USS Massachusetts BB59

USS Massachusetts BB59

USS Massachusetts BB59

L'USS Massachusetts Le BB59 était un cuirassé de la classe Dakota du Sud qui a combattu pour la première fois lors de l'opération Torch à la fin de 1942 avant de passer le reste de la Seconde Guerre mondiale à servir dans le Pacifique.

Les Massachusetts a été posé en juillet 1939, lancé en septembre 1941 et mis en service le 12 mai 1942. Le Massachusetts n'a pas été considérablement modifié pendant la guerre, mais son armement anti-aérien a été porté à dix-huit montures quad 40 mm et 31 montures simples, une double et une quad 20 mm.

Les Massachusetts est entré en action au cours de l'opération Torch, où elle a affronté le cuirassé français Jean Barth le 8 novembre 1942. Le navire français était incomplet et n'avait qu'une seule tourelle opérationnelle de 15 pouces, mais il tenta tout de même de tirer sur les troupes américaines débarquant à Casablanca. Les Massachusetts l'a frappée avec cinq obus de 16 pouces, frappant le chez Jean Bart seule tourelle hors d'usage. Plus tard dans la même journée, une force de destroyers Vichy et de croiseurs légers fit une sortie contre la flotte alliée. Les Massachusetts a coulé le destroyer Fougeaux avec un seul obus de 16 pouces (avec des coups de 8 pouces du Tuscaloosa). Un coup de 16 pouces a frappé le destroyer Milan hors de la bataille. Les Massachusetts a ensuite été touché par un obus de 5,1 pouces du destroyer Boulonnais, ripostant en coulant le destroyer français (avec le Brooklyn). Un autre obus de 16 pouces a touché le croiseur léger Primaquet après quoi la flottille française retourna au port.

Le 12 novembre 1942, le Massachusetts est parti pour le Pacifique, atteignant Nouméa en Nouvelle-Calédonie le 4 mars 1943. Pendant les quelques mois suivants, il a opéré dans les Salomon, en soutenant les opérations terrestres et en escortant des convois.

En novembre 1943 Washington, Dakota du Sud et Massachusetts faisait partie du TG50.1, protégeant les porteurs Yorktown, Lexington et Cowpens. À partir du 19 novembre, des avions de cette force attaquèrent les positions japonaises sur Mili, dans les Marshalls, empêchant la forte garnison d'interférer dans les invasions de Tawara et Makin.

En décembre 1943 Washington, Dakota du Sud, Massachusetts, Indiana et Caroline du Nord formé TF50.7 sous le commandement du contre-amiral Lee. Ce groupe de travail, couvert par les transporteurs Colline du bunker et Monterey a participé à un bombardement intensif de Kwajelein le 8 décembre, tirant 810 obus de 16 pouces.

Huit des cuirassés rapides ont participé à l'opération Flintlock, l'invasion des Marshall (29 janvier 1944). Washington, Indiana et Massachusetts faisait partie du TG58.1, fournissant une escorte pour les transporteurs Entreprise, Yorktown et Bois Belleau. Ce groupe de travail a participé à l'invasion de Kwajelein et a été positionné au large de Roi et Namur.

Les 17-18 février 1944, six des cuirassés rapides participèrent à un raid sur Truk. Alabama, Massachusetts, Caroline du Nord et Dakota du Sud assuré l'escorte rapprochée des porte-avions dans le cadre de la TG 58.3.

En avril 1944, le Massachusetts aidé à couvrir l'invasion de Hollandia, avant d'attaquer Truk.

Le 1er mai New Jersey, Iowa, Alabama, Massachusetts, Caroline du Nord, Dakota du Sud et le nouvellement réparé Indiana pris part à un bombardement de Ponape dans les îles Caroline. Les Massachusetts puis est retournée à Puget Sound pour faire regarnir ses armes.

En septembre-octobre 1944 les cuirassés rapides New Jersey, Iowa, Alabama, Washington, Massachusetts et Indiana faisait partie de la Force opérationnelle 38 lors de la série de raids de l'amiral Halsey sur des cibles autour de la mer des Philippines. Alabama, Washington, Massachusetts et Indiana faisait partie de TG 38.3 sous l'amiral Lee.

Cette puissante flotte américaine a attaqué Palau (6-8 septembre), Mindinao (10 septembre), les Visayas (12-14 septembre) et Luzon (21-22 septembre). La résistance japonaise à ce raid est si faible que les Américains décident d'avancer l'invasion des Philippines de décembre au 20 octobre et de sauter les îles du sud et de commencer par une invasion de Leyte.

La flotte a ensuite effectué une deuxième série de raids, touchant cette fois Okinawa (10 octobre), Luzon (11 octobre et 15 octobre) et Formose (12-14 octobre). Cette fois, les Japonais ont répondu avec une certaine force, mais la bataille qui en a résulté au large de Formose (12-16 octobre 1944) a été une défaite écrasante pour eux. Les Américains ont abattu plus de 600 avions japonais, paralysant leur puissance aérienne juste avant la bataille du golfe de Leyte.

Les cuirassés rapides ont connu une période frustrante pendant la bataille du golfe de Leyte (23-26 octobre 1944). Au début, ils étaient divisés en trois paires. Iowa et New Jersey formé TG38.2. Dakota du Sud et Massachusetts formé TG38.3. Washington et Alabama formé TG38.4. Chacun de ces groupes protégeait une partie de la force aéronavale de Halsey, qui s'étendait au nord du golfe de Leyte. Ils affrontèrent deux des quatre flottes japonaises en approche pour la « bataille décisive » - les puissants cuirassés de Kurita, venant de l'ouest, et les porte-avions vides d'Ozawa, venant du nord. Le 24 octobre, la flotte de Kurita subit une attaque aérienne constante et le super-cuirassé Musashi a été coulé. Halsey était convaincu que Kurita ne représentait plus une menace, et donc lorsque les porte-avions d'Ozawa ont été détectés tard dans la journée, il a décidé d'emmener toute sa flotte vers le nord pour s'occuper d'eux. Les six cuirassés rapides ont été formés en Task Force 34, et ont été envoyés au nord pour agir comme l'avant-garde d'un tiret vers les porte-avions japonais.

L'amiral Lee, commandant les cuirassés, a protesté contre cette décision, estimant à juste titre que cela permettrait à l'amiral Kurita de passer sans opposition à travers le détroit de San Bernardino et d'attaquer potentiellement la 7e flotte américaine plus faible dans le golfe de Leyte. Halsey a annulé les protestations de Lee et les cuirassés se sont dirigés vers le nord. Au cours de la matinée du 25 octobre, les cuirassés rapides se sont déplacés toujours plus au nord, loin de la puissante force de Kurita, qui était maintenant engagée dans une bataille désespérée avec un groupe de porte-avions d'escorte (bataille de la mer de Samar). Au cours de la matinée, Halsey a reçu une série d'appels à l'aide de plus en plus désespérés du sud, mais c'est un message de Nimitz à Hawaï qui l'a finalement convaincu d'envoyer les cuirassés vers le sud.

À 10 h 55, Lee reçut l'ordre de se diriger vers le sud à toute vitesse, moment auquel il n'était qu'à 42 milles marins des porte-avions japonais (tous les porte-avions d'Ozawa furent coulés par des avions américains lors de la bataille du cap Engano). À ce moment-là, le pire de la crise dans le sud était passé, mais Kurita se trouvait toujours dans une position potentiellement dangereuse au large de la côte est des Philippines. Une fois de plus, Lee a raté l'occasion d'une bataille de surface. Kurita s'est retiré par le détroit de San Bernardino à 22 heures le 25 octobre et Lee est arrivé au large des détroits à 1 heure du matin le 26 octobre. C'était la dernière fois que les cuirassés américains et japonais étaient assez proches pour une éventuelle bataille de surface. Pour le reste de la guerre, les cuirassés rapides joueraient un rôle précieux, principalement en fournissant des tirs anti-aériens pour protéger les porte-avions ainsi qu'un certain bombardement à terre, mais ils n'auraient plus jamais la chance de jouer leur rôle principal de guerre de surface.

En décembre 1944, le Massachusetts soutenu l'invasion de Mindoro. En janvier 1945, il participa à une attaque sur Formose et participa au débarquement à Lingayen.

En février, il protégea les porte-avions qui attaquaient Honshu et Iwo Jima. En mars, elle soutient une attaque sur Kyushu et bombarde Okinawa. En avril et juin, il était au large d'Okinawa, fournissant des tirs anti-aériens.

En juillet 1945, les cuirassés rapides accompagnèrent les porte-avions américains lors de leurs raids sur le continent japonais. Dakota du Sud, Indiana et Massachusetts ont bombardé l'aciérie de Kamaishi les 14 juillet et 9 août et une usine d'avions à Hamamatsu les 29 et 30 juillet.

Les Massachusetts est parti pour les États-Unis le 1er septembre. Elle a été transférée sur la côte est en 1946. Elle a été désarmée le 27 mars 1947 et rayée de la liste de la Marine en 1962. Elle a été préservée en tant que monument et sert maintenant de mémorial du Massachusetts aux morts de la Seconde Guerre mondiale.

Déplacement (standard)

37 970 t

Déplacement (chargé)

44 519 t

Vitesse de pointe

27,5 nœuds

Varier

15 000 nm à 15 nœuds

Armure – ceinture

12.2in sur .875in STS

- ceinture inférieure

12.2in-1in sur 0.875in STS

- pont d'armure

5,75 pouces à 6 pouces avec plate-forme météorologique de 1,5 pouces et plate-forme d'éclats de 0,625 pouces

- cloisons

11 pouces

- des barbettes

11,3-17,3 pouces

- tourelles

Face de 18 pouces, toit de 7,25 pouces, côté de 9,5 pouces, arrière de 12 pouces, CT de 16 pouces

Longueur

680 pieds

Largeur

108 pieds 2 pouces

Armement tel que conçu

Neuf canons de 16 pouces/45 dans des tourelles triples
Vingt canons de 5 pouces/38 dans des tourelles jumelles
Douze canons de 1,1 pouces dans des tourelles quadruples
Douze canons de 0,5 po
Trois avions

Complément d'équipage

1793

Posé

20 juillet 1939

Lancé

23 septembre 1941

Commandé

12 mai 1942

Conservé

1965


USS Massachusetts (BB-59)

Rédigé par : Rédacteur en chef | Dernière édition : 09/12/2017 | Contenu &copiewww.MilitaryFactory.com | Le texte suivant est exclusif à ce site.

À la suite des événements de Pearl Harbor, la marine des États-Unis a reçu un financement important pour construire toutes les nouvelles classes de navires de guerre et de sous-marins de surface, ainsi que pour poursuivre de nouvelles conceptions d'avions pour la marche sur Tokyo, au Japon. Cela a conduit à l'émergence de diverses classes de cuirassés pour contrer la puissance de la flotte de surface japonaise. L'une de ces classes à rejoindre l'inventaire de l'USN est devenue la classe du Dakota du Sud, à la suite de la classe du Dakota du Nord dimensionnellement plus grande et similaire dans le service USN. La classe Dakota du Sud utilisait la même batterie principale en uniforme de neuf canons de 16 pouces, mais incluait un meilleur blindage et était d'une forme plus compacte. La classe comportait également un seul entonnoir de fumée par opposition à l'approche à double entonnoir de la classe Caroline du Nord.

La classe Dakota du Sud était composée de l'USS South Dakota (), de l'USS Indiana (), de l'USS Massachusetts () et de l'USS Alabama (). L'USS Massachusetts a été commandé le 15 décembre 1938 et sa construction a été dirigée par la Bethlehem Steel Corporation au chantier naval de Fore River ou à Quincy, Massachusetts. Sa quille a été posée le 20 juillet 1939 et elle a été mise à l'eau le 23 septembre 1941. La mise en service officielle a eu lieu le 12 mai 1942. L'USS Massachusetts était affectueusement connu sous le nom de « Big Mamie » au cours de sa courte carrière océanique.

Le navire avait un déplacement de 35 000 tonnes et une longueur de 681 pieds, une largeur de 108 pieds et un tirant d'eau de 29 pieds. Sa machinerie était composée de turbines à vapeur à engrenages Westinghouse développant 130 000 chevaux-vapeur et entraînant quatre arbres sous la poupe. Cela a permis d'atteindre des vitesses de 27 nœuds dans des conditions idéales avec une autonomie opérationnelle de 15 000 milles nautiques possible (à 15 nœuds). Le Massachusetts transportait environ 1 800 hommes.

La protection blindée, une considération clé des navires de guerre, mesurait plus de 12 pouces à la ceinture, 11 pouces aux cloisons et plus de 17 pouces aux barbettes. La tourelle était protégée jusqu'à 16 pouces de blindage et le pont jusqu'à 6 pouces de blindage.

Sa batterie principale était constituée de 9 canons de la série Mark 6 de calibre 16"/45 répartis sur trois tourelles à trois canons. Celles-ci étaient rejointes par des canons à double usage (DP) de 20 x 5" (127 mm)/38 calibres. Son réseau de défense aérienne se composait finalement de canons anti-aériens Bofors (AA) de 52 x 40 mm, de treize tourelles à quatre canons et de systèmes de canons Oerlikon AA de 35 x 20 mm. Elle transportait également une paire d'hydravions Vought OS2U Kingfisher - lancés par une catapulte embarquée et récupérés par une grue - qui offraient une capacité au-dessus de l'horizon utile pour repérer les navires ennemis, les sous-marins ou pour aider à mesurer la batterie principale.

De tous les cuirassés en service dans l'US Navy au début de la Seconde Guerre mondiale, c'est l'USS Massachusetts qui a tiré les premiers obus de 16" (ainsi que le dernier) du conflit. "Opération Torch", le débarquement allié en Afrique du Nord. Ses canons ont pu limiter le cuirassé français "Jean Bart" lors d'actions là-bas, Jean Bart tombant sous le contrôle du gouvernement français de Vichy à l'époque. Suite à cet engagement, le Massachusetts a été réaffecté pour l'action dans le théâtre du Pacifique en 1943 et ses canons ont été utilisés lors de la campagne des îles Salomon qui a précédé la bataille du golfe de Leyte dans le cadre de la campagne des Philippines. à la capitulation complète de l'Empire japonais en août 1945. Dans l'immédiat après-guerre, le Massachusetts a servi pendant un temps plus long le long de la côte ouest américaine jusqu'à ce qu'il soit transféré dans les eaux de l'Atlantique à f a terminé sa carrière. Avec son utilité presque terminée et le retrait militaire qui a suivi la guerre, le navire de guerre a été désarmé le 27 mars 1947. Son nom a été officiellement rayé du registre naval le 1er juin 1962. Les efforts pour le sauver en tant que navire-musée ont été couronnés de succès. et elle a ouvert ses portes aux touristes le 14 août 1965 où elle reste aujourd'hui hébergée à Battleship Cove, Massachusetts.

Pendant son temps en mer, le Massachusetts a reçu plusieurs prix et distinctions pour services rendus - la médaille de la campagne américaine, la médaille de la campagne Europe-Afrique-Moyen-Orient (1 étoile de bataille), la médaille de la campagne Asie-Pacifique (10 étoiles de bataille) , la Médaille de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale, la Médaille de l'occupation de la marine (fermoir pour l'Asie), la Citation de l'unité présidentielle philippine et la Médaille de la libération des Philippines. Cela découle de ses actions qui l'ont emmenée de l'Afrique du Nord aux théâtres de guerre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Aucun de ses membres d'équipage n'a perdu contre l'ennemi pendant les années de combat - une rareté pour un navire de guerre de la marine américaine pendant le conflit.

L'USS Massachusetts a rejoint l'USS Alabama en tant que les deux seuls de la classe Dakota du Sud à avoir été sauvés du flambeau du scrapman. L'Alabama elle-même est hébergée à Mobile Bay en tant que navire-musée depuis 2015.

La classe Dakota du Sud a été remplacée pendant la Seconde Guerre mondiale par la classe Iowa, qui était composée des célèbres navires de guerre USS Iowa, USS Missouri, USS New Jersey et USS Wisconsin.


USS Massachusetts (BB 59)

L'USS MASSACHUSETTS était le troisième cuirassé de classe DAKOTA DU SUD et probablement le dernier cuirassé américain à tirer des obus de 16 pouces au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce sont également les MASSACHUSETTS qui ont tiré les premiers obus de 16 pouces tirés par les États-Unis contre les puissances européennes de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale. Après sa mise hors service le 2 mars 1947, le MASSACHUSETTS a été sauvé de la ferraille lorsqu'il a été transféré au MASSACHUSETTS Memorial Committee le 8 juin 1965. Il a été enchâssé à Fall River, Massachusetts, le 14 août 1965, en tant que mémorial de l'État de la baie à ceux qui ont donné leur vie pendant la Seconde Guerre mondiale. Cliquez ici pour une visite photographique des MASSACHUSETTS préservés.

Caractéristiques générales: Quille posée : 20 juillet 1939
Lancé : 23 septembre 1941
Mise en service : 12 mai 1942
Déclassé : 2 mars 1947
Constructeur : Bethlehem Steel, Quincy, Mass.
Système de propulsion : chaudières, quatre turbines à engrenages Westinghouse
Hélices : quatre
Longueur : 680,8 pieds (207,5 mètres)
Faisceau : 108 pieds (32,9 mètres)
Tirant d'eau : 36 pieds (11 mètres)
Déplacement : léger : env. 38 000 tonnes
Déplacement : Plein : env. 44 374 tonnes
Vitesse : 28 nœuds
Avion : trois avions
Catapultes : deux
Équipage : 2354 (Guerre), 1793 (Paix)
Dernier armement : Neuf canons de calibre 16 pouces/45 vingt canons de calibre 5 pouces/38 vingt-quatre canons de 40 mm et trente-cinq canons de 20 mm

Cette section contient les noms des marins qui ont servi à bord du USS MASSACHUSETTS. Ce n'est pas une liste officielle mais contient les noms des marins qui ont soumis leurs informations.

Livres de croisière sur l'USS MASSACHUSETTS :

Histoire de l'USS MASSACHUSETTS :

L'USS MASSACHUSETTS a été posé le 20 juillet 1939 par Bethlehem Steel Co., Quincy, Mass., lancé le 23 septembre 1941, parrainé par Mme Charles Francis Adams et mis en service le 12 mai 1942 à Boston. Le capitaine Francis E. M. Whiting aux commandes.

Après le shakedown, le MASSACHUSETTS a quitté Casco Bay, dans le Maine, le 24 octobre 1942 et 4 jours plus tard, il a pris rendez-vous avec la Western Naval Task Force pour l'invasion de l'Afrique du Nord, servant de navire amiral à l'amiral H. Kent Hewitt.

En fumant au large de Casablanca le 8 novembre, il a essuyé le feu des canons de 13 pouces du cuirassé français JEAN BART. Elle a riposté à 7 h 40 en tirant les premiers obus de 16 pouces tirés par les États-Unis contre les puissances européennes de l'Axe. En quelques minutes, elle fit taire la batterie principale de JEAN BART puis elle tourna ses canons sur les destroyers français qui s'étaient joints à l'attaque, en coulant deux d'entre eux. Elle a également bombardé des batteries côtières et fait exploser un dépôt de munitions. Après qu'un cessez-le-feu ait été arrangé avec les Français, elle s'est dirigée vers les États-Unis le 12 novembre et s'est préparée pour le devoir Pacifique.

Le MASSACHUSETTS est arrivé à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, le 4 mars 1943. Pendant les mois suivants, il a opéré dans le Pacifique Sud, protégeant les voies de convoi et soutenant les opérations dans les Salomon. Entre le 19 novembre et le 21 novembre, elle a navigué avec un groupe de transporteurs frappant Makin, Tarawa et Abemama dans les Gilberts le 8 décembre elle a bombardé des positions japonaises sur Nauru et le 29 janvier 1944 elle a gardé des transporteurs frappant Tarawa dans les Gilberts.

La Marine a maintenant conduit régulièrement à travers le Pacifique. Le 30 janvier 1944, le MASSACHUSETTS bombarde Kwajalein et y couvre les débarquements le 1er février. Avec un groupe de transporteurs, il a frappé le bastion japonais à Truk le 17 février. Ce raid a non seulement infligé de lourds dégâts aux avions et aux forces navales japonaises, mais s'est également avéré être un coup terrible pour le moral de l'ennemi. Du 21 au 22 février, le MASSACHUSETTS a aidé à repousser une attaque aérienne lourde sur son groupe opérationnel pendant qu'il effectuait des raids sur Saipan, Tinian et Guam. Il participa à l'attaque du Carolines fin mars et participa à l'invasion de Hollandia le 22 avril qui débarqua 60 000 hommes sur l'île. Se retirant de Hollandia, son groupe de travail a organisé une autre attaque contre Truk.

Le MASSACHUSETTS a bombardé l'île de Ponape le 1er mai 1944, sa dernière mission avant de naviguer vers Puget Sound pour réviser et regarnir ses canons d'armes à feu, maintenant bien usés. Le 1 août elle a quitté le Port de Perle pour reprendre des opérations dans la zone de guerre Pacifique. Elle a quitté les Îles Marshall le 6 octobre, naviguant pour soutenir les débarquements dans le Golfe de Leyte. Dans un effort pour bloquer les attaques aériennes japonaises dans le conflit de Leyte, elle a participé à une frappe de la flotte contre Okinawa le 10 octobre. Entre le 12 et le 14 octobre, elle a protégé les forces frappant Formosa. Alors qu'il faisait partie du TG 38.3, il a participé à la bataille du golfe de Leyte du 22 au 27 octobre, au cours de laquelle des avions de son groupe ont coulé quatre porte-avions japonais au large du cap Engano.

S'arrêtant brièvement à Ulithi, le MASSACHUSETTS retourna aux Philippines dans le cadre d'une force opérationnelle qui frappa Manille le 14 décembre 1944 tout en soutenant l'invasion de Mindoro. Le MASSACHUSETTS a affronté un typhon hurlant le 17 décembre, avec des vents estimés à 120 nœuds. Trois destroyers ont coulé au plus fort de la fureur du typhon. Entre le 30 décembre et le 23 janvier 1945, il a navigué dans le cadre de la TF 38, qui a frappé Formosa et a soutenu le débarquement à Lingayen. Pendant ce temps, il s'est tourné vers la mer de Chine méridionale, son groupe de travail détruisant les navires de Saigon à Hong Kong. conclure les opérations par des frappes aériennes sur Formose et Okinawa.

Du 10 février au 3 mars 1945, avec la Cinquième Flotte, le MASSACHUSETTS garda les porte-avions lors des raids sur Honshu. Son groupe a également frappé Iwo Jima par voie aérienne pour l'invasion de cette île. Le 17 mars, les porte-avions ont lancé des frappes contre Kyushu tandis que le MASSACHUSETTS a tiré pour repousser les attaques ennemies, éclaboussant plusieurs avions. Sept jours plus tard, elle bombardait Okinawa. Elle passa la majeure partie du mois d'avril à repousser les attaques aériennes, alors qu'elle était engagée dans les opérations à Okinawa, retournant dans la région en juin, lorsqu'elle passa à travers l'œil d'un typhon avec des vents de 100 nœuds le 5 juin 1945. Elle bombarda Minami Daito Jima dans le Ryûkyus 10 juin.

Le MASSACHUSETTS a quitté le golfe de Leyte le 1er juillet pour rejoindre l'offensive finale de la 3e flotte contre le Japon. Après avoir gardé des porte-avions lançant des frappes contre Tokyo, elle a bombardé Kamaishi, Honshu, le 14 juillet, frappant ainsi le deuxième plus grand centre sidérurgique du Japon. Deux semaines plus tard, il bombarda le complexe industriel de Hamamatsu et retourna faire exploser Kamaishi le 9 août 1945. C'est ici que le MASSACHUSETTS tira ce qui était probablement le dernier obus de 16 pouces tiré au combat pendant la Seconde Guerre mondiale.

Victoire remportée, le cuirassé de combat a navigué vers Puget Sound et révisé le 1er septembre. Elle y est partie le 28 janvier 1946 pour des opérations au large de la côte californienne, jusqu'à quitter San Francisco pour Hampton Roads, arrivée le 22 avril 1946. Elle a été désarmée le 27 mars 1947 pour entrer dans la flotte de réserve de l'Atlantique à Norfolk, et a été rayée du registre naval le 1er juin 1962 .

"Big Mamie", comme on l'appelait affectueusement, a été sauvée du tas de ferraille lorsqu'elle a été transférée au Comité commémoratif du MASSACHUSETTS le 8 juin 1965. Elle a été consacrée à Fall River, Massachusetts, le 14 août 1965, en tant que mémorial de l'État de la baie à ceux qui ont donné leur vie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le MASSACHUSETTS a reçu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Galerie d'images de l'USS MASSACHUSETTS :

Les photos ci-dessous ont été prises par moi le 21 août 2010, lors d'une visite au musée USS MASSACHUSETTS à Battleship Cove, Fall River, MA.


Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine

Massachusetts, (BB-59) a été posé le 20 juillet 1939 par Bethlehem Steel Co., Quincy, Mass. lancé le 23 septembre 1941 parrainé par Mme Charles Francis Adams et commandé le 12 mai 1942 à Boston, sous le commandement du capitaine Francis E. M. Whiting.

Après le shakedown, Massachusetts a quitté Casco Bay, Maine. Le 24 octobre 1942 et 4 jours plus tard, rendez-vous avec la Western Naval Task Force pour l'invasion de l'Afrique du Nord, servant de navire amiral pour l'amiral H. Kent Hewitt. Alors qu'il naviguait au large de Casablanca le 8 novembre, il a essuyé le feu du cuirassé français chez Jean Bart canons de 15 pouces. Elle a riposté à 7 h 40, tirant les premiers obus de 16 pouces tirés par les États-Unis contre les puissances européennes de l'Axe. En quelques minutes, elle a fait taire chez Jean Bart batterie principale puis elle a tourné ses canons sur les destroyers français qui s'étaient joints à l'attaque, en coulant deux d'entre eux. Elle a également bombardé des batteries côtières et fait exploser un dépôt de munitions. Après qu'un cessez-le-feu ait été arrangé avec les Français, elle s'est dirigée vers les États-Unis le 12 novembre et s'est préparée pour le devoir Pacifique.

Massachusetts est arrivé à Nouméa, Nouvelle-Calédonie, le 4 mars 1943. Pendant les mois suivants, il a opéré dans le Pacifique Sud, protégeant les voies de convoi et soutenant les opérations dans les Salomon. Entre le 19 novembre et le 21 novembre, elle a navigué avec un groupe de transporteurs frappant Makin, Tarawa et Abemama dans les Gilberts le 8 décembre elle a bombardé des positions japonaises sur Nauru et le 29 janvier 1944 elle a gardé des transporteurs frappant Tarawa dans les Gilberts.

La Marine a maintenant conduit régulièrement à travers le Pacifique. Le 30 janvier Massachusetts a bombardé Kwajalein, et elle a couvert les atterrissages là le 1er février. Avec un groupe de transporteurs elle a frappé : contre le bastion japonais à Truk le 17 février. Ce raid a non seulement infligé de lourds dégâts aux avions et aux forces navales japonaises, mais s'est également avéré être un coup terrible pour le moral de l'ennemi. Du 21 au 22 février, Massachusetts a aidé à repousser une attaque aérienne lourde sur son groupe de travail pendant qu'il effectuait des raids sur Saipan, Tinian et Guam. Il participa à l'attaque du Carolines fin mars et participa à l'invasion de Hollandia le 22 avril qui débarqua 60 000 hommes sur l'île. Se retirant de Hollandia, son groupe de travail a organisé une autre attaque contre Truk.

Massachusetts bombardé l'île de Ponape le 1er mai, sa dernière mission avant de naviguer vers Puget Sound pour réviser et regarnir ses canons d'armes à feu, maintenant bien usés. Le 1 août elle a quitté le Port de Perle pour reprendre des opérations dans la zone de guerre Pacifique. Elle a quitté les Îles Marshall le 6 octobre, naviguant pour soutenir les débarquements dans le Golfe de Leyte. Dans un effort pour bloquer les attaques aériennes japonaises dans le conflit de Leyte, elle a participé à une frappe de la flotte contre Okinawa le 10 octobre. Entre le 12 et le 14 octobre, elle a protégé les forces frappant Formosa. Alors qu'il faisait partie du TG 38.3, il a participé à la bataille du golfe de Leyte du 22 au 27 octobre, au cours de laquelle des avions de son groupe ont coulé quatre porte-avions japonais au large du cap Engano.

S'arrêtant brièvement à Ulithi, Massachusetts retourné aux Philippines dans le cadre d'une force opérationnelle qui a frappé Manille le 14 décembre tout en soutenant l'invasion de Mindoro, Massachusetts a navigué dans un typhon hurlant le 17 décembre, avec des vents estimés à 120 nœuds. Trois destroyers ont coulé au plus fort de la fureur des typhons. Entre le 30 décembre et le 23 janvier 1945, il a navigué dans le cadre de la TF 38, qui a frappé Formosa et a soutenu le débarquement à Lingayen. Pendant ce temps, il s'est tourné vers la mer de Chine méridionale, sa force opérationnelle détruisant les navires de Saigon à Hong Kong, concluant les opérations par des frappes aériennes sur Formose et Okinawa.

Du 10 février au 3 mars, avec la 5e Flotte, Massachusetts transporteurs gardés lors de raids sur Honshu. Son groupe a également frappé Iwo Jima par voie aérienne pour l'invasion de cette île. Le 17 mars, les transporteurs ont lancé des frappes contre Kyushu alors que Massachusetts tiré pour repousser les attaques ennemies, éclaboussant plusieurs avions. Sept jours plus tard, elle bombardait Okinawa. Elle passa la majeure partie du mois d'avril à repousser les attaques aériennes, tandis qu'elle était engagée dans les opérations à Okinawa, revenant dans la région en juin, lorsqu'elle passa à travers l'œil d'un typhon avec des vents de 100 nœuds le 5 juin. Elle a bombardé Minami Daito Jima dans le Ryukyus le 10 juin.

Massachusetts a navigué le 1er juillet du golfe de Leyte pour rejoindre l'offensive finale de la 3e flotte contre le Japon. Après avoir gardé des porte-avions lançant des frappes contre Tokyo, elle a bombardé Kamaishi, Honshu, le 14 juillet, frappant ainsi le deuxième plus grand centre sidérurgique du Japon. Deux semaines plus tard, elle bombarde le complexe industriel de Hamamatsu, revenant pour faire exploser Kamaishi le 9 août. C'est ici que Massachusetts a tiré ce qui était probablement le dernier obus de 16 pouces tiré au combat pendant la Seconde Guerre mondiale.

Victoire remportée, le cuirassé de combat a navigué pour Puget Sound et remanié le 1er septembre. Il est désarmé le 27 mars 1947 pour entrer dans la flotte de réserve de l'Atlantique à Norfolk, et est rayé du registre naval le 1er juin 1962.

"Big Mamie", comme on l'appelait affectueusement, a été sauvée du tas de ferraille lorsqu'elle a été transférée au Massachusetts Memorial Committee le 8 juin 1965. Elle a été consacrée à Fall River, Massachusetts, le 14 août 1965, en tant que mémorial de l'État de Bay ceux qui ont donné leur vie pendant la Seconde Guerre mondiale.


États-Unis MASSACHETS

USS Massachusetts a commencé sa vie dans un chantier naval à Quincy, Massachusetts. La Marine l'a mis en service avec sa commission en mai 1942. Après les opérations initiales, le navire a participé à l'invasion de l'Afrique du Nord en novembre 1942. Au début de 1943, le navire s'est présenté au service dans le Pacifique. Au cours des prochains mois, l'USS Massachusetts patrouillées dans les eaux du Pacifique Sud. Plus tard cette année-là, elle a vu l'action lors des invasions des îles Gilbert et Marshall. Elle a participé à divers raids sur les îles et à l'invasion de Hollandia en avril 1944.

L'été 1944 a vu l'USS Massachusetts en cale sèche pour une révision. Quand elle est revenue à l'action, elle a vu l'action avec des raids à Okinawa et Formosa plus tard cette année. Elle a passé le reste de 1944 avec la bataille du golfe de Leyte et dans divers raids des Philippines. Avec l'ouverture de 1945, l'USS Massachusetts participé aux invasions de Luzon, Iwo Jima et Okinawa. Pendant les mois d'été, elle a bombardé plusieurs îles japonaises avant la capitulation. Après la guerre, elle passa quelques mois à patrouiller le long de la côte ouest. La Marine l'a désarmé en mars 1947 et elle est restée dans la flotte de réserve jusqu'en juin 1962. Quelques années plus tard, l'État du Massachusetts l'a amenée à Fall River où elle se trouve aujourd'hui en tant que musée.


MASSACHUSETTS BB 59

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Cuirassé de classe Dakota du Sud
    Quille posée le 20 juillet 1939 - Lancé le 23 septembre 1941

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque nom de navire (par exemple, Bushnell AG-32 / Sumner AGS-5 sont des noms différents pour le même navire, il devrait donc y avoir un ensemble de pages pour Bushnell et un ensemble pour Sumner) . Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque nom et/ou période de mise en service. À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.

Type de cachet de la poste
---
Texte de la barre de tueur

Bureau de poste créé le 12 mai 1942 - supprimé le 30 août 1946

Utilisation en temps de guerre censurée (Seconde Guerre mondiale)

Utilisation en temps de guerre censurée (Seconde Guerre mondiale)

Les autres informations

L'USS MASSACHUSETTS BB-59 a remporté la médaille de la campagne américaine, la médaille de la campagne Europe-Afrique-Moyen-Orient avec une étoile de bataille, la médaille de la campagne Asie-Pacifique avec dix étoiles de bataille, la médaille de la victoire de la Seconde Guerre mondiale, la médaille de l'occupation de la marine avec "ASIA ", le ruban de citation de l'unité présidentielle philippine et la médaille de libération des Philippines au cours de sa carrière navale.

HOMONYME - Nommé pour l'État du Massachusetts

Il y a eu huit navires dans l'US Navy nommés MASSACHUSETTS -
L'USRC Massachusetts (1791), une goélette à hunier, a été le premier Revenue Marine
     des États-Unis.
USS Massachusetts (1845), était un bateau à vapeur en bois qui a vu l'action
« pendant la guerre américano-mexicaine et à Puget Sound.
USS Massachusetts (1860), était un vapeur à vis en fer qui a vu
     action pendant la guerre civile américaine.
USS Massachusetts (1869), était le moniteur de classe Kalamazoo jamais lancé Passaconaway
     renommé d'abord Thunderer puis Massachusetts avant d'être mis au rebut en 1884.
L'USS Massachusetts (BB-2) était un cuirassé qui a combattu pendant la guerre hispano-américaine.
USS Massachusetts (1917), a été acheté par l'US Navy sous le nom de SS Massachusetts à
En 1917, la Eastern Steamship Co. a été mise en service le 7 décembre 1917 et rebaptisée Shawmut le 7 janvier 1918.
USS Massachusetts (BB-54) était un cuirassé déjà en construction
      lorsqu'elle a été annulée par le traité naval de Washington en 1923.
L'USS Massachusetts (BB-59) était un cuirassé qui a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le parrain du navire était Mme Charles Francis Adams, épouse de l'ancien secrétaire à la Marine, Charles Francis Adams III

L'USS Massachusetts BB-59 a été enchâssé à Battleship Cove à Fall River, Massachusetts, le 14 août 1965, en tant que mémorial de l'État de la baie en hommage à ceux qui ont donné leur vie pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'USS Massachusetts BB-59 a été désigné monument historique national le 14 janvier 1986.

Si vous avez des images ou des informations à ajouter à cette page, contactez le conservateur ou modifiez cette page vous-même et ajoutez-la. Voir Modification des pages de navire pour des informations détaillées sur la modification de cette page.


USS Massachusetts (BB-59)

À la suite des événements de Pearl Harbor, la marine des États-Unis a reçu un financement important pour construire toutes les nouvelles classes de navires de guerre et de sous-marins de surface, ainsi que pour poursuivre de nouvelles conceptions d'avions pour la marche sur Tokyo, au Japon. Cela a conduit à l'émergence de diverses classes de cuirassés pour contrer la puissance de la flotte de surface japonaise. Une de ces classes à rejoindre l'inventaire USN est devenue la classe Dakota du Sud, suivant la classe Dakota du Nord dimensionnellement plus grande et similaire dans le service USN. La classe South Dakota utilisait la même batterie principale en uniforme de neuf canons de 16 pouces, mais incluait un meilleur blindage et était de forme plus compacte. La classe comportait également un seul entonnoir de fumée par opposition à l'approche à double entonnoir de la classe North Carolina.

La classe South Dakota était composée de l'USS South Dakota (), de l'USS Indiana (), de l'USS Massachusetts () et de l'USS Alabama (). L'USS Massachusetts a été commandé le 15 décembre 1938 et sa construction a été dirigée par la Bethlehem Steel Corporation au chantier naval de Fore River ou à Quincy, Massachusetts. Sa quille a été posée le 20 juillet 1939 et elle a été lancée le 23 septembre 1941. La mise en service officielle a eu lieu le 12 mai 1942. L'USS Massachusetts était affectueusement connu sous le nom de « Big Mamie » au cours de sa courte carrière océanique.

Le navire avait un déplacement de 35 000 tonnes et une longueur de 681 pieds, une largeur de 108 pieds et un tirant d'eau de 29 pieds. Sa machinerie était composée de turbines à vapeur à engrenages Westinghouse développant 130 000 chevaux-vapeur et entraînant quatre arbres sous la poupe. Cela a permis d'atteindre des vitesses de 27 nœuds dans des conditions idéales avec une autonomie opérationnelle de 15 000 milles nautiques possible (à 15 nœuds). Le Massachusetts transportait environ 1 800 hommes.

La protection blindée, une considération clé des navires de guerre, mesurait plus de 12 pouces à la ceinture, 11 pouces aux cloisons et plus de 17 pouces aux barbettes. La tourelle était protégée jusqu'à 16 pouces de blindage et le pont jusqu'à 6 pouces de blindage.

Sa batterie principale était constituée de 9 canons de la série Mark 6 de calibre 16"/45 répartis sur trois tourelles à trois canons. Celles-ci étaient rejointes par des canons à double usage (DP) de 20 x 5" (127 mm)/38 calibres. Son réseau de défense aérienne se composait finalement de canons anti-aériens Bofors (AA) de 52 x 40 mm, de treize tourelles à quatre canons et de systèmes de canons Oerlikon AA de 35 x 20 mm. She also carried a pair of Vought OS2U Kingfisher floatplane aircraft - launched by onboard catapult and recovered by crane - which provided an over-the-horizon capability useful in spotting enemy ships, submarines or in assisting in ranging the primary battery.

Of all the battleships in U.S. Navy service during the beginning of World War 2, it was USS Massachusetts that fired the first 16" shells (as well as the last) of the conflict. Her first assignment was in the Atlantic as she took part in "Operation Torch", the Allied landings in North Africa. Her guns were able to limit the French battleship "Jean Bart" during actions there, Jean Bart falling under control of the Vichy French government at the time. Following this commitment, Massachusetts was reassigned for action in the Pacific Theater during 1943 and her guns were used during in the Solomon Islands Campaign which preceded the Battle of Leyte Gulf as part of the Philippines Campaign. Her guns were then used in anger during the shelling of Honshu, Japan which helped lead to the complete surrender of the Japanese Empire in August of 1945. In the immediate post-war period, Massachusetts served for a time longer along the American West Coast until transferred back to Atlantic waters to finished her career. With her usefulness all but over and the military drawdown that followed the war, the warship was decommissioned on March 27th, 1947. Her name was officially struck from the Naval Register on June 1st, 1962. Efforts to save her as a museum ship were successful and she opened her doors to tourists on August 14th, 1965 where she remains harbored at Battleship Cove, Massachusetts today.

During her time at sea, Massachusetts became the recipient of several awards and honors for service rendered - the American Campaign Medal, the European-African-Middle Eastern Campaign Medal (1 Battle Star), the Asiatic-Pacific Campaign Medal (10 Battle Stars), the World War 2 Victory Medal, the Navy Occupation Medal (Asia Clasp), the Philippine Presidential Unit Citation, and the Philippine Liberation Medal. This stemmed from her actions which took her from North Africa to the Pacific theaters of war during World War 2. None of her crew lost to enemy action in the years of fighting - a rarity for a U.S. Navy warship during the conflict.

USS Massachusetts joined USS Alabama as the only two of the four-strong South Dakota-class to be saved from the scrapman's torch. The Alabama herself is harbored in Mobile Bay as a museum ship as of 2015.

The South Dakota-class was superseded during World War 2 by the storied Iowa-class which was made up of the famous warships USS Iowa, USS Missouri, USS New Jersey and USS Wisconsin.


Bataille navale Massachusetts, known by her crew as “Big Mamie,” was assigned as flagship for a covering force of warships supporting the invasion of North Africa, “Operation Torch.” On November 8, 1942, she engaged the French battleship Jean Barth in a gun duel and fired the first American 16″ projectile of World War II. By the end of the day she had fired more than 700 16″ projectiles, silencing the Jean Barth and contributing to the sinking of five enemy ships.

After a brief overhaul in December 1942, Massachusetts went on to the Pacific to participate in the invasions of the Gilbert Islands, the Marshall Islands, strikes in the Caroline Islands, and a bombardment of Ponape Island in May 1944. She returned home for modernization before participating in the Battle of Leyte Gulf, the landings at Iwo Jima and Okinawa, and air strikes on the Japanese home islands. On August 9, 1945, during a bombardment of the ironworks in Kamaishi, Honshu, Big Mamie fired the war’s last 16″ shell. Over the course of the war, she sank or damaged 5 enemy ships and shot down 39 aircraft. She earned 11 battle stars for her World War II service and never lost a man in combat.

Les Massachusetts arrived home on September 13, 1945. Through the efforts of former crew members and Massachusetts schoolchildren, Big Mamie was saved from the scrapheap and was towed to Fall River in June 1965. She was opened to the public shortly thereafter and now serves as the Commonwealth’s official memorial to Bay State citizens who gave their lives in World War II and the Persian Gulf War. USS Massachusetts is one of five National Historic Landmarks on exhibit at Battleship Cove, the world’s largest collection of historic naval ships.


Contenu

Scout1026 08:02, 29 November 2006 (UTC) Error on this page: "and on 29 January 1944 she guarded carriers striking Tarawa in the Gilberts." The US invaded and seized Tarawa in Nov 43 - something is amiss here!

That the Massachusetts never lost a man by combat means?

Massachusetts is one of the United States' Dakota du Sud-class battleships. She served during during World War II. Put into reserve shortly thereafter, she was given to Battleship Cove to be a museum ship, where she remains today. Massachusetts is one of only six U.S. battleships open to the public, the others being Caroline du Nord, Alabama, New Jersey, Missouri, and the old Texas.

Possible online sources include, among others:

If someone has access to inter-library loan:

  • 'Battleships: United States Battleships in World War II by William Garzke and Robert Dulin would be a très great help.

Cheers, — Ed (Talk • Contribs) 02:53, 1 August 2009 (UTC)

Protonk review Edit

All comments refer to this revision of the article] or thereabouts.

Images Modifier

    source says it is the Indiana, not the Mass, though this may be confusion from the source because the navy's archive shows a similar picture of the Mass. taken de the Indiana here.
    • It the confusion the battleship doing the shooting is Big Mamie, Indiana is the battleship from which the photo was taken. Proof is here, about 2/3rds the way down the page.
      • Good deal. Protonk (talk) 06:01, 12 August 2009 (UTC)
      • Added to the WWII section.

      Style issues Edit

      Minor issues Edit

      • "During World War II Massachusetts was initially assigned to duty in the Atlantic Fleet, and exchanged shots with French battleship Jean Bart during Operation Torch. " French should wikilink to Vichy France. Whether or not the text should say vichy france in the lede is up for debate.
        • Changed per your suggestion.
        • I've attempted to add some meat to the section, let me know what you think.
          • Seems good to me. Protonk (talk) 06:04, 12 August 2009 (UTC)
          • Added per your suggestion.
          • Il est. The same section also appears 99% word for word in the USS Wisconsin (BB-64) article. DANFS simply doesn't do justice to Typhoon Cobra, which is why the section was lifted and added here. I can remove it you want, but I think the article to better off with the section than without.
            • I don't want it removed, but I imagine that it is word for word the same in any vessel hitting the tyhpoon. Shame that there isn't a better source describing that. Protonk (talk) 06:01, 12 August 2009 (UTC)
            • To be fair to the Iowa's each served as a flagship for at least one Naval Admiral who later attained 5-star rank during WWII, which is why the section headers their were configured as such. Remember that the Iowa's were unique for their long service histories (among other things) and as such should have a small degree of leniency engineered in for their status.
              • D'accord. I just wanted to make sure. Protonk (talk) 06:01, 12 August 2009 (UTC)
              • Actually, I am not sure if Red Hand Epoxy is a trade name. I have fixed the link accordingly
                • Found this about it http://www.hnsa.org/handbook/morss6.htmMpking (talk) 16:40, 8 August 2013 (UTC)
                • The book's right I can confirm that via the US Naval Vessel Register if you wish. Eight US battleships survive to this day DANFS material and Research into the Iowa articles and USS Texas also confirm this.
                  • The book is right, but you understand my point, right? The book being right is serendipitous because a 1971 source is being used to cite a claim in the present tense. Protonk (talk) 06:01, 12 August 2009 (UTC)

                  Overall Edit

                  Seems pretty close to GA status, if not basically there. Once the bulk of the issues above get sorted out, I'll pass the article. For now I'll place it on hold. Protonk (talk) 23:24, 11 August 2009 (UTC)

                  • I'll pass this article. The last unfinished point above can be worked out over time. Protonk (talk) 06:04, 12 August 2009 (UTC)

                  Is this Talk page where the A-class review is going on, or is that located somewhere else? I am responding to notice posted about the A-class review. I've just added some references, other material to the article, and I could make comments in a review. doncram (talk) 12:04, 12 August 2009 (UTC)

                  The conversion is wrong here. Under the Washington Naval Treaty, ship displacement is not measured by short tons.[1], and the ship's 35,000 displacement is in long tons. Kablammo (talk) 13:01, 12 August 2009 (UTC)

                  I removed the conversion. Kablammo (talk) 16:03, 12 August 2009 (UTC)

                  I have just added archive links to one external link on USS Massachusetts (BB-59). S'il vous plaît, prenez un moment pour revoir ma modification. If necessary, add <> after the link to keep me from modifying it. Alternatively, you can add <> to keep me off the page altogether. J'ai fait les modifications suivantes :

                  Lorsque vous avez terminé de revoir mes modifications, veuillez définir le vérifié paramètre ci-dessous pour vrai to let others know.

                  Oui An editor has reviewed this edit and fixed any errors that were found.

                  • Si vous avez découvert des URL qui ont été considérées à tort comme mortes par le bot, vous pouvez les signaler avec cet outil.
                  • Si vous avez trouvé une erreur avec des archives ou les URL elles-mêmes, vous pouvez les corriger avec cet outil.

                  I have just modified one external link on USS Massachusetts (BB-59). S'il vous plaît, prenez un moment pour revoir ma modification. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin que le bot ignore les liens ou la page complètement, veuillez visiter cette simple FAQ pour plus d'informations. J'ai fait les modifications suivantes :

                  Une fois que vous avez terminé d'examiner mes modifications, vous pouvez suivre les instructions du modèle ci-dessous pour résoudre tout problème lié aux URL.

                  Oui An editor has reviewed this edit and fixed any errors that were found.


                  USS Massachusetts BB59 - History

                  USS Massachusetts , a 35,000 ton South Dakota class battleship built at Quincy, Massachusetts, was commissioned in May 1942. Following shakedown and training operations, she took part in the Invasion of North Africa, engaging French warships at and off Casablanca, Morocco, on 8 November 1942. Massachusetts transferred to the Pacific in early 1943. Following several months in the South Pacific, she participated in the invasions of the Gilberts and Marshalls in late 1943 and early 1944, raids on Japanese-held islands in February to May and the Hollandia invasion in April 1944.

                  Massachusetts was overhauled in mid-1944, then returned to the Pacific war zone to take part in raids on Okinawa and Formosa in October, the Battle of Leyte Gulf later in that month and attacks in the Philippines area during the rest of that year. Her operations with the fast carrier striking forces continued in 1945 with further attacks in support of the invasion of Luzon in January, Iwo Jima in February and Okinawa in March-June. During July and August 1945, Massachusetts twice bombarded the Japanese home islands with her sixteen-inch guns.

                  Following a late 1945 overhaul, Massachusetts was stationed along the U.S. Pacific coast until April 1946, when she returned to the Atlantic. The battleship decommissioned in March 1947 and remained in the Reserve Fleet until stricken from the Naval Vessel Register in June 1962. Three years later, USS Massachusetts began a second career as a memorial and museum ship at Fall River, Massachusetts, and remains in that role to the present day.

                  This page features selected views concerning USS Massachusetts (BB-59).

                  If you want higher resolution reproductions than the digital images presented here, see: "How to Obtain Photographic Reproductions."

                  Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

                  Entering Boston Harbor, Massachusetts, after leaving the Fore River Shipyard at Quincy, 12 May 1942.
                  Photographed from an altitude of approximately 400 feet.
                  Note harbor defense net system at top, with a Net Tender (AN) in attendance.

                  Photographie officielle de la Marine américaine, provenant des collections du Naval History and Heritage Command.

                  Online Image: 166KB 740 x 600 pixels

                  Seen from the after deck of USS Alabama (BB-60), in Casco Bay, Maine, January 1943.
                  The muzzles of Alabama 's after 16"/45 guns are in the foreground.

                  Official U.S. Navy Photograph, now in the collections of the National Archives.

                  Online Image: 92KB 740 x 610 pixels

                  Reproductions of this image may also be available through the National Archives photographic reproduction system.

                  Underway at 15 knots off Point Wilson, Washington, on 11 July 1944.

                  Photographie officielle de la Marine américaine, provenant des collections du Naval History and Heritage Command.

                  Online Image: 94KB 740 x 595 pixels

                  Coming into Ulithi Anchorage on 24 November 1944, during a break in operations off the Philippines.
                  Photographed from USS Wasp (CV-18).
                  Fleet Admiral Chester W. Nimitz has autographed the original print.

                  Collection of Fleet Admiral Chester W. Nimitz, USN.

                  U.S. Naval History and Heritage Command Photograph.

                  Online Image: 118KB 740 x 605 pixels

                  Underway with Task Force 58.1 on 12 February 1945, while en route to raid Tokyo .
                  Ships of Task Group 58.3 are in the background.
                  Taken by a USS Wasp (CV-18) photographer.

                  Official U.S. Navy Photograph, now in the collections of the National Archives.

                  Online Image: 101KB 740 x 605 pixels

                  Reproductions of this image may also be available through the National Archives photographic reproduction system.

                  Note: The subject of this photograph was originally, and incorrectly, identified as USS Indiana (BB-58). Photo #: NH 46430

                  Under way at six knots in Puget Sound, Washington, after her final overhaul, 22 January 1946.

                  U.S. Naval History and Heritage Command Photograph.

                  Online Image: 127KB 740 x 605 pixels

                  Laid up at the Norfolk Naval Shipyard, Virginia, on 3 January 1963. At that time she had been stricken from the Naval Vessel Register, but was awaiting preservation as a memorial.
                  USS Uvalde (APA-88) is at right.

                  U.S. Naval History and Heritage Command Photograph.

                  Online Image: 130KB 740 x 615 pixels

                  Maneuvering off Casablanca, Morocco, during the North Africa invasion, 8 November 1942.
                  Photographed from USS Mayrant (DD-402).
                  Note that Massachusetts is flying two very large national ensigns.

                  Official U.S. Navy Photograph, now in the collections of the National Archives.

                  Online Image: 64KB 740 x 525 pixels

                  Reproductions of this image may also be available through the National Archives photographic reproduction system.

                  Invasion of North Africa, November 1942

                  Anti-aircraft fire chases four French fighters away from an American spotting plane, during the early morning hours of the Battle of Casablanca, 8 November 1942.
                  Photographed from the after deck of USS Massachusetts (BB-59).

                  Official U.S. Navy Photograph, now in the collections of the National Archives.

                  Online Image: 85KB 740 x 615 pixels

                  Reproductions of this image may also be available through the National Archives photographic reproduction system.

                  View looking forward from the ship's after deck, during a lull in the Battle of Casablanca, 8 November 1942.
                  Note: 16"/45 guns of her after turret 20mm gun at left with "Lead, Dammit, Lead" printed on its shield FC & FD radar antennas atop her gun directors two large National Ensigns flying from her masts.

                  Collection of Rear Admiral Clifford Van Hook, 1972.

                  U.S. Naval History and Heritage Command Photograph.

                  Online Image: 89KB 740 x 605 pixels

                  Bombardment of Kaimaishi, Japan, August 1945

                  USS Massachusetts (BB-59) opens fire on Kaimaishi, in the last battleship bombardment of World War II, 9 August 1945.
                  Photographed from USS Indiana (BB-58).