih političkih turbulencija u svojoj zemlji, Thant je zagovarao umjerenu politiku, balansirajući između gorljivih nacionalista i britanskih lojalista, uživajući pritiom veliko pojikavanje s sun [7]

Kada je u rujnu 1961. godine Generalni tajnik Ujedinjenih naroda, Dag Hammarskjöld, poginuo u zrakoplovnoj nesreći prilikom leta za Kongo, organizacija je pristupila hitnim sastancima s ciljem imenovannasja njeedjed Nakon što se Sjedinjene Države i Sovjetski Savez nisu mogli dogovoriti oko zajedničkog kandidata, a pregovori su došli do zastoja, manje zemlje i Pokret nesvrstanih su zajednički kandidirali Thanta zadova Hammarskjjjj [5] Velike sile su se povukle i Thant je 3. studenog 1961. godine jednoglasno izabran za novog Generalnog sekretata. Tokom svog prvog mandata, U Thant je bio najzaslužniji za uspješne pregovore između američkog predsjednika Johna Kennedyja i sovjetskog vođe Nikite Hruščova u jeku Kubanske raketne krize. U prosincu iste godine, Thant je naredio uspješnu vojnu Operaciju Grand Slam, kojom je zaključena secesionistička oružana pobuna u Kongu. Za vrijeme drugog mandata, Thant je postao poznat kao jedan od najžešćih kritičara američkog djelovanja u Vijetnamskom ratu, a nadzirao je i primanje nekolicine novih država iz Afrike i Azije u narodedinjene Kroz tajne pregovore je pokušao dogoviriti mir između Washingtona i Hanoija, ali tu je inicijativu odbila Johnsonova administracija.

Dana 23. siječnja 1971., U Thant je objavio kako kategorički odbija mogućnost da se kandidira za treći mandat. Pregovori oko njegova nasljednika ponovo su upali u krizu, a razriješeni su tek kada je Kurt Waldheim potvrđen od strane velikih sila i kasnije izabran u prosincu iste godine. Nakon deset godina na čelu Ujedinjenih naroda, U Thant se umirovio, ostavši u dobrim odnosima sa svim velikim silama. Nastavio se baviti mirovnom politikom na međunarodnom nivou, iveći na velikom imanju u New Yorku.

Preminuo je 25. studenog 1974. godine u New Yorku od posljedica raka pluća. Tada vladajuća vojna hunta u Burmi odbila mu je odati počast, djelomično zbog ljubomore čelnika Ne Wina na Thantov međunarodni ugled, a djelomično i zbog Thantove bliskosti sa svrgnutim Uvom demo. Takav tretman doveo je do velikih demonstracija u Rangoonu, koje je vlada nasilno ugušila uz desetke mrtvih.


L'histoire de la vie de Thich Nhat Hanh

Photo prise vers 1942, peu de temps après avoir reçu l'ordination de novice pour entrer dans la vie monastique.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 1 Mo+

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Agé de 25 ans, peu de temps après avoir reçu les préceptes du Bhikshu en 1951.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 1 Mo+

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Thich Nhat Hanh en tant que jeune enseignant du Dharma (rangée arrière, à droite) avec ses élèves, années 1950.

Il a enseigné au nouvel Institut bouddhiste Ấn Quang à Saigon.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 100 Ko

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Apprendre aux enfants à lire et à écrire à l'aide d'une chanson sur le Bodhisattva de la Grande Compassion, au début des années 1960.

Avec ses amis et collègues, Thich Nhat Hanh a développé un programme de travail social pour le développement rural et a fondé l'École des jeunes pour le service social.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 1 Mo+

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

En 1966, en tant que jeune leader dans le mouvement de paix bouddhiste en pleine croissance.

Il avait récemment fondé l'Université Van Hanh, La Boi Press, l'École de la jeunesse pour le service social et le nouvel Ordre de l'inter-être (basé sur les préceptes traditionnels du bodhisattva). A cette époque, il était rédacteur en chef du principal magazine bouddhiste, publiant plus de 50 000 exemplaires chaque semaine.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 3 Mo

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Thich Nhat Hanh s'est rendu aux États-Unis pour appeler à la paix en 1966.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 250 Ko

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Avec le Dr Martin Luther King, Jr., lors d'une conférence de presse conjointe sur la guerre du Vietnam à Chicago, le 31 mai 1966.

Parler pour la paix c.1966

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 4 Mo

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Réfugiés vietnamiens à bord du Roland, un navire affrété par Thich Nhat Hanh et ses collègues pour secourir des personnes au large de Singapour en 1976.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 300 Ko

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Thich Nhat Hanh à Paris dans les années 1970.

Exilé pour avoir osé aller à l'étranger pour appeler à la paix en 1966, il a dirigé la délégation bouddhiste pour la paix aux pourparlers de paix de Paris.

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un courriel à : [email protected]

Jardinage aux Patates Douces (“Sweet Potatoes”) près de Paris dans les années 1970.

Thich Nhat Hanh et ses collègues et étudiants se sont retirés dans la petite ferme en 1975. Après la fin des pourparlers de paix de Paris avec les accords de paix de Paris, Thich Nhat Hanh s'est vu refuser la possibilité de retourner au Vietnam.

Thich Nhat Hanh (à droite) lors d'une marche pour la paix à New York, le 17 juin 1982.

Dans le sud-ouest de la France, début des années 1980.

Thich Nhat Hanh et ses étudiants ont trouvé un terrain dans le sud-ouest de la France, où ils ont créé le centre de pratique de la pleine conscience du Village des Pruniers en 1982.

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 500 Ko

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Détente avec sa communauté à Plum Village, dans le sud-ouest de la France (fin des années 80 ou début des années 90).

© Village des Pruniers Communauté du bouddhisme engagé (PVCEB). Disponible en : 2 Mo

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez envoyer un e-mail à : [email protected]

Salle de méditation au Village des Pruniers, France, 1990.

Thich Nhat Hanh a créé des salles de méditation dans les anciens bâtiments de la ferme et a commencé à enseigner la première génération de praticiens de la méditation en Occident.

Pour une version haute résolution et pour demander l'autorisation d'utiliser cette photo à des fins commerciales ou non commerciales, veuillez contacter : https://www.simonchaput.com/contact

Présidence d'une cérémonie de « transmission de la lampe » pour ordonner des Enseignants du Dharma, à Plum Village, 1990.

Thich Nhat Hanh began to ordain his first monastic disciples only in 1988, after 35 years of teaching.

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please contact: https://www.simonchaput.com/contact

In Plum Village, c.2004

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 600KB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

At Từ Hiếu Temple in Huế, Vietnam, 2005.

In 2005 Thich Nhat Hanh was finally allowed to return to Vietnam after 39 years of exile. Here he is entering the gate at his “root temple” for the first time since he left in May 1966.

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please contact: http://www.touching-peace-photography.com/about-1

Leading a traditional almsround procession in Huế, Vietnam in 2005.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 1MB+

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Planting a bodhi tree in India, 2008.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 9MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Vulture Peak, India, 2008.

Transmitting the precepts in the open air on Vulture Peak, one of the Buddha’s sacred sites.

© Börje Tobiasson. Available in: 6MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Leading a walking meditation, c.2009

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 800KB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh inviting the bell to sound, Plum Village, 2009.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 600KB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh arriving in Indonesia, 2010.

© Ekayana / Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 20MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Malaysia, September 2010.

©️ Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 10MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh’s European Institute for Applied Buddhism in Waldbröl, Germany, opened in 2008.

©️ Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 600KB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh reviewing one of his newly-published books in 2011.

He has written over 100 books of poetry, fiction, sutra translations, Engaged Buddhism practices and meditation handbooks.

©️ Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 2MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Formal lunch with his growing community of monks, 2011

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 5MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Trafalgar Square, London. March 31, 2012.

Thich Nhat Hanh led sitting meditation for over 3,000 people in the heart of the British capital.

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Hong Kong Coliseum, 2013

Thich Nhat Hanh addressed an audience of over 10,000.

© Kelvin Cheuk for PVCEB (Plum Village Community of Engaged Buddhists). Available in: 12MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Chant of compassion, Hong Kong 2013.

Thich Nhat Hanh’s community invoke the name of the Avalokiteshvara, the Bodhisattva of Great Compassion.

© Martin Lam for Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 2MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh listening to his students in Hong Kong, 2013.

Broadway, New York City, 2013.

At an exhibition of his calligraphies at ABC Home.

ABC Home / Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 730KB

With Jim Kim, President of the World Bank, Washington D.C., September 2013.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 10MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Thich Nhat Hanh teaching children in Plum Village, Summer 2014.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 1MB+

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Receiving an honorary doctorate from Hong Kong University, May 2014.

In 2012 Thich Nhat Hanh created a training program for teachers, to bring secular “applied ethics” into the classroom.

©️ Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 400MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Teaching during a mindfulness retreat for several hundred people in 2014.

Thich Nhat Hanh’s message focusses on how to nourish joy and happiness, and how to handle pain and sorrow.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 200KB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Leading walking meditation with his community in Plum Village, June 2014.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 3MB

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Celebrating his 92nd birthday in Thailand, October 2018.

Following a major stroke in November 2014, Thich Nhat Hanh moved to Thailand to join his young disciples from Vietnam at his new Thai Plum Village meditation center.

© Plum Village Community of Engaged Buddhism (PVCEB). Available in: 1MB+

For a high-res version, and to request permission to use this photo for commercial or non-commercial use, please email: [email protected]

Returning to Từ Hiếu Temple in Huế, Vietnam, 28 October 2018.

He decided to return to his root temple to spend his remaining days.

Zen Master Thich Nhat Hanh is a global spiritual leader, poet, and peace activist, renowned for his powerful teachings and bestselling writings on mindfulness and peace. A gentle, humble monk, Dr. Martin Luther King, Jr. called him “an Apostle of peace and nonviolence” when nominating him for the Nobel Peace Prize. Exiled from his native Vietnam for almost four decades, Thich Nhat Hanh has been a pioneer bringing Buddhism and mindfulness to the West, and establishing an engaged Buddhist community for the 21st Century.

Les premières années

How to pronounce Thich Nhat Hanh

The English pronunciation is: Tik · N’yat · Hawn. However, since Vietnamese is a tonal language, this is only a close approximation of how one would pronounce it in Vietnamese. By his students he is affectionately known as Thay (pronounced “Tay” or “Tie”), which is Vietnamese for “teacher.”

Born in central Vietnam in 1926, Thich Nhat Hanh entered Tu Hieu Temple, in Hue city, as a novice monk at the age of sixteen. As a young bhikshu (monk) in the early 1950s he was actively engaged in the movement to renew Vietnamese Buddhism. He was one of the first bhikshus to study a secular subject at university in Saigon, and one of the first six monks to ride a bicycle.

Social activism during war in Vietnam

When war came to Vietnam, monks and nuns were confronted with the question of whether to adhere to the contemplative life and stay meditating in the monasteries, or to help those around them suffering under the bombings and turmoil of war. Thich Nhat Hanh was one of those who chose to do both, and in doing so founded the Engaged Buddhism movement, coining the term in his book Vietnam: Lotus in a Sea of Fire. His life has since been dedicated to the work of inner transformation for the benefit of individuals and society.

Under gunfire, while on a mission to take food to hungry families after historic flooding

In 1961, Thich Nhat Hanh travelled to the United States to teach Comparative Religion at Princeton University and the following year went on to teach and research Buddhism at Columbia University. In Vietnam in the early 1960s, Thich Nhat Hanh founded the School of Youth and Social Service, a grassroots relief organization of 10,000 volunteers based on the Buddhist principles of non-violence and compassionate action.

Meditation is not to escape from society, but to come back to ourselves and see what is going on. Once there is seeing, there must be acting. With mindfulness we know what to do and what not to do to help.

Thich Nhat Hanh

As a scholar, teacher, and engaged activist in the 1960s, Thich Nhat Hanh also founded the Van Hanh Buddhist University in Saigon, La Boi publishing House, and an influential peace activist magazine. In 1966 he established the Order of Interbeing, a new order based on the traditional Buddhist Bodhisattva precepts.

On May 1st, 1966 at Tu Hieu Temple, Thich Nhat Hanh received the ‘lamp transmission’ from Master Chan That.

Exile from Vietnam

A few months later he traveled once more to the U.S. and Europe to make the case for peace and to call for an end to hostilities in Vietnam. It was during this 1966 trip that he first met Dr. Martin Luther King, Jr., who nominated him for the Nobel Peace Prize in 1967. As a result of this mission both North and South Vietnam denied him the right to return to Vietnam, and he began a long exile of 39 years.

“He is an Apostle of Peace and Nonviolence.” Martin Luther King jr.

Thich Nhat Hanh continued to travel widely, spreading the message of peace and brotherhood, lobbying Western leaders to end the Vietnam War, and leading the Buddhist delegation to the Paris Peace Talks in 1969.

Founding Plum Village in France

He also continued to teach, lecture and write on the art of mindfulness and ‘living peace,’ and in the early 1970s was a lecturer and researcher in Buddhism at the University of Sorbonne, Paris. In 1975 he established the Sweet Potato community near Paris, and in 1982, moved to a much larger site in the south west of France, soon to be known as “Plum Village.”

The early days of Plum Village PHOTO: Jim Forest

Under Thich Nhat Hanh’s spiritual leadership Plum Village has grown from a small rural farmstead to what is now the West’s largest and most active Buddhist monastery, with over 200 resident monastics and over 10,000 visitors every year, who come from around the world to learn “the art of mindful living.”

Plum Village welcomes people of all ages, backgrounds and faiths at retreats where they can learn practices such as walking meditation, sitting meditation, eating meditation, total relaxation, working meditation and stopping, smiling, and breathing mindfully. These are all ancient Buddhist practices, the essence of which Thich Nhat Hanh has distilled and developed to be easily and powerfully applied to the challenges and difficulties of our times.

In the last twenty years over 100,000 people have made a commitment to follow Thich Nhat Hanh’s modernized code of universal global ethics in their daily life, known as “The Five Mindfulness Trainings.”

A talk for children in the Still Water Meditation Hall in Upper Hamlet, Plum Village

More recently, Thich Nhat Hanh has founded Wake Up, a worldwide movement of thousands of young people training in these practices of mindful living, and he has launched an international Wake Up Schools program training teachers to teach mindfulness in schools in Europe, America and Asia.

Thich Nhat Hanh is also an artist, and his unique and popular works of calligraphy – short phrases and words capturing the essence of his mindfulness teachings – have since 2010 been exhibited in Hong Kong, Taiwan, Canada, Germany, France, and New York.

In the last decade Thich Nhat Hanh has opened monasteries in California, New York, Vietnam, Paris, Hong Kong, Thailand, Mississippi and Australia, and Europe’s first “Institute of Applied Buddhism” in Germany.

Mindfulness Practice Centers in the Plum Village tradition offer special retreats for businesspeople, teachers, families, healthcare professionals, psychotherapists, politicians, and young people as well as war veterans and Israelis and Palestinians. It is estimated that over 75,000 people participate in activities led by Plum Village monks and nuns worldwide every year.

In recent years Thich Nhat Hanh led events for members of US Congress and for parliamentarians in the UK, Ireland, India, and Thailand. He has addressed the World Parliament of Religions in Melbourne and UNESCO in Paris, calling for specific steps to reverse the cycle of violence, war and global warming. On his visit to the US in 2013 he led high-profile mindfulness events at Google, The World Bank, and the Harvard School of Medicine.

On 11 November 2014, a month after his 88th birthday and following several months of rapidly declining health, Thich Nhat Hanh suffered a severe stroke. Although he is still unable to speak, and is mostly paralyzed on the right side, he has continued to offer the Dharma and inspiration through his peaceful, serene and valiant presence.

Thich Nhat Hanh is currently residing at Từ Hiếu Temple in Vietnam where he ordained with his teacher when he was sixteen years old. He has expressed a wish to stay there for his remaining days. He comes out regularly in his wheelchair to visit the temple altars and to lead the sangha on walking meditation around the ponds and ancestral stupas. Thay’s return to Từ Hiếu has been a bell of mindfulness reminding us all of how precious it is to belong to a spiritual lineage with deep roots. Whether we have attended a retreat, or simply read one of Thay’s books or watched a talk, and have been touched by his teachings—we are all connected to this ancestral stream of wisdom and compassion.


U Thant

U Thant , who served as Secretary-General of the United Nations from 1961 to 1971, was chosen to head the world body when Secretary-General Dag Hammarskjold was killed in an air crash in September 1961.

U Thant was born at Pantanaw, Burma, on 22 January 1909, and was educated at the National High School in Pantanaw and at University College, Rangoon.

Prior to his diplomatic career, U Thant's experience was in education and information work. He served as Senior Master at the National High School, which he had attended in Pantanaw, and in 1931, he became Headmaster after winning first place in the Anglo-Vernacular Secondary Teachership Examination.

He was a member of Burma's Textbook Committee and of the Council of National Education before World War II, and was an Executive Committee member of the Heads of Schools Association. He was also active as a free-lance journalist.

In 1942, U Thant served for a few months as Secretary of Burma's Education Reorganization Committee. In the following year, he returned to the National High School as Headmaster for another four years.

U Thant was appointed Press Director of the Government of Burma in 1947. In 1948, he became Director of Broadcasting, and in the following year, he was appointed Secretary to the Government of Burma in the Ministry of Information. In 1953, U Thant became Secretary for projects in the Office of the Prime Minister, and in 1955, he was assigned additional duties as Executive Secretary of Burma's Economic and Social Board.

At the time of his appointment as Acting Secretary-General of the United Nations, U Thant had been Permanent Representative of Burma to the United Nations, with the rank of Ambassador (1957-1961).

During that period, he headed the Burmese delegations to the sessions of the General Assembly, and in 1959, he served as one of the Vice-Presidents of the Assembly's fourteenth session. In 1961, U Thant was Chairman of the United Nations Congo Conciliation Commission and Chairman of the Committee on a United Nations Capital Development Fund.

During his diplomatic career, U Thant served on several occasions as Adviser to Prime Ministers of Burma.

U Thant began serving as Acting Secretary-General since 3 November 1961, when he was unanimously appointed by the General Assembly, on the recommendation of the Security Council, to fill the unexpired term of the late Secretary-General, Dag Hammarskjold. He was then unanimously appointed Secretary-General by the General Assembly on 30 November 1962 for a term of office ending on 3 November 1966.

U Thant was re-appointed for a second term as Secretary-General of the United Nations by the General Assembly on 2 December 1966 on the unanimous recommendation of the Security Council (resolution 229, 1966). His term of office continued until 31 December 1971.

U Thant received honorary degrees (LL.D) from the following universities: Carleton University, Ottawa, Canada (25 May 1962) Williams College, Williamstown, Massachusetts (10 June 1962) Princeton University, Princeton, New Jersey (12 June 1962) Mount Holyoke College, South Hadley, Massachusetts (2 June 1963) Harvard University, Cambridge, Massachusetts (13 June 1963) Dartmouth College, Hanover, New Hampshire (16 June 1963) University of California at Berkeley, California (2 April 1964) University of Denver, Denver, Colorado (3 April 1964) Swarthmore College, Swarthmore, Pennsylvania (8 June 1964) New York University, New York (10 June 1964) Moscow University, Moscow, Soviet Union (30 July 1964) Queen's University, Kingston, Ontario (22 May 1965) Colby College, Waterville, Maine (6 June 1965) Yale University, New Haven, Connecticut (14 June 1965) University of Windsor, Windsor, Ontario, Canada (28 May 1966) Hamilton College, Clinton, New York (5 June 1966) Fordham University, Bronx, New York (8 June 1966) Manhattan College, New York (14 June 1966) University of Michigan, Ann Arbor, Michigan (30 March 1967) Delhi University, New Delhi, India (13 April 1967) University of Leeds, England (26 May 1967) Louvain University, Brussels, Belgium (10 April 1968) University of Alberta, Edmonton, Canada (13 May 1968) Boston Unversity, Boston, Massachusetts (19 May 1968) Rutgers University, New Brunswick, New Jersey (29 May 1968) University of Dublin (Trinity College), Dublin, Ireland (12 July 1968) Laval University, Quebec, Canada (31 May 1969) Columbia University, New York City (3 June 1969) the University of the Philippines (11 April 1970) and Syracuse University (6 June 1970). He also received the following honorary degrees: Doctor of Divinity, The First Universal Church (11 May 1970) Doctor of International Law, Florida International University, Miami, Florida (25 January 1971) Doctor of Laws, University of Hartford, Hartford, Connecticut (23 March 1971) Doctor of Civil Laws degree, honoris causa, Colgate University, Hamilton, New York, (30 May 1971) Doctor of Humane Letters, Duke University, Durham, North Carolina (7 June 1971).

U Thant retired at the end of his second term in 1971 and he died on 25 November 1974 after a long illness. He was 65 years old.


Voir la vidéo: Passé Présent n154 - Lindépendance de la Grèce