3e groupe de commandos aériens (USAAF)

3e groupe de commandos aériens (USAAF)

3e groupe de commandos aériens (USAAF)

Histoire - Livres - Aéronefs - Chronologie - Commandants - Bases principales - Unités composantes - Affecté à

Histoire

Le 3rd Air Commando Group (USAAF) était une unité composite qui a servi aux Philippines à partir de la fin de 1944, effectuant un mélange de tâches de chasse, de liaison et de transport.

Le groupe a été formé à l'origine pour le théâtre sino-birman. Ce devait être un groupe autosuffisant qui pourrait soutenir des missions de pénétration à longue portée (comme les Chindits). C'était une organisation importante, avec six escadrons de combat et quatre unités de soutien, dont deux escadrons de chasse, trois escadrons de liaison et un escadron de transport.

À l'été 1944, le besoin de ce type d'unité en Birmanie était réduit, du moins en partie parce que l'approvisionnement en air était utilisé pour la plupart des unités de première ligne et était organisé à plus grande échelle. Les unités levées étaient réparties entre la Birmanie et le Pacifique Sud-Ouest, et le 3e groupe de commandos aériens était affecté au Pacifique. Il a commencé à arriver sur Leyte le 1er décembre 1944 et est devenu une partie du V Fighter Command. Les opérations de liaison et de transport ont commencé le 2 décembre, bien que les opérations de chasse aient été retardées jusqu'au 8 janvier 1945 par manque d'avions.

Le groupe a joué divers rôles. Les chasseurs ont été utilisés pour des missions d'attaque au sol, pour escorter les bombardiers se dirigeant vers Formose et la Chine et pour soutenir les troupes combattant aux Philippines.

L'avion de transport déplaçait des troupes, larguait du ravitaillement et servait d'avion d'évacuation des blessés. Les avions de liaison ont été utilisés comme observateurs d'artillerie et pour les vols de messagerie et de courrier.

Le groupe a également aidé à soutenir le mouvement de la cinquième force aérienne des Philippines à Okinawa et était basé sur le Ryukyus à la fin de la guerre. Le groupe a déménagé au Japon en octobre 1945 et y a été inactivé le 25 mars 1946.

Livres

En attente

Avion

1944-1946 : Mustang P-51 nord-américain ; Train aérien Douglas C-47 ; Stinson L-5 Sentinel (anciennement O-61)

Chronologie

25 avril 1944Constitué en tant que 3e groupe de commandos aériens
1er mai 1944Activé
Fin 1944Aux Philippines et à la 5e armée de l'air
Octobre 1945Au Japon
25 mars 1946Inactivé
8 octobre 1948Démantelé

Commandants (avec date de nomination)

Maj Klem F Kalberer : mai 1944
Col Arvid E Olson Jr : juin 1944
Lt Col Walker M Mahurin : septembre 1945
Lt Col Charles H Terhune : 20 octobre 1945-inconnu.

Bases principales

Drew Field, Floride : 1er mai 1944
Lakeland AAFld, Floride : 5 mai 1944
Alachua AA.Fld, Floride : c. 20 août 1944
Drew Field, Floride : 6-24 octobre 1944
Leyte : décembre 1944
Mangaldan, Luçon : v. 26 janvier 1945
Laoag, Luçon : avril 1945
C'est-à-dire Shima : août 1945
Chitose, Japon : c. 27 octobre 1945-25 mars 1946.

Unités composantes

3e escadron de chasse : 1944-1946
4e escadron de chasse : 1944-1946
157e Escadron de liaison : 1944-1946
159e Escadron de liaison : 1944-1946
160e Escadron de liaison : 1944-1946
318e Escadron de transport de troupes : 1944-1946

Assigné à

1944-1945 : V Fighter Command ; Cinquième Armée de l'Air

Liens

Entretien avec Jim Gorman et Frank Moynahan du 318th Troop Carrier Squadron

Un grand merci à Eric Rood pour ces vidéos.


3rd Air Commando Group (USAAF) - Historique

Images de la bibliothèque photographique du Musée du patrimoine aéronautique de W.A.

La bibliothèque photographique de l'AHM de WA est un vaste trésor d'images photographiques de toutes les périodes de l'histoire de l'aviation. Nous avons actuellement plus de 32 000 images sous toutes les formes à partir de négatifs sur plaque de verre, négatifs nitrate et cellulose, diapositives (couleur et noir et blanc), photos et numérisations informatiques. La grande majorité provient de collections privées et la plupart n'ont jamais été publiées auparavant.

Dans la collection, il y a des images de l'aube de l'aviation en WA, en Australie et dans le monde, des avions de la Première Guerre mondiale (y compris une rare sélection de prototypes d'avions RFC/RAF et français) à la fois du front occidental et du Moyen-Orient, de l'Angleterre et même du Front italien. Il y a aussi l'après-guerre civile et militaire, la Seconde Guerre mondiale (tous les fronts) et l'après-guerre à l'époque actuelle (civile et militaire). Ces photos sont toutes protégées par le droit d'auteur du Musée et ne peuvent être publiées qu'avec la reconnaissance de leur source.

Ces photos peuvent être achetées auprès du musée car le numéro de photo du musée est indiqué à côté de chaque photo, si aucun numéro n'est indiqué, il s'agit de ma propre collection personnelle. L'adresse et les coordonnées du musée sont les suivantes :

Musée du patrimoine aéronautique de WA
Promenade Bull Creek
Bull Creek WA 6149
Téléphone : (08) 9311-4470
Télécopieur : (08) 9311-4455
Courriel : [email protected]
Site Web : www.raafa.org.au

Veuillez marquer toute correspondance à l'attention de la Photothèque ou de moi-même.

Mick Mirkovic, bibliothécaire photographique, AHM of WA

P022997 - 441st BS, 320th Bomb Group, 12th AF, USAAF, Italie, c.1944/45. Martin B-26B Marauder 41-34397 'Missouri Mule' en vol.
P022998 - 441st BS, 320th Bomb Group, 12th AF, USAAF, Sud de la France, c.1944/45. Quatre Martin B-26B Marauders en vol, celui au premier plan est nommé 'Belle Ringer' .
P023951 - 46th Troop Carrier Squadron, 317th TCG, 5th AF, USAAF, Townsville vers 1943. Douglas C-49 41-7697, VHCDK 'Laka Nookie'. Notez qu'il n'y a pas de porte cargo car il s'agit d'un DC-3 militarisé.
P023952 - QG SWPA, USAAF, Townsville vers 1944. Douglas C-49H 44-83229, VHCXE. Encore une fois, il s'agit d'un DC-3 militarisé.

P023953 - 311th FS, 58th FG, 5th AF, USAAF, Philippines, janvier 1945. P-47D-23RE Thunderbolt 42-27955 en vol.
P023954 - 348th FG, 5th AF, USAAF, Ie Shima, août 1945. P-51K-10 Mustang 44-12017 #00 'Mrs Bonnie' Lt.Col William Dunham (348th FG Commander, donc les couleurs des 4 Sqns sur le fileur). Oui, c'est un P-51K, mais il a été équipé de l'hélice d'un P-51D.
P023955 - 41st FS, 35th FG, 5th AF, USAAF, Japon, fin 1945. P-51D Mustang 44-xxx85 #81 'The Screaming Demon'.
P023956 - 4th Fighter Sqn (Commando), 3rd Air Commando Group, 5th AF, USAAF, Chitose, Japon, vers 1946. P-51D Mustang 44-12089 'R'.

P023957 - 4th Fighter Sqn (Commando), 3rd Air Commando Group, 5th AF, USAAF, Chitose, Japon, vers 1946. P-51D Mustang 44-63303 'L' 'Shorty Mac'.
P023958 - 7th Bomb Group, USAAF, Java, vers 1942. B-17E Flying Fortress après un accident à l'atterrissage.
P023959 - 17th Pursuit Squadron, USAAF, Darwin janvier 1942. Curtiss P-40E Warhawk #10.
P023960 - Curtiss-Wright Corp, Buffalo, New York, vers 1942. P-40E Warhawk nouvellement terminé sur le point d'effectuer un vol d'essai en usine.

Un mélange d'images de l'USAAF cette fois.

Des exemplaires de l'un d'entre eux peuvent être commandés auprès du Musée comme ci-dessus en écrivant à leur adresse pour obtenir des informations sur les tailles disponibles et les prix, etc. (Steve)


3rd Air Commando Group (USAAF) - Historique


Armée américaine 25 juillet 1946

Construction
Construit avant-guerre avec une seule piste.

Histoire de la guerre
En décembre 1941, occupé et utilisé par l'armée japonaise et utilisé comme terrain d'aviation pendant l'occupation japonaise des Philippines.

Le 24 janvier 1945, le Major Simeon Valdez, 2e Bataillon mène un raid sur l'aérodrome, brûlant le quartier général, mettant le feu à une décharge de carburant. Il n'y a aucune victime du côté du raider. Des attaques similaires suivent dans les jours suivants.

Le 15 février 1945, les Japonais ont abandonné l'aérodrome de Laoag en raison des raids de la guérilla et peu après occupés par l'armée américaine qui a commencé à réparer et à agrandir la piste unique pour les opérations militaires. La piste a été agrandie à 5 100 pi x 100 pi avec un dépassement de 500 pi à l'extrémité sud et une voie de circulation parallèle mesurant 150 pi de large revêtue d'asphalte et de gravier plus un tapis marston (PSP). L'indicatif d'appel de la tour de contrôle était "Night Club". L'aérodrome comprenait des logements pour le personnel de passage.

En avril 1945, les premiers chasseurs et escadrons de transport de l'US Army Air Force (USAAF) commencèrent à arriver de l'aérodrome de Mangaldan jusqu'à ce que toutes les unités se déplacent vers le nord en août 1945 vers l'aérodrome d'Ie Shima.

Unités américaines basées à Laoag
3e groupe aérien, 4e FS (P-51s) Mangaldan 5 avril 1945-9 août 1945 Ie Shima
3e Air Group HQ & 3d FS (P-51s) Mangaldan 19 avril 1945-9 août 1945 Ie Shima
3e Groupe de commandos aériens, 318e TCS (C-47's) Mangaldan 29 avril 1945-25 août 1945 Ie Shima

Aujourd'hui
Toujours utilisé aujourd'hui comme aéroport de Laoag ou aéroport international de Laoag en tant qu'aéroport civil desservant la province d'Ilocos Norte avec des vols intérieurs en provenance des Philippines et internationaux en provenance de Chine et de Taïwan. La piste unique est orientée 19/01 et mesure 9 120' x 148' recouverte de béton. Codes aéroports : ICAO : RPLI IATA : LAO.

Les références
Index des bases aériennes - Rapport de recherche n° 85, I.G. No 9185 - 30 juillet 1944
Guide des aérodromes Zone sud-ouest du Pacifique - 1er juillet 1945

Contribuer des informations
Vous avez des photos ou des informations supplémentaires à ajouter ?


Lignée

  • Établi comme le Groupe de commandos aériens 3D le 25 avril 1944
  • Rétablie et consolidée (31 juillet 1985) avec la 553d escadre de reconnaissance, qui a été créé et activé le 9 février 1967
  • Redésigné 353d escadre de reconnaissance le 31 juillet 1985 (resté inactif)
  • Redésigné 353d escadre d'opérations spéciales le 21 mars 1989

Devoirs

    , 1er mai 1944 , ch. 1 décembre 1944 , ch. 13 décembre 1944 , ch. 18 décembre 1944
    , ch. 11 mai 1945 – 25 mars 1946
    , 9 février 1967 , 25 février 1967
    , 31 octobre 1967 – 15 décembre 1970
    (plus tard, Air Force Special Operations Command), 6 avril 1989-présent

Composants

    : 1er mai 1944 – 25 mars 1946 (échelon aérien détaché 7 novembre 1944 – 7 janvier 1945). : : 1er mai 1944 - 25 mars 1946 (échelon terrestre détaché 7 novembre 1944 - 5 janvier 1945 échelon aérien détaché 7 novembre 1944 - 16 janvier 1945).
  • 157th Liaison Squadron : 1er mai 1944 – 10 novembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 10 novembre 1945). : 1er mai 1944 – 15 décembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 15 décembre 1945).
  • 160th Liaison Squadron : 1er mai 1944 – 15 décembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 15 décembre 1945). : 1er mai 1944 – 25 mars 1946 (détaché 1er mai – 14 août 1944 échelon terrestre détaché 12 septembre – 1er novembre 1944 échelon aérien détaché 12 septembre 1944 – c. 18 février 1945).
    : 25 février 1967 – 15 décembre 1970. : 25 février 1967 – 15 décembre 1970.
    : 6 avril 1989 – Présent : 1 août 1989 – Présent : 6 avril 1989 – 31 août 2001.

Gares

    , Floride, 1er mai 1944 , Floride, 5 mai 1944 , Floride, v. 20 août 1944 , Floride, 6-24 octobre 1944 , Luzon, Philippines, décembre 1944 , Luzon, Philippines, avril 1945 , Okinawa, août 1945
    , Japon, C. 27 octobre 1945 – 25 mars 1946 , Massachusetts, 25 février–octobre 1967 , Thaïlande, 31 octobre 1967 – 15 décembre 1970
    , Philippines, 6 avril 1989
    , Japon, 5 février 1992-présent

Avion

    , 1944 , 1944 , 1944–1945 , 1944 , 1944, 1945–1946 , 1944, 1945 , 1944, 1945 , 1967–1970
    , 1968-1969 , 1970 E/H, 1989-présent
  • HC/MC-130P/N, 1989-2014 2014-présent , 1989-? , 1989-1990 , 1990-2001

Description de l'enregistrement d'English Heritage

Unités

82e groupe de chasse

Grouper
Le 82nd Fighter Group a effectué des missions d'entraînement à partir de bases en Irlande du Nord entre octobre et décembre 1942. Ils ont ensuite rejoint la 12th Air Force en Afrique du Nord, soutenant l'invasion terrestre de la Tunisie, de la Sicile et de l'Italie. Entre octobre 1943.

Personnes

Louis Curdes

Militaire | Lieutenant-colonel | Fighter Pilot 1055-moteur simple | 82e groupe de chasse
Chef de vol 95th FS 82nd FG MTO 6 air kill Abattu par ME-109 le 27 août 1943 et capturé mais s'est échappé plus tard. MACR # 549 Flight leader 4th FS 3rd Air Commando Group SWP 2 tue des C-54s Flew pendant le pont aérien de Berlin. Retraité a Lt Col en 1963

Gérald Ronds

Militaire | Majeure | Pilote de chasse | 82e groupe de chasse
Gerald Rounds a servi comme pilote de chasse avec le 97th Fighter Squadron du 82nd Fighter Group, pilotant des P-38 sur le théâtre méditerranéen.

Nombre Pas encore connu Connu comme Pas encore connu Date de construction Pas encore connu USAAF à partir du 3 août 1943 USAAF au 3 octobre 1943 Date de clôture Pas encore connu


La lignée et les honneurs du groupe peuvent être retracés non seulement à travers sa propre histoire, mais aussi à travers l'histoire de deux organisations prédécesseurs, le 3d Air Commando Group et le 553d Reconnaissance Wing.

  • Établi en tant que 3e groupe de commandos aériens le 25 avril 1944
  • Rétabli et consolidé (31 juillet 1985) avec le 553e Escadre de reconnaissance, qui a été créé et activé le 9 février 1967
  • Redésigné : 353d escadre de reconnaissance le 31 juillet 1985 (resté inactif)
  • Redésigné : 353d escadre d'opérations spéciales le 21 mars 1989

Devoirs[modifier | modifier la source]

Composants[modifier | modifier la source]

    * (plus tard, 3rd Fighter, Commando): 1er mai 1944 – 25 mars 1946 (échelon aérien détaché 7 novembre 1944 – 7 janvier 1945). * (plus tard, 4th Fighter, Commando): 1er mai 1944 - 25 mars 1946 (échelon terrestre détaché 7 novembre 1944 - 5 janvier 1945 échelon aérien détaché 7 novembre 1944 - 16 janvier 1945). : 6 avril 1989 – 31 août 2001. : 1er mai 1944 – 10 novembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 10 novembre 1945). : 1er mai 1944 – 15 décembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 15 décembre 1945). : 1er mai 1944 – 15 décembre 1945 (détaché 1er mai – vers 18 août 1944 et 3 mai – 15 décembre 1945). : 1er mai 1944 – 25 mars 1946 (détaché 1er mai – 14 août 1944 échelon terrestre détaché 12 septembre – 1er novembre 1944 échelon aérien détaché 12 septembre 1944 – c. 18 février 1945). : 25 février 1967 – 15 décembre 1970. : 25 février 1967 – 15 décembre 1970. : 6 avril 1989 – Présent : 1 août 1989 – Présent : 1 janv. 1993 – Présent : 1 octobre 1989 – Présent : 1 octobre 1992 – Présent
  • Détachement 1, 43e Escadron de renseignement : inconnuPrésent

*Remarque : les 3e et 4e escadrons de chasse (Commando) n'ont aucun lien avec les 3e ou 4e escadrons de chasse.

Gares[modifier | modifier la source]

    , Floride, 1er mai 1944 , Floride, 5 mai 1944 , Floride, v. 20 août 1944 , Floride, 6-24 octobre 1944 , Luzon, Philippines, décembre 1944 , Luzon, Philippines, avril 1945 , Okinawa, août 1945
    , Japon, C. 27 octobre 1945 – 25 mars 1946 , Massachusetts, 25 février–octobre 1967 , Thaïlande, 31 octobre 1967 – 15 décembre 1970
    , Philippines, 6 avril 1989
    , Japon, 5 février 1992-présent

Aéronefs[modifier | modifier la source]


[5] NOTE DE BAS DE PAGE : LA CARAVANE CURTISS C-76

* Alors que l'USAAF attribuait des contrats à Curtiss pour la mise en service du C-46 Commando, le service couvrait les paris en commandant un deuxième transport à Curtiss, le "CW-27" ou "C-76 Caravan". La Caravane devait être faite autant que possible de bois au cas où les approvisionnements en alliages légers se tariraient.

L'USAAF passa une commande de 11 avions de pré-production "YC-76" en 1941, le premier effectuant son vol initial le 1er janvier 1943. Le Caravan était un avion d'apparence inélégante, ressemblant à un grand planeur cargo. Il était plus petit que le Commando et de configuration différente, avec une aile montée sur l'épaule, un cockpit surélevé et un train d'atterrissage tricycle rétractable. Il était propulsé par des radiaux jumeaux P&W R-1830-92 Twin Wasp fournissant 895 kW (1 200 CV) chacun et pouvait transporter 23 personnes, y compris l'équipage.

L'évaluation a été couronnée de succès et Curtiss a continué à produire cinq avions de production initiale "C-76", plus neuf avions d'évaluation de service modifiés "YC-76A". Ceux-ci ont été livrés en 1943, mais à ce moment-là, il n'y avait aucune raison de penser que la Caravan serait nécessaire, et d'importantes commandes de production avec Curtiss et Higgins Industries ont été annulées.


3e groupe d'opérations

Le groupe est une organisation composite qui assure la supériorité aérienne et la défense des avions furtifs F-22A & Raptor de l'Alaska. En outre, le groupe soutient les Forces aériennes du Pacifique dans la zone de responsabilité du Commandement du Pacifique en pilotant des transports C-17 Globemaster® et des avions E-3B Sentry aéroportés d'alerte précoce et de contrôle (AWACS).

Le groupe est un successeur direct de l'organisation 3e groupe d'attaque, l'un des 15 groupes aériens de combat originaux formés par l'armée avant la Seconde Guerre mondiale. C'est le plus ancien groupe actif de l'USAF, et le premier créé après la création du U.S. Air Service. Basé au Texas après la guerre mondiale, le groupe a patrouillé la frontière mexicaine de Brownsville, Texas, à Nogales, Arizona. Le groupe a été le pionnier des bombardements en piqué, des bombardements à la volée et des attaques au parafrag dans les années 1920 - les premières formes d'attaques guidées de précision à partir d'avions - et a mis ce travail à profit pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Seconde Guerre mondiale 3e groupe de bombardement a déménagé en Australie au début de 1942 et a servi principalement dans le théâtre du Pacifique Sud-Ouest en tant que groupe de bombardement léger affecté à la cinquième force aérienne. Le groupe a participé à de nombreuses campagnes pendant la guerre, s'engageant dans des combats au-dessus du Japon, des Pays-Bas, des Indes orientales, de la Nouvelle-Guinée de Bismarck, de l'archipel occidental du Pacifique, de Leyte Luzon et des Philippines du Sud. Le 2 novembre 1943, le groupe a rencontré une forte opposition des forces japonaises à Simpson Harbour, en Nouvelle-Bretagne. Lors de cette attaque, le major Raymond H. Wilkins, commandant du 8e escadron de bombardement, a coulé deux navires avant d'être abattu alors qu'il tirait délibérément le feu d'un destroyer afin que les autres avions de son escadron puissent se retirer en toute sécurité. action pour laquelle le Maj Wilkins a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur.

Le 3e a de nouveau servi au combat pendant la guerre de Corée, en utilisant des bombardiers légers B-26 Invader. Le capitaine John S. Walmsley, Jr. a reçu à titre posthume la Médaille d'Honneur pour ses actions lors d'une mission de nuit. Le Capt Walmsley a découvert et attaqué un train de ravitaillement ennemi, et après avoir épuisé ses munitions, il a volé à basse altitude pour diriger d'autres avions vers le même objectif. Le train a été détruit mais l'avion de Walmsley s'est écrasé dans la zone cible.


3rd Air Commando Group (USAAF) - Historique

Benjamin Harold King est né à Add Lee, Oklahoma, le 9 décembre 1919. Après une année à l'Université de l'Oklahoma, il s'est enrôlé dans l'armée de l'air fin février 1942 et a été nommé cadet volant en mai à Kelly Field, au Texas. Il a terminé sa formation de vol avec la classe 42-J à Foster Field, au Texas et a été nommé sous-lieutenant le 10 novembre.

En février 1943, le lieutenant King fut affecté au 339th Fighter Squadron, 347th Fighter Group, pilotant des P-39 et P-38. Le 17 juillet, pilotant un P-38 nommé "Matilda" en l'honneur de sa mère, il a abattu deux Zeke lors d'une mission matinale au-dessus de Kahli et le 1er novembre a détruit un autre Zeke au-dessus de la baie de l'impératrice Augusta. Après une tournée de repos aux États-Unis, il a été transféré au 359th Fighter Group sur le théâtre d'opérations européen aux commandes de P-51 en tant que commandant du 368th Fighter Squadron.

Le 11 septembre 1944, lors d'une mission d'escorte à l'ours Blankenheim à Meseburg, le 359th rencontra quelque 200 combattants de la Luftwaffe dans un combat aérien allant de Gissen à Eisleben. King a abattu deux FW-190 et un Me-109 pour devenir un as (le cinquième pour le 359e). Le lendemain, lors d'une escorte jusqu'à Berlin, King remporte sa dernière victoire, un Me-109 près de Gransee. De retour chez lui, il a terminé la guerre en tant que directeur adjoint à Santa Maria, en Californie.

King est resté dans l'armée de l'air d'après-guerre et a reçu sa commission régulière de capitaine en juin 1947. En septembre 1950, il est allé en Corée pour commander le 8e escadron de chasseurs-bombardiers à Taegu, effectuant 226 missions dans le P-51 et le F-80. . En 1961, il a formé les commandos aériens à Hurlburt Field, en Floride et a été leur commandant pendant les trois années suivantes, volant des missions de combat au Vietnam à bord des C-47, T-28 et A-1E. Promu brigadier général en 1966, il a été inspecteur général adjoint pour la sécurité avant de prendre sa retraite en janvier 1971.

Décorations : Silver Star, Distinguished Flying Cross avec un groupe de feuilles de chêne et médaille de l'air avec 11 groupes de feuilles de chêne.

De l'American Fighter Aces Museum Foundation, Inc, PO Box 2020, San Antonio, TX Tél. 210-354-2322, Fax 0575 San Antonio, TX

Lieutenant-colonel Walker M. Mahurin

Né à Ann Arbor, Michigan le 5 décembre 1918, Walker Melville (Bud) Mahurin a rejoint l'Army Air Corps en tant que cadet de l'aviation le 29 septembre 1941. Diplômé de la formation de pilote le 29 avril 1942, il a ensuite été affecté au 63e Escadron de chasse, 56e groupe de chasse.

Opérant à partir de Boxted, en Angleterre, le 17 août, le 56th escorta des bombardiers de la 8e Armée de l'Air jusqu'à Schweinfurt et Ratisbonne, en Allemagne. Lorsqu'ils rencontrèrent 50 à 60 chasseurs allemands, Mahurin comptait deux FW-190.

Mahurin a abattu un autre FW-190 à dix milles au sud de Beauvais le 9 septembre et est devenu un as le 4 octobre avec la destruction de trois Me-110 à l'est de Duren. Son score augmentant régulièrement, il était un double as à la fin du mois de novembre. Promu major le 21 mars 1944, il partage un Do-217 six jours plus tard. Quelques minutes plus tard, son P-47 a pris feu et il a été contraint de sauter en l'air. S'évadant avec l'aide de l'underground français, il retourna en Angleterre. Transféré dans le Pacifique Sud-Ouest, il engagea des combats de la Nouvelle-Guinée à Okinawa en tant que commandant du 3e Escadron de commandos aériens aux commandes d'un P-51D. Il en ajouta un de plus à son score, un Dinah abattu le 14 janvier 1945, avant de retourner aux États-Unis. Il est promu lieutenant-colonel le 28 mai.

Après la guerre, Mahurin a effectué deux tournées au Pentagone et a ensuite obtenu un diplôme en ingénierie aéronautique de l'Université Purdue. Pendant la guerre de Corée, servant dans le 25th Fighter-Interceptor Group, il est crédité de 3 ½ MIG-15. Il a été transféré au 4th Fighter-Interceptor Group et en a été le commandant du 18 mars au 13 mai 1952, date à laquelle il a été abattu par des tirs au sol. Après 16 mois en tant que prisonnier de guerre, il est retourné aux États-Unis. Après avoir quitté le service actif en 1956, il est entré dans l'industrie aérospatiale et a rejoint les réserves de l'armée de l'air, avant de prendre sa retraite en tant que colonel.

Record de pointage : 24 ¼ (20 ¾ pendant la Seconde Guerre mondiale et 3 ½ en Corée), 3 probables et un endommagé.

Décorations : Distinguished Service Cross, Silver Star, Distinguished Flying Cross avec 6 grappes de feuilles de chêne, Purple Heart et la médaille de l'air avec 6 OLC

Chef de vol Robert T. Smith, AVG

Robert Tharp (RT) Smith, né à York, Nebraska le 23 février 1918, a fréquenté l'Université du Nebraska pendant trois ans avant d'entrer dans l'Army Air Corps en tant que cadet de l'aviation en 1939. Diplômé de la classe 40-C à Randolph le 21 juin 1940 , il y resta comme instructeur de vol jusqu'en juillet 1941 quand il fut autorisé à démissionner de sa commission pour rejoindre l'American Volunteer Group, alors formé en Birmanie.

Affecté comme ailier dans le troisième escadron de poursuite de l'AVG, Smith a été crédité d'une bombe et demie Sally détruite, une autre probablement détruite et quatre endommagées lors du premier raid aérien sur Rangoon, en Birmanie, le 23 décembre. Deux jours plus tard, le jour de Noël, il a abattu deux autres bombardiers et un Oscar lors d'un raid répété sur la capitale birmane. Déménageant à Loiwing, en Chine, il devint un as le 8 avril 1942 avec la destruction de deux Oscars sur la base AVG. Il a remporté un autre Oscar deux jours plus tard et a terminé son score avec l'AVG le 28 avril avec un dernier Oscar au sud de Hsipaw.

Lorsque les « Flying Tigers » furent dissous le 4 juillet 1942, Smith retourna aux États-Unis et réintégra l'US Army Air Forces. Il est ensuite retourné au théâtre CBI où il a piloté des P-51A dans le First Air Commando Group et a commandé un escadron de B-25, portant son total en temps de guerre à 55 missions de combat. À la fin de la guerre, il était lieutenant-colonel et pilotait des P-38 et P-47 aux États-Unis.

Quittant l'armée de l'air après la guerre, Smith a volé pour Trans-World Airlines et a travaillé comme représentant commercial chez Lockheed avant de rejoindre la Flying Tiger Line. Il est devenu vice-président des opérations en Extrême-Orient avant de prendre sa retraite en 1970. Il a ensuite publié son journal AVG, intitulé « Tale of a Tiger ». Après un long combat contre le cancer, il est décédé à Los Angeles, en Californie, le 20 août 1995.

Tally Record : 9 confirmés, 3 probables et 10 endommagés.

Décorations : Silver Star, Distinguished Flying Cross, Air Medal et la bannière de l'Ordre chinois du nuage.

Informations obtenues auprès de la American Fighter Aces Museum Foundation, Inc PO Box 2020, San Antonio, TX 78297

(Directeur exécutif J. Ward Boyce)

Keith Mahon d'Alex, Oklahoma, est né le 10 juillet 1922. Il s'est enrôlé dans les réserves de l'armée en tant que soldat de 19 ans le 29 janvier 1942, mendiant une carrière militaire de 28 ans. Accepté pour la formation de pilote en septembre, il est nommé sous-lieutenant le 22 juin 1943, encore 18 jours avant son 21e anniversaire.

En rejoignant le 449th Fighter Squadron, 51st Fighter Group, à la fin de l'année, le lieutenant Mahon avait 380 heures dans son journal de bord, dont 157 heures en avion de poursuite. Pilotant des modèles Lockheed P-38H et J, il entra au combat au début de 1944 avec l'une des rares unités d'éclairage du théâtre Chine-Birmanie-Inde. En partant de Suichwan, en Chine, le lieutenant Mahon a rencontré pour la première fois l'ennemi à l'est de Kanchang le 10 février 1944. Au cours de ce combat, il a abattu l'un des deux chasseurs bimoteurs Nick revendiqués par le 449th.

Dans ses deux combats suivants, en mai et juin, Mahon a marqué des coups sur deux autres combattants japonais. À ce moment-là, l'escadron opérait à partir de Kweilin et de Chenking, et Mahon a trouvé plus d'opportunités dans la nouvelle arène. Il a ensaché et Oscar sur l'île de Hainan le 29 juillet, l'une des sept victoires attribuées au 449th Squadron ce jour-là.

Encore une fois au-dessus de l'aérodrome de Samah à Hainan le 5 janvier 1945, le premier lieutenant Mahon est devenu un as avec un triple score contre les Oscars. Aucune autre opportunité de marquer ne s'est présentée avant son départ le 51e en mai. Restant en service après la guerre, Mahon a atteint le grade de lieutenant-colonel le 19 mars 1956. Il a pris sa retraite du service actif en juillet 1970.

Record de pointage : 5 confirmés et 2 endommagés

Décorations : Distinguished Flying Cross avec 2 grappes de feuilles de chêne et la médaille de l'air avec 3 OLC

Lieutenant-colonel Grant Mahony

Grant Mahony est né le 30 septembre 1918 à Bridal Veil, dans l'Oregon. Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de l'Oregon en 1939, il rejoint l'Army Air Corps en tant qu'élève-officier le 17 juin 1939, obtenant son diplôme à Kelly Field, Texas avec la classe 40-C le 23 mars 1940.Envoyé aux Philippines en novembre 1940, le lieutenant Mahoney a été affecté au 3e Escadron de poursuite, 24e Groupe de poursuite. Lors de l'attaque japonaise du 8 décembre 1941, il remporte sa première victoire en abattant un zéro au-dessus de l'aérodrome d'Iba à Luçon. Evacué en Australie le 8 décembre, Mahoney a dirigé 12 P-40 pour former le 17th Pursuit Squadron (Provisional) Provisional Squadron. Promu capitaine le 4 février 1942.

Karachi de mars à novembre 1942, Mahoney est envoyé en Chine en novembre pour commander le 76e escadron de chasse. En juin 1943, il retourne aux États-Unis le 16 novembre et est affecté à la 5318th Provisional Air Unit, qui deviendra le 1st Air Commando Group équipé de P-51A. Promu lieutenant-colonel le 1er mars 1944, il remporte sa cinquième victoire le 17 avril.

De retour aux États-Unis en juin 1944, Mahoney a été envoyé sur le théâtre du Pacifique en tant que commandant adjoint du 8th Fighter Group pilotant des P-38. Il a été tué au combat le 3 janvier 1945 lorsqu'il a été abattu lors d'un bombardement.

Il s'agit d'une lettre que j'ai reçue de l'Association Air Commando de la Seconde Guerre mondiale concernant ma demande d'As Commando Air.

C'était bien de recevoir votre lettre sur les As de la Seconde Guerre mondiale qui étaient des commandos aériens. J'en ai quelques-uns que je peux ajouter à votre liste qui étaient dans le 2nd Air commando Group :

Mathew M. Gordon (appelé Charlie) 1er Ftr. escadron. 0432260 Major

Roger C. Pryor (C.O. 2e Escadron) 2e Ftr. escadron. 0416344 POW Lieutenant-colonel.

William Grosvenor, Jr. (Désactivé) 2e Ftr. escadron. 0421773 Major

William B. Hawkins (Groupe Hq) Groupe Opns. 0432261 Majeur

Levi R. Chase (Groupe Opns Off) Groupe Opns 0426365 Lt. Col.

(Remarque : Tous les défunts ci-dessus, à l'exception de Hawkins)

Gordon, Pryor et Hawkins avaient été avec Chenault en Chine avant de rejoindre le 2nd Air Commando Group.

Levi Chase avait été en Afrique du Nord avant de rejoindre le 2nd A.C. Group.

Louis E. Curds était dans le 4e Ftr. escadron. Dans le Pacifique Sud-Ouest. Décédé.

Walker M. (Bud) Mahuren était dans le 3e Ftr. escadron. En tant que C.O. et plus tard C.O. du 3e groupe de commandos aériens.

Je n'ai pas de liste de commandos aériens de la Seconde Guerre mondiale avec des adresses e-mail, ni de liste de commandos aériens qui ont des pages d'accueil sur l'activité des commandos aériens de la Seconde Guerre mondiale. Désolé. Si je peux aider d'une autre manière, faites-le moi savoir. Merci de votre intérêt à en savoir plus sur les commandos aériens de la Seconde Guerre mondiale.

Sec/Treas/Editor WWII Air commando Assn.

Les noms suivants ont été obtenus de Bob Eason, la dactylographie a été faite par Paul Tobey qui les a trouvés dans le livre de Frank Olynyk "Stars & Bars. commandos actuels que la longue histoire des commandos aériens se trouve dans un livre qui n'est pas bien connu.

Bios de WWII Air Commando Aces (liste partielle)

Avec l'aimable autorisation de Frank Olynyk, auteur

"Stars & Bars: Hommage à l'American Fighter Ace 1920 - 1973"

Mgén John Richardson Alison

Né : 21 novembre 1912 Micanopy, Floride

John Alison est diplômé de l'Université de Floride en 1936 avec un baccalauréat en génie industriel. Il a été formé comme cadet volant du 8 juillet 1936 au 30 juin 1937, a été qualifié de pilote le 9 juin 1937 et a été nommé 2 lieutenant dans l'Air Corps le 1 juillet 1937 à Randolph Field, au Texas. Il rejoint le 8th PG, 33rd PS le 9 juillet 1937. Il est promu 1st Lt le 9 septembre 1940. Il est transféré au 57th PG le 1er mai 1941. Avant l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, il a servi comme assistant Attaché militaire en Angleterre et a aidé les pilotes britanniques à faire la transition vers le P-40. Il est promu Capt le 11 octobre 1941. En octobre 1941, Alison se rend à Moscou pour former des pilotes russes sur les avions P-40, A-20 et B-25. Après dix mois de ce devoir « ennuyeux », le maj Alison a obtenu l'autorisation de voler au combat. En juin 1942, il rejoint le 51st FG, 16th FS, mais en juillet 1942, il est transféré au 23rd FG, 75th FS. Le 23rd FG a été activé en Chine le 4 juillet 1942, absorbant une partie du personnel et les traditions de la renommée du American Volunteer Group of Flying Tigers. Il était commandant du 75th FS du 1er décembre 1942 jusqu'en mai 1943 environ. Le 30 juillet 1942 aux commandes d'un P-40E, il abattit deux bombardiers japonais de type 97 près de Hengyang, en Chine et en endommagea un troisième. Il s'agissait des premiers assassinats nocturnes au théâtre CBI, ce qui lui a valu le DFC et le commandement du 75th FS. Son troisième score était un chasseur I-97-2 au sud de l'aérodrome de Hengyang le 5 août 1942. Une victoire zéro et un zéro probable ont été enregistrés à 70 milles au SO et à 100 milles au SO de Kunming, respectivement, le 28 avril 1943 alors qu'il pilotait un P-40K. Deux autres scores Zeros sont entrés dans les P-40K les 8 et 15 mai sur l'aérodrome de Canton et de Kunming, respectivement. Le 1er août 1943, le lieutenant-colonel Alison a été transféré au 367th FG, 393rd FS aux États-Unis. En 1944, il est retourné au théâtre CBI en tant qu'adjoint du colonel Philip Cochran, commandant du 1er groupe de commandos aériens qui soutenait les forces Chindit du général Ord Wingate en Birmanie. . Il a quitté le service actif en 1947 en tant que colonel, a servi dans la Réserve de l'Air Force et a été promu au grade de bgén en août 1957 et au grade de mgén en août 1959. Il a été commandant du 452e BW (tactique) du 15 mai 1955 au 1er octobre. , 1959. Il a également été secrétaire adjoint au Commerce et président de l'Air Force Association dont il est actuellement directeur émérite.

Tally Record : 6 confirmés, 1 probable, 1 endommagé

Décorations : DSC, DSM, SS, 2 LM, PH, DFC, 2 AM, DSO (britannique)

Mgén Levi Richard Chase, Jr

Naissance : 23 décembre 1917 Cortland, New York

Décédé : 24 septembre 1994 Cortland, New York

Levi Chase a rejoint les réserves de l'armée le 10 février 1941 et a été nommé 2e lieutenant et qualifié de pilote le 26 septembre 1941 à Maxwell Field, en Alabama (classe 41-G). Il est transféré au 8th PG en octobre, mais le 22 décembre 1941 il est transféré au 33rd PG, 58th PS. Le 10 novembre 1942, il s'envole du porte-avions Chenango, lors de l'invasion de l'Afrique du Nord. While flying P-40Fs over North Africa, Capt Chase shot down an FW-190 on December 18, 1942 and followed that up with a victory over an He-111 (or Ju-88) on December 22. On January 5, 1943 he became CO of the 60th FS, which was formerly under the command of Maj Philip Cochran. The newly promoted Maj Chase then shot down an Me-109 and damaged a second on January 31. Flying P-40Ls during the period March 15, 1943 – April 5, 1943, he shot down an Italian Mc.202 fighter and five Me-109s raising his score to ten kills over North Africa. He returned to the US on July 1, 1943. In 1944 he became Ops Officer, and later Deputy CO, of the 2nd Air Commando Group, which moved to India in December 1944. In February 1945 He became CO of the newly formed 1st Provisional FG combining the 1st and 2nd Air Commando Groups. On March 15 and 26, 1945 LtCol Chase downed two Japanese Oscars over Don Muang Air Field, Bangkok, Thailand and Hmwabi Airfield, Rangoon, Burma, respectively. During the engagement over Hmwabi Airfield, he was shot down by flak, but rescued by fellow Air Commandos, Robert Eason and Bobby Span in an L-5 He was one of three aces to have shot down enemy aircraft of all three Axis Powers. He returned to the US, and in May 1945 was placed on inactive status. From 1946-49 he attended Albany Law School in New York. He was recalled to active duty during the Korean War, serving as Deputy Operations Officer of the 51st FIW, and later as CO of the 8th FIG, flying the F-86 and the F-80. He was promoted to Col on April 9, 1952. He was CO of the 15th TFW from July 6, 1965 to October 4, 1965, and of the 12th TFW in Vietnam from October 8, 1965 to October 8, 1965. Those two wings were the first in the USAF to become combat ready in the F-4C Phantom. After serving in Vietnam he saw tours at Kadena AB, Okinawa, as Vice CO of the 313th Air Division and then Chief, of the Air Section of the Military Assistance and Advisory Group, Taiwan. He was promoted to MGen on July 1, 1971, and retired from the Air Force on December 1, 1973.

Tally Record: 12 confirmed and 1 probable

Decorations: 3 SSs, 5 DFCs, LM, BSM, 21 AMs, 2 DFCs (British)

Lt Col Louis Edward Curdes

Born: November 2, 1919 Fort Wayne, Indiana
POW: August 27, 1943 Benevento, Italy, P-38G mechanical trouble

Died: February 8, 1995 Fort Wayne, Indiana

Louis Curdes joined the Army Reserves on March 12, 1942. He was commissioned a 2nd Lt, and rated a pilot on December 3, 1942 at Luke Field, Arizona. He joined the 329th FG, but transferred to the 82nd FG, 95th FS, where he saw action over North Africa, Sardinia and Italy flying P-38Gs. On April 29, 1943 he shot down three German Me-109s and damaged a fourth near Cap Bon, Tunisia. Two more Me-109s fell to his guns near Villacidro, Sardinia on May 19. On June 24 he brought down an Italian Mc.202 over Golfo Aranci, Sardinia. Another Me-109 was damaged on July 30 at Pratice di Mare, Italy. His last two victories in the Mediterranean Theater were two Me-109s over Benevento, Italy. During that action he was forced down and taken prisoner. He escaped from the POW camp on September 8, 1943 and managed to survive behind German lines until crossing into Allied territory on May 24, 1944. He requested combat duty in the Pacific, and joined the 4th FS (Commando), 3rd FG (Commando) in August 1944. On February 7, 1945 he shot down a Dinah while flying a P-51D thirty miles SW of Formosa. This feat made him one of three aces to have shot down enemy aircraft of all three Axis Powers. On February 10, 1945 he shot-up an American C-47 which was attempting to land on a Japanese held airstrip in the Batan Islands, Philippines a chain of small islands north of Luzon. The aircraft force landed and thirteen crew and passengers were rescued. One of the passengers was a nurse that he later married. An American flag was added to the German, Italian and Japanese flags painted on his P-51D. After the war he transferred to the Air Force. He was promoted to Maj on September 1, 1951, and retired from the Air Force as a LtCol in October 1963.

Talley Record: 9 confirmed, 2 damaged

Decorations: 2 DFCs, PH, 15 AMs

Maj Mathew Martin (Charley) Gordon, Jr

Born: April 21, 1919, Denver, Colorado

Died: August 10, 1945 in P51D air accident three miles N of airfield, Kalaikunda, India

Mathew Gordon joined the Army Reserves, and was commissioned a 2nd Lt, and rated a pilot on December 12, 1941. He then joined the 23rd FG, 75th FS in Kunming, China flying P-40Es while it was it was still under the command of Maj John R. Alison. On April 24, 1943, while flying P-40E, 1st Lt Gordon shot down his first Zero over Lingling. A Zero probable was recorded 20 miles NE of Hengyang, and on May 15 his second Zero was shot down over Kunming Airfield, and a third on July 25 in the vicinity of Kweilin. Flying a P-40M, he knocked down a Japanese bomber and scored a probable Zero over Hengyang. Flying a P-40E again, now Capt Gordon finished his 75th FS wartime air combat tally by downing another bomber along with a probable Zero in the area of Kunming on September 20. He transferred out of the 23rd FG in November 1943 having flown 86 combat missions, and served as a flight instructor in the CBI fighter OTU, before returning to the US in February, 1944. He joined the 2nd Air Commando Group, 1st FS (Commando) on May 6, 1944, becoming squadron Operations Officer in August. On February 25, 1945 he flew an L-5B to rescue one pilot from behind enemy lines, but was injured in an accident when the L-5B crashed while attempting to rescue a second pilot later in the day. He became squadron CO on June 11, 1945.

Tally Record: 5 confirmed, 3 probable

Decorations: SS, DFC, BSM, AM

Col Roger Carothers Pryor

Born: December 23, 1916 Lambert, Mississippi

POW: March 26, 1945 by flak, N of Hmawbi Airfield, Burma in F-6D

Died: August 26, 1989 Gulfport, Mississippi

Roger Pryor graduated from Mississippi State College in 1940 with a BS degree. He joined the Army Reserves on October 12, 1940, and was commissioned a 2nd Lt and rated a pilot on May 29, 1941 at Maxwell Field, Alabama. He joined the 36th PG, but was then transferred to the 32nd FG in the Panama Canal Zone. He transferred to the 23rd FG, 75th FS under the command of Maj John R. Alison in China and was promoted to 1st Lt in the spring of 1943. On April 28, 1943 he scored his first victory over a Zero about 100 miles SW of Kunming. He followed with a second Zero shoot down N of Changsha on May 2. On May 8 he shot down an I-97 fighter with another as a probable. September 20 brought victories over two bombers with two others added as probable over Kunming. He was promoted to Maj before completing his tour of duty in December 1943, when he returned to the US. He was CO of the 2nd FS (Commando) from April 20, 1944 to March 26, 1945. He was promoted to LtCol in April 1945 while a POW, and was liberated from the POW camp on May 1. He was promoted to Col on January 19, 1951, and retired from the Air Force in October 1966.

Tally Record: 5 confirmed, 3 probable

Air Commandos who were either in the Air Commandos or later joined the group who shot one but less than five Enemy Aircraft down


Profile: 353rd Special Operations Group

The 353rd Special Operations Group is the focal point for all U.S. Air Force special operations activities throughout the U.S. Pacific Command theater. The group is comprised of more than 750 airmen and home-based at Kadena Air Base, Japan. It is the only Air Force Special Operations unit in the Pacific.

The 353rd SOG is prepared to conduct a variety of high-priority, low-visibility missions. Its mission is air support of joint and allied special operations forces in the Pacific. It maintains a worldwide mobility commitment, participates in Pacific theater exercises as directed and supports humanitarian and relief operations.

The 353rd Special Operations Group traces its origins to the 3rd Air Commando Group, which activated on May 1, 1944. The 3rd ACG was one of three Air Force special operations units created during World War II to operate independently deep behind enemy lines. The group flew a mixture of aircraft to accomplish their mission: P-51 Mustangs, C-47 Dakotas and L-5 Sentinels.

The 3rd ACG moved to the Philippines in December 1944. The group's fighter squadrons, the 3rd and 4th Fighter Squadron (Commando), made raids on Japanese airfields and installations and performed close air support missions for ground forces on Luzon. The group's 318th Troop Carrier Squadron (Commando) was the lifeline of the 3rd ACG, transporting personnel and supplies to the group and guerrilla forces throughout the Southwest Pacific. The group's 157th, 159th and 160th Liaison Squadrons (Commando) evacuated casualties from frontlines and adjusted artillery fire for ground forces.

The group moved to the Ryukyu Islands in August 1945 and flew supplies from the Philippines to Okinawa. On March 25, 1946, the 3rd ACG was inactivated at Chitose, Japan. The group was disestablished Oct. 8, 1948.

During the Vietnam War, the predecessor to the 353rd Special Operations Group was the 553d Reconnaissance Wing. The 553rd RW organized on Feb. 25, 1967, at what was then Otis Air Force Base, Massachusetts. (It is now Otis Air National Guard Base.) The wing began combat operations from Korat Royal Thai Air Force Base on Nov. 25, 1967. The unit's unique mission was to monitor and relay information along the Ho Chi Minh Trail. The operation, known later as IGLOO WHITE, utilized seismic sensors to detect enemy ground forces.

Batcat crews continuously monitored the Ho Chi Minh Trail 24 hours a day, utilizing highly modified Lockheed EC-121R Super Constellation aircraft. A detachment from the 553rd RW at Nakhon Phanom, Thailand, provided combat assessments of the Beechcraft YQU-22A. The detachment evaluated and flew combat missions in the Beech QU-22B Pave Eagle II. On Oct. 1, 1970, the Pave Eagle IIs became fully operational, reducing the need for EC-121R operations. The 553rd RW was inactivated Dec. 15, 1970.

On July 31, 1985, the 3rd ACG was reestablished and consolidated with the 553rd RW. The same day, the 553rd RW was redesignated the 353rd Reconnaissance Wing.

It wasn't until April 6, 1989, that the Air Force redesignated the 353rd and activated the 353rd Special Operations Wing at Clark Air Base in the Philippines. The activation was a major milestone in the Air Force's effort to enhance and upgrade its special operations forces' capability. The activation brought two U.S. Pacific Command-assigned SOF units, the 1st and 31st Special Operations Squadrons, under one parent organization. Later that year, the wing gained a third flying squadron with the activation of the 17th Special Operations Squadron at Kadena Air Base.

On June 12, 1991, Mount Pinatubo erupted, sending a cloud of ash 80,000 feet into the air. All aircraft assigned to the 353rd SOW at Clark AB were evacuated in less than three hours. Reclamation and recovery of personnel and government property became an equal priority with operational duties. In July 1991, the wing began recovering and repositioning more than $30 million worth of property and equipment to Kadena Air Base.

In 1992, the Air Force radically reorganized in order to draw down the size of headquarter staffs. During the process, the 353rd SOW was redesignated the 353rd Special Operations Group, effective Dec. 1, 1992, in accordance with special order GA-015. The 353rd Special Operations Group was composed of the 1st, 17th and 31st Special Operations Squadrons. The 1st Special Operations Squadron flew MC-130E Combat Talon I and MC-130H Combat Talon II aircraft, the 17th Special Operations Squadron operated HC-130P/N Combat Shadows, and the 31st Special Operations Squadron flew Sikorsky MH-53J Pave Low III helicopters. The 31st Special Operations Squadron was separated geographically from the group, operating out of Osan AB, South Korea. Support squadrons included the 353rd Maintenance Squadron and the 353rd Operations Support Squadron.

On Jan. 1, 1993, the 320th Special Tactics Squadron was assigned officially to the 353rd SOG. The 320th STS personnel added unique and extremely vital capabilities to support the group's mission. The squadron's highly trained combat controllers established drop zones, landing zones and established assault zones with air traffic control capability in non-permissive environments. Combat control teams, or CCT, also established recovery zones (for surface-to-air recovery of personnel and equipment) and provided ground-based fire control for AC-130 gunship operations. In addition, CCTs provided vital command and controls, surveying capabilities, limited weather observations and were qualified in demolitions to clear obstructions and hazards. The pararescuemen assigned to the squadron administered emergency medical care, evacuated injured personnel and were trained to act as aircrew gunners from fixed and rotary wing aircraft.

Squadrons assigned to the 353rd Special Operations Group were utilized to augment forces for multiple operations throughout the 1990s. In July 1995, the 17th SOS deployed one Combat Shadow crew to Dhahran, Saudi Arabia, in support of Operation Southern Watch. The 17th SOS deployed a Combat Shadow crew to San Vito, Italy, in support of Operation Joint Guard/Endeavor in December 1996. The event marked the first time a crew from the 17th had logged combat time since the Vietnam War.

The new millennium brought with it the end of vertical lift special operations capabilities within the 353rd Special Operations Group. On June 15, 2001, the 31st SOS inactivated at Osan Air Base, South Korea. During their tenure with the 353rd Special Operations Group, the Black Knights of the 31st performed countless rescue and humanitarian missions. Their mission was retasked to the U.S. Army.

Humanitarian Aid

The 353rd has responded to countless emergencies throughout Asia and abroad. In 1990, the 353rd came to the aid of their host country, the Philippines, after a 7.7 earthquake hit the island of Luzon. The epicenter of the quake occurred in the town of Cabanatuan, causing severe damage and mass casualties. The relief effort lasted more than three weeks in which the 353rd evacuated more than 1,000 patients and delivered 110,000-plus pounds of supplies to the region. All three flying squadrons participated in the operation performing medical evacuations, supply movements and established forward area refueling points.

Members from the group deployed four aircraft to Bangkok International Airport, Thailand, in the wake of killer tsunamis that devastated the region on Dec. 26, 2004. The group's role as first responders aided the larger relief effort, Operation Unified Assistance. Combat controllers from the 320th STS rapidly surveyed airfields to allow more humanitarian aid to be received and eased congestion. The 17th SOS and 1st SOS flew nearly one million pounds of cargo. The flying squadron's ability to land on short, unprepared strips helped distribute more than 600 aid workers into some of the hardest-to-reach areas.

On Sept. 26, 2008, members from the 320th STS, 1st SOS and the 18th Wing's 31st Rescue Squadron conducted a complex rescue operation at night to save two mariners who were injured in a crane accident aboard a container ship, the Occam's Razor. A joint team of pararescuemen and combat controllers were flown to the vessel situated 750 nautical miles from Guam onboard a MC-130H Combat Talon II from the 1st SOS. Both men were evacuated to a hospital on Guam.

In 2009, members of the 353rd SOG became the first foreign military aircraft to deliver humanitarian aid to western Indonesia after a 7.6 earthquake and 6.8 aftershock struck Sept. 30 and Oct. 1. A MC-130P Combat Shadow from the 17th SOS delivered more than six tons of relief supplies and 25 international relief workers. More than 65 members from several of the SOG's specialties supported a wide variety of relief efforts. Communications personnel established communications capabilities at four locations. Pararescue and medical personnel joined a five-person Indonesian rescue team and treated patients at multiple locations while aiding the team's search and recovery efforts. MC-130P Combat Shadow aircrews flew 38 flights that transported approximately 130 people and more than 216,000 pounds of cargo, food, medical supplies and miscellaneous equipment. Combat controllers assigned to the 353rd SOG assisted Indonesian military forces in surveying and opening Tabing Airport (now Sutan Sjahrir Air Force Base), which was responsible directly for the movement of more than 140,000 pounds of relief supplies and more than 500 personnel supporting relief efforts.

Airmen from the 353rd SOG worked closely with Japanese officials to open and manage airfield operations at Sendai Airport from March 16 through April 5, 2011. During their operations at Sendai Airport, airmen from the group provided air traffic control services for more than 250 relief aircraft from multiple nations received 167 humanitarian cargo missions processed 517 aid workers received and offloaded more than 2.5 million pounds of humanitarian relief supplies and more than 109,000 pounds of fuel. Airmen from the 353rd SOG opened Matsushima Air Field, Sendai Airport and provided fuel to establish a forward area refueling point at Yamagata Airport. They also conducted surveys of Tohoku University Hospital and Hanamaki Airport. Pararescuemen from the group's 320th Special Tactics Squadron flew countless search-and-rescue missions and aircrews from the 1st and 17th Special Operations Squadrons flew 161 relief sorties, delivered 878,000 pounds of relief supplies, transported 534 relief personnel and offloaded 185,000 pounds of fuel during Operation Tomodachi.

Global War on Terrorism

The 353rd's experience with fighting terrorism can be traced to the first month of the organization's existence. On April 21, 1989, the 31st SOS was tasked to recover the body of Army Col. Nick Rowe after he was shot and killed by terrorists in the Philippines.

In June 2002, the 353rd SOG participated in the repatriation of Martin and Gracia Burnham, missionaries who were held hostage for more than a year in the Philippines by terrorists from the Abu Sayyaf Group. During a rescue attempt by Philippine forces, Martin Burnham was killed, and his wife was wounded. Members of the 353rd flew Gracia Burnham to a hospital in Manila for treatment and flew the body of Martin Burnham to Kadena AB.

During March 2003, a crew from the 1st SOS participated in a six-ship package of MC-130H Combat Talon IIs into Northern Iraq. The crews flew Army Special Forces troops more than 700 miles at an altitude of 250 feet to a landing zone in Bashur, Iraq. The MC-130Hs received intense anti-aircraft fire during the mission.

On Feb. 28, 2006, 320th STS member Master Sgt. David Beals' team was caught in a well-planned ambush during a convoy operation in Afghanistan. The ambush, initiated with an improvised explosive device (IED), trapped the entire team within the enemy's kill zone. Beals immediately repositioned his HMMWV for offensive action and began firing the HMMWV's M240 machine gun on the enemy. During the firefight, he switched to his M203 grenade launcher and repelled the enemy with 40mm grenades. His actions saved the lives of his entire team. Beals earned the Bronze Star with Valor for his courage and heroism.

Today, the 353rd SOG fills the need for special operations forces in the nation's largest theater while simultaneously supporting the Republic of Philippines security forces in their fight against terrorism. It also conducts combat operations in Iraq and Afghanistan, supporting the Global War on Terrorism. The 1st and 17th Special Operations Squadrons consistently deploy aircrews to serve in Afghanistan and Iraq. The 320th Special Tactics Squadron deployed pararescuemen, combat weathermen and combat controllers into all three theaters continuously since 2003.


Voir la vidéo: French GCM, mountain commando groupe, elite legionaire special forces,