28 mars 1944

28 mars 1944

28 mars 1944

Mars 1944

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
>Avril

Front de l'Est

Le 2e front ukrainien soviétique traverse la rivière Prut et entre en Roumanie.

Les troupes soviétiques capturent Nikolaïev



28 mars 1944 – Eva Heyman

Eva Heyman avait treize ans lorsqu'elle a commencé à tenir un journal en février 1944. Elle a commencé à écrire quelques jours seulement avant l'invasion allemande de la Hongrie, son pays d'origine. Les Juifs hongrois ont été la dernière grande communauté juive à tomber sous le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, le monde était pleinement conscient de l'intention génocidaire des nazis envers les Juifs. Le journal d'Eva a révélé qu'elle était au courant de son destin probable dès les premiers instants de l'occupation allemande. C'était en partie parce qu'elle avait une amie nommée Marta dont la famille était polonaise et avait été déportée avant l'occupation allemande. Eva savait que Marta et son amie avaient été tuées peu de temps après leur retour en Pologne. Elle savait aussi, par sa mère, que les rafles de Juifs avaient déjà commencé à Budapest et que de nombreux meurtres avaient eu lieu. Elle avait même entendu dire que les enfants n'étaient pas épargnés. Maintenant, Eva avait peur que son heure soit venue.

"Je ne veux pas mourir parce que j'ai à peine vécu!"

Elle a conclu son journal le 26 mars en écrivant : « Cher journal, jusqu'à présent, je ne voulais pas écrire à ce sujet en toi parce que j'ai essayé de me le retirer de l'esprit, mais depuis que les Allemands sont ici, tout ce que je pense environ est Marta. Elle n'était aussi qu'une fille, et les Allemands l'ont quand même tuée. Mais je ne veux pas qu'ils me tuent ! Eva a continué dans sa prochaine entrée le 28 mars à décrire les arrestations de communistes et de socialistes connus. Elle en a eu connaissance de première main par sa tante, dont le mari a été enlevé. Certains des autres membres de la famille d'Eva étaient également socialistes, alors sa mère brûlait désespérément toutes les lettres et tous les livres dans leur appartement qui pourraient être incriminés. Eva a déploré l'incendie d'un de ses livres, dans lequel elle s'identifiait profondément à la mort d'un personnage principal. Elle a écrit : « J'ai pleuré si fort quand le petit Nemecsek a été tué dans le livre. Je pleure toujours quand je lis que quelqu'un est en train de mourir. Je ne veux pas mourir parce que j'ai à peine vécu !

Eva a vécu avec la terrible connaissance des crimes nazis qui s'étaient produits plus tôt dans toute l'Europe occupée. Maintenant, les tueurs s'approchaient rapidement de sa maison. Il est impossible d'imaginer toute l'étendue de la peur et du stress qu'elle a dû ressentir, mais ses paroles nous donnent un petit indice. Malheureusement, sa prescience était exacte, car elle était l'un des près d'un demi-million de Juifs hongrois à périr à Auschwitz.

Vous pouvez lire plus du journal d'Eva dans le livre, Nous sommes témoins : cinq journaux d'adolescents morts dans l'Holocauste .


Quonset Point, R.I. – 28 mars 1944

À 19 h 45, dans la nuit du 28 mars 1944, des membres de l'escadron VF-7 de la marine américaine se trouvaient à la base aéronavale de Quonset Point à North Kingstown, Rhode Island, se préparant pour un vol d'entraînement tactique de nuit. Tous les avions impliqués dans l'opération étaient des avions de chasse F6F-3 Hellcat.

Les six premiers avions ont quitté le sol sans incident. L'avion suivant en ligne, (Bu. No. 41964), était piloté par l'enseigne Claude Earl Schilling. Lorsque l'enseigne Schilling a obtenu l'autorisation, il a descendu la piste. Après avoir parcouru environ 2 000 pieds sur le tarmac, son avion a inexplicablement viré vers la droite et est sorti de la piste et sur l'herbe où il a fait une boucle au sol sur la piste et s'est immobilisé. Pendant ce temps, le huitième avion (Bu. No. #41938), piloté par l'enseigne Charles Francis Sullivan, avait également été autorisé à décoller sur la même piste utilisée par Schilling. En raison des conditions sombres, personne ne s'est rendu compte que Schilling n'avait pas réussi à décoller, et le Hellcat de Sullivan a heurté l'avion de Schilling juste à l'arrière du cockpit, coupant le fuselage et enflammant les réservoirs de carburant entièrement chargés.

Sullivan a réussi à échapper à l'épave en feu, mais Schilling a été tué.

Selon le rapport d'enquête de la marine, ce qui a poussé l'avion de l'enseigne Schilling à quitter la piste n'a pas pu être déterminé.


Histoire du 1er Bataillon du 110th Inf. Rég. ou la 28e division

Le 110e régiment d'infanterie a une longue histoire de service à la Pennsylvanie et à la nation. La lignée du régiment remonte à la guerre de Sécession sous le nom de 48th et 143d Pennsylvania Volunteer Infantry. Ces deux régiments étaient composés de troupes des comtés du sud-ouest de la Pennsylvanie. Entre 1862 et 1865, les 48th et 143d ont participé à neuf engagements majeurs, dont Second Bull Run, Fredericksburg, Gettysburg et Appomattox.

En 1865, ces régiments ont été rassemblés et, entre 1866 et 1873, ont été réorganisés en 14e, 18e et 19e régiments d'infanterie, à nouveau composés de troupes du sud-ouest de la Pennsylvanie.

Le 28 novembre 1873, la milice est à nouveau réorganisée et les trois régiments sont fusionnés en un seul, ainsi, le 10e régiment d'infanterie est né.

Le 10e régiment a été recruté dans le service fédéral pour la guerre hispano-américaine le 17 avril 1898. L'entraînement a eu lieu au mont Gretna, en Pennsylvanie et à Chickamauga Park, en Géorgie. Le régiment débarqua à Manille, aux Philippines, le 21 juillet 1898. Dix jours plus tard, le 10e régiment devint la première troupe américaine à affronter le feu ennemi lors de la guerre hispano-américaine. Le régiment se distingua si bien qu'il reçut le surnom de « The Fighting Tenth ». Le service de la guerre hispano-américaine et de l'insurrection philippine est commémoré sur le blason de l'organisation par le blockhaus, le palmier et deux étoiles.

Le 10e régiment est de nouveau mobilisé le 23 juin 1916 et sert cinq mois le long de la frontière mexicaine. L'unité a été rassemblée en octobre 1916.

Le 15 juillet 1917, le 10e régiment est mobilisé alors que les États-Unis se préparent à la Première Guerre mondiale. Pendant ce temps, le régiment est rebaptisé 110e d'infanterie et affecté à la 28e division. Après une formation au Camp Hancock, en Géorgie, le 110th a navigué pour l'Europe dans le cadre de la division. En Europe, le régiment a été affecté aux British Northumberland Fusiliers pour un entraînement supplémentaire. Les campagnes de la Première Guerre mondiale étaient Champagne-Marne, Aisne-Marne, Oise-Aisne, Meuse-Argonne, Champagne 1918 et Lorraine 1918. Le coût de ces six campagnes était de 4 183 victimes dont 760 morts. Les six fleurs de lys sur les insignes régimentaires commémorent le service pendant la Première Guerre mondiale.

L'entre-deux-guerres amène une autre réorganisation du régiment et les compagnies sont regroupées en bataillons. C'est ainsi que les 1er, 2e et 3e bataillons du 110e régiment d'infanterie sont entrés en service.

Nous pouvons être fiers, en tant que membres de la 28e division d'infanterie, de faire partie d'une organisation dont le bilan est si élevé dans l'histoire militaire de notre pays.

En février 1941, le 110e fut mobilisé pour un an d'entraînement mais en raison de la Seconde Guerre mondiale, il resta jusqu'à la fin de la guerre. Après deux ans et demi de service aux États-Unis et neuf mois en Grande-Bretagne, le régiment débarque en Normandie et frappe la forêt de Saint-Sever. En avançant jusqu'à 18 milles en une journée, le régiment a fièrement participé à la libération de Paris (et a défilé sous l'Arc de Triomphe sur l'air de "Khaki Bill", leur chanson thème régimentaire). Le régiment a continué à combattre à travers la France en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne.

Le 2 novembre 1944, en préparation de l'entrée en Allemagne, le 110e régiment d'infanterie, faisant partie de la 28e division d'infanterie, se voit confier la tâche de sécuriser le flanc droit de la première armée américaine. Ainsi commença la bataille dans la forêt de Huertgen.

La forêt de Huertgen était une forêt dense et primordiale de grands sapins, de gorges profondes, de hautes crêtes et de sentiers étroits parfaitement adaptés à la défense. Les Allemands avaient soigneusement augmenté ses obstacles naturels avec de vastes champs de mines. En plus des rigueurs de la forêt, les hommes du 110e devront également composer avec une météo de fin d'automne misérable.

Du 2 au 13 novembre, le 110th Infantry Regiment a affronté les Allemands dans le Huertgen, l'un des combats les plus coûteux de la Seconde Guerre mondiale. Les pertes du 28e d'infanterie s'élevaient à plus de 6 000 victimes, 31 chars Sherman, 16 chasseurs de chars M10 et un grand nombre de camions, de mitrailleuses et d'équipements personnels. Le 110th Infantry a été presque anéanti, mais est resté intact. Après cet engagement, le 110e, avec le reste de la 28e division d'infanterie, a été déplacé vers ce qui était considéré comme un secteur calme pour se reposer et se remettre en état. Tragiquement, ces nouvelles positions l'ont placé carrément sur le chemin d'une contre-attaque allemande et ont préparé le terrain pour le moment décisif du 110e régiment d'infanterie : la bataille des Ardennes.

Après les combats dans le Huertgen, la tâche de reconstruire les compagnies de fusiliers, de réparer les dommages de bataille et de former les remplaçants était nécessairement lente. Mais à la mi-décembre, le 110e d'infanterie disposait d'un effectif presque complet - un effectif comprenant de nombreux hommes et quelques officiers qui devaient encore assister à leur première action. Il n'y avait que deux bataillons tenant la ligne à cette époque car le 2e bataillon, situé à Donnange, constituait la réserve divisionnaire. Une ligne continue à travers le front régimentaire de 9 à 10 milles dépassait la force des 1er et 3e bataillons. En remplacement, un système de points forts villageois, chacun occupé par une compagnie de fusiliers, a été mis en place sur la ligne de crête séparant les rivières Our et Clerf, qui est ici tracée par l'excellente route nord-sud reliant Saint-Vith et Diekirch. Cette route (connue par les Américains sous le nom de Skyline Drive) et la ligne de garnison longeaient l'Our à une distance d'un mille et demi à deux milles et demi.

La présence du XLVII Panzer Corps sur le front du 110e d'infanterie n'était pas suspectée. Avec trois divisions et des troupes de corps supplémentaires, le XLVII Panzer Corps possédait une puissance de choc et de feu considérable, s'élevant à 17 000 fantassins, 220 chars et 184 pièces d'artillerie. Il n'y avait aucune indication d'aucune source que cette force était sur le point de frapper carrément dans le 110e.

Le 16 décembre 1944, la première des 3 divisions allemandes attaque le Régiment. Au cours des quatre jours suivants, les hommes du 110e ont opposé leurs fusils et leurs grenades à main aux chars allemands. Au cours de combats acharnés, désespérés et parfois corps à corps, le 110e d'infanterie a jeté toute une série de clés à molette dans la machinerie bien huilée du XLVII Panzer Corps. L'infanterie américaine avait fait un excellent usage du terrain et avait tenu ses positions, refusant de plier sous le poids du nombre, perturbant complètement l'emploi du temps allemand.

Cette action a été créditée d'empêcher les Allemands de gagner leur percée et de permettre à la troisième armée du général Patton d'arrêter l'avance ennemie. Le prix de cette victoire était élevé pour le 110e. Sur 3 117 hommes inscrits au 16 décembre, 2 500 sont tués, blessés ou capturés le 18 décembre.

Un mois plus tard, le régiment reprend du service pour libérer Colmar. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, cinq autres banderoles de campagne ont été ajoutées aux couleurs du régiment. Il s'agissait de la Normandie, du Nord de la France, des Ardennes, de la Rhénanie et de l'Europe centrale. Lorsque le V-J Day a été proclamé, le 110e s'entraînait aux États-Unis pour la bataille finale contre le Japon.

La cinquième période de service actif du régiment sur une période de 52 ans a commencé en septembre 1950, lorsque le régiment a été appelé au service actif pendant la crise coréenne. Après une année d'entraînement intensif au Camp Atterbury, dans l'Indiana et lors de la manœuvre Southern Pines, le régiment s'embarqua pour l'Allemagne et débarqua à Bremerhaven en novembre 1951. Prenant son poste à Ulm et New Ulm, le 110e fut intégré à la force de l'OTAN qui s'entraîna intensivement pour assurer la sécurité de l'Europe occidentale et du monde.

En juin 1953, le 110e était en réorganisation dans l'ouest de la Pennsylvanie, alors que les drapeaux étaient encore sur le sol allemand. En 1954, lors du premier camp d'entraînement annuel depuis la réorganisation après l'urgence coréenne, les couleurs régimentaires ont été rendues en Pennsylvanie.

En avril 1968, le 110th Infantry fut placé dans la 56th Brigade (constituée d'unités de Pennsylvanie) et affecté à la 42nd Infantry Division, New York National Guard.

En décembre 1971, le régiment a été rendu à la 28e division d'infanterie de la Garde nationale de l'armée de Pennsylvanie et rebaptisé 1er et 2e bataillons du 110e d'infanterie, avec des quartiers généraux à Scottdale et Indiana, Pennsylvanie respectivement.

En septembre 1995, le 110e fut réorganisé, combinant les 1er et 2e bataillons, et rebaptisé 1er bataillon, 110e régiment d'infanterie (mécanisé).

A la suite de l'Attaque contre l'Amérique, le 11 septembre 2001, les hommes du 1-110th sont à nouveau rappelés au service. En octobre 2001, dans le cadre de l'opération Noble Eagle, des unités du 110e ont été déployées pour surveiller les centrales nucléaires et les aéroports du Commonwealth de Pennsylvanie. Ces éléments sont toujours en service aujourd'hui.

En juin 2002, un détachement du HHC, 1-110th IN (M) a été mobilisé et déployé en République fédérale d'Allemagne dans le cadre de l'opération Enduring Freedom. Le détachement était rattaché au 55e BDE, 28e ID pour mener des opérations de stabilité et de soutien à l'appui de la guerre contre le terrorisme. L'unité a mené une formation à la mobilisation à Fort Dix, NJ jusqu'en août 2002, puis s'est déployée dans plusieurs endroits à travers l'Allemagne et est retournée au CONUS en février 2003.

En septembre 2002, le 110e fut de nouveau réorganisé, cette fois en un bataillon d'infanterie mécanisée entièrement modernisé, équipé du véhicule de combat M2 Bradley, augmentant encore la capacité du bataillon à accomplir n'importe quelle mission, que ce soit en Pennsylvanie ou à l'étranger. Les unités sont actuellement situées comme suit : HHC à Mt. Pleasant, Co. A dans l'Indiana, Co. B à Greensburg, Co. C à Waynesburg et Canonsburg.

En mars 2003, la Compagnie C, 1-110e, avec des soldats supplémentaires des Compagnies A et B, 110e, s'est mobilisée et déployée au Kosovo dans le cadre de la KFOR 5-A. La Compagnie C a été attachée à la 1-111e, 56e BDE, 28e ID pour mener des opérations de stabilité et de soutien à l'appui de la résolution 1255 des Nations Unies. L'unité a mené une formation de mobilisation à Fort Stewart, GA jusqu'en juin 2003. Après la formation à Fort Stewart, GA le l'unité a mené son exercice de préparation à la mobilisation à Fort Polk, LA. La Compagnie C déployée au Kosovo de juillet 2003 à février 2004.

En janvier 2004, le 1-110th a été mobilisé et déployé en Irak à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme. La Task Force 1-110th (TF Panther) a été organisée avec deux compagnies de fusiliers motorisés et une compagnie de chars A/1-110th (avec des soldats des compagnies B & C, 110th), B/1-125 IN (Michigan Army National Guard) et C/1-103d Armure. En plus des compagnies susmentionnées, des soldats supplémentaires de la 28e DI et de KYARNG ont été affectés à travers le bataillon. Le 110th fut affecté au 2nd BDE, 2nd Marine Division. Le 1-110e a mené une formation de mobilisation au Camp Shelby, Mississippi. Après l'entraînement à la mobilisation au Camp Shelby, le 110e a mené un exercice de préparation à la mobilisation à Fort Irwin, en Californie, en mai 2004. En juin 2004, le 1-110e s'est déployé à Ramadi, en Irak, où il est actuellement en service actif.

L'histoire ci-dessus met en évidence principalement le service fédéral actif du 110e d'infanterie. Il ne faut pas oublier que le service fédéral représente moins de neuf ans des plus de 200 ans de service total. Entre ces appels au service actif se trouvent de nombreuses années de travail acharné et d'entraînement par des citoyens-soldats dévoués pour assurer la préparation du bataillon à répondre à toute urgence. Les plus importantes parmi les urgences d'État sont les inondations de Johnstown de 1936, les troubles civils à Pittsburgh, Pennsylvanie en avril 1968 et l'ouragan Agnes en juin 1972.

Cimier : Celui des régiments de la Garde nationale de Pennsylvanie sur une couronne des couleurs (Argent et gueules) un Lion Rampant Guardant au naturel, tenant en patte dextre un cimeterre nu d'argent. Monté d'or, et en sœur un écusson d'argent sur une fasce de sable à trois assiettes.

Bouclier : Le château représente les combats à Manille pendant la guerre d'Espagne. Le fond rouge et la charge or sont aux couleurs espagnoles.

Le palmier est pour le service dans l'insurrection philippine et les deux étoiles, les combats Manille et Malolos. Les étoiles à cinq branches apparaissent sur le drapeau philippin.

Les six fleurs de lis symbolisent les honneurs de bataille remportés pendant la guerre mondiale. Elles sont:

Lorraine, Aisne-Marne, Champagne, Oise-Aisne, Champagne-Marne et Meuse-Argonne

Devise: Cuisque Devotio Est Vic Regimenti (Le dévouement de chacun fait la force du Régiment)


Équipage de char avec char Sherman pendant les manœuvres d'entraînement. Camp Cooke, Californie. 28 mars 1944.

Équipage de char avec char Sherman pendant les manœuvres d'entraînement. Camp Cooke, Californie. 28 mars 1944.

Le capitaine Richard Dozier avec son équipage de char à l'avant gauche : Pvt. Don Koerner, avant droit T/4 Donald Lipps, rangée arrière de G à D T/5 Enerson Juge, Cpl. Bob Jaber et le capitaine Richard Dozier, tous du 710th tank Bn de la Co. C.

L'original est une gracieuseté de Signal Corps. Photographe : Zoff.

Un travail incroyable comme toujours Marina. Savez-vous s'ils ont survécu à la guerre ?

Je vois War Daddy, Boyd (Bible), Gordo, Grady (Coon Ass) et Norman (Machine). Le gang est tous ensemble. Hé les gars, vérifiez vos pistes avant de vous lancer. Vous ne voudriez pas casser une piste au milieu d'une mission.

Plutôt que Norman, ce serait le gars qu'il remplacerait.

J'adore vraiment ce film !!

Quelque chose à propos de cette petite fleur bleue juste à côté de l'ombre de la bande de roulement du char, un travail fantastique !

J'ai construit un char Sherman à l'échelle 4/10 et je l'ai conduit au défilé de la Journée des anciens combattants à Muskogee plusieurs années. Nous avons eu beaucoup de plaisir et de souvenirs à faire cela. Je l'ai vendu à un musée interactif en Floride.

Est-ce que les réservoirs viennent de sortir de l'usine avec le placage extérieur comme s'il avait traversé de la merde ou.

Bon sang, cette silhouette frontale était affreuse.

ça fait beaucoup de gars à enfoncer dans ce réservoir

Se déploieraient-ils avec le char avec lequel ils s'entraînaient ou se verraient-ils attribuer un nouveau une fois sur le théâtre ?

Image fantastique, mais tellement dommage que tous ces gars/filles étaient si jeunes et plongés dans la guerre. Votre seule et unique chance de vivre pour l'éternité d'être volée à cause de la haine.

Nous avons de la chance si nous obtenons quelques poignées de révolutions autour du soleil. un temps incroyablement court pour admirer l'émerveillement de la vie. Penser que presque tout a commencé comme une forme d'hydrogène et au fil du temps a évolué en des êtres créatifs/pensants créés par l'univers essayant de comprendre comment.

Pourtant, en tant qu'espèce, nous gaspillons notre temps d'existence extrêmement court à tuer les autres. C'est dommage. On se demande simplement si nous avons jamais été capables de mettre toutes ces absurdités de côté et de nous concentrer sur l'amélioration des conditions pour tout le monde et sur l'avancement de la science et de la technologie à des fins éducatives par rapport à la puissance militaire.

Je sais que c'est une chimère et un fantasme, mais vous vous demandez à quel point nous pourrions connaître d'autres facettes absolument incroyables de l'univers.


Historique météo à Fort Wayne

Un bureau météorologique de premier ordre a été établi à Fort Wayne en mai 1911 à l'angle sud-est des rues Berry et Calhoun (alors connu sous le nom de Shoaff Building). La première observation météorologique a été prise à 7 heures du matin le 20 mai depuis le toit du bâtiment de neuf étages.

Le bureau a été déplacé le 28 juin 1930 à l'angle sud-est des rues Berry et Ewing dans l'édifice Wayne-Pharmacal, où des observations ont de nouveau été prises sur le toit.

Le 9 octobre 1932, le bureau a déménagé dans l'aile sud-ouest du troisième étage de l'édifice fédéral dans les rues Harrison et Brackenridge avec des observations prises sur le toit. Un bâtiment de l'autre côté de Harrison Street avait tendance à provoquer des effets de tourbillon avec le vent.

Une station aéroportuaire a été établie à l'aéroport municipal de Smith-Baer (comme on l'appelait alors) le 1er août 1939. Le bureau du centre-ville a continué à fonctionner jusqu'au 1er avril 1941, date à laquelle les deux ont été regroupés à l'aéroport, dans le bâtiment administratif. Les observations ont été prises depuis le sol, sauf que les lectures de vent étaient toujours prises depuis le toit. Des effets de Foucault ont également été ressentis ici en raison d'une zone boisée à l'est de l'aérodrome.

Le 16 décembre 1946, le bureau déménage à nouveau, cette fois dans le nouvel aéroport municipal de Baer (plus tard l'aéroport international de Fort Wayne) dans la moitié ouest du bâtiment numéro 27.

Le bureau a déménagé le 13 mars 1953 au deuxième étage de l'aérogare de l'aéroport de Baer Field. Il y restera, dans le même ensemble de trois pièces, pendant les 45 prochaines années jusqu'à la fermeture du bureau le 17 mars 1998.

Les enregistrements de température et de précipitation pour Fort Wayne ne sont pas officiels pour les dates antérieures à mai 1911. Les enregistrements de mai 1911 à aujourd'hui sont considérés comme officiels et sont reconnus comme tels par le National Climatic Data Center d'Asheville, en Caroline du Nord.

1839 - 1873 -- Un fermier a enregistré des observations météorologiques quotidiennes près de Huntertown.
3 mai 1911 -- Le premier responsable du bureau (OIC), W S Palmer, est arrivé pour commencer à mettre de l'ordre dans le nouveau bureau.
20 mai 1911, 7h00 - Le bureau de Fort Wayne ouvre et prend sa première observation. Bureau situé au coin sud-est des rues Berry et Calhoun.
1er avril 1912 -- L'un des premiers observateurs est arrivé, avec un salaire de 1200 $ par an.
7 avril 1915 -- W S Palmer est resté à la maison en raison d'un mal de gorge. Sept jours plus tard, il était mort de diphtérie. Il a été enterré au cimetière de Lindenwood le 15 avril.
7 mai 1915 -- Patrick McDonough a commencé en tant que nouveau Commissariat.
5 juillet 1916 -- Le garçon messager Tom Costigan était absent du travail -- il s'était accidentellement tiré une balle dans la main gauche. Il a repris le travail le 28 juillet.
11 janvier 1917 -- Tom Costigan est arrivé au travail à 7 heures du matin, est parti déjeuner à midi et n'est jamais revenu. Il a démissionné huit jours plus tard.
25 janvier 1918 -- Le thermomètre a été retiré du toit pour tester la température dans le bureau. Le thermomètre a ensuite été volé.
8 avril 1918 -- Messenger Boy G J Phillips s'est cassé le bras droit en faisant démarrer une automobile.
30 janvier 1920 -- La grippe a empêché l'observateur Charles O Schick de travailler d'aujourd'hui au 25 avril.
27 mai 1927 -- L'OCI est resté à la maison pour cause de maladie. M. McDonough est décédé quatre jours plus tard et a ensuite été enterré au cimetière national d'Arlington.
27 juin 1927 -- Le nouvel OCI, E L Hardy, est arrivé.
28 juin 1930 -- Le bureau a déménagé au coin sud-est des rues Berry et Ewing.
1er juin 1932 -- E L Hardy quitte le poste d'OCI à Santa Fe, Nouveau-Mexique, et est remplacé par B B Whittier du Royal Center, Indiana. M. Whittier deviendrait l'OCI la plus ancienne de la station.
9 octobre 1932 -- Le bureau déménage dans les rues Harrison et Brackenridge.
9 février 1933 -- 1 165 appels sont arrivés au bureau pendant une vague de froid sévère. B B Whittier a appelé son fils pour l'aider, et l'observateur Roscoe E Leamon a appelé sa femme pour l'aider à répondre aux appels.
15 juillet 1933 -- Roscoe E Leamon a été démis de ses fonctions "pour des raisons d'économie gouvernementale".
23 janvier 1936 -- 1 446 appels téléphoniques sont arrivés au bureau pendant une vague de froid sévère, le une ligne téléphonique. 207 appels sont arrivés entre midi et 13 heures.
23 mai 1938 -- B B Whittier est élu vice-président de l'Académie des sciences de Fort Wayne.
1er août 1939 -- Ouverture du bureau de Smith Field.
19 janvier 1940 -- 1 549 appels sont arrivés au bureau météorologique pendant une vague de froid. 257 appels ont été enregistrés entre 7h et 8h.
1er avril 1941 -- Fermeture du bureau du centre-ville, fusionné avec la gare de l'aéroport.
16 décembre 1946 -- Le bureau a déménagé au bâtiment numéro 27 à l'aéroport municipal de Baer.
30 septembre 1952 -- B B Whittier a pris sa retraite.
28 novembre 1952 -- Le nouvel officier responsable, Robert C Bordus, est arrivé.
13 mars 1953 -- Le bureau a déménagé dans l'aérogare de l'aéroport de Baer Field.
13 novembre 1953 -- Oberver Kenneth E Newendorp a quitté le bureau météorologique pour devenir le premier météorologue de Fort Wayne à la télévision, avec WKJG-TV.
28 novembre 1955 -- Robert Bordus quitte le poste d'OIC à Yakima, Washington.
16 janvier 1956 -- Le nouveau Commissariat, Reinhart W Harms, arrive de Hartford, Connecticut, pour devenir le nouveau Commissariat.
16 septembre 1957 -- Le radar météorologique WSR-3 est entré en service.
20 novembre 1958 -- OIC Harms transféré à Washington DC.
4 décembre 1958 -- Clyde H Downes, qui était un employé du bureau depuis le 24 juin 1942, est devenu officier responsable.
24 mai 1968 -- L'OCI Downes est transféré à Evansville.
3 juin 1968 -- Jesse J Halsey est arrivé en tant que nouvel OCI.
1er juillet 1973 -- M. Halsey a pris sa retraite.
4 septembre 1973 -- Le nouvel officier responsable, Evan L McColly, est arrivé d'Indianapolis.
12 mars 1976 -- Le radar météorologique WSR-74C a commencé à fonctionner.
1er septembre 1977 -- La station de radio météo de Fort Wayne NOAA est mise en ondes.
13 mai 1980 -- L'OCI McColly a été tué dans un accident de la circulation près de Hamlet, dans l'Indiana. Il a été enterré dans les jardins commémoratifs de Covington à côté de sa femme, Mary, décédée 61 jours plus tôt.
26 juillet 1980 -- Morgan Ballard est devenu le nouveau Commissariat.
27 septembre 1981 -- L'OCI Ballard a été transféré à Cape Hatteras, en Caroline du Nord, et a été remplacé par Russell D Marshall.
17 mars 1998, 8h00 -- Bureau fermé, consolidé avec le bureau de South Bend et déplacé à Syracuse, Indiana


Chronologie : moments clés de l'histoire des Noirs

Par Borgna Brunner et le personnel d'Infoplease

Photographie de journal
publicité des années 1780

Les premiers esclaves africains arrivent en Virginie.

Lucy Terry, une personne réduite en esclavage en 1746, devient la première poétesse noire américaine connue lorsqu'elle écrit sur la dernière attaque amérindienne contre son village de Deerfield, dans le Massachusetts. Son poème, Le combat du bar, n'est publié qu'en 1855.

Une illustration de Wheatley
de son livre

Le livre de Phillis Wheatley Poèmes sur divers sujets, religieux et moraux est publié, faisant d'elle la première afro-américaine à le faire.

L'esclavage est rendu illégal dans les Territoires du Nord-Ouest. La Constitution des États-Unis stipule que le Congrès ne peut pas interdire la traite des esclaves avant 1808.

L'invention du gin de coton par Eli Whitney augmente considérablement la demande de main-d'œuvre esclave.

Affiche publicitaire de 100 $ de récompense
pour les esclaves en fuite à partir de 1860

Une loi fédérale sur les esclaves fugitifs est promulguée, prévoyant le retour des esclaves qui s'étaient échappés et avaient traversé les frontières de l'État.

Gabriel Prosser, un forgeron afro-américain réduit en esclavage, organise une révolte d'esclaves avec l'intention de marcher sur Richmond, en Virginie. Le complot est découvert et Prosser et un certain nombre de rebelles sont pendus. Les lois sur les esclaves de Virginie sont par conséquent renforcées.

Le Congrès interdit l'importation d'esclaves d'Afrique.

Le compromis du Missouri interdit l'esclavage au nord de la frontière sud du Missouri.

Danemark Vesey, un charpentier afro-américain esclave qui avait acheté sa liberté, planifie une révolte d'esclaves avec l'intention d'assiéger Charleston, en Caroline du Sud. Le complot est découvert et Vesey et 34 complices sont pendus.

L'American Colonization Society, fondée par le ministre presbytérien Robert Finley, établit la colonie de Monrovia (qui deviendra éventuellement le pays du Libéria) en Afrique de l'Ouest. La société soutient que l'immigration des Noirs en Afrique est une réponse au problème de l'esclavage ainsi qu'à ce qu'elle ressent comme l'incompatibilité des races. Au cours des quarante années suivantes, environ 12 000 esclaves sont volontairement déplacés.

Nat Turner, un prédicateur afro-américain esclave, dirige le soulèvement d'esclaves le plus important de l'histoire américaine. Lui et sa bande de partisans lancent une rébellion courte et sanglante dans le comté de Southampton, en Virginie. La milice réprime la rébellion et Turner est finalement pendu. En conséquence, la Virginie institue des lois sur les esclaves beaucoup plus strictes.

William Lloyd Garrison commence à publier le Libérateur, un hebdomadaire qui prône l'abolition complète de l'esclavage. Il devient l'une des figures les plus célèbres du mouvement abolitionniste.

Le 2 juillet 1839, 53 esclaves africains à bord du navire négrier le Amistad se sont révoltés contre leurs ravisseurs, tuant tous sauf le navigateur du navire, qui les a emmenés à Long Island, N.Y., au lieu de leur destination prévue, l'Afrique. Joseph Cinqu était le chef du groupe. Les esclaves à bord du navire sont devenus des symboles involontaires du mouvement antiesclavagiste dans les États-Unis d'avant la guerre de Sécession. Après plusieurs procès au cours desquels les tribunaux locaux et fédéraux ont soutenu que les esclaves étaient pris comme victimes d'enlèvement plutôt que comme marchandise, les esclaves ont été acquittés. Les anciens esclaves à bord du navire espagnol Amistad ont obtenu le passage vers l'Afrique avec l'aide de sociétés missionnaires sympathiques en 1842.

Le Wilmot Proviso, présenté par le représentant démocrate David Wilmot de Pennsylvanie, tente d'interdire l'esclavage sur le territoire gagné lors de la guerre du Mexique. La clause conditionnelle est bloquée par les Sudistes, mais continue d'enflammer le débat sur l'esclavage.

Frederick Douglass lance son journal abolitionniste.

Harriet Tubman échappe à l'esclavage et devient l'un des leaders les plus efficaces et les plus célèbres du chemin de fer clandestin.

Le débat en cours pour savoir si le territoire gagné lors de la guerre du Mexique doit être ouvert à l'esclavage est décidé dans le compromis de 1850 : la Californie est admise en tant qu'État libre, les territoires de l'Utah et du Nouveau-Mexique sont laissés à la souveraineté populaire, et la traite des esclaves en Washington, DC, est interdite. Il établit également une loi sur les esclaves fugitifs beaucoup plus stricte que l'originale, adoptée en 1793.

Le roman de Harriet Beecher Stowe, La Case de l'oncle Tom est publié. Il devient l'une des œuvres les plus influentes pour susciter des sentiments anti-esclavagistes.

Le Congrès adopte la loi Kansas-Nebraska, établissant les territoires du Kansas et du Nebraska. La législation abroge le compromis du Missouri de 1820 et renouvelle les tensions entre les factions anti-esclavagistes et pro-esclavagistes.

L'affaire Dred Scott soutient que le Congrès n'a pas le droit d'interdire l'esclavage dans les États et, en outre, que les esclaves ne sont pas des citoyens.

John Brown et 21 partisans capturent l'arsenal fédéral à Harpers Ferry, en Virginie (maintenant W. Va.), dans le but de lancer une révolte des esclaves.

La Confédération est fondée lorsque le Sud profond fait sécession et que la guerre civile commence.

Le président Lincoln publie la proclamation d'émancipation, déclarant « que toutes les personnes détenues comme esclaves » dans les États confédérés « sont et seront désormais libres ».

Le Congrès crée le Freedmen's Bureau pour protéger les droits des Noirs nouvellement émancipés (mars).

Le Ku Klux Klan est formé dans le Tennessee par d'anciens confédérés (mai).

L'esclavage aux États-Unis est effectivement terminé lorsque 250 000 esclaves du Texas reçoivent enfin la nouvelle de la fin de la guerre civile deux mois plus tôt (19 juin).

Le treizième amendement à la Constitution est ratifié, interdisant l'esclavage (6 décembre).

Des codes noirs sont adoptés par les États du Sud, restreignant considérablement les droits des esclaves nouvellement libérés.

Une série d'actes de reconstruction sont adoptées, découpant l'ancienne Confédération en cinq districts militaires et garantissant les droits civils des esclaves affranchis.

Le quatorzième amendement à la Constitution est ratifié, définissant la citoyenneté. Les individus nés ou naturalisés aux États-Unis sont des citoyens américains, y compris ceux nés comme esclaves. Cela annule l'affaire Dred Scott (1857), qui avait statué que les Noirs n'étaient pas des citoyens.

La faculté de droit de l'Université Howard devient la première faculté de droit noire du pays.

Le quinzième amendement à la Constitution est ratifié, donnant aux Noirs le droit de vote.

Hiram Revels du Mississippi est élu premier sénateur afro-américain du pays. During Reconstruction, sixteen blacks served in Congress and about 600 served in states legislatures.

Reconstruction ends in the South. Federal attempts to provide some basic civil rights for African Americans quickly erode.

The Black Exodus takes place, in which tens of thousands of African Americans migrated from southern states to Kansas.

Spelman College, the first college for black women in the U.S., is founded by Sophia B. Packard and Harriet E. Giles.

Booker T. Washington founds the Tuskegee Normal and Industrial Institute in Alabama. The school becomes one of the leading schools of higher learning for African Americans, and stresses the practical application of knowledge. In 1896, George Washington Carver begins teaching there as director of the department of agricultural research, gaining an international reputation for his agricultural advances.

Plessy v. Ferguson: This landmark Supreme Court decision holds that racial segregation is constitutional, paving the way for the repressive Jim Crow laws in the South.

W.E.B. DuBois founds the Niagara movement, a forerunner to the NAACP. The movement is formed in part as a protest to Booker T. Washington's policy of accommodation to white society the Niagara movement embraces a more radical approach, calling for immediate equality in all areas of American life.

The National Association for the Advancement of Colored People is founded in New York by prominent black and white intellectuals and led by W.E.B. Du Bois. For the next half century, it would serve as the country's most influential African-American civil rights organization, dedicated to political equality and social justice In 1910, its journal, The Crisis, A été lancé. Among its well known leaders were James Weldon Johnson, Ella Baker, Moorfield Storey, Walter White, Roy Wilkins, Benjamin Hooks, Myrlie Evers-Williams, Julian Bond, and Kwesi Mfume.

Marcus Garvey establishes the Universal Negro Improvement Association, an influential black nationalist organization "to promote the spirit of race pride" and create a sense of worldwide unity among blacks.

The Harlem Renaissance flourishes in the 1920s and 1930s. This literary, artistic, and intellectual movement fosters a new black cultural identity.

Nine black youths are indicted in Scottsboro, Ala., on charges of having raped two white women. Although the evidence was slim, the southern jury sentenced them to death. The Supreme Court overturns their convictions twice each time Alabama retries them, finding them guilty. In a third trial, four of the Scottsboro boys are freed but five are sentenced to long prison terms.

Jackie Robinson breaks Major League Baseball's color barrier when he is signed to the Brooklyn Dodgers by Branch Rickey.

Although African Americans had participated in every major U.S. war, it was not until after World War II that President Harry S. Truman issues an executive order integrating the U.S. armed forces.

Malcolm X becomes a minister of the Nation of Islam. Over the next several years his influence increases until he is one of the two most powerful members of the Black Muslims (the other was its leader, Elijah Muhammad). A black nationalist and separatist movement, the Nation of Islam contends that only blacks can resolve the problems of blacks.

Pictured from left to right:
George E.C. Hayes,
Thurgood Marshall,
and James Nabrit

brun v. Board of Education of Topeka, Kans. declares that racial segregation in schools is unconstitutional (May 17).

A young black boy, Emmett Till, is brutally murdered for allegedly whistling at a white woman in Mississippi. Two white men charged with the crime are acquitted by an all-white jury. They later boast about committing the murder. The public outrage generated by the case helps spur the civil rights movement (Aug.).

Rosa Parks refuses to give up her seat at the front of the "colored section" of a bus to a white passenger (Dec.1). In response to her arrest Montgomery's black community launch a successful year-long bus boycott. Montgomery's buses are desegregated on Dec. 21, 1956.

The Southern Christian Leadership Conference (SCLC), a civil rights group, is established by Martin Luther King, Charles K. Steele, and Fred L. Shuttlesworth (Jan.-Feb.)

Nine black students are blocked from entering the school on the orders of Governor Orval Faubus. (Sept. 24). Federal troops and the National Guard are called to intervene on behalf of the students, who become known as the "Little Rock Nine." Despite a year of violent threats, several of the "Little Rock Nine" manage to graduate from Central High.

Four black students in Greensboro, North Carolina, begin a sit-in at a segregated Woolworth's lunch counter (Feb. 1). Six months later the "Greensboro Four" are served lunch at the same Woolworth's counter. The event triggers many similar nonviolent protests throughout the South.

The Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC) is founded, providing young blacks with a place in the civil rights movement (April).

Over the spring and summer, student volunteers begin taking bus trips through the South to test out new laws that prohibit segregation in interstate travel facilities, which includes bus and railway stations. Several of the groups of "freedom riders," as they are called, are attacked by angry mobs along the way. The program, sponsored by The Congress of Racial Equality (CORE) and the Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), involves more than 1,000 volunteers, black and white.

James Meredith becomes the first black student to enroll at the University of Mississippi (Oct. 1). President Kennedy sends 5,000 federal troops after rioting breaks out.

Martin Luther King is arrested and jailed during anti-segregation protests in Birmingham, Ala. He writes "Letter from Birmingham Jail," which advocated nonviolent civil disobedience.

The March on Washington for Jobs and Freedom is attended by about 250,000 people, the largest demonstration ever seen in the nation's capital. Martin Luther King delivers his famous "I Have a Dream" speech. The march builds momentum for civil rights legislation (Aug. 28).

Despite Governor George Wallace physically blocking their way, Vivian Malone and James Hood register for classes at the University of Alabama.

Four young black girls attending Sunday school are killed when a bomb explodes at the Sixteenth Street Baptist Church, a popular location for civil rights meetings. Riots erupt in Birmingham, leading to the deaths of two more black youths (Sept. 15).

FBI photographs of Goodman,
Chaney, and Schwerner

President Johnson signs the Civil Rights Act, the most sweeping civil rights legislation since Reconstruction. It prohibits discrimination of all kinds based on race, color, religion, or national origin (July 2).

The bodies of three civil-rights workers (Andrew Goodman, James Earl Chaney, and Michael Schwerner) are found. Murdered by the KKK, James E. Chaney, Andrew Goodman, and Michael Schwerner had been working to register black voters in Mississippi (Aug.).

Martin Luther King receives the Nobel Peace Prize. (Oct.)

Sidney Poitier wins the Best Actor Oscar for his role in Lilies of the Field. He is the first African American to win the award.

Malcolm X, black nationalist and founder of the Organization of Afro-American Unity, is assassinated (Feb. 21).

State troopers violently attack peaceful demonstrators led by Rev. Martin Luther King, Jr., as they try to cross the Pettus Bridge in Selma, Ala. Fifty marchers are hospitalized on "Bloody Sunday," after police use tear gas, whips, and clubs against them. The march is considered the catalyst for pushing through the voting rights act five months later (March 7).

Congress passes the Voting Rights Act of 1965, making it easier for Southern blacks to register to vote. Literacy tests, poll taxes, and other such requirements that were used to restrict black voting are made illegal (Aug. 10).

In six days of rioting in Watts, a black section of Los Angeles, 35 people are killed and 883 injured (Aug. 11-16).

Bobby Seale
and Huey Newton

Stokely Carmichael, a leader of the Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), coins the phrase "black power" in a speech in Seattle (April 19).

Major race riots take place in Newark (July 12-16) and Detroit (July 23-30).

President Johnson appoints Thurgood Marshall to the Supreme Court. He becomes the first black Supreme Court Justice.

The Supreme Court rules in Loving v. Virginie that prohibiting interracial marriage is unconstitutional. Sixteen states still have anti-miscegenation laws and are forced to revise them.

Eyewitnesses to the
assassination of
Martin Luther King, Jr.

Martin Luther King, Jr., is assassinated in Memphis, Tenn. (April 4).

President Johnson signs the Civil Rights Act of 1968, prohibiting discrimination in the sale, rental, and financing of housing (April 11).

Shirley Chisholm becomes the first black female U.S. Representative. A Democrat from New York, she was elected in November and served from 1969 to 1983.

The infamous Tuskegee Syphilis experiment ends. Begun in 1932, the U.S. Public Health Service's 40-year experiment on 399 black men in the late stages of syphilis has been described as an experiment that "used human beings as laboratory animals in a long and inefficient study of how long it takes syphilis to kill someone."

The Supreme Court case, Regents of the University of California v. Bakke upheld the constitutionality of affirmative action, but imposed limitations on it to ensure that providing greater opportunities for minorities did not come at the expense of the rights of the majority (June 28).

Guion Bluford Jr. was the first African-American in space. He took off from Kennedy Space Center in Florida on the space shuttle Challenger on August 30.

The first race riots in decades erupt in south-central Los Angeles after a jury acquits four white police officers for the videotaped beating of African-American Rodney King (April 29).

Colin Powell becomes the first African American U.S. Secretary of State.

Halle Berry becomes the first African American woman to win the Best Actress Oscar. She takes home the statue for her role in Monster's Ball. Denzel Washington, the star of Training Day, earns the Best Actor award, making it the first year that African-Americans win both the best actor and actress Oscars.

Dans Grutter v. Bollinger, the most important affirmative action decision since the 1978 Bakke case, the Supreme Court (5?4) upholds the University of Michigan Law School's policy, ruling that race can be one of many factors considered by colleges when selecting their students because it furthers "a compelling interest in obtaining the educational benefits that flow from a diverse student body." (June 23)

Condoleezza Rice becomes the first black female U.S. Secretary of State.

Dans Parents v. Seattle et Meredith v. Jefferson, affirmative action suffers a setback when a bitterly divided court rules, 5 to 4, that programs in Seattle and Louisville, Ky., which tried to maintain diversity in schools by considering race when assigning students to schools, are unconstitutional.

Sen. Barack Obama, Democrat from Chicago, becomes the first African American to be nominated as a major party nominee for president.

On November 4, Barack Obama, becomes the first African American to be elected president of the United States, defeating Republican candidate, Sen. John McCain.

Barack Obama Democrat from Chicago, becomes the first African-American president and the country's 44th president.

On February 2, the U.S. Senate confirms, with a vote of 75 to 21, Eric H. Holder, Jr., as Attorney General of the United States. Holder is the first African American to serve as Attorney General.

On Aug. 9, Michael Brown, an unarmed 18-year-old was shot and killed in Ferguson, Mo., by Darren Wilson. On Nov. 24, the grand jury decision not to indict Wilson was announced, sparking protests in Ferguson and cities across the U.S., including Chicago, Los Angeles, New York, and Boston.

The protests continued to spread throughout the country after a Staten Island grand jury decided in December not to indict Daniel Pantaleo, the police officer involved in the death of Eric Garner. Garner died after being placed in a chokehold by Pantaleo in July.

The 114th Congress includes 46 black members in the House of Representatives and two in the Senate.

Michael Bruce Curry becomes the first African-American Presiding Bishop of the Episcopal Church.

Simone Biles became the first African-American and woman to bring home four Olympic gold medals in women?s gymnastics at a single game (as well as a bronze at the 2016 Rio Olympics. Also, in Rio, Simone Manuel was the first African-American woman to win an individual event in Olympic swimming.

Carla Hayden was confirmed as the first female African-American head of the Library of Congress.


Other works by Noel Counihan

Noel Counihan In the waiting room 1943 137.1980 On display – 20th & 21st c Australian art

Noel Counihan "Joe! Joe! The traps are coming" 1954 196.2002.2

Noel Counihan The magistrate 1954 196.2002.4

Noel Counihan On Bakery Hill 1954 196.2002.5

We acknowledge the Gadigal of the Eora Nation, the traditional custodians of the Country on which the Art Gallery of NSW stands.

On Gadigal Country

Horaires d'ouvertures

Open daily
See opening hours
Closed Good Friday
& Christmas day
Free entry


Voir la vidéo: 28. maaliskuuta 2019