Riverside I - Histoire

Riverside I - Histoire

Riverside I

(Péniche : t. 863 ; l. 176' (rég.) ; n. 36'9" (rég.) ; dr. 17'4" (rég.)

Le premier Riverside, une barge en bois gréée d'une goélette, a été construit en 1890 à Brooklyn, N.Y., et loué à la fin de 1917 par le U S. Navy Bllreau ot Supplies and Aecounts de S. W. Cole & Co. de New York. Riversidc a été affecté au transport local et au stockage au Norfolk Navy Yard jusqu'à ce qu'il soit rendu à son propriétaire le 12 novembre 1920.


Histoire de Riverside, Californie

Riverside, en Californie, a été développé à l'origine après qu'une société d'investissement a acheté le terrain dans l'espoir de le transformer en une propriété attrayante. Les plans d'une communauté ont été établis en 1870 et ont été pleinement adoptés lorsqu'une forte augmentation de la population a accepté avec plaisir les plans. Une grande partie de l'augmentation de la population dans la région était basée sur la facilité de produire des cultures. La culture de choix pour les premiers colons était les agrumes, créant un boom démographique, amenant des gens de tout le pays à tenter leur chance. L'industrie des agrumes a connu son essor au début du 20e siècle et s'est poursuivie pendant de nombreuses années. La ville est basée sur un côté de la rivière Santa Ana, qui était une excellente source d'eau à proximité des fermes. Au fil des ans, Riverside a continué d'être un centre pour les cultures et des industries telles que les moteurs d'avion, l'électronique, l'équipement automobile, les produits en papier et le plastique. Il y a de nombreuses attractions à Riverside qui valent le détour dans la région. Certains d'entre eux comprennent le Riverside Municipal Museum, qui abrite des expositions et des objets d'histoire locale, le California Museum of Photography, la Heritage House, une maison restaurée de 1891 et le California Citrus State Historic Park. La ville abrite de nombreux monuments, dont le Parent Washington Navel Orange Tree, planté en 1873 (l'un des deux orangers originaux de Californie) et l'historique Mission Inn. Riverside abrite également de nombreux établissements d'enseignement supérieur, allant des collèges communautaires aux universités à part entière. Les principales écoles de la région comprennent La Sierra University (1922), California Baptist College (1950) et University of California - Riverside (1954).


Les voisins prennent soin des voisins

L'histoire de Riverside HealthCare se déroule au fil des ans comme une tapisserie, riche des couleurs vibrantes et de la chaleur incontournable des nombreuses personnes qui ont contribué à son succès pendant 50 ans.

Les fils de la tapisserie ont été tissés par des individus trop nombreux pour être nommés dans ces quelques pages. Cela commence avec les fondateurs et contributeurs d'origine, des voisins suffisamment soucieux de leurs voisins pour agir selon leurs rêves et leurs convictions. La tapisserie englobe chaque médecin, infirmière, technicien, membre du personnel de soutien et bénévole qui a aidé un patient, directement ou indirectement, au fil des ans. Il entoure également tous ceux qui ont donné sa force au tissu en siégeant au conseil d'administration de l'hôpital, à la Riverside Medical Center Foundation et aux Riverside Auxiliary au fil des ans.

Ce qui lie la tapisserie, c'est une mission de prestation de services de santé sur une base régionale qui se concentrent sur l'amélioration de l'état de santé des communautés que nous servons de manière significative et bienveillante. Riverside Medical Center se présente aujourd'hui comme une organisation beaucoup plus complexe que celle ouverte en 1964, mais inébranlable dans son engagement envers l'excellence.


Riverside, Illinois

Riverside, Illinois, (population 8 995) a été constituée en 1875 et est située à 11 miles à l'extérieur de la ville de Chicago. Le célèbre architecte paysagiste Frederick Law Olmstead a conçu Riverside en cherchant à mettre en valeur les espaces verts et les caractéristiques topographiques de la rivière des Plaines. De nombreuses caractéristiques originales de la conception d'Olmstead sont toujours intactes, notamment les rues curvilignes, les vastes promenades verdoyantes et les lampadaires éclairés au gaz. Le développement de Riverside est considéré comme l'un des développements ferroviaires les plus réussis, et l'ensemble du village a été désigné monument historique national en 1970.

Le château d'eau de Riverside, pièce maîtresse symbolique de Riverside, a récemment fait l'objet d'une restauration spectaculaire de la tour et de ses dépendances. Le château d'eau d'origine a été conçu par William Le Baron Jenney dans le style gothique victorien et a été construit en 1870. Le château d'eau est resté entièrement fonctionnel jusqu'en 2005, date à laquelle il a été mis hors service. En 2001, la Commission historique et le Conseil d'administration ont engagé la communauté dans des discussions sur la restauration et l'utilisation future du château d'eau. Une subvention Save America's Treasures, des contributeurs locaux et le village de Riverside ont financé le projet de 1,4 million de dollars. Achevé en 2006, le château d'eau restauré sert désormais de lieu au Riverside Museum pour présenter des expositions sur l'histoire de Riverside.

L'une des principales responsabilités de la Commission historique de Riverside est d'exploiter le Riverside Museum. Les bénévoles aident au fonctionnement du musée, en passant au crible les archives et en travaillant pour le personnel du musée lorsqu'il est ouvert au public. Le Riverside Museum permet aux visiteurs de voir des archives d'histoire locale, des documents historiques et des photographies qui documentent l'évolution du village.

Une visite virtuelle des nombreuses structures historiques de Riverside se trouve sur le site Web du Riverside Museum. Le site Web interactif présente une carte avec des liens vers chaque structure individuelle. Les informations sur chaque structure comprennent une adresse, la date de construction, l'architecte (si disponible), le style architectural et une déclaration d'importance. Des informations sur le moment où la structure a été désignée comme point de repère sont également incluses.


Visite à pied historique de Riverside — Main Street

Des bâtiments du début du siècle aux devantures de magasins du milieu du siècle et aux immeubles de bureaux modernes, la rue principale du centre-ville de Riverside offre un assortiment de styles architecturaux.

L'un des aspects les plus uniques du centre-ville est le pittoresque centre commercial piétonnier, qui a remplacé 4 pâtés de maisons de la rue Main en 1966 et a été rénové en 2008-09.

Lors de cette troisième visite à pied autoguidée, qui peut facilement être effectuée en 1 à 2 heures, nous nous concentrerons sur le centre commercial piétonnier et la rue principale elle-même. (Les visites connexes nous emmènent sur Mission Inn Avenue et University Avenue.)

Pour cette visite, nous vous suggérons de vous garer dans le garage California Tower situé du côté est de Market Street entre Mission Inn Avenue et University Avenue. Le stationnement dans le garage est gratuit pendant les 90 premières minutes et après 17 h. en semaine et à tout moment les week-ends/jours fériés.

N'oubliez pas de l'imprimer et n'oubliez pas votre appareil photo !

1. SETH THOMAS CLOCK (1908) - Centre commercial piétonnier de la rue Main (près de Mission Inn Avenue juste à l'extérieur de Coffee Bean & Tea Leaf) — Bien que l'horloge elle-même remonte à 1908, elle n'est apparue à Riverside que dans les années 1920, lorsqu'elle a été plantée à l'extérieur d'un magasin de bijouterie sur Main Street. Depuis lors, l'horloge a été déplacée au moins deux fois, la majorité étant passée à côté de l'ancien bâtiment Westbrook / Imperial. Au début de 2010, l'horloge entièrement rénovée a été déplacée d'environ un demi-pâté de maisons au nord jusqu'à sa position actuelle près de Mission Inn Avenue.

2. BÂTIMENT LORING (1890) — 3673, rue Main (Coin nord-ouest de la rue Main et de l'avenue Mission Inn) — Conçu par A.C. Willard et construit par le riche résident hivernal Charles Loring, le bâtiment est probablement la plus ancienne structure restante sur la rue Main. Il servait autrefois de premier hôtel de ville, de bibliothèque, de tribunaux de Riverside et avait même une petite prison. Conçu à l'origine dans le style roman de Richardson, il a été rénové en 1918 par l'architecte de Riverside G. Stanley Wilson pour mieux refléter le style néo-mission des bâtiments voisins (en particulier le Mission Inn). À l'intérieur, le bâtiment contient encore un ascenseur « cage à oiseaux ». Pendant près de 100 ans, le célèbre opéra Loring de la ville (alias Golden State Theatre) se tenait sur Mission Inn Avenue à côté du Loring avant d'être détruit par un incendie en 1990 (et est maintenant un petit parking).

3. BLOC BACKSTRAND (1891-1905) — 3653-15 Main Street (Centre commercial piétonnier entre Mission Inn et Sixth) — Comprenant quatre structures distinctes s'étendant jusqu'au coin, les parties à un étage (3653-39 Main) datent d'au moins 1905 et ont été rénovées au début des années 1950. En 1963, la façade métallique actuelle du milieu du siècle a été ajoutée, unifiant les devantures de magasins. Les locataires actuels incluent Delights & Invites, Don Carlos Hair Design, Magnolia's et le populaire restaurant Simple Simon's (qui abritait la galerie Paschke de 1934 à 1979). Au coin se dresse une plus grande structure de 2 étages (3615 Main), qui a été construite par George Frost en 1891 et est l'une des rares structures d'avant 1900 encore présentes sur la rue Main. Un remodelage de 1940 a supprimé le troisième étage et a largement remodelé la façade du bâtiment. Pendant plusieurs décennies, le coin a abrité divers magasins de meubles, dont Mott's, The Ark et Olson’s.

4. ELIZA TIBBETS STATUE (2011) - Centre commercial piétonnier de Main Street (Près de la sixième rue à côté du 3615 Main) — Créée par l'artiste (et ancien résident de Corona) Guy A. Wilson, la statue de 11 pieds intitulée “Sower’s Dream,” commémore Eliza Tibbets et son rôle dans l'origine L'industrie californienne de l'orange navel, qui a connu un grand succès, a débuté à Riverside dans les années 1870. La statue de bronze de 1 100 livres représente Eliza avec les bras tendus et la robe gonflée et honore non seulement Eliza la matriarche orange nombril, mais aussi Eliza la spiritualiste, abolitionniste et militante.

5. BLOC ABBOTT (1909-1939) — 3597-63, rue Main (Coin nord-ouest de Main et Sixth) — Composé de quatre bâtiments, les structures existantes ont été érigées à partir de 1909 et la plupart ont été construites en 1924-25. Au coin nord-ouest de Main et Sixth se trouve un bâtiment de 2 étages conçu par l'architecte Riverside Seeley L. Pillar. Il contient plusieurs petites pièces au deuxième niveau qui servaient autrefois d'hôtel. Une reconfiguration de 1983 a ajouté la cour Old Main Emporium entourée de plusieurs petits magasins. Les rénovations ont depuis modifié les devantures d'origine, mais la ligne de toit ondulée légèrement décorative et la façade en brique confèrent aux bâtiments leur attrait historique. Parmi les différents locataires d'aujourd'hui se trouvent le bar Proabition, l'Upper Crust Sandwich Shoppe, le salon Hairworks et Our Treasure Chest Antiques.

Bâtiment d'entreprise

6. ENTREPRISE ENTREPRISE (1909) — 3580-82 Main Street (Côté est de Main Street entre Sixth et Fifth) — Conçu par l'architecte Riverside Seeley L. Pillar, la structure de style Mission Revival comprend une tour d'angle avec des ouvertures cintrées et de petits perchoirs. Les autres éléments comprennent un parapet en forme de cloche de mission, un toit en appentis en tuiles et une entrée voûtée. Les locataires actuels comprennent Wendie Monrroy sur Main Street et Downtowne Books. Juste à côté (3594 Main) se trouve une mince vitrine qui était à l'origine une passerelle entre les deux bâtiments adjacents. La petite structure, probablement construite au début des années 1940, a une grande vitrine et des blocs de verre, des carreaux de couleur aqua et une façade en stuc au-dessus d'une porte en bois. Il servait autrefois de salon de coiffure. Le locataire actuel est la galerie d'art Textures.

7. RIVERSIDE WATER COMPANY (vers 1900) — 3596-98 Main Street (Coin nord-est de Main et Sixth) — Partageant à l'origine la conception Mission Revival de 3580-82 Main, le bâtiment de la Riverside Water Company a fait l'objet d'au moins deux mises à jour majeures. Les premiers — c.1920 — comprenaient une extension du deuxième niveau et une rénovation de la tour d'angle, qui a reçu un petit dôme. Les rénovations ultérieures ont atténué le style de Mission en supprimant le dôme de la tour, en ajoutant des éléments en fer forgé, en mettant à jour les devantures de magasin et en fixant un grand auvent sur le trottoir. D'intérêt sont deux coffres-forts restants à l'intérieur (probablement des vestiges de l'époque de la compagnie des eaux) et le bureau du deuxième niveau qui abritait autrefois le célèbre architecte de Riverside G. Stanley Wilson (vers les années 1940). Les locataires actuels comprennent Amazing Grace Antiques et les magasins pour femmes uniques Parrott et Toni Moore (côté Sixth Street).

8. MISSION INN ANNEXE (1921) — 3655 Sixth Street (Derrière le Mission Inn) — Construit à l'origine pour abriter les employés de l'hôtel Mission Inn, le bâtiment au style élaboré partage des conceptions avec les parties intérieures de l'auberge Mission, y compris les zones Alhambra Court, Author's Row et Court of the Sky. A noter l'usage intensif des arches, des tuiles en terre cuite, des briques apparentes et du fer forgé. Une expansion de 1926 comprenait l'ajout d'une passerelle au-dessus de Sixth Street reliant l'annexe à Mission Inn. Une peinture murale sur la face du niveau supérieur dit : « Une bonne tête et une main agile sont aussi bonnes que l'or dans n'importe quel pays.

9. HTEL MISSION INN (1902-1932) — 3649 Mission Inn Avenue (Pâté de maisons entier délimité par Main (centre commercial piéton), Sixth, Orange et Mission Inn Avenue) — La structure actuelle, construite en plusieurs phases entre 1902 et 1932, présente une variété de styles et de thèmes. Avec ses tours, ses dômes, ses arches, ses grands escaliers et ses arcs-boutants, le Mission Inn est une vitrine remarquable de l'architecture californienne, espagnole, mauresque et même orientale. Il est considéré comme la plus grande structure de réveil missionnaire aux États-Unis. Plusieurs architectes ont été utilisés, dont Arthur B. Benton, Myron Hunt, G. Stanley Wilson et Peter Weber. Pour avoir une idée réelle de la taille du Mission Inn et de la variété de son architecture, il faut se promener dans tout le pâté de maisons qui abrite l'hôtel. Et, si vous n'avez jamais mangé sur le patio espagnol ou visité l'auberge pendant les vacances de Noël, vous devriez le faire. Assurez-vous également de visiter le musée Mission Inn pour une histoire approfondie et une visite guidée.

10. SEARS / MISSION GALLERIA (1938) — 3700 Main Street (Coin sud-est de Main et Mission Inn) — Construit pour abriter Sears, la structure à plusieurs niveaux a été conçue par le célèbre architecte de Riverside Henry L.A. Jekel et présente un style Art Déco / Moderne, complétant le bâtiment voisin de Westbrook. La structure comprend une ligne de toit plate avec des angles en escalier, de hauts pilastres, des fenêtres rectangulaires à carreaux multiples et des grilles ouvertes à motifs de losanges. Notez que l'entrée de la rue principale conserve de nombreuses caractéristiques de l'ancien Sears, qui résidait dans le bâtiment jusqu'à l'ouverture du magasin beaucoup plus grand d'Arlington Avenue en 1964. Les anciens locataires comprenaient Bank's Drugs, Mr. Beasley's Antiques et Riverside Visitor's Center. Depuis 2000, l'espace abrite la Mission Galleria Antiques. En plus des antiquités, le Mission Galleria Café et le bar The Hideaway se trouvent également à l'intérieur.

11. STATUE DE MAHATMA GHANDI (2005) - Centre commercial piétonnier de la rue Main (Près de Mission Inn à côté du 3700 Main) — Créée par les artistes Mandan & Aruna Garge of India, la statue commémore le message universel de paix et de non-violence de Mohandas Karamchand Gandhi, souvent appelé Mahatma (ou « Grande âme » ). Entourée de granit, d'ardoise et de plusieurs arbres Champa indiens, la statue de bronze de 9 pieds et 1,5 tonne représente Ghandi et les événements marquants de sa vie avec des inscriptions présentant les valeurs et les principes directeurs de Ghandi.

Westbrook’s / Quincaillerie impériale

12. QUINCAILLERIE WESTBROOK / IMPERIAL (vers 1900) — 3750, rue Main (Centre commercial piétonnier entre Mission Inn et University) — Composé de deux structures adjacentes, le bâtiment date d'au moins 1900 sous le nom de Franzen Hardware. À la suite d'un incendie en 1935, le bâtiment a reçu une façade Art déco et a été rebaptisé Westbrook’s Hardware. En 1959, le magasin est vendu à Imperial Hardware Co., qui recouvre la façade Art déco d'une fausse façade moderne en 1964 et rebaptise le magasin Imperial Hardware. Imperial est parti en 1972 et le bâtiment est resté pratiquement vide depuis. En 2007, la fausse façade moderne a été supprimée pour révéler la façade Art déco des années 1930. Notez les grilles ouvertes, les pilastres décoratifs et les hautes fenêtres élancées à six carreaux. Le sort du bâtiment reste inconnu, avec une possibilité de démolition.

13. STATUE DE DOSAN AHN CHANG-HO (2001) - Centre commercial piétonnier de la rue Main (Près de l'université à l'extérieur de Phood sur le Main) — Connu comme un éducateur astucieux et patriote, Dosan d'origine coréenne a résidé à Riverside entre 1904 et 1913, travaillant dans les plantations d'agrumes de la ville et enseignant à ses compatriotes coréens. Pendant son séjour à Riverside, Dosan a conçu la Young Korean Academy et a formulé les bases du gouvernement provisoire de Corée, qu'il a ensuite organisé et rejoint en 1919 en tant que Premier ministre par intérim et ministre du Travail. La statue commémore son engagement de toute une vie en faveur de l'indépendance de la Corée vis-à-vis du Japon impérial.

Riverside First National / Banque des citoyens

14. RIVERSIDE FIRST NATIONAL / CITIZENS BANK (1911) — 3800 Main Street (Centre commercial piétonnier à l'angle sud-est de l'Université et de la rue principale) Conçu par les architectes John Parkinson (LA City Hall) et George Edwin Bergstrom (Le Pentagone), le bâtiment bancaire de 4 étages de style italien comprend des fenêtres encastrées et un corniche avec consoles décoratives et porte-à-faux profond. Un remodelage de 1958 par Welton-Beckett pour la sécurité (Pacifique) First National Bank a ajouté des motifs de marbre et de carreaux byzantins sur la partie extérieure inférieure. Le remodelage a également ajouté un chapiteau de signalisation mince et des capots de dalles en saillie au-dessus des entrées.

15. KRESS / UCR-CMP (1929) — 3824 rue Main (Centre commercial piétonnier entre l'université et la neuvième) — La structure symétrique de 3 étages de style Art déco a été construite par Cresmer Manufacturing Co. de Riverside et abritait un S.H. Grand magasin Kress pendant 50 ans jusqu'en 1980. Des motifs stylisés ornent plusieurs sections de la façade du bâtiment. Un remodelage entrepris en 1988-89 pour l'UCR / California Museum of Photography a supprimé des parties de la façade supérieure et remplacé les fenêtres d'origine par des baies en retrait et des blocs de verre. Le musée est ouvert au public et contient l'une des plus grandes collections d'appareils photo et de photographies du pays.

Rouse’s / Culver Center of the Arts

16. ROUSE'S / CULVER CENTRE DES ARTS (vers 1895) — 3834 Main Street (Centre commercial piétonnier entre University et Ninth) — L'un des plus anciens bâtiments restants de la rue Main (connu à l'origine sous le nom de Chapman Building), la structure a été rénovée plusieurs fois, la plus importante étant une rénovation de 1924 par G. Stanley Wilson de Riverside. Un remodelage pour l'UCR / Culver Center of the Arts en 2008-10 a remis à neuf une grande partie des conceptions d'influence espagnole de Wilson sur la façade du deuxième niveau, y compris les doubles portes, les balcons en fer, les carreaux à motifs et les médaillons décoratifs. La récente restauration a également restauré le magnifique atrium à claire-voie de 40 pieds à l'intérieur et retravaillé les devantures du rez-de-chaussée en enlevant le placage de pierre appliqué au cours des années 1950. Pendant plusieurs décennies, le bâtiment a abrité Rouse's, considéré comme le grand magasin haut de gamme de Riverside. Le Culver Center est ouvert au public et comprend l'UCR / Sweeney Art Gallery.

17. BUREAU DE POSTE DES ÉTATS-UNIS (1939) — 3890 Orange Street (Coin nord-est d'Orange et Ninth) — Le bâtiment de style Moderne / Spanish-Colonial Revival est le deuxième établissement du centre-ville de Riverside spécialement construit pour les usages postaux. Son design élégant comprend des entrées voûtées, un balcon à balustrade en fer et une tour d'angle coiffée d'un toit en métal et d'une petite coupole. Construit à un coût estimé à 175 900 $, le bâtiment arbore un intérieur Art Déco / Moderne.

18. BÂTIMENT M. H. LERNER (1927) — 3605-49 Dixième Rue (Coin nord-ouest d'Orange et Tenth) — L'une des rares structures en briques entièrement exposées restant au centre-ville, le bâtiment de style Renaissance italienne a été conçu par Joseph R. Scheneck pour Moses H. Lerner. Toujours détenue par des descendants de la famille, la structure contient un toit en tuiles d'argile, des fenêtres à battants en retrait, des poutres en bois et un fronton décoratif au-dessus d'une entrée voûtée. En 1999, le bâtiment a fait l'objet d'une modernisation parasismique. Une rénovation plus récente a remplacé les auvents en aluminium des années 1950 au-dessus des devantures de magasins au rez-de-chaussée par de la toile.

Palais de justice du comté de Riverside

19. PALAIS DE JUSTICE DU COMTÉ DE RIVERSIDE (1903) — 4050, rue Main (Entre le dixième et le onzième) — Conçu par Franklin Pierce Burnham du cabinet d'architectes de Burnham et Bliesner de Los Angeles, le palais de justice de style classique des Beaux-Arts s'inspire à la fois du “Grand Palais” (Grand Palais) et du & #8220Petit Palais” (Petit Palais) de l'Exposition Universelle de 1900 (Exposition Universelle) à Paris, France. Notez la façade très décorative avec des socles élaborés et des éléments décoratifs complexes. À l'intérieur se trouve un grand couloir qui comprend également des motifs classiques. Une expansion majeure, conçue par l'architecte Riverside G. Stanley Wilson pour compléter le style original, a ajouté des salles d'audience du côté de la rue Orange en 1930. Une rénovation et une mise à niveau parasismique de 25 millions de dollars sur trois ans ont été achevées en 1998.

20. PRESLEY HALL OF JUSTICE (1991) — 4100 Main Street (Coin sud-est de Main et Eleventh) — Situé à côté du palais de justice historique du comté, le Robert Presley Hall of Justice est le principal bâtiment des tribunaux pénaux du comté de Riverside. Conçue par Clinton Marr & Associates, basée à Riverside, la structure de 6 étages comprend une grande entrée voûtée et un toit en métal coiffé. La place extérieure porte le nom du juge californien John G. Gabbert, résident de longue date et promoteur civique prolifique qui a eu 100 ans en 2009. Le site du Hall of Justice contenait autrefois deux des premiers bâtiments civiques de Riverside - le 1908 Women's Club (plus tard les Elks Club) et le temple maçonnique à feuilles persistantes de 1908. Démoli respectivement en 1959 et dans les années 1980, les deux bâtiments ont été conçus par Franklin P. Burnham et arboraient une architecture néo-classique qui complétait le palais de justice des Beaux-Arts adjacent (également conçu par Burnham).

21. CROCKER-CITIZENS BANK (1965) — 4075 Main Street (Coin nord-ouest de Main et Eleventh) — Construit à l'origine pour la Banque nationale Crocker-Citizens, le bâtiment de 8 étages était le premier gratte-ciel moderne de Riverside. La conception originale de l'architecte H. Hugh Wayne comprenait une grande enseigne bancaire au sommet de la structure (retirée en 1978), des fenêtres légèrement en retrait avec de grandes fenêtres à carreaux et de fines tiges verticales régulièrement espacées entre la charpente en béton du bâtiment. La fusion de 1986 de Crocker Bank avec Wells Fargo a amené cette dernière dans le bâtiment pendant quelques années jusqu'à ce que WF déménage à Main/University. Un remodelage de l'extérieur en 1990 a supprimé les tiges verticales et a complètement aplati le visage avec un nouveau verre réfléchissant.

Société d'investissement en sécurité / Banque de prévoyance

22. SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT EN SÉCURITÉ / BANQUE PROVIDENT (vers 1925) — 4001 Main Street (Coin sud-ouest de Main et Tenth) — La structure de style Beaux-Arts conçue par G. Stanley Wilson complète le palais de justice du comté voisin. Le bâtiment de forme rectangulaire comprend un toit plat avec corniche en caisson et frise simple. La façade contient des fenêtres à carreaux multiples flanquées de hauts pilastres et d'un fronton décoratif au-dessus d'une entrée à ossature de bois. L'aspect général du bâtiment, qui n'a pratiquement pas changé depuis sa construction, en est un de force et de sécurité. Depuis plusieurs années, le principal locataire est la Provident Bank de Riverside.

23. HTEL DE VILLE DE RIVERSIDE (1975) — 3900, rue Main (Centre commercial piétonnier entre le neuvième et le dixième) Conçu comme un point d'ancrage sud pour le centre commercial piétonnier, le bâtiment de 7 étages a été conçu par le cabinet de l'architecte Riverside Herman O. Ruhnau (qui a conçu plusieurs des bâtiments modernes de Riverside). Le placage de briques richement colorées de la façade, les arches larges et les creux profonds ajoutent des touches subtiles de l'architecture californienne du début à la structure résolument moderne. Un grand passage couvert en forme de portique traverse le centre commercial piétonnier, permettant l'accès sous une partie du bâtiment. Une grande fontaine - un vestige de la conversion du bloc en 1966 en centre commercial piétonnier - s'intègre parfaitement dans le paysage du bâtiment. Il convient également de noter la statue d'Ysmael R. Villegas commémorant le récipiendaire de la médaille d'honneur de la Seconde Guerre mondiale à Riverside. Auparavant, le site de l'hôtel de ville abritait le Rowell / Reynold's Hotel, Pennsylvania Building (épicerie Alfred M. Lewis et Pringle's Drugs) ainsi que Woolworth's.

Statue de Martin Luther King Jr.

24. MARTIN LUTHER KING JR. STATUE (1999) — Centre commercial piétonnier de la rue Main (Près de la neuvième rue au sud du Culver Center of the Arts) — Conçue par l'artiste Lisa Reinertson, la statue « I Have a Dream » célèbre le discours du Dr King en 1963 décrivant sa vision d'une société daltonienne reflétant l'égalité. Connue pour ses méthodes pacifiques et non violentes pour mettre fin à la ségrégation raciale et à la discrimination, la statue de bronze représente une marche pour les droits civiques dirigée par King.

Place de la Mission / Banque Wells Fargo

25. MISSION SQUARE / BANQUE WELLS FARGO (1984) — 3750 University Avenue (Entre Main et Market) — Construit par Hutton Associates de Santa Ana, la structure de 6 étages a une façade inclinée avec quatre bandes de fenêtres réfléchissantes à fines bandes. Wells Fargo perpétue la tradition d'une banque située au coin de Main et Eighth/University depuis les années 1880. Le long de l'avenue University se trouve un coin salon avec des tables en pierre ainsi qu'un petit endroit ressemblant à un parc avec des marches enfoncées et des arbres d'ombrage. Du côté de la rue piétonne se trouve une autre alcôve entre le bâtiment principal et un petit café. Auparavant, le bloc comprenait le bâtiment de style Art déco de la Bank of America de 1938 (Main et Ninth), qui remplaçait une structure de l'ère victorienne qui abritait l'une des premières banques de Riverside. Également sur le site se trouvait le bâtiment Oppenheimer / Central Block (Main et Université), qui comprenait les drapiers McGrath-Olson et A.R. Chaussures de cercueil.

Sécurité Pacific Plaza / California Tower

26. SECURITE PACIFIC PLAZA / CALIFORNIA TOWER (1973) — 3737 Main Street (Centre commercial piétonnier entre l'Université et Mission Inn) — Occupant tout un pâté de maisons, le bâtiment de 11 étages a ouvert ses portes en 1973 sous le nom de Security Pacific National Bank Plaza avec plusieurs espaces commerciaux au rez-de-chaussée et une grande succursale bancaire (à l'Université et à la Main — actuellement occupé par Phood sur le restaurant principal). Conçu par l'architecte de Los Angeles Robert O. Clements (fils de Stiles O. Clements), les fenêtres en retrait du bâtiment et les piliers en béton élancés contribuent à souligner sa hauteur et sont des éléments du style architectural international. (Son design imite le siège social de 55 étages de SPNB – qui fait maintenant partie de Bank of America – construit en même temps au centre-ville de Los Angeles.) Un parking le long de Market Street a été ajouté en 1975. Après la fusion de 1992 de Security Pacific avec Bank of America, plusieurs bureaux d'État ont déménagé à l'intérieur et le bâtiment a été rebaptisé California Tower. Auparavant, le bloc abritait le premier bâtiment en brique de Riverside, le B.D. Burt & Bros. store — à University et Main ainsi que l'emblématique Hayt Building (avec dôme conique) à Mission Inn et Main. Les autres entreprises du quartier comprenaient autrefois une gare routière Greyhound (vers 1940), The Press-Enterprise ainsi que des magasins populaires Keystone Drugs, Grout's, Sweet's et J.C. Penney.

Notre visite se termine au pied de la California Tower, où se trouvent plusieurs endroits pour prendre un verre et manger un morceau, notamment Phood on Main, Coffee Bean & Tea Leaf, Pacific Stix et Elephant Thai Cuisine. Vous trouverez également à proximité le Mission Galleria Café et le bar The Hideaway (à l'intérieur des antiquités de Mission Galleria), Simple Simon’s (Main près de Sixth) ainsi que Worthington’s Pub, Menagerie alternative bar, Back To The Grind coffeehouse, Mission Tobacco Lounge et Lake Alice bars sportifs (tous sur Université près d'Orange). Pour un dîner plus formel, essayez Mario's Place (Mission Inn près d'Orange) ou l'un des restaurants Mission Inn.

Espérons que ces trois visites à pied (rue Main, avenue Mission Inn et avenue University) ont stimulé votre intérêt pour l'histoire locale. Assurez-vous de parcourir les musées et les magasins du centre-ville à proximité, dont beaucoup vendent des livres d'histoire locale, dont plusieurs d'Arcadia Publishing ("Riverside in Vintage Postcards", "Riverside: 1870-1940" et "Riverside - Then & Now") comme ainsi que divers autres livres, y compris ceux des historiens locaux Steve Lech et Joan H. Hall.

Sources : archives de la bibliothèque publique de Riverside, base de données historique et guides de randonnée de la ville de Riverside, « Riverside’s Invisible Past » (Joan H. Hall)


Contenu

Selon « Riverside in 1871 With a Description of its Improvements », un livret de la Riverside Improvement Company, la Riverside Improvement Company a été créée en avril 1869 pour construire un charmant quartier de banlieue moderne appelé « Riverside ». À environ neuf milles de Chicago, Riverside couvre environ 1 600 acres de terres le long de la rivière Des Plaines. Frederick Law Olmsted, concepteur de Central Park, New York, a fourni les plans de Riverside. Le village de Riverside est unique parmi les banlieues de Chicago. Partout dans le village, les routes sinueuses et les espaces verts le long de la rivière créent un cadre semblable à un parc. [4]

Water Tower à Riverside, IL est conçu par Jenney, Schermerhor & Bogart, architectes et ingénieurs. Comme le château d'eau à Chicago, le château d'eau Riverside est également un point de repère bien connu dans la région. C'est à la fois un réservoir d'eau et un élément décoratif dans le paysage du village.

Le quartier Riverside comprend les rues, les promenades, les parcs et l'éclairage public historique au gaz dans la zone délimitée par la 26e rue, Harlem et Ogden Aves., la rivière Des Plaines et Forbes Rd. [3] Sont également inclus les nombreuses maisons et domaines conçus par des architectes tels que Frank Lloyd Wright, Daniel Burnham, Louis Sullivan, William Le Baron Jenney, Frederick Clarke Withers et Calvert Vaux. [5] Plusieurs maisons, telles que la maison F. F. Tomek et la maison Coonley, ont individuellement reçu le statut de monument historique national.

Tout sauf environ 100 acres (40 ha) du village a été désigné monument historique national en 1970. [2] [6]


Riverside I - Histoire

Bienvenue aux services de soutien à domicile du comté de Riverside

Veuillez accéder au support IHSS spécifique au comté de Riverside pour les clients et les fournisseurs en utilisant les liens ci-dessous.

Cliquez ici pour obtenir des informations sur le signalement des mauvais traitements envers les personnes âgées.

IHSS Caregiver COVID-19 Vaccination Information (Anglais, Español)

Veuillez noter que le bureau du lac Elseneur situé au 1400 W. Minthorn est fermé jusqu'à nouvel ordre.

Appliquer

Demander des services de soutien à domicile

Contact

Inscription du fournisseur

Inscrivez-vous pour être un fournisseur IHSS

Enquête

Envoyez-nous vos commentaires IHSS

Portail de services électroniques

Feuilles de temps électroniques et vérification électronique des visites

Formulaires et ressources

Télécharger les formulaires IHSS couramment utilisés

Ministère de la Justice et des Vérifications de l'Emploi

Conseils et ressources COVID-19
Ressources du fournisseur

Pour devenir un fournisseur IHSS, contactez le centre d'appels HOME de Riverside au (888) 960-4477.

Les téléphones sont répondus du lundi au vendredi de 8 h 00 à 17 h 00, heure du Pacifique, à l'exception des jours fériés du comté.

  • Terminez un processus d'empreinte digitale Livescan
  • Remplissez et soumettez le formulaire SOC 426a
  • Remplissez l'orientation en ligne et téléchargez les formulaires requis (nouveau!)
  • N'avoir été reconnu coupable d'aucun crime (au cours des 10 dernières années) impliquant une fraude à l'aide sociale, la maltraitance des personnes âgées/enfants
Portail de services électroniques

Pour accéder aux trois (3) derniers mois de l'historique des feuilles de temps, inscrivez-vous au portail des services électroniques en vous rendant sur https://etimesheets.ihss.ca.gov.

For other Verification of Employment inquiries, contact Riverside’s HOME Call Center at (888) 960-4477.

Phones are answered Monday – Friday from 8:00 AM to 5:00 PM Pacific time, excluding County holidays.

Electronic Services Portal

For Timesheet and Payroll assistance, click here or contact the Electronic Timesheet Help Desk at 1-866-376-7066 (select option 4).

As a precaution and to protect the Health and Safety of our customers, recipients and providers, Provider Orientations, Training and Recruitment, and Electronic Visit Verification (EVV) sessions are canceled. Registration through Eventbrite is temporarily unavailable. Please check back on or after April 6, 2020.


History of the Mission Inn

The story of the Mission Inn stretches over more than a century and began with the Miller family, migrants to California from Tomah, Wisconsin. In 1874, civil engineer C.C. Miller arrived in Riverside, began work on a water system, and with his family, began a small boarding house in the center of town. In 1880, his son Frank Augustus Miller, bought the property and gradually improved and enlarged it. Working with prominent architect Arthur Benton, financed by railroad baron Henry Huntington, and inspired by the growing popularity of California Mission tourism and Mission Revival architecture, Miller opened the first wing of the current Mission Inn building in 1903. The building grew in several stages, each new wing demonstrating regional architectural trends and Miller’s own travels throughout Europe and Asia. By 1931, the Mission Inn comprised four wings in a labyrinth of gardens, towers, arches, and winding stairways that encompassed an entire city block. The interior was filled with art and artifacts purchased by Miller from across the nation and around the world, displayed throughout the hotel to enchant and delight guests.

Following his death in 1935, Miller’s family continued operating the Inn for the next two decades until 1956 when it was sold to San Francisco hotelman Benjamin Swig. In an attempt to revitalize the failing Inn, which was losing business to growing tourist hotspots like nearby Palm Springs, Swig sold nearly 1,000 artworks and artifacts from the hotel’s collection and redecorated the Inn in the latest midcentury styles. This effort did little to restore the Inn’s popularity and the hotel struggled through multiple owners and unending financial crises. It was even transformed from a hotel into dorm rooms and private apartments.

Fearful that the hotel would be permanently shuttered and its interior collections destroyed, in 1969 a group of concerned citizens formed the Friends of the Mission Inn, a volunteer organization dedicated to promoting hotel business and safeguarding the historic collections. As the hotel’s financial woes persisted, the City of Riverside’s Redevelopment Agency purchased the Mission Inn in 1976. This led to the creation of the nonprofit Mission Inn Foundation to manage the building in partnership with the City. In 1977, thanks to the efforts of local advocates and government officials, the Mission Inn was designated a National Historic Landmark by the federal government, officially marking the Inn as a site of national historic importance.

After keeping the hotel afloat for nearly nine years, the city sold the hotel to a Wisconsin- based private development firm, which closed the Inn in June 1985 to begin what would become a seven-year $50 million renovation project. With restorations nearly complete in December 1988, the hotel was once again plagued by bankruptcy and languished for three years without a buyer. In late 1992, local Riverside entrepreneur Duane Roberts purchased the Mission Inn and successfully reopened the landmark hotel for business. Today, the Friends of the Mission Inn and the Mission Inn Foundation continue to work in partnership with the Mission Inn Hotel & Spa. The Mission Inn Foundation manages the Mission Inn Museum and public interpretation of the building, including the daily tours. The Foundation and Museum offers a range of community services including the award-winning Hands On History Outreach Program, the annual Mission Inn Run, participation in First Sundays, Youth Ambassadors, and monthly educational programs. Explore upcoming events at the Mission Inn Museum.


Frederick Law Olmsted Society

T he charming village of Riverside, Illinois was designated a National Historic Landmark in 1970, and for good reason it is one of the most beautiful, relaxing, and liveable places in the world. Since then it has become a destination for visitors from around the world. They are attracted by its rich history, flowing landscape designed by Frederick Law Olmsted, fascinating residents, and homes by famous architects like Frank Lloyd Wright and William LeBaron Jenney. The Olmsted Society has provided walking tours of the village for many years, only suspending them recently because of the Covid-19 Pandemic.

We are now happy to report the resumption of tours on a reservation only, masks required basis, with limited participants, and payment via PayPal only (see below). (Reservation requests must be made to our E-Mail at gro.yteicosdetsmlo null @sruot ). These must include a return phone number. They will be confirmed and scheduled based on our limited group capacity and the availability of docents.

We are also adding a new tour category family only – sheltering in place, starting, if you wish, from your own home. These will be about 1 hour+ in duration, and are $40 per family (up to 6).

We will continue to offer custom, special tours for our out of town and international visitors, limited to 8 participants. These are $25 per person and require a $75 deposit.

We will continue to offer our remaining regular monthly tours on a reserved basis, and limited to 8 participants. These two-hour tours depart at 2:00 PM from the Riverside Train Depot (main train station, east side of platform) 90 Bloomingbank Rd. These are $20 per person ($15 for seniors 62+ and Olmsted Society members).

The Walking Tours alternate between the North and South Divisions of Riverside. The North Tour covers the area north of the railroad tracks and features the Longcommon (key to Olmsted’s plan), an architecturally significant school, a place of worship designed by Jenney, and homes by Silsbee, Wright, Perkins, and Purcell & Elmslie.

The South Tour includes Swan Pond Park, Indian Gardens, Scottswood Common, Wright’s Coonley Estate and homes by Jenney, Drummond, Vinci, Whittlesey, and a home designed by Olmsted’s partner, Calvert Vaux.

2021 Tour Schedule

  • May 30, (SOLD OUT)
  • June 27, (South side)
  • July 25, (North side)
  • August 29, (South side)
  • September 19, (North side)
  • October 24, (South side)

Advance tickets may be purchased via Paypal below. Please select the appropriate ticket price (Regular – $20 or Discount – $15 for Seniors 62+ and Olmsted Society members). If you have arranged for a Special Walking Tour you may select your quoted price.

Regular Tour Ticket $20
Discount Tour Ticket $15
Special Walking Tour Ticket $25
Discount Special Tour Ticket $20
Riverside Family Walking Tour Ticket $40


‘Uncovering the buried past of early Korean American history’ in Riverside

A slice of Korean American history that had been overlooked for more than a century is now officially a documented part of America’s citrus development in Riverside — and asserts that Korea’s democratic movement was also born here.

“Pachappa Camp: The First Koreatown in the United States” was published this week by Edward T. Chang, professor of ethnic studies and founding director of the Young Oak Kim Center for Korean American Studies at UC Riverside. The book chronicles Pachappa Camp in the early 1900s.

The camp was a small community where hundreds of Koreans lived in what is now known as Riverside’s Eastside, near 14th and Commerce streets. The community was established by one of Korea’s most influential independence activists, Dosan Ahn Chang Ho.

“Pachappa Camp was not only the first Koreatown in America but also the center of early Korean community and independence movement activities during the early 20th century,” Chang said. “This fills a void of modern Korean American and Korean history. Dosan Ahn Chang Ho is such a towering figure and yet we didn’t know about this. Pachappa Camp was the origins of the democratic origins in Korea.”

Pachappa Camp was initially known as Dosan’s Republic and was founded sometime in late 1904 or early 1905. Ahn lived in Riverside more than five years, between 1904-1907 and 1911-1913, then moved his family to Los Angeles in late 1913. Chang said most history books only include Ahn’s history from 1911 and forward.

While in Riverside, Ahn established the Cooperative Association, known as Gongnip Hyop Hoe, which Chang says led to the idea of establishing the New People’s Association in Korea. During the early 1900s Riverside was one of the wealthiest cities in California. Koreans came from San Francisco, Hawaii, and other parts of the country to work in the citrus groves and also found homes in what is now Redlands, Claremont, and Upland.

Pachappa Camp — the name comes from what was then named Pachappa Avenue — was a settlement in a segregated part of the city, with no electricity or running water. Year after year the population grew, drawing new residents every orange harvest season. Chang said Ahn always made sure workers took pride in their labor and took initiative in building a strong community.

The settlement thrived. Community members celebrated weddings, birthdays, Sunday services, held meetings, lectures, and fundraising activities. At some point the community had nearly 1,000 residents.

Among his accomplishments while in Riverside, Ahn created the Korean Labor Bureau the Korean National Association of North America, Riverside chapter the HeungSaDan or Young Korean Academy, an association he later founded in San Francisco in 1913 to develop leaders for an independent Korean and in 1911 the Korean National Association of North America held its National Convention.

Ahn kept the community focused not only on prosperity, but also on supporting democratic changes in Korea. In the early 1900s Korean was ruled by kings, queens, and eventually came under Japanese rule in 1910.

“People tend to ignore Riverside or make it a footnote but people should remember that Riverside was one of the most important historical sites of early Korean American history and pay tribute to our labor,” Chang said.

Knowing history is crucial to dismantling white supremacist ideology, he said.

On August 11, 2001 local Korean Americans gathered to erect the Dosan Ahn Chang Ho memorial statue in downtown Riverside. Pachappa Camp became a historic Korea Town formally recognized by the city on March 23, 2017.

“Pachappa Camp: The First Koreatown in the United States” was a project five years in the making. Chang researched English and Korean journals, newspapers, and made headway when two visiting Korean graduate interns majoring in Korean literature translated articles written in old Korean, to modern Korean language.

“Many of these primary source materials are newly discovered and shed new light on not only the formation of Pachappa Camp, but more importantly uncover the buried past of early Korean American history,” Chang said.


Voir la vidéo: RIVERSIDE - The Same River Live in Tilburg - 2015