502e groupe de bombardement

502e groupe de bombardement

502e groupe de bombardement

Histoire - Livres - Aéronefs - Chronologie - Commandants - Bases principales - Unités composantes - Affecté à

Histoire

Le 502e groupe de bombardement était un groupe de B-29 qui est entré dans les combats à la fin de la Seconde Guerre mondiale et a concentré ses efforts contre l'industrie pétrolière.

Le groupe a été formé aux États-Unis en juin 1944 et a déménagé à Guam en avril-juin 1945. Ses débuts au combat ont été un raid sur Rota le 30 juin 1945, suivi d'une attaque sur Truk début juillet. À ce stade de la guerre, les Japonais sur Truk étaient incapables de nuire aux B-29 volant à haute altitude, ce qui en faisait une cible initiale idéale.

La première attaque sur les îles japonaises a eu lieu le 15 juillet 1945 et après cela, le groupe a concentré ses efforts contre l'industrie du carburant. Il a reçu une Distinguished Unit Citation pour les attaques contre une plate-forme de liquéfaction de charbon à Ube, un parc de réservoirs à Amagasaki et la raffinerie de pétrole Nippon à Tsuchizaki, le tout en août 1945.

Après la fin de la guerre, le groupe a largué des fournitures aux prisonniers de guerre alliés au Japon et a effectué un certain nombre de vols de « démonstration de force » destinés à décourager les irréductibles. Il a été inactivé à Guam le 15 avril 1946.

Livres

Avion

Juin 1944-avril 1946 : Boeing B-29 Superfortress

Chronologie

25 mai 1944Constitué en 502e groupe de bombardement (très lourd)
1 juin 1944Activé
avril-juin 1945À Guam et à la vingtième armée de l'air
30 juin 1945Débuts au combat
15 avril 1946Inactivé

Commandants (avec date de nomination)

Lieutenant-colonel Estley R Farley : 9 juillet 1944
Lt Col Robert C McBride : 1er août 1944
Col Kenneth O Sanborn : 6 octobre 1944-15 avril 1946

Bases principales

Davis-Monthan Field, Arizona : 1er juin 1944
Dalhart AAFld, Texas : 5 juin 1944
Grand Island AAFld, Nab : 26 septembre 1944-avril 1945
Northwest Field, Guam : 12 mai 1945-15 avril 1946.

Unités composantes

402e Escadron de bombardement : 1944-1946
411e Escadron de bombardement : 1944-1946
430e Escadron de bombardement : 1944-1946

Assigné à

mai 1944-avril 1945 : 315e escadre de bombardement ; XXIe commandement des bombardiers ; Second Air Force (entraînement aux États-Unis)
Mai 1945-1946 : 315e Escadre de bombardement ; XXIIe Bomber Command ; Vingtième Armée de l'Air


502 e Groupe de bombardement (VH) 75 e Groupe de services aériens

Emplacement. 39° 0.926′ N, 104° 51.31′ W. Marker se trouve à la United States Air Force Academy, Colorado, dans le comté d'El Paso. Marker se trouve dans le cimetière de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis, sur le Parade Loop à l'ouest de Stadium Boulevard, sur la droite lorsque vous voyagez vers l'ouest. Touchez pour la carte. Le marqueur se trouve dans cette zone de bureau de poste : USAF Academy CO 80840, États-Unis d'Amérique. Touchez pour les directions.

Autres marqueurs à proximité. Au moins 8 autres marqueurs sont à distance de marche de ce marqueur. 20th Air Force (ici, à côté de ce marqueur) 18th Fighter Group 318th Fighter Group (ici, à côté de ce marqueur) Seventh Fighter Command (ici, à côté de ce marqueur) 499th Bombardment Group (VH) (ici, à côté de ce marqueur) marqueur) 497th Bombardment Group (VH) (ici, à côté de ce marqueur) 414th Fighter Group 506th Fighter Group (ici, à côté de ce marqueur) 15th Fighter Group 21st Fighter Group

(ici, à côté de ce marqueur) 500th Bombardment Group (VH) (ici, à côté de ce marqueur). Touchez pour obtenir une liste et une carte de tous les marqueurs de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis.

En savoir plus sur ce marqueur. Doit avoir une pièce d'identité valide pour entrer dans l'enceinte de l'USAF Academy.

Regarde aussi . . .
1. 502e groupe de bombardement. (Soumis le 29 novembre 2020 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
2. 502e groupe de bombes à la 20e armée de l'air. (Soumis le 29 novembre 2020 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
3. 502e groupe de bombardement. (Soumis le 29 novembre 2020 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)


Patch de l'USAF 402nd BOMBARDMENT Squadron 502nd BOMB Group à Northwest Field Guam

Vendeur: ez.collect ✉️ (31 059) 99,9% , Emplacement: Santa Ana, Californie, Expédié à : À l'échelle mondiale, Article: 233816693195 Patch USAF 402nd BOMBARDMENT Squadron 502nd BOMB Group à Northwest Field Guam . Ce patch brodé à la machine de l'US Air Force mesure 3" par 3", état d'usage. Constitué en 502e Groupe de bombardement (très lourd) le 25 mai 1944. Activé le 1er juin 1944. Entraîné au combat avec des B-29. Les avions pilotés par le 502e et les trois autres groupes du 315e ont été construits par la Bell Aircraft Corporation dans leur usine de Marietta, en Géorgie, entre janvier et septembre 1945. La 315e escadre était en fait unique, car elle était entièrement équipée du seul vrai variante du B-29 jamais fabriquée, le B-29B. Ces avions étaient en fait des versions simplifiées du B-29 normal, dépourvus du système de canon General Electric et d'une variété d'autres composants, afin de gagner du poids et d'augmenter la capacité de transport de bombes. Le poids à vide résultant de 69 000 livres était une grande amélioration, réduisant la pression sur les moteurs et la cellule et permettant d'augmenter la charge utile de 12 000 à 18 000 livres de munitions. De plus, le 502e et tous les autres 315e groupes étaient équipés des nouveaux radars AN/APQ-7 "Eagle" qui donnaient une présentation beaucoup plus claire des images au sol grâce à une girouette radar en forme d'aile suspendue sous le fuselage. Il a également donné un effet biplan en apparence. L'« Eagle » était le produit du groupe de développement du radar Eagle du Massachusetts Institute of Technology. Il avait été spécialement conçu pour les missions de nuit. Les compétences de navigation et de bombardement étaient excellentes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette antenne spéciale et cet équipement pour les missions radar de nuit de précision étaient si secrets qu'aucun B-29 n'a jamais été montré avec, et il n'y a pas de photographies officielles réelles. Le seul armement de ces avions était dans la queue, où deux mitrailleuses de calibre .50 étaient installées. Les missions devaient être planifiées et préparées de manière à ce que le matériel d'information puisse être incliné du point de vue radar. Le 502e groupe a déménagé à Guam, d'avril à juin 1945, et a été affecté à la 20e Air Force. Il est entré en combat le 30 juin 1945, lorsque le groupe a bombardé les installations ennemies de Rota. Le groupe bombarda Truk, détenu par les Japonais, au début du mois de juillet 1945. Il effectua sa première mission contre les îles japonaises le 15 juillet 1945, puis opéra principalement contre l'industrie pétrolière ennemie. Le 502d a reçu un Distinguished Unit Citation pour les attaques contre l'usine de liquéfaction du charbon d'Ube, le parc de réservoirs d'Amagasaki et la raffinerie de pétrole Nippon à Tsuchizaki, en août 1945. L'usine d'Ube était l'une des rares usines à rester en production élevée. au Japon. Il a non seulement été détruit le 5 août, mais a également coulé, lorsque les digues environnantes ont été rompues et la zone inondée. Les briefings sur les autorisations étaient si complets que les RDOB devaient passer des heures à examiner le matériel de briefing radar, y compris des photos de reconnaissance de la portée de la cible, et ils devaient prouver qu'ils pouvaient dessiner les détails de la cible de mémoire. Après la fin de la guerre, le 502e largua de la nourriture et des fournitures aux prisonniers alliés au Japon et participa à plusieurs missions de démonstration de force au-dessus du Japon. Le groupe a été désactivé à Guam le 15 avril 1946. L'expédition combinée dans le monde entier est la bienvenue pour vous faire économiser de l'argent. Veuillez visiter mon magasin EAZYCOLLECTIBLES pour plus d'articles de guerre. Froo www.froo.com | Vente croisée Froo, Vente croisée gratuite, Promotion croisée, Marketing eBay, Applications d'annonces eBay, Applications eBay, Application eBay État: Utilisé , Frais de restockage: 20% , Tous les retours acceptés : Retours acceptés , L'article doit être retourné dans : 30 jours , Le remboursement sera donné comme: Remboursé, Les frais de retour seront payés par : Acheteur Voir plus


502e groupe de bombardement - Histoire

Constitué le 14 mars 1941 dans l'armée des États-Unis en tant que compagnie A, 502d Parachute Battalion Activé le 1er juillet 1941 à Fort Benning, Géorgie. Constitué le 24 février 1942 dans l'armée des États-Unis sous le nom de 502e régiment d'infanterie parachutiste (moins le 1er bataillon). A été activé le 2 mars 1942 à Fort Benning, Géorgie et a été affecté le 15 août 1942 à la 101e division aéroportée. Le 502 fut inactivé le 30 novembre 1945 en France.

Le 502e régiment d'infanterie est né en juillet 1941, sous le nom de 502e bataillon de parachutistes, une unité expérimentale formée pour tester la doctrine et les tactiques de l'assaut en parachute. Le 2 mars 1942, l'unité est rebaptisée 502e régiment d'infanterie parachutiste. Le 1er bataillon du 502e régiment d'infanterie est activé le 1er juillet 1941 à Fort Benning, en Géorgie, et rejoint la 101e division aéroportée en août 1942.

Indicatif d'appel radio : "KICKOFF" Le 502e Parachute Infantry sous le commandement du colonel George Van Horn Moseley a été activé en tant que bataillon en 1941. Les troupes avaient déjà suivi un entraînement important lorsque la 101e Division a été activée au milieu de 1942. Le 502 ou “five-oh-deuce& #148, comme ils sont devenus connus, ont été augmentés en taille à un régiment, et ont fait l'original TO&E Parachute Infantry Regiment dans la 101st Airborne Division. Contrairement aux autres premiers bataillons de parachutistes, le 502 a conservé le même nombre d'unités et le même personnel lorsqu'il a augmenté de taille. À eux pour le soutien de l'artillerie, était attaché le seul bataillon d'artillerie de campagne parachutiste (PFA) de la division, le 377th PFA Bn. Le 321e a été affecté à l'appui du 506e et plus tard, le 501 a reçu le soutien du 907e,( les deux bataillons d'artillerie de campagne de planeurs.) Lorsque le 101e s'est installé à Ft Bragg, NC, le 502 a fait de nombreux sauts d'entraînement, se familiarisant avec Maxton & Champs du pape et participant à des jeux de guerre près d'Evansville, dans l'Indiana. Le Deuce a navigué vers l'Angleterre en septembre 1943, avec la plupart des sous-unités divisionnaires. Ce voyage malheureux à bord du SS Strathnaver a rapidement été avorté, le navire s'apprêtant à faire escale à Terre-Neuve. Il y avait de l'eau salée dans les réservoirs d'eau douce du navire. En tentant de reprendre la mer, le Strathnaver a heurté des rochers dans le port et est retourné à bâbord. Finalement, un autre navire fut arrangé, le SS John Erickson, qui transporta le régiment de Moseley jusqu'en Angleterre. Le voyage total a nécessité six semaines. Pendant ce temps, le 506th et une grande partie du 327th GIR avaient déjà atteint l'Angleterre sur un autre transport.

Les 502 se sont installés dans les régions de Chilton-Foliat et Hungerford, vivant dans une combinaison de huttes Nissen, de tentes et de maisons anglaises. Après un entraînement apparemment interminable dans la froide et sombre campagne anglaise, le Deuce a finalement reçu ses commandes pour l'invasion du jour J. Volant dans les premières séries au départ de Membury et de Greenham Common, le Deuce était principalement responsable de la sécurisation des deux sorties nord (chacune d'entre elles des chaussées traversant un terrain marécageux), derrière Utah Beach. Il s'agissait des sorties n°4 (St Martin de Varreville) et n°3 (Audoville la Hubert). Au sud-ouest de St Martin se trouvait un champ contenant quatre blockhaus en béton avec des pièces d'artillerie allemandes situés sur le rivage près de la sortie n°4. Prendre cette position est devenu la principale préoccupation du 502 régiment, qui devait être aidé par le 377th PFA Bn. Le 6 juin 1944, le Deuce avait atterri en parachute en France et avait découvert que son objectif principal avait déjà été neutralisé par des bombardements aériens. Des barrages routiers ont été établis pour arrêter le trafic ennemi le long de la sortie n°4, et une force de fortune commandée par le LTC Robert Cole, le 3e Bn C.O., a pris la sortie n°3. Le commandant du régiment, le colonel Moseley, s'est gravement cassé la jambe et sera bientôt contraint d'abandonner le commandement. Le projet régimentaire C.P. à Loutres a été abandonné et un nouveau à l'Objectif 'W' à St Martin de Varreville, a été ouvert par le successeur de Moseley, l'ancien EXO, Mike Michaelis. Alors que les hommes du Deuce se rassemblaient, les groupes passèrent devant le QG de la division à Hiesville et se reformèrent à la Croix Pan et à Blosville, le long de la N-13, au nord de St Come du Mont. Ils ont migré vers le sud et ont reçu leur mission la plus difficile de la guerre : diriger la route vers le sud le long de la N13 Carentan Causeway. Cette attaque, organisée les 10 et 11 juin 1944, causa tant de pertes amicales que les 502 hommes surnommèrent la Carentan Causeway "Purple Heart Lane". Jour et nuit, le Deuce, avec le 2e Bon en réserve, se battait le long de l'unique route surélevée, avançant obstinément alors même qu'ils étaient ramassés comme des pigeons d'argile par les Allemands tirant depuis les marais de chaque côté de la route. Après avoir traversé le pont de la rivière Madeleine, connu sous le nom de pont n° 4, le LTC Cole a ordonné à toutes les personnes présentes de réparer les baïonnettes et de charger la ferme Ingouf. Pour avoir mené cette charge avec succès, le colonel Cole a ensuite reçu la médaille d'honneur du Congrès. Toute la journée des combats fait rage le 11 juin, près de la ferme Ingouf et au sud de celle-ci, dans un carré de choux, où les troupes du 1er bataillon combattent le 3e Bataillon du 6e Régiment de parachutistes allemand. Les Allemands ont finalement été balayés et les hommes survivants de Cole sont entrés en réserve. Le 2e bataillon est arrivé le 13 juin pour aider le 506e près de Bloody Gulch au sud-ouest de Carentan. Après avoir retiré des fonctions de sécurité près de Cherbourg fin juin, le 502 est retourné en Angleterre sur des LST en juillet, en attendant une autre mission.

Le 17 septembre 1944, le 502 atterrit en parachute sur la Zon, Holland DZ. Le deuxième Bn était d'abord en réserve près de Wolfswinkel. Le premier Bn est allé au nord pour capturer et avant-poster St Oedenrode. Le troisième Bn envoya des patrouilles à travers la forêt de Zonsche, sondant vers la ville et le pont de Best. Les troupes allemandes ont démenti les forces américaines sur le pont de Best en le faisant exploser. Dans des combats acharnés juste avant le pont, le Pfc Joe Mann a été tué alors qu'il se couchait sur une grenade allemande pour sauver des camarades qui se trouvaient dans la même fosse que lui. Le Pfc Mann a reçu le deuxième et le seul autre CMH (tous deux décernés à titre posthume), dans la 101e division de la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands de la 15e armée, migrant vers l'est en direction de la frontière allemande, ont été jetés dans les combats près de Best en nombre croissant. LTC Cole a été mortellement blessé par un tireur d'élite dans la forêt de Zonsche. Le deuxième bataillon a été engagé dans les combats là-bas. Avec l'aide des blindés britanniques, le Deuce, moins le 1er Bon, renversa la vapeur et captura plusieurs centaines de soldats allemands près de la forêt de Zonsche. Le troisième Bn EXO, le major John P. Stopka a pris le commandement du bataillon de Cole. Le 22 septembre, le LTC Michaelis était WIA par un obus d'artillerie et le commandement du 502 passa à l'ancien commandant du 2e Bn, Steve Chappuis. Lorsque le 101st a migré vers le nord pour occuper des positions sur « l'île », au sud-ouest d'Arnhem, le 502 était en réserve près de Dodewaard, où l'action se limitait à patrouiller. Certaines pertes y ont été subies, principalement à cause de mines terrestres telles que les mines de mercure allemandes et les mines Riegle.

Après une brève période de repos au Camp Mourmelon le Grand, en France, le 502 s'est précipité vers le nord dans des camions avec le reste du 101e pour tenir le nœud routier et ferroviaire crucial de Bastogne en Belgique. Encerclés là, les 502 occupaient des positions sur la partie nord et nord-ouest du cercle. Les sondes ennemies ont commencé à les frapper après avoir échoué ailleurs dans la ligne de défense circulaire. Un combat le matin de Noël à Champs, en Belgique, suivi d'un échec d'une attaque blindée contre le C.P. à Rolle, furent des événements mémorables. Le 3 janvier 1945, un lourd engagement a eu lieu au-dessus de Longchamps, en Belgique, impliquant le 2e bataillon du Deuce. Le 19e SS Panzer Grenadier Regiment de la division Hohenstauffen a pu y capturer près d'une quarantaine de parachutistes américains, pour la plupart des membres du F/502. La semaine suivante, des combats sanglants ont eu lieu le long de la ligne de chemin de fer passant au nord-est à travers la forêt de Bois Jacques. Au cours de ce trajet, le LTC John Stopka était KIA et Cecil Simmons est devenu le troisième et dernier commandant du 3/502. L'objectif, Bourcy, Belgique, est enfin pris. (La ligne de chemin de fer mentionnée n'existe plus - elle a été récupérée pour l'acier en 1995-96).

Après Bastogne, le Deuce s'est rendu sur le front de la 7e armée (Alsace) avec le reste de la 101e aéroportée à la mi-janvier. Après avoir tenu une ligne le long de la rivière Moder pendant plus d'un mois, ils ont emmené des wagons couverts à Mourmelon le Petit, en France. En avril 1945, le Deuce se trouvait à proximité de Düsseldorf, aidant à fermer la poche de la Ruhr le long du Rhin. En mai, le Deuce arriva à Berchtesgaden un peu plus tard que les 506e, 327e et 321e, qui menèrent l'avance de la division dans la région d'Obersalzberg.

Les membres du Deuce avec des points forts rentrèrent chez eux à l'été 1945, tandis que d'autres, en attente de libération, furent absorbés dans le Deuce dans l'intervalle. De retour en France, cette fois dans la région de Joigny-Auxerre, le Deuce a effectué un dernier « saut de rémunération » en septembre 1945. Le régiment et la division ont été désactivés en décembre 1945. L'unité sera ressuscitée avec la 101st Airborne en 1956.

502e PIR - 101e division aéroportée
©2004 Copyright. Tous les droits sont réservés.


911e Escadron de ravitaillement en vol [911e ARS]

Le 911e Escadron de ravitaillement en vol retrace sa lignée au 16e Escadron Aero, qui a été organisé c. décédé le 15 mai 1917 à Kelly Field, Texas. Il a été rebaptisé 21st Aero Squadron le 13 juin 1917. L'escadron a fonctionné en tant qu'unité d'entraînement au vol à partir de février-c. Décembre 1918, pilotant Nieuport 27 et Nieuport 80, et aussi apparemment l'Avro 504K. L'escadron s'est déployé en France avant de rentrer chez lui, à Hazelhurst Field, NY, et d'être démobilisé le 14 avril 1919.

L'escadron a été reconstitué et rebaptisé 21e Escadron d'observation, le 24 mars 1923, avant d'être dissous le 1er octobre 1933. Il a été reconstitué et consolidé (2 décembre 1936) avec le 21e Escadron de reconnaissance qui lui-même a été constitué en 21e Escadron d'observation ( Long Range, Amphibian) et activé, le 1er mars 1935, à Bolling Field, DC, aux commandes de l'avion O-38. L'escadron a été affecté à la 2e (plus tard, 2e escadre de bombardement) (bien que l'escadron ait été attaché au 2e groupe de bombardement à partir du 1er septembre 1936 et au 7e district naval pour les opérations, de septembre 1939 à août 1940).

L'escadron a été rebaptisé 21st Reconnaissance Squadron le 1er septembre 1936, lors de son déménagement à Langley Field, en Virginie. 1936 a également vu la transition de l'unité vers les avions OA-4, YOA-5 et B-10.

Rebaptisé 21st Reconnaissance Squadron (Long Range) le 6 décembre 1939, l'escadron a déménagé à l'aéroport municipal de Miami le 9 septembre 1939 avant d'être réaffecté au 3rd Bombardment Wing, le 15 novembre 1940 (mais rattaché au Newfoundland Base Command pour les opérations, où il s'est déployé du 1er mai au 30 août 1941). Quelques jours plus tard, l'escadron change sa désignation en 21st Reconnaissance Squadron (Heavy) le 20 novembre 1940.

L'escadron a déménagé à McDill Field, en Floride c. le 3 septembre 1941, et le 5 septembre, est rattaché au 29th Bombardment Group, auquel il est affecté le 25 février 1942. Il est rebaptisé 411th Bombardment Squadron (heavy) le 22 avril 1942 et 411th Bombardment Squadron, Very Lourd, le 28 mars 1944. Quelques jours plus tard, le 1er avril 1944, l'escadrille s'inactive. Le même jour, l'escadron est réactivé et est rattaché au 29th Bombardment Group. Il s'est à nouveau inactivé le 10 mai 1944 et réactivé le 1er juin 1944, dans le cadre du 502e groupe de bombardement. L'escadron a été brièvement rattaché au 6e groupe de bombardement, de septembre 1944 à janvier 1945. L'escadron a été désactivé le 15 avril 1946 à Northwest Field, Guam, où il était stationné depuis le 12 mai 1945. Avant cela, l'escadron avait été stationné Pratt AAFld, KS (1er avril-10 mai 1944) Davis-Monthan Field, AZ (1er juin 1944) Dalhart AAFld, TX (5 juin 1944) et Grand Island AAFld, NE (26 septembre 1944-7 avril 1945).

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les missions auxquelles l'escadron a été chargé comprenaient : Missions de neutralité, de recherche en mer et de reconnaissance météorologique (octobre 1939-août 1940, juin-août 1941) Patrouilles anti-sous-marines (janvier-juin 1942) Remplacement opérationnel et ultérieur unité d'entraînement (1942-1944) et combat dans le Pacifique occidental (juillet-août 1945). Les aéronefs pilotés à divers endroits par l'escadron de 1937 à 1941 comprenaient le B-18 (1937-1941), le A-17, le B-17, le Y1OA-8, l'OA-9 et apparemment le OA-10 (1939-1941) le B-17 (1939-1943) le A-29 (1941-1942) le B-24 (1943-1944) et le B-29 (1944-1946).

L'escadron a été consolidé le 19 septembre 1985, avec le 911th Air Refueling Squadron, Heavy, qui a été constitué le 28 mai 1958 et activé le 1er décembre 1958 en tant qu'unité de la 4241st Strategic Wing à Seymour Johnson AFB, NC, et pilotant le KC -135.

Le 911th a été réaffecté à la 68th Bombardment Wing, le 15 avril 1963. L'escadron a soutenu les opérations de ravitaillement en vol en Asie du Sud-Est, de mai 1972 à juillet 1973.

Réaffecté au 68e groupe de ravitaillement en vol (plus tard 68e escadre de ravitaillement en vol), le 30 septembre 1982, le 911e est passé au KC-10 en 1985 et a fourni un soutien de ravitaillement en vol pour l'invasion du Panama, en décembre 1989 et pour les opérations de combat en Asie du Sud-Ouest, d'août 1990 à mars 1992. Le 911th est affecté au 4th Operations Group, le 22 avril 1991.

Le 911e a été rebaptisé 911e Escadron de ravitaillement en vol le 1er juillet 1992.

Le 911 ARS a déménagé à Grand Forks AFB, ND, le 29 avril 1994, lorsqu'il a été affecté au groupe des opérations de la 319e escadre de ravitaillement en vol, revenant ainsi au KC-135 Stratotanker. La même année, le 911th ARS a participé, à Eglin AFB, FL, et Edwards AFB, CA, aux efforts pour terminer les tests opérationnels de l'USAF sur les systèmes d'armes B-2 et C-17, entre autres. L'escadron s'est ensuite déployé à la base RAF de Mildenhall, au Royaume-Uni, à l'appui de l'European Tanker Task Force.

1995 a vu l'escadron se déployer, au cours des mois de janvier et février, dans le golfe Persique à l'appui de l'opération Southern Watch, déchargeant dans le processus plus de 20 millions de livres de carburant à l'US Air Force, Navy, Marine Corps et avions des forces de la coalition. Par la suite, le 911e a apporté son soutien, de mars à juin, aux exercices menés par l'Air Combat Command, les Forces aériennes du Pacifique et le Commandement de la mobilité aérienne, tout en continuant à effectuer des missions sur les canaux de l'Atlantique et du Pacifique transportant du fret vers et depuis l'Europe et le Pacifique. La même année, l'escadron a apporté son soutien à l'opération Northern Viking, un exercice multinational testant la capacité de l'OTAN à défendre les bases aéronavales de Keflavik, en Islande. Le même été, de retour aux États-Unis, le 911e ARS a soutenu une évaluation de la maintenabilité et de la disponibilité de l'avion C-17.

Suite à cela, le 911th ARS a fourni simultanément un soutien à l'European Tanker Task Force pour l'opération Phoenix Illusion (pont aérien vers la Jordanie), l'opération Provide Comfort et l'opération Deliberate Force. L'escadron s'est ensuite déployé pendant deux mois au Panama pour les opérations Constant Vigil et Green Clover, à l'appui d'opérations antidrogue là-bas.

À la fin de 1998 et au début de 1999, le 911th a été déployé dans le cadre de l'opération Northern Watch, à la base aérienne d'Incirlik, en Turquie. Alors que la tension mondiale augmentait, la moitié de l'escadron s'est déployée à la base aérienne de Moron, en Espagne, pour soutenir la crise du Kosovo dans le cadre de l'opération Allied Force. La moitié restante s'est déployée dans le désert pour soutenir l'opération Southern Watch. Après 1 mois, cette moitié s'est redéployée dans la RAF Mildenhall pour aider à l'opération Allied Force.

La mission du 911e Escadron de ravitaillement en vol est d'organiser, de former et d'équiper les membres d'équipage du KC-135R/T en tant que multiplicateur de force de combat pour une mobilisation mondiale rapide, un déploiement mondial, un ravitaillement en vol et des opérations de transport aérien pour les États-Unis et leurs alliés. Le 911e ARS permet un engagement mondial en maintenant une capacité de combat par tous les temps à l'appui des opérations conventionnelles et spéciales, des tâches d'urgence et du plan opérationnel intégré unique (SIOP) du pays.


Histoire

L'unité a été créée au début de 1944 à Dalhart Army Air Field, au Texas, en tant que groupe de bombardement très lourd B-29 Superfortress. L'unité a été formée avec trois escadrons de bombes réaffectés (402e, 411e et 430e). Le 402d a été formé en 1940, devenant une unité d'entraînement de remplacement (RTU) du II Bomber Command B-24 Liberator. Le 411e est devenu un II Bomber Command B-17 Flying Fortress RTU, le 430e servant dans la zone du canal de Panama dans le cadre de la sixième force aérienne avant d'être inactivé. D'un groupe original de 11 officiers et 82 hommes de troupe, le 502d est passé à trois escadrons volants, un laboratoire photo et des milliers de personnes.

En septembre 1944, le groupe nouvellement formé a été envoyé à sa station d'entraînement à Grand Island Army Airfield, Nebraska. En raison d'une pénurie de B-29, le groupe a été équipé d'anciennes forteresses volantes du II Bomber Command B-17 précédemment utilisées pour la formation du personnel de remplacement des bombardiers lourds. Le 502d a finalement reçu des superforteresses B-29B construites à Atlanta.

Le B-29B était en fait unique, car il était entièrement équipé de la seule véritable variante du B-29 jamais fabriquée. Ces avions étaient en fait des versions simplifiées du B-29 normal, dépourvus du système de canon General Electric et d'une variété d'autres composants, afin de gagner du poids et d'augmenter la capacité de transport de bombes. Le poids à vide résultant de 69 000 livres était une grande amélioration, réduisant la pression sur les moteurs et la cellule et permettant d'augmenter la charge utile de 12 000 à 18 000 livres de munitions. Le seul armement de ces avions était dans la queue, où deux mitrailleuses de calibre .50 étaient installées. L'élimination des tourelles et du système de canon informatisé General Electric associé a augmenté la vitesse de pointe de la Superforteresse à 364 t x A0 mph à 25 000 pieds et a rendu le B-29B adapté aux raids de bombardement rapides et sans escorte et aux missions photographiques.

De plus, les B-29B du 502e étaient équipés des nouveaux radars AN/APQ-7 "Eagle" qui donnaient une présentation beaucoup plus claire des images au sol grâce à une girouette radar en forme d'aile suspendue sous le fuselage. Il a également donné un effet biplan en apparence. Le "Eagle" était le produit du groupe de développement du radar du Massachusetts Institute of Technology & aposs Eagle. Il avait été spécialement conçu pour les missions de nuit. Les missions devaient être planifiées et préparées de manière à ce que le matériel d'information puisse être incliné du point de vue radar. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette antenne spéciale et cet équipement pour les missions radar de nuit de précision étaient si secrets qu'aucun B-29 n'a jamais été montré avec, et il n'y a pas de photographies officielles réelles.

Le 502d a été déployé sur le théâtre d'opérations du Pacifique (PTO) à la fin de 1944, étant affecté au XXI Bomber Command 315th Bombardment Wing dans les îles Mariannes du Nord étant stationné à Northwest Field, Guam. À leur arrivée, le personnel du groupe a été engagé dans la construction de la hutte Quonset. À la mi-juillet, la plupart des membres du personnel ont pu quitter les tentes initiales qui leur avaient été attribuées à leur arrivée dans les huttes. Le 9 juillet, le groupe a effectué une mission d'essai à Truk, transportant environ la moitié d'une charge utile normale de bombes. Le groupe est entré en combat le 30 juin 1945 lorsque le groupe a bombardé des installations ennemies sur Rota.

Il a ensuite commencé à effectuer des missions de bombardement stratégique à très longue portée au-dessus des îles japonaises, attaquant principalement des cibles liées à l'industrie pétrolière ennemie. Le 502d a reçu une Distinguished Unit Citation (DUC) pour les attaques contre l'usine de liquéfaction du charbon d'Ube, le parc de réservoirs d'Amagasaki et la raffinerie de pétrole Nippon à Tsuchizaki en août 1945. Il a également mené des raids incendiaires nocturnes attaquant de grandes villes japonaises provoquant des destructions massives. des zones urbanisées. Le groupe a poursuivi ses bombardements stratégiques et ses attaques incendiaires jusqu'à la capitulation japonaise en août 1945.

Après le V-J Day, le 502d a largué du ravitaillement aux prisonniers alliés, a participé à des missions de démonstration de force et a survolé le Japon pour évaluer les dommages causés par les bombardements. À l'automne 1945, le groupe s'est largement démobilisé dans le cadre du "Sunset Project", certains avions étant envoyés à Tinian, d'autres étant renvoyés aux États-Unis pour être stockés dans des dépôts d'avions dans le sud-ouest. À Noël, la flotte du groupe a été réduite à 30 avions ou moins et les éléments restants du groupe ont été effectivement consolidés dans le 501e groupe de bombardement. De nombreux anciens combattants restants ont signé pour « quand des conditions de voyage » pour rentrer chez eux, arrivant trois semaines plus tard à Oakland, en Californie, où des trains de troupes les ont dispersés pour des points de décharge près de leur domicile.

Le 502d a été désactivé à Guam en grande partie comme unité de papier le 15 avril 1946.


MAJOR JOHN P. STOPKA, 502e régiment d'infanterie parachutiste, 101e division aéroportée

Je m'appelle David A. Ashe. Je suis un Irlandais transplanté vivant à Ravenoville, en Normandie, en France.

Je cherche des détails sur tous les dossiers relatifs au MAJOR JOHN P STOPKA, 101ST AIRBORNE DIVISION. Le jour J, le 6 juin 1944, le maj Stopka était officier supérieur d'un groupe de parachutistes qui ont capturé un complexe agricole appelé Marmion Farm à Ravenoville. La ferme était le QG allemand local.

Le Maj Stopka a reçu le DSC pour ses actions à Carentan le 11 juin 1944. Il a ensuite été promu commandant du 3e Bataillon, 502e Régiment d'infanterie parachutiste. Il était KIA près de Bastogne, en Belgique, le 14 janvier 1945. Le lieutenant-colonel Stopka est enterré au cimetière américain de Luxembourg.

Je suis particulièrement à la recherche d'une liste compilée par le Maj Stopka à Marmion Farm le 7 juin 1944 de tous les hommes sous son commandement, des 101e et 82e Divisions aéroportées.

Objet : MAJOR JOHN P. STOPKA, 502e régiment d'infanterie parachutiste, 101e division aéroportée
Rébecca Collier 19.12.2018 9:54 (в ответ на David Ashe)

Merci d'avoir posté votre demande sur History Hub !

Nous avons recherché la série intitulée World War II Operations Reports, 1940 - 1948 dans RG 407 et localisé General Order No. 107 (1944) attribuant au Major Stopka le DSC [file # 97-USF1-1.13] ainsi qu'un historique intitulé &ldquoThe Carentan Causeway Combat, juin 1944” [fichier # 3101-INF(502)-0.3.0]. Bien que nous n'ayons pas pu localiser la liste compilée par Stopka à la ferme Marmion le 7 juin 1944, nous avons trouvé un fichier de récompenses/citations pour 1944-1945 [fichier n° 3101-INF(502)-1.6] qui peut inclure les noms que vous chercher.

Pour accéder à ces fichiers et en obtenir des copies, veuillez contacter les Archives nationales de College Park - Textual Reference (RDT2) par courrier électronique à l'adresse [email protected]

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. Bonne chance dans vos recherches !

Objet : MAJOR JOHN P. STOPKA, 502e régiment d'infanterie parachutiste, 101e division aéroportée

Merci beaucoup pour votre message !

J'enverrai un e-mail aux Archives nationales de College Park plus tard dans la journée.

J'ai des copies de la citation DSC du Maj Stopka et du Causeway Fight. La liste insaisissable pourrait bien le rester, elle a été compilée juste avant que les éléments mixtes de la 101st Airborne plus un bâton de la 82nd ne quittent la ferme pour chercher leurs unités suite à la liaison du 7 juin entre les parachutistes et la 4th ID arrivant de l'Utah Plage.

Les trois panneaux du Mémorial recensent 84 noms de Boys identifiés jusqu'en juin 2012, fruit de 18 mois de recherches intensives au préalable. Aujourd'hui, ce nombre s'élève à 101 - la recherche ne s'arrête jamais ! J'espère collecter des fonds pour remplacer/améliorer les panneaux pour juin 2019 et le 75e anniversaire.

Comme je l'ai souligné, le maj John Stopka était un officier supérieur commandant des éléments mélangés et mal largués du 101e, avec un bâton du 82e. Lui et ses hommes ont tenu Ravenoville pendant 30 heures jusqu'à ce qu'ils soient renforcés/relevés par la 4e DI arrivant d'Utah Beach.

J'ai une copie dactylographiée de trois pages du témoignage d'un Capt Fred Culpepper, un artilleur parachutiste à Ravenoville. Il a mentionné qu'après la liaison du 7 juin, le major Stopka avait compilé une liste de tous les soldats sous son commandement. Pour moi, le 'Saint Graal' dans ma quête pour identifier tous les Garçons ! Probably a long shot, I do have a typed copy of his account of events on D-Day morning, with emphasis on the personal heroism and leadership of Lt Ernest O. Harris, who led the assault on the numerically-superior German garrison holding Marmion Farm. Lt Harris was recommended for the DSC, however he was KIA at Carentan on June 11, 1944 and didn't live to receive the award. In the same action, Maj Stopka was awarded the DSC for his heroism. I have a copy of the Harris DSC award.

Maj Stopka's testimony originated with author Joseph Balkoski, who I had the huge pleasure of meeting in Baltimore in 2014. Joe very kindly shared his research, which also identified hitherto unknown names of other Boys.

I've just checked Joe's seminal 'Utah Beach' for any reference to the Stopka documents. I found this: 'Stopka', The lead scout, NA, RG 338, Stack 290, Box 13, First Army Awards, Harris DSC File.' Can you assist with this reference?

I have Lt Col Stopka's IDPF, and those of the 21 other Raveno Boys who didn't get to go home. He was killed by friendly fire near Bastogne in January 1945, a P-47 fighter dropped a bomb on a group of 101st troopers perceived to be the enemy. Col Stopka was decapitated.

These long-dead men continue to exert an extraordinary influence on my life - none of it was supposed to happen. Happenstance!

While I'm here, do you know if the awards/citations file for 1944-1945 includes Purple Heart awards?


Missing In Action

There still remain many large numbers of citizen soldiers from various conflicts classified as missing in action. The Army Air Corps Library and Museum is publishing the following ongoing research from the MIA Recovery Network in the hopes that more and previously unknown information may be made available enabling more of those who sacrificed to be fully accounted and recognized.

As of its launching, announced December 7, 2017, this material accounted for approximately 25% of the MIAs that still remain from World War II. Search through records of the Army Air Forces Members of Army (including Paratrooper and Armored Divisions), Navy, Marine and Coast Guard MIAs' units are found on our sister organization's website: Sons of Liberty Museum. If you have any information that would assist researchers for any of these cases, please contact us. If you are a family member, we would be honored to receive service photos and other material about your ancestor.

As of February 1, 2018 this material accounts for 99% of the MIA from WW2 and also includes missing from WW1, Korea, Vietnam and the Cold Wars.

Looking For Army, Navy, Marines MIAs? Search MIAs

Showing 251 - 300 of 1264 Previous Next
Serviceman
Reed, Charles - 01/09/1944 - 756th Bombardment Squadron 459th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Dana - 11/11/1944 - 515th Bombardment Squadron 376th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Donald - 07/05/1944 - 371st Bombardment Squadron 307th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Donald - 03/25/1945 - 1st Bombardment Squadron 9th Bombardment Group (Very Heavy)
Reed, Durward - 12/03/1945 - 13th Bombardment Squadron 3rd Bombardment Group (Light)
Reed, Fred - 10/22/1944 - 493rd Bombardment Squadron 7th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Garland - 05/25/1944 - 373rd Bombardment Squadron 308th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Harold - 12/21/1943 - 531st Bombardment Squadron
Reed, Hiel - 09/18/1944 - 330th Bombardment Sqaudron 93rd Bombardment Group (Heavy)
Reed, James - 04/09/1945 - 862nd Bombardment Squadron 493rd Bombardment Group (Heavy)
Reed, James - 12/11/1943 - 550th Bombardment Squadron 385th Bombardment Group (Heavy)
Reed, James - 10/26/1944 - 424th Bombardment Squadron 307th Bombardment Group (Heavy)
Reed, James - 01/16/1946 - 17th Photographic Squadron 4th Reconnaissance Group
Reed, James - 03/25/1942 - 30th Bombardment Squadron 19th Bombardment Group (Heavy)
Reed, James - 07/24/1970 - 555th Tactical Fighter Squadron
Reed, John - 01/03/1943 - 369th Bombardment Squadron 306th Bombardment Group (Heavy)
Reed, John - 11/13/1944 - 1327th Army Air Force Base Unit
Reed, John - 11/11/1943 - 855th Engineer Battalion (Aviation)
Reed, Kenneth - 04/29/1944 - 564th Bombardment Squadron 389th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Marlan - 12/04/1945 - 1254th Army Air Force Base Unit
Reed, Merlin - 03/09/1944 - 546th Bombardment Squadron 384th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Philip - 06/18/1944 - 336th Bombardment Squadron 95th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Purrine - 12/02/1944 - 500th Bombardment Squadron 345th Bombardment Group (Medium)
Reed, Ralph - 03/05/1945 - 409th Bombardment Squadron 93rd Bombardment Group (Heavy)
Reed, Ralph - 08/30/1945 - 430th Bombardment Squadron 502nd Bombardment Group (Very Heavy)
Reed, Richard - 11/24/1943 - 416th Bombardment Squadron 99th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Richard - 01/02/1945 - 4th Bombardment Squadron 34th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Richard - 06/30/1944 - Air Corps
Reed, Richmond - 06/11/1944 - 413th Bombardment Squadron 96th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Robert - 01/19/1943 - 344th Bombardment Squadron 98th Bombardment Group (Heavy)
Reed, Robert - 05/10/1945 - 310th Ferry Squadron 27th Air Transport Group
Reed, Samuel - 07/27/1945 - 823th Bombardment Squadron 38th Bombardment Group (Medium)
Reed, Stanley - 02/27/1945 - 873rd Bombardment Squadron 498th Bombardment Group (Very Heavy)
Reed, Terry - 06/23/1969 - 773rd Tactical Airlift Squadron
Reed, Vernon - 04/17/1943 - 342nd Bombardment Squadron 97th Bombardment Group (Heavy)
Reeg, LeRoy - 04/20/1944 - 32nd Photographic Squadron 5th Photographic Reconnaissance Group
Reel, Edward - 11/07/1944 - 499th Bombardment Squadron 345th Bomberadment Group (Medium)
Reel, Mack - 03/26/1943 - 64th Ferry Squadron
Rees, Arthur - 11/11/1942 - 27th Materiel Squadron 20th Air Base Group
Rees, William - 03/05/1944 - 36th Bombardment Squadron 482nd Bombardment Group (Heavy)
Rees, William - 02/03/1943 - Air Corps
Reese, Gomer - 04/24/1970 - 56th Special Operations Wing
Reese, James - 03/11/1944 - 722nd Bombardment Squadron 450th Bombardment Group (Heavy)
Reese, James - 10/28/1943 - 436th Bombardment Squadron 7th Bombardment Group (Heavy)
Reese, James - 06/30/1944 - Air Corps
Reese, Maynard - 01/24/1946 - 501st Bombardment Squadron 345th Bombardment Group (Medium)
Reese, Milton - 01/15/1946 - 874th Bombardment Squadron 498th Bombardment Group (Very Heavy)
Reese, Robert - 01/22/1946 - 405th Bombardment Squadron 38th Bombardment Group (Medium)
Reese, Robert - 01/02/1944 - 431st Bombardment Squadron 11th Bombardment Group (Heavy)
Reese, Robert - 02/18/1945 - 82nd Squadron 71st Tactical Reconnaissance Group
Showing 251 - 300 of 1264 Previous Next

Des dons

Do you have items such as papers, photos, uniforms, gear and other artifacts? Read more about Supporting the AALCM.


502nd Bombardment Group - History

This website was designed by Tara Winkler!

To learn more about Tinian, the Marianas, B-29s and the men and women who served and lived on Tinian and other Pacific locations, check out the following sites of our friends and acquaintances:

http://www.b-29wings.org/ – An Association of veterans and relatives of some separate Bomb Groups stationed in the Marianas during World War II, that have merged in recent years.

Their website provides a forum where World War II veterans, their families, descendants and interested parties can find information regarding the B-29 wings stationed in the Marianas.

499th Bomb Group No specific web address. A book available from several on-line book sellers The Unofficial History of the 499th Bomb Group (VH)

313th Bombardment Wing (VH)

A newly designed site in 2020, https://6thbombgroup.com/ , which includes a number of our images which we licensed to the 6th Bomb Group Association.

504th Bomb Group Association This is an old page, many of the links on the page no longer work

505th Bomb Group Association

314th Bombardment Wing (VH)

315th Bombardment Wing (VH) The 315th Bomb wing consisted of the 16th, 331st, 501st and 502nd Bombardment Groups (VH).

B-29 Superfortress Then and Now Sallyann Wagoner developed this comprehensive web site for all things B-29.


B-29 Operations of the Twentieth Air Force

Publier par USAF1986 » 14 May 2005, 16:30

For starters, here’s a link to an overview of B-29 operations of the Twentieth Air Force. For perspective, here’s the OOB (tweaked a bit by myself) also from this link.

Capsule wing and group histories may be found in Maurer Maurer’s excellent reference book Unités de combat de l'armée de l'air de la Seconde Guerre mondiale (Office of Air Force History, HQ USAF, Washington, D.C., 1983).

REMARQUE: With the exception of the 509th Composite Group, B-29 wings, groups and squadrons bore the description Very Heavy in parentheses following the designation.

Order of Battle, Twentieth Air Force, 1944-45:

XXI Bomber Command (REMARQUE: The history of this command terminated on 16 July 1945. On that date Headquarters and Headquarters Squadron, XXI Bomber Command was redesignated Headquarters Squadron, Twentieth Air Force. This redesignation, which brought an end to XXI Bomber Command as an establishment had no effect on the lineage of the Twentieth Air Force.)

• 58th Bombardment Wing – activated June 1944
o 40th Bombardment Group (25th, 44th, 45th, 395th Bombardment Squadrons 395th deactivated Sept-Oct 1944)
o 444th Bombardment Group (676th, 677th, 678th, 679th Bombardment Squadrons 679th deactivated Sept-Oct 1944)
o 462nd Bombardment Group (768th, 769th, 770th, 771st Bombardment Squadrons 771st deactivated Sept-Oct 1944)
o 468th Bombardment Group (792nd, 793rd, 794th, 795th Bombardment Squadrons 759th deactivated Sept-Oct 1944)

• 73rd Bombardment Wing – activated October 1944
o 497th Bombardment Group (869th, 870th, 871st Bombardment Squadrons)
o 498th Bombardment Group (873rd, 874th, 875th Bombardment Squadrons)
o 499th Bombardment Group (877th, 878th, 879th Bombardment Squadrons)
o 500th Bombardment Group (881st, 882nd, 873rd Bombardment Squadrons)

• 313th Bombardment Wing – activated Dec. 1944-Jan 1945
o 6th Bombardment Group (24th, 39th, 40th Bombardment Squadrons)
o 9th Bombardment Group (1st, 5th, 99th Bombardment Squadrons)
o 504th Bombardment Group (398th, 421st, 680th Bombardment Squadrons 680th did not join until June of 1945)
o 505th Bombardment Group (482nd, 483rd, 484th Bombardment Squadrons)

• 314th Bombardment Wing – activated February 1945
o 19th Bombardment Group (28th, 30th, 93rd Bombardment Squadrons)
o 29th Bombardment Group (6th, 43rd, 52nd Bombardment Squadrons)
o 39th Bombardment Group (60th, 61st, 62nd Bombardment Squadrons)
o 330th Bombardment Group (457th, 458th, 459th Bombardment Squadrons)

• 315th Bombardment Wing – activated June-July 1945
o 16th Bombardment Group (15th, 16th, 17th Bombardment Squadrons)
o 331st Bombardment Group (355th, 356th, 357th Bombardment Squadrons)
o 501st Bombardment Group (21st, 41st, 485th Bombardment Squadrons)
o 502nd Bombardment Group (402nd, 411th, 430th Bombardment Squadrons)

• 509th Composite Group (393rd Bombardment Squadron, 320th Troop Carrier Squadron)

Publier par USAF1986 » 14 May 2005, 18:24

I extracted information on each Distinguished Unit Citation (DUC) awarded to the B-29 groups from the Maurer Maurer book. The degree of heroism required by the unit is the same as that which would warrant award of the Distinguished Service Cross to an individual. In 1957, the DUC was redesignated the Presidential Unit Citation (PUC).

EDITED: I added the overseas stations from which the groups were based for combat operations. I did not include previous stations or those to which the groups moved to after the war ended. I also included those officers who commanded the groups during combat operations. Likewise, I didn’t include the previous group commanders or those who took command after the war ended.

6th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Tokyo, Japan, 25 May 1945 – Awarded for action when the group flew at night and at low altitude through alerted enemy defenses to drop incendiaries on Tokyo.
DUC: Japanese Empire, 9-19 July 1945 – Awarded for contributing to the blockage of the Japanese Empire by mining harbors in Japan and Korea.
Stations: North Field, Tinian, 28 Dec 1944-28 Jan 1946
Commanders: Col Kenneth H. Gibson, 17 Jun 1944 Lt Col Theodore W. Tucker, 31 Aug 1945-29 Aug 1946.

9th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Kawasaki, Japan, 15/16 April 1945 – Awarded for bombing the industrial area of the city.
DUC: Japan, 13-28 May 1945 – Awarded for mining operations in the Inland Sea.
Stations: North Field, Tinian, 28 Dec 1944-15 Apr 1946
Commanders: Col Donald W. Eisenhart, 1 May 1944 Col Henry C. Huglin, 6 Mar-Aug 1945 Col David Wade, Sep 1945-c. 25 Apr 1947.

16th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 29 July-6 August 1945 – Awarded for flying unescorted in the face of severe enemy attack to bomb the oil refinery at Shimotsu, the Mitsubishi refinery and oil installations at Kawasaki and the coal liquefaction plants at Ube.
Stations: Northwest Field, Guam, 14 Apr 1945-15 Apr 1946
Commanders: Col Samuel C. Gurney Jr., 11 Jul 1944 Lt Col Andre F. Castellotti, 11 Jul 1945-1946

19th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 9-19 March 1945 – Awarded for low-level incendiary attacks on the urban industrial areas of Tokyo, Nagoya, Kobe, and Osaka.
DUC: Kobe, Japan, 5 June 1945 – Awarded for incendiary attack on the industrial section of the city.
Stations: North Field, Guam, 16 Jan 1945-5 Jul 1950.
Commanders: Col John A. Roberts Jr., 16 Jul 1944 Lt Col George T. Chadwell, Sep 1945-1 Mar 1946.

29th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 31 March 1945 – Awarded for an attack on an airfield at Omura, Japan.
DUC: Japan, 19-26 June 1945 – Awarded for strikes on the industrial area of Shizuoka, the Mitsubishi aircraft plant at Tamashima, and the Chigusa arsenal at Nagoya.
Stations: North Field, Guam, 17 Jan 1945-20 May 1946
Commanders: Col Carl R. Storrie, 28 May 1944 Col Robert L. Mason, 23 Jul 1945-9 Oct 1945.

39th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 10 May 1945 – Awarded for an attack on the Otake oil refinery and storage area on Honshu.
DUC: Tokyo and Yokohama, Japan, 23-29 May 1945 – Awarded for bombing industrial and dock areas in Yokohama and manufacturing districts in Tokyo.
Stations: North Field, Guam, 18 Feb 1945-17 Nov 1945
Commanders: Col Potter B. Paige, 15 Jun 1944 Col John G. Fowler, 22 Feb 1945 Col George W. Mundy, 16 Mar 1945 Col James E. Roberts, 16 Aug 1945-9 Oct 1945.

40th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Yawata, Japan, 20 August 1944 – Awarded for bombing the iron and steel works in the city.
DUC: Japan, 5-14 May 1945 – Awarded for attacking naval aircraft factories at Kure, oil storage facilities at Oshima, and the industrial area of Nagoya.
DUC: Japan, 24 July 1945 – Awarded for attacking light metal industries in Osaka.
Stations: Chakulia, India, 2 Apr 1944-25 Feb 1945 West Field, Tinian, 4 Apr 1945-7 Nov 1945
Commanders: Lt Col Louis E. Coira, 24 Feb 1944 Col Leonard F. Harman, 10 Apr 1944 Col William H. Blanchard, 4 Aug 1944 Col Henry R. Sullivan, 16 Feb 1945 Col William K. Skaer, 27 Feb 1945-21 Mar 1946.

331st Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 22-29 July 1945 – Awarded for braving bad weather, fighter attacks, and heavy flak to bomb the coal liquefaction plant at Ube, the Mitsubishi-Hayama petroleum complex at Kawasaki, and the oil refinery and storage facilities at Shimotsu.
Stations: Northwest Field, Guam, 12 May 1945-15 Apr 1946
Commanders: Col James N. Peyton, 24 Jan 1945-Oct 1945.

333d Bombardment Group (Very Heavy) – AAF operations against Japan terminated before the group could enter combat.
DUC: None.
Stations: Kadena, Okinawa, 5 Aug 1945-28 May 1946
Commanders: Col Milton F. Summerfelt, 11 Aug 1944 Lt Col Ray H. Martin, 15 Aug 1945-unknown.

383d Bombardment Group (Very Heavy) – AAF operations against Japan terminated before the group could enter combat.
DUC: None.
Stations: Tinian, 12 Sep 1945-19 Dec 1945.
Commanders: Col Richard M. Montgomery, 8 Dec 1944-unknown.

444th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Yawata, Japan, 20 August 1944 – Awarded for a daylight raid against the iron and steel works in the city.
DUC: Japan, 10-14 May 1945 – Awarded for attacking oil storage facilities at Oshima, bombing an aircraft plant near Kobe, and dropping incendiaries on Nagoya.
DUC: Japan, 24 July 1945 – Awarded for attacking light metal industries at Osaka.
Stations: Charra, India, 11 Apr 1944 Dudhkundi, India, 1 Jul 1944-1 Mar 1945 West Field, Tinian, 7 Apr 1945-28 Sep 1945
Commanders: Col Alva L. Harvey, 5 Aug 1943 Col Henry R. Sullivan, 22 Apr 1945 Col James C. Selser Jr., 3 Jun 1945-1 Oct 1946.

462d Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Yawata, Japan, 20 August 1944 – Awarded for a daylight raid against the iron and steel works in the city.
DUC: Tokyo and Yokohama, Japan, 23, 25, and 29 May 1945 – Awarded for bombing industrial areas in the cities.
DUC: Takarazuka, Japan, 24 July 1945 – Awarded for a daylight attack on the aircraft plant in the city.
Stations: Piardoba, India, 7 Apr 1944-26 Feb 1945 West Field, Tinian, 4 Apr 1945-5 Nov 1945
Commanders: Col Richard H. Carmichael, 26 Aug 1943 Col Alfred F. Kalberer, 20 Aug 1944-unknown.

468th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Yawata, Japan, 20 August 1944 – Awarded for a daylight raid against the iron and steel works in the city.
DUC: Tokyo and Yokohama, Japan, 23-29 May 1945 – Awarded for incendiary attacks on strategic objectives in the cities.
DUC: Takarazuka, Japan, 24 July 1945 – Awarded for a daylight attack on the aircraft plant in the city.
Stations: Kharagpur, India, 13 Apr 1944-24 Feb 1945 West Field, Tinian, 6 Apr 1945-15 Nov 1945
Commanders: Col Howard E. Engler, 8 Sep 1943 Col Ted S. Faulkner, 3 Aug 1944 Col James V. Edmundson, 5 Nov 1944-31 Mar 1946.

472d Bombardment Group (Very Heavy) – Stateside B-29 Training Unit, 1943-1944.
DUC: None.
Stations: Smoky Hill AAFld, Kansas, 1 Sep 1943 Clovis AAFld, New Mexico, 7 Dec 1943-1 Apr 1944.
Commanders: Maj Conrad H. Diehl, 6 Oct 1943 Col Thomas H. Chapman, 22 Oct 1943-unknown.

497th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 27 January 1945 – Awarded for an unescorted attack in the face of severe enemy opposition to strike an alternate target, the industrial area of Hamamatsu (weather conditions prevented an attack on the primary target).
DUC: Japan, 26 July-2 August 1945 – Awarded for attacking strategic centers in Japan.
Stations: Isley Field, Saipan, 17 Oct 1944-1 Nov 1945
Commanders: Col Stuart P. Wright, 26 Apr 1944 Col Arnold T. Johnson, 26 Feb 1945-31 Mar 1946.

498th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 13 December 1944 – Awarded for attacking an aircraft engine plant at Nagoya.
DUC: Japan, 1-7 June 1945 – Awarded for low-level night incendiary attacks on urban industries near Kobe and Osaka.
Stations: Isley Field, Saipan, 6 Sep 1944-2 Nov 1945
Commanders: Col Wiley D. Ganey, 14 Mar 1944 Col Donald W. Saunders, 10 Aug 1945-unknown Col Richard T. King Jr., unknown-4 Aug 1946.

499th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Nagoya, Japan, 23 January 1945 – Awarded for striking the Mitsubishi aircraft engine plant in the city.
DUC: Japan, 22-28 April 1945 – Awarded for a series of attacks against enemy airfields on Kyushu to aid the Allied assault on Okinawa.
Stations: Isley Field, Saipan, 18 Sep 1944-9 Nov 1945
Commanders: Col Samuel R. Harris, 4 Apr 1944 Col Morris J. Lee, 17 Mar 1945 Lt Col Walter E. Chambers, 13 Aug 1945-unknown.

500th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Nagoya, Japan, 23 January 1945 – Awarded for striking the Mitsubishi aircraft engine plant in the city.
DUC: Japan, 15-20 June 1945 – Awarded for incendiary attacks on the urban-industrial section of Osaka, feeder industries at Hamamatsu, and shipping and rail targets on Kyushu.
Stations: Isley Field, Saipan, 18 Sep 1944-21 Oct 1945
Commanders: Col Richard T. King Jr., 5 May 1944 Col John E. Dougherty, 5 Dec 1944-4 Dec 1945.

501st Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 6-13 July 1945 – Awarded for attacks on the Maruzen oil refineries at Shimotsu, the Utsubo oil refinery at Yokkaichi, and the petroleum center at Kawasaki.
Stations: Northwest Field, Guam, 14 Apr 1945-10 Jun 1946
Commanders: Col Boyd Hubbard Jr., 11 Aug 1944-15 Apr 1946.

502d Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Japan, 5-15 August 1945 – Awarded for attacks on the coal liquefaction plant at Ube, the tank farm at Amagasaki, and the Nippon oil refinery at Tsuchizaki.
Stations: Northwest Field, Guam, 12 May 1945-15 Apr 1946
Commanders: Lt Col Estley R. Farley, 9 Jul 1944 Lt Col Robert C. McBride, 1 Aug 1944-6 Oct 1944.

504th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Yokohama, Japan, 28 May 1945 – Awarded for striking the industrial center of the city.
DUC: Japan and Korea, 27 July-14 August 1945 – Awarded for mining the Korean shipping lanes, the Shimonoseki Strait, and harbors of the Inland Sea.
Stations: North Field, Tinian, 23 Dec 1944-6 Mar 1946
Commanders: Col James T. Connally, 6 Apr 1944 Col Glen W. Martin, 6 Feb 1945 Col Charles B. Root, 18 Sep 1945-2 Apr 1946.

505th Bombardment Group (Very Heavy)
DUC: Ota, Japan, 10 February 1945 – Awarded for a high-altitude, daylight strike against the Nakajima aircraft factory in the city.
DUC: Japan, 17 June-1 July 1945 – Awarded for mining the Shimonoseki Strait and harbors of the Inland Sea
Stations: North Field, Tinian, 19 Dec 1944-5 Mar 1946
Commanders: Col Robert A. Ping, 3 May 1944 Lt Col Charles M. Eisenhart, 1 Jul 1945 Col John P. Kenny, c. Sep 1945-1946.

509th Composite Group
DUC: None.
Air Force Outstanding Unit Award with Valor: Awarded in October 1999 – 54 years after the fact – to recognize the group’s WWII achievements (see news link).
Stations: North Field, Tinian, 29 May 1945-17 Oct 1945
Commanders: Col Paul W. Tibbets Jr., 17 Dec 1944-22 Jan 1946.


Voir la vidéo: Blitz, le bombardement de Londres 1940