7 choses que vous ne savez peut-être pas sur Walt Disney

7 choses que vous ne savez peut-être pas sur Walt Disney

1. Disney est né d'humbles débuts.

Né à Chicago le 5 décembre 1901, Walt Disney, le quatrième de cinq enfants, a déménagé avec sa famille dans une ferme à Marceline, dans le Missouri, à l'âge de quatre ans. C'est à Marceline, une petite ville dont Disney se souvenait à l'âge adulte comme ayant été idyllique, qu'il reçut pour la première fois des encouragements pour son intérêt naissant pour le dessin, à la fois d'une tante et d'un voisin médecin à la retraite. Cependant, le père de Disney a du mal à gagner sa vie à Marceline et vend la ferme en 1910 ; l'année suivante, la famille a déménagé à Kansas City. Là, le père de Disney a acheté une route de journaux et pendant les six années suivantes, Walt a aidé aux livraisons, travaillant avant et après l'école et le week-end. En 1917, son père a vendu la route du papier et a ramené la famille à Chicago, où il était employé dans une entreprise de gelée et de jus de fruits. Walt a abandonné le lycée à 16 ans (il avait été un élève inattentif mais dessinait constamment) et, avec les États-Unis combattant la Première Guerre mondiale, a rejoint le Corps d'ambulance de la Croix-Rouge en falsifiant son certificat de naissance afin d'atteindre l'âge minimum du Corps. exigence de 17. Il est envoyé en France fin 1918, peu après la signature de l'armistice qui met fin aux combats. Disney a passé son temps à conduire des fonctionnaires de la Croix-Rouge et à effectuer d'autres tâches avant d'être démobilisé en 1919.

2. Il était la voix de Mickey Mouse.

Après son service à la Croix-Rouge, Disney a déménagé à Kansas City, dans l'espoir de devenir dessinateur de presse. Au lieu de cela, il a trouvé du travail en créant des publicités pour des magazines et des cinémas, puis s'est intéressé à l'animation. En 1922, il a ouvert un studio de cinéma appelé Laugh-O-Gram, mais il a connu des difficultés financières et a fermé ses portes en 1923. La même année, il a déménagé à Hollywood et a formé Disney Brothers Studio avec son frère aîné Roy. Après avoir produit divers courts métrages d'animation, le studio a commencé à faire une série en 1927 sur un personnage que Walt avait développé appelé Oswald le lapin chanceux. Cependant, l'année suivante, dans ce qui a été un coup dur, Walt a perdu les droits sur sa création populaire et nombre de ses employés ont été débauchés dans un conflit d'entreprise. En réponse, il a développé un nouveau personnage à l'origine surnommé Mortimer Mouse avant qu'il ne soit décidé que Mickey serait un meilleur surnom. Mickey Mouse a fait ses débuts officiels dans un court métrage de 1928 intitulé "Steamboat Willie", l'un des premiers dessins animés à utiliser des effets sonores synchronisés. Le rongeur est rapidement devenu une star, et bientôt il y a eu des Clubs Mickey Mouse pour les enfants ainsi que des marchandises et une bande dessinée. Lorsque Mickey a parlé pour la première fois, dans "The Karnival Kid" de 1929 (ses mots étaient "Hot dog, hot dog"), Walt n'était pas satisfait de la façon dont le personnage sonnait et a continué à prêter sa propre voix à la souris jusqu'en 1947 " Mickey et le haricot magique », quand il a dit qu'il était trop occupé pour continuer à le faire.

3. Disney a produit des films de propagande pour le gouvernement américain pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la guerre, les employés de Disney ont créé des films éducatifs pour diverses agences fédérales, dont un court métrage d'animation de 1942, "The New Spirit", commandé par le département du Trésor pour encourager les gens à payer leurs impôts sur le revenu afin de soutenir l'effort de guerre. Le film, qui mettait en vedette Donald Duck, a été projeté dans des milliers de salles de cinéma et a même remporté une nomination aux Oscars. Le studio Disney a également réalisé des films d'entraînement pour l'armée américaine et créé, gratuitement, plus d'un millier d'insignes pour les unités militaires ; les dessins étaient centrés sur des personnages Disney établis ainsi que sur de nouveaux personnages. Bien que Walt ait d'abord hésité à risquer de ternir son image d'artiste apolitique en produisant des œuvres ouvertement propagandistes, son équipe a finalement produit des courts métrages d'animation tels que "Der Fuerher's Face" de 1943, qui se moquait des nazis et mettait à nouveau en vedette Donald Duck. De plus, après avoir lu le best-seller de 1942 "Victory Through Air Power" du major Alexander de Seversky, Walt, motivé par son propre patriotisme, a décidé de l'adapter en tant que film d'animation en direct de 1943 du même nom afin de gagner le soutien. pour les théories du livre – considérées comme controversées par certains responsables militaires américains – sur les bombardements stratégiques à longue portée. Le président Franklin Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill ont tous deux vu le film, qui les aurait impressionnés.

4. Il était un passionné de train.

Le célèbre cinéaste a longtemps été fasciné par les trains. Son père et un oncle avaient passé du temps à travailler dans les chemins de fer et, adolescent à Kansas City, Walt a brièvement vendu des journaux et des collations dans les trains. C'est lors d'un voyage en train de 1928 à Los Angeles depuis New York (après avoir appris qu'il avait perdu les droits de son personnage de dessin animé Oswald le lapin chanceux) que Walt a commencé à développer l'idée du personnage finalement connu dans le monde sous le nom de Mickey Mouse ( contrairement à la légende, Walt n'avait pas de souris de compagnie sur laquelle il a basé Mickey). Plus tard, Walt a construit des trains miniatures élaborés pour se détendre du stress de son travail. À la fin des années 1940, il s'est construit une locomotive à vapeur à l'échelle un huitième, et après avoir emménagé dans une nouvelle maison dans la section Holmby Hills de Los Angeles en 1950, il a posé un demi-mile de voies autour de la propriété pour son chemin de fer. Il s'habillait avec des vêtements d'ingénieur de train et faisait monter les visiteurs sur son Carolwood Pacific Railroad, du nom de la rue dans laquelle il vivait. Sa passion pour les trains se reflète à Disneyland, qui abrite son propre chemin de fer depuis son ouverture en 1955.

5. Les plans initiaux de Disneyland étaient à petite échelle.

Walt avait initialement l'intention de construire un petit parc d'attractions près de son studio de Burbank ; Cependant, ses plans sont rapidement devenus plus ambitieux et, en 1953, il a embauché une société de recherche pour trouver l'emplacement optimal du sud de la Californie pour un parc à thème à grande échelle. Après avoir étudié des facteurs tels que la croissance démographique, les conditions météorologiques et les options de transport, la société a recommandé le site qui deviendrait la maison de Disneyland : une parcelle de 160 acres, composée principalement d'orangers, à Anaheim. La construction a commencé en juillet 1954 et Disneyland a ouvert ses portes un an plus tard, le 17 juillet. La journée d'ouverture ne s'est cependant pas bien déroulée : les gens ont produit des billets contrefaits, ce qui a entraîné une surcapacité de participants ; manèges cassés; certaines parties du parc étaient inachevées et une fuite de gaz a forcé la fermeture de Fantasyland. Les débuts de Disneyland ont été présentés dans une émission télévisée en direct – co-animée par l'acteur de l'époque Ronald Reagan et vue par environ 70 millions d'Américains – mais le programme était semé de difficultés techniques. Néanmoins, Disneyland a été un succès immédiat, et après seulement un mois, le parc avait accueilli plus d'un demi-million de visiteurs. (Au départ, cela coûtait un dollar pour les adultes et 50 cents pour les enfants pour entrer dans le parc, plus 10 à 25 cents supplémentaires pour chaque attraction individuelle.) Walt, qui avait été fortement impliqué dans le développement de Disneyland, aimait passer du temps à le parc et y avait même un appartement.

6. Il a remporté plus de Oscars que quiconque.

Disney détient le record du plus grand nombre de victoires individuelles aux Oscars (22) et de nominations (59). En 1932, lors de la cinquième cérémonie des Oscars, il remporte son premier prix, dans la catégorie du meilleur court métrage (dessin animé), pour « Flowers and Trees », qui utilise le nouveau procédé Technicolor à trois bandes. Disney a remporté la même catégorie lors des sept cérémonies d'Oscar suivantes. Il a décroché une nomination pour la meilleure image, pour "Mary Poppins" de 1964, mais a perdu contre "My Fair Lady". ("Mary Poppins" a cependant remporté des victoires dans cinq autres catégories d'Oscars, dont celle de la meilleure actrice principale, attribuée à Julie Andrews.) Disney a également reçu quatre Oscars d'honneur, dont un (remis en 1932) pour avoir créé Mickey Mouse, un autre (en 1939) pour « Blanche-Neige et les sept nains » (l'enfant actrice Shirley Temple a remis à Disney le prix, qui consistait en une statuette de taille normale ainsi que sept versions miniatures, en hommage aux nains) ; et un troisième (en 1942) pour « Fantasia » et sa contribution à la conception sonore.

7. Disney n'a pas été cryogénisé.

En novembre 1966, les médecins ont découvert que Disney, un fumeur de longue date, avait un cancer du poumon. Il est décédé dans un hôpital de Burbank le mois suivant, le 15 décembre, à l'âge de 65 ans. Peu de temps après sa mort, des histoires ont commencé à circuler dans la presse à sensation selon lesquelles le cinéaste avait été cryogénisé, c'est-à-dire qu'il avait été figé par l'espoir que la science permettrait peut-être un jour de le ressusciter. Malgré les rumeurs persistantes concernant Disney et la cryonie, il a en fait été incinéré et ses cendres ont été enterrées dans un mausolée au cimetière de Forest Lawn à Glendale, en Californie.
La première personne à avoir été congelée par cryogénie était un professeur d'université américain en janvier 1967. Depuis lors, plus d'une centaine d'autres ont été cryoconservées, dont le grand joueur de baseball Ted Williams, décédé en 2002.


10 choses que vous ne saviez probablement pas sur Walt Disney

Walt Disney fumant une cigarette. Italie, années 50

Il n'y a peut-être aucune figure de l'industrie du divertissement plus influente que le fondateur éponyme de Disney. Au cours de ses 65 ans, Walt Disney a réussi à faire passer l'animation d'une nouveauté en noir et blanc à un genre très respecté qui produirait des longs métrages dignes d'un Oscar. Plusieurs de ses créations, dont Mickey Mouse, Donald Duck et Dingo, sont des icônes mondiales immédiatement reconnaissables. Et la petite maison d'animation qu'il a fondée le 16 octobre 1923 est aujourd'hui valorisée à plus de 42 milliards de dollars.

Pourtant, malgré sa notoriété, Disney reste une figure relativement méconnue. Son histoire est éclipsée par ses réalisations et, parfois, par le mythe pur et simple. En l'honneur du 90e anniversaire de The Walt Disney Company, voici dix choses que vous ne saviez probablement pas sur l'homme derrière Mickey Mouse.

1. Il a abandonné le lycée pour rejoindre l'armée

Pendant la Première Guerre mondiale, Walt Disney, 16 ans, a quitté l'école et a tenté de s'enrôler dans l'armée. Il a été rejeté parce qu'il était mineur, mais a réussi à trouver un emploi à la Croix-Rouge en tant que chauffeur d'ambulance. L'organisation a envoyé Disney en France pendant un an, mais à son arrivée, l'accord d'armistice avait déjà été signé.

2. Le nom original de Mickey Mouse était " 8220Mortimer "

Mickey Mouse est pratiquement synonyme de la société Disney, mais si la femme de l'animateur n'était pas intervenue, il aurait peut-être été représenté par Mortimer Mouse à la place. Dans les premiers courts métrages de la souris, il était appelé Mortimer Mouse, mais Lillian Disney a réussi à convaincre son mari que Mickey serait un nom plus commercialisable. Mortimer est devenu plus tard le rival de Mickey avec l'accent de Brooklyn (ci-dessous), rivalisant pour l'affection de Minnie Mouse.

[youtube-custom http://www.youtube.com/watch?v=5K4s0-do1dQ size=”medium”]

3. Il était la voix originale derrière Mickey Mouse

Bien qu'il soit surtout connu pour ses compétences en tant qu'animateur, réalisateur et producteur (sans parler de son sens des affaires), Disney s'est également essayé au doublage. Depuis la création de Mickey en 1928 jusqu'en 1947, la voix de la souris a été fournie par Disney avant d'être confiée à l'acteur anglais Jimmy MacDonald. Disney a tellement aimé le personnage qu'il est retourné au studio en 1955 pour exprimer des courts métrages de Mickey Mouse pour l'émission de télévision de sa société. Le Club Mickey Mouse.

4. Il était déterminé à produire un long métrage d'animation, même quand tout le monde trouvait l'idée folle

Quand on a appris que Disney prévoyait de tourner Blanc comme neige dans un long métrage, les initiés de l'industrie étaient convaincus que ses efforts échoueraient, qualifiant le projet de "Folly Disney". Ses détracteurs avaient presque raison. Disney a en fait manqué de financement pendant Blanc comme neige‘s, et a été contraint de montrer aux agents de crédit un premier montage du film avant de pouvoir obtenir un financement supplémentaire. Heureusement pour Disney et ses créanciers, Blanc comme neige s'est avéré être un succès foudroyant. Le film a rapporté plus de 8 millions de dollars lors de sa sortie initiale, soit environ 130 millions de dollars aujourd'hui.

5. Il pourrait être le meilleur ami du gouvernement américain

Non seulement un jeune Disney a tenté d'aider l'Amérique sur le champ de bataille, mais il a également aidé plusieurs agences fédérales tout au long de sa carrière avec l'animation. Il a créé des films d'entraînement pour l'armée américaine, des films de propagande exhortant les Américains à payer leurs impôts et de multiples courts métrages anti-Hitler destinés à remonter le moral des États-Unis chez eux. Disney a également aidé le Département d'État à améliorer ses relations avec l'Amérique du Sud en effectuant une tournée de bonne volonté en 1941 (avec un film spécialement réalisé intitulé Salutations Amigos), et plus tard aidé la NASA en développant des documentaires sur le programme spatial.

[youtube-custom http://www.youtube.com/watch?v=OaAkRqo65rw size=”medium”]

6. Il a contribué à l'hystérie anticommuniste

Après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup aux États-Unis ont été saisis par une peur écrasante de l'infiltration communiste. Disney croyait en la menace rouge et, de concert avec d'autres dirigeants de l'industrie, a formé la Motion Picture Alliance anticommuniste pour la préservation des idéaux américains (MPA). En plus d'être vice-président du MPA, il a témoigné devant le House Un-American Activities Committee contre plusieurs organisateurs syndicaux, qu'il a accusés d'avoir motivé ses animateurs à faire grève. Disney a également accusé la Screen Actors Guild d'être un front communiste et a affirmé que leur grève de 1941 était un complot socialiste.

7. Il a failli construire une grande station de ski

Après avoir ouvert Disney Land en 1955, Walt a jeté son dévolu sur une station de ski à Mineral King Valley, près du parc national de Sequoia en Californie. Le plan était de construire un lieu de vacances comprenant six domaines skiables, tous centrés autour d'un village de base de style suisse, avec une capacité totale quotidienne de 20 000 skieurs. Le projet était relativement proche du développement, Disney obtenant l'approbation du Service des forêts et concluant un accord routier avec le gouverneur de Californie. Cependant, après la mort de Disney en 1966, la société a estimé qu'elle ne pouvait gérer qu'un seul projet majeur à la fois. Sagement, ils ont choisi de terminer Disney World à la place.

8. Il a reçu plus de Oscars et de nominations que toute autre personne dans l'histoire

Entre 1932 et 1969, Disney a remporté 22 Oscars et a été nominé 59 fois. Parmi ce trésor d'Oscars figurent trois prix créés spécialement pour lui - un pour la création de Mickey Mouse, un autre reconnaissant sa contribution de la musique dans le domaine de l'animation, et un prix spécialement conçu pour honorer Blanche-Neige et les Sept Nains qui comportait une statuette traditionnelle et sept versions miniatures à côté.

[youtube-custom http://www.youtube.com/watch?v=by8Tfl7__uI size=”medium”]

9. Ses derniers mots restent un mystère

C'est-à-dire que personne ne sait ce qu'ils étaient censés signifier. Peu de temps avant de succomber au cancer du poumon, Disney a griffonné les mots "Kurt Russell" sur un morceau de papier. Selon Russell, mieux connu pour sa performance dans La chose et Évadez-vous de New York, les raisons sont aussi un mystère pour lui. Au moment de la mort de Disney, Russell était un enfant acteur travaillant pour le studio et n'avait pas encore atteint une grande renommée.

10. Après sa mort, il n'a PAS été cryogénisé

Un fait que tout le monde pense ils savent à propos de Walt Disney que son corps a été préservé grâce à la cryogénie. Cependant, comme Snopes révélée depuis longtemps, il n'y a pas de vérité dans cette légende urbaine. Toute la documentation disponible indique que Disney a été incinéré après sa mort et que les toutes premières congélations cryogéniques ont eu lieu un mois après le décès de Disney.


7 choses que vous ne savez peut-être pas sur l'île abandonnée étrange de Walt Disney World

En 1995, l'admission était de 10,07 $ pour les adultes et de 5,57 $ pour les enfants de trois à neuf ans.

Discovery Island avait une plage où la baignade n'était pas autorisée, mais vous pouviez jouer et marcher sur le sable.

Les installations de l'île abritaient le dernier moineau de bord de mer sombre connu. Il est mort en 1987.

5. La fermeture de Discovery Island

Une fois que Disney's Animal Kingdom a fait ses débuts en avril 1988, Discovery Island commençait à avoir l'air un peu redondant. Son dernier jour d'ouverture au public était le 8 avril 1999. Il a continué à fonctionner jusqu'au 9 juillet. À ce moment-là, tous les animaux avaient été transférés soit dans le règne animal, soit dans d'autres zoos. Plus précisément, les animaux ont été déplacés vers la zone du hub de Safari Village. Elle a été rebaptisée Discovery Island en l'honneur de l'ancienne demeure de la faune appartenant à Disney.

6. Île de la découverte --> Île mystérieuse ?

Pendant un certain temps, Disney aurait envisagé de travailler avec les créateurs du jeu vidéo de puzzle d'aventure graphique Myst afin de créer une expérience moderne et interactive qui aurait été appelée Île Myst. Les invités se rendraient à Discovery Island et exploreraient des endroits étranges pour découvrir un mystère sur les anciens habitants de l'île. Malheureusement (?), le projet n'a jamais vraiment décollé.

7. Complètement, étrangement abandonné

Le photographe Shane Perez a rapporté qu'il s'était rendu à Discovery Island peu de temps après sa fermeture en 1999 et qu'il avait vécu une aventure assez folle. Il avait entendu parler de l'île par des habitants d'Orlando, qui lui avaient dit que la rumeur disait qu'il y avait encore un tas d'animaux sauvages parcourant l'île.

Perez a concocté un plan élaboré pour se rendre sur l'île. La première fois, il a échoué, mais, sans se laisser décourager, il est revenu un an plus tard et s'est rendu à Discovery Island. Il a documenté des choses telles que la façon dont Disney avait étrangement gardé les lumières allumées dans le parc abandonné sur certains chemins et sur d'autres, il faisait totalement noir. Il décrit ce qui a dû être une expérience très troublante lorsqu'il était entouré de milliers d'oiseaux roucoulant et croassant.

Un peu plus d'enquête a confirmé que l'île n'avait été entretenue d'aucune façon. Il a trouvé un bâtiment de stockage plein de restes de paperasse, de photos et même de serpents stockés dans des conteneurs comme une bouteille de Coca. Il n'avait exploré que la moitié de l'île avant de devoir rentrer, de peur que les gens sur les ferries ou dans le parc voisin ne le voient et qu'il n'ait des ennuis pour vandalisme. C'est une histoire fascinante, et il a pris de superbes photos. Je vous encourage à les consulter et à lire son aventure en intégralité sur son blog.

Discovery Island est toujours un peu présent à Disney, du moins visuellement. Il est facilement visible depuis le Disney’s Fort Wilderness Resort and Campground ainsi que depuis le Disney’s Contemporary Resort. Bien que ce ne soit pas nécessairement une partie vitale de l'histoire des parcs à thème de Disney, j'espère que ce profil de Discovery Island vous donnera un aperçu de l'un des parcs les moins connus de Disney.


EPCOT

C'est toujours le crépuscule

C'est toujours relaxant de visiter le pavillon du Mexique à EPCOT, quelle que soit l'heure de la journée, c'est le crépuscule dans le pavillon.

Pavillon du Mexique

Disney l'a fait intentionnellement parce que, dans la culture mexicaine, le crépuscule est le moment de la journée pour se réunir et socialiser.

Même l'herbe sur le toit est réelle

Juste à côté, dans le pavillon de la Norvège, vous remarquerez que les toits sont recouverts d'herbe et que c'est réel !

Toit d'herbe en Norvège

Ce serait ce que vous verriez en Scandinavie, alors bien sûr, les Imagineers l'ont ajouté au pavillon. Le gazon est bien entretenu par l'équipe d'horticulture donc même la toiture est impeccable!

Découvrez la forteresse norvégienne

Ne quittez pas la Norvège pour le moment, jetez un œil à l'intérieur de la salle de banquet royale d'Akershus.

Salle de banquet royale d'Akershus

L'intérieur a été conçu pour ressembler exactement à une vraie forteresse norvégienne ! Vous apercevrez même des tourelles et tout le reste !

Cherchez la pendule à coucou

Au pavillon de l'Allemagne, toutes les heures, le pavillon s'anime !

Coucou

Il y a un coucou géant au fond du pavillon qui sonne sur la maison, et deux enfants en bois sortent pour l'occasion. Vous devrez être là au bon moment pour repérer celui-ci !

Un clin d'œil au roi Triton

Même le pavillon de l'Italie a quelques détails sympas. La grande fontaine du pavillon est censée représenter le dieu de la mer, Neptune.

Fontaine du Pavillon de l'Italie

Cela semble assez proche du roi Triton de Disney’s La petite Sirène si vous nous demandez ! Regardez-le de plus près, il a même une conque !

Disney a créé son propre chiffre romain

Les chiffres romains peuvent être assez compliqués, mais Disney a défié les règles et en a créé un. Dans American Adventure, l'horloge au sommet du bâtiment a des chiffres coloniaux.

Aventure américaine

Regardez de plus près et vous verrez que le chiffre quatre n'est pas tout à fait correct. Il est représenté par IIII et non par IV pour faciliter la lecture à distance.

L'hôtel Hollywood est au Maroc

Lorsque vous regardez le pavillon du Maroc à travers le World Showcase Lagoon, vous ne verrez peut-être rien d'anormal au début. Mais continuez à chercher !

Tour de la Terreur vue du Maroc

En arrière-plan, vous pouvez voir l'hôtel Hollywood Tower dans les studios Disney de Hollywood. Les imaginaires savaient que vous pourriez voir la Tour de la Terreur depuis le pavillon du Maroc, ils ont donc conçu l'extérieur pour s'y fondre !

Écoutez plus de conversations

Passez du temps dans le pavillon du Maroc et vous entendrez peut-être plus de gens que vous n'en voyez.

Pavillon du Maroc

Si vous écoutez attentivement dans le pavillon, vous entendrez des conversations entre les commerçants et leurs clients sur le marché.

N'oubliez pas de lever les yeux

Avez-vous compris que vous devriez regarder littéralement partout quand tu te promènes dans Disney World ? Disney voulait que le pavillon britannique soit précis, alors ils ont ajouté quelques détails supplémentaires sous forme de suie.

Pavillon du Royaume-Uni

Lorsque vous regardez en haut des bâtiments, vous remarquerez que les cheminées du pavillon ont été peintes avec de la suie pour paraître plus réalistes.

Propriété de M. Banks

Si vous vous dirigez vers The Toy Soldier, vous apercevrez un porte-parapluies près de l'entrée.

Le soldat jouet

Regardez attentivement, il est adressé à M. Banks, 17 Cherry Tree Ln., Londres !

Il y a même quatre saisons en Floride

Il n'y a peut-être pas de réel changement entre l'hiver, le printemps, l'été et l'automne en Floride, mais Disney apporte toujours les saisons à EPCOT.

Pavillon du Canada des jardins Victoria

Dans le Pavillon du Canada, Disney modifie l'aménagement paysager tout au long de l'année pour représenter la nature et le climat du Canada tout au long des quatre saisons.

Avez-vous remarqué ces détails dans chaque pavillon EPCOT World Showcase ?


6 joyaux cachés que vous ne connaissez peut-être pas sur les complexes Walt Disney World

Une façon d'assurer le plus de magie lors de vacances à Walt Disney World est de séjourner dans la propriété d'un complexe Disney. Avec plus de vingt complexes parmi lesquels choisir, les clients sont sûrs d'en trouver un qui correspond à leurs préférences personnelles et à leur budget. Les complexes hôteliers sont divisés en trois catégories de prix, le luxe étant le plus cher, le rapport qualité-prix le moins cher et le modéré se situant quelque part entre les deux. Bien qu'il existe trois catégories de prix distinctes, chaque Disney Resort a son propre thème unique qui s'étend partout, des piscines aux chambres d'hôtes. Riche en détails et plein de thèmes et d'expériences intéressants, séjourner dans un complexe Disney est un excellent moyen d'améliorer vos vacances à Walt Disney World. Avec autant de complexes parmi lesquels choisir et apprécier, certains détails et fonctionnalités peuvent être négligés par les clients. Voici six choses que les clients ne savent peut-être pas sur les complexes de Walt Disney World.

6. Partitions

Le Port Orleans Resort est composé de deux moitiés différentes : le quartier français de Port Orleans et le Riverside de Port Orleans. Riverside capture l'élégance et le charme du sud tandis que le quartier français présente l'esprit festif du quartier français de la Nouvelle-Orléans. Lorsque les clients séjournent au quartier français de Port Orleans, ils sont entourés de belles balustrades en fer, de musique jazz festive, de plats classiques de la Nouvelle-Orléans comme des beignets et d'un magnifique hall doté d'un immense atrium en verre. Lors de l'enregistrement à la réception dans le hall, les clients peuvent remarquer la peinture murale complexe derrière le bureau et voir qu'elle comporte des partitions. Ce que les invités ne réalisent peut-être pas, c'est que la partition est pour "When the Saints Go Marching In", ce qui en fait un accueil festif et jazzy.

5. La fresque de Blair

Le Disney's Contemporary Resort est l'un des bâtiments les plus reconnaissables de Walt Disney World et est emblématique en ce sens que la boucle de monorail qui dessert le Magic Kingdom et les stations balnéaires voisines traverse le hall. À l'intérieur de l'atrium massif d'un hall, les clients peuvent observer une fresque murale joyeuse et montante représentant des montagnes, des personnes et des animaux. L'œuvre s'intitule "Mosaic" et a été réalisée par Mary Blair, également célèbre pour ses créations présentées dans la zone de chargement de It's A Small World in the Magic Kingdom's Fantasyland. Les invités devraient prendre le temps d'apprécier tous les détails étonnants du travail de Blair et de voir s'ils peuvent repérer une chèvre à cinq pattes !

4. L'influence de Grand

Le Disney's Grand Floridian Resort and Spa est le complexe de luxe phare de Walt Disney World et il offre le charme de l'élégance victorienne tout en étant à quelques pas du Magic Kingdom. Les clients qui peuvent se permettre de séjourner au complexe pourraient reconnaître son architecture comme étant influencée par un autre hôtel célèbre. Le design du Grand Floridian a été grandement inspiré par l'hôtel del Coronado à Coronado, en Californie, qui a figuré dans plusieurs films hollywoodiens célèbres, dont Some Like It Hot.

Pour un devis GRATUIT et sans engagement avec les nouvelles réservations, contactez notre sponsor Magical Vacation Planner en appelant le : 1(407)442-0289 Ou pour un devis gratuit sans engagement avec les nouvelles réservations, vous pouvez remplir le formulaire en En cliquant ICI !

3. Artefacts africains

Disney's Animal Kingdom Lodge est l'un des complexes les plus spectaculaires de Walt Disney World et son hall surplombe une savane privée pleine d'animaux qui paissent sereinement. Le hall du complexe est décoré de riches bois sombres et présente des tonnes de détails étonnants et d'œuvres d'art. De nombreux clients ne se rendent peut-être pas compte que tous les artefacts et œuvres d'art présentés dans le Disney's Animal Kingdom Lodge sont authentiques et ont été acquis en Afrique avant l'ouverture du complexe.

2. Princesse ou pirate ?

Les clients qui choisissent de séjourner dans un complexe Disney pourraient ne pas se rendre compte qu'ils ont la possibilité de séjourner dans des chambres à thème complexe basées sur les princesses ou les pirates Disney. Les chambres du Port Orleans Riverside présentent des peintures murales des princesses et des détails royaux tels que des lampes magiques comme des robinets d'évier. Le Disney's Caribbean Beach Resort propose des chambres aménagées pour plaire aux pirates les plus grincheux, avec des lits qui ressemblent à de vrais bateaux de pirates.

1. Piscine de sable

Les clients qui séjournent au Disney’s Yacht Club Resort ou au Disney’s Beach Club Resort peuvent accéder à Stormalong Bay, une immense piscine avec une rivière lente, des toboggans et des zones tranquilles pour se détendre. Ce que certains clients ne réalisent peut-être pas, c'est que Stormalong Bay dispose d'une piscine à fond de sable pour que les clients se sentent vraiment comme s'ils étaient quelque part sur la côte en train de profiter de l'océan.


J'ai toujours aimé parcourir les pays à Epcot et voir ce que chacun avait en réserve. Le fait amusant est qu'en fonction de sa taille, ils peuvent en fait s'adapter à 8 autres pays ! Je me demande ce qu'ils pourraient être ? Et s'ils les mettaient dedans ? Epcot a suggéré en 1982 qu'Israël, l'Afrique équatoriale et l'Espagne étaient à l'étude. Oh j'espère qu'ils ajouteront de nouveaux pays !

Il y a quelques faits amusants sur Animal Kingdom. Il y a un dragon sur le signe « Animal Kingdom » car il devait y avoir une partie dédiée aux créatures mythologiques appelée Beastly Kingdom. De toute évidence, cela ne s'est pas produit. Mais à ce jour, vous pouvez toujours voir le dragon entre d'autres animaux sur le panneau, quelque chose que je trouve assez amusant.


1. Café

Si vous êtes pointilleux sur votre café, un voyage à Walt Disney World peut mettre votre patience à l'épreuve…

Le café n'est pas forcément difficile à trouver dans les parcs Disney. Le café est disponible dans la plupart des restaurants Disney, et les points de service de café abondent, y compris les emplacements Starbucks dans les quatre parcs.

Le problème, c'est que vos deux seuls choix dans les parcs Disney sont Starbucks et Joffrey's…

Les emplacements Starbucks dans les parcs Disney offrent la variété habituelle de boissons auxquelles les visiteurs sont habitués. Le reste du café dans les parcs Disney provient entièrement de Joffrey's, dont la plupart sont des concoctions glacées au sirop.

Personnellement, je ne suis pas un fan de Joffrey's - je ne trouve tout simplement pas que leur café soit de très bonne qualité. Pour la plupart, je ressens la même chose à propos de Starbucks (bien qu'ils m'aient surpris de temps en temps). Je boirai Starbucks ou Joffrey's à la rigueur, mais si je veux vraiment une bonne tasse de café, je sais que je dois regarder à l'extérieur des parcs.

Le meilleur café que nous ayons trouvé sur la propriété Disney jusqu'à présent est au Java Bar de l'hôtel Swan. Java Bar est en mesure de s'approvisionner en café auprès d'autres sociétés, car Marriott est propriétaire de l'hôtel et leurs boissons sont exceptionnelles dans tous les domaines. Ils proposent également une gamme de boissons de spécialité, notamment du café cétogène, du café au collagène et une très bonne infusion nitro à froid. Je n'ai pas encore essayé une boisson du Java Bar que je n'ai pas vraiment appréciée.

Si vous êtes prêt à aller un peu plus loin et à avoir un moyen de transport, le Four Seasons Orlando est un autre excellent arrêt pour une bonne tasse de café. Le café à service rapide du complexe, Lickety Split, et le bar de la piscine PB & ampG proposent tous deux exceptionnel café. En fait, le bar de la piscine à lui seul est un endroit incroyable pour manger.

Si vous prévoyez de faire du café dans votre chambre, vous voudrez peut-être faire un voyage à l'extérieur du complexe Walt Disney World pour acheter du café de qualité (si vous n'avez pas de voiture de location, Uber & Lift sont les plus populaires choix pour se déplacer). Publix, Trader Joe's et Sprouts Farmer's Market sont tous de bonnes options à la fois pour l'épicerie et pour acheter du bon café.


6) L'aménagement paysager de Disneyland est changé 8 à 10 fois par an.

Les guides touristiques nous ont dit que pour que le paysage reste parfait, les plantes sont changées 8 à 10 fois par an tout autour de Disneyland. Le parc est connu dans le monde entier pour l'un des plus beaux exemples de beaux jardins. Vous remarquerez que notre photo d'introduction de Tomorrowland (prise en janvier 2019) a des plantes différentes de la photo de Tomorrowland ci-dessus (prise en mai 2019).


7 choses que personne ne vous dit sur le transport de Walt Disney World

La plupart des villes des États-Unis n'ont pas la même taille et la même portée pour leurs services de transport que le Walt Disney World Resort. Le complexe lui-même fait déjà deux fois la taille de Manhattan (quarante-quatre miles carrés), alors imaginez combien il faut vraiment pour gérer efficacement une flotte de transport de cette envergure ! Avec des bus pour chaque complexe et entre les parcs, des monorails sur trois lignes différentes et des embarcations se rendant quotidiennement à différents endroits, il n'est pas étonnant que le nombre de véhicules dans le service des transports de Disney soit si important.

For a no obligation, FREE Quote with new bookings contact our sponsor Magical Vacation Planner by calling: 1(407)442-0289 Or for a free no obligation quote with new bookings you can fill out the form by Clicking HERE!

2) There are multiple ways to get to the same place

A lot of infrequent or first time guests are not aware that there is often more than one route to the same location. For instance, if you’re leaving Epcot to go to Hollywood Studios, and you’re tired of taking the bus you can actually take a boat. Some places in Walt Disney World are even close enough to walk to– like the Magic Kingdom and the Contemporary. (This is the best way to go when leaving the park immediately after Happily Ever After by the way, as you’ll avoid the monorail line and it’s a really quick walk.

3) It’s efficient!

If you’ve ever taken public transportation in your own city (I’m talking about you, MBTA) you know Disney’s transportation is much more efficient. I don’t think I’ve ever waited more than twenty minutes for a Disney bus, whereas at home, my bus leaving work only comes once per hour! The same goes for the monorail or boats, never fear if you happen to just miss one, the next one will be coming soon!

4) The cast members are very hardworking

To be fair, all Disney cast members work extremely hard to add some extra magic to your vacation, but sometimes the transportation cast goes underappreciated, and I think it’s really important to let them know that we appreciate everything they do. A simple thank you as you exit a monorail, bus, or boat can go a long way in making a cast member’s day.

5) It adds to the show

There’s a pretty good chance you don’t take a monorail anywhere else in your daily life, which makes it even more of a fun, and specifically Disney experience. As part of the uniquely Disney experience, the transportation in Walt Disney World really does add to the show. Even when you take a Disney bus, the music changes when you arrive to the destination to fit the theme of the park you’re going to!

6) It’s design has a purpose

Have you ever wondered why the Magic Kingdom’s parking lot is not right outside the park, but is rather across the lake from it? Walt Disney, in designing the Florida counterpart to Disneyland believed that seeing the parking lot (or other parts of the “real world”) from the park can really take away from some of the magic. Unfortunately this was unavoidable in Disneyland, as the land around the park was owned by other businesses and therefore Walt had no control over how the landscape there would change after the park was built. In Florida, this problem was avoided by having guests park their cars across the water, so that when they arrived at the entrance to the Magic Kingdom, they really were transported to an entirely different world that was away from reality. This purpose might go unnoticed by guests who are tired after a long day in the parks, but it’s actually a great feature in the resort’s design that in my opinion really does add to the show.

7) There is no resort-to-resort bus transportation

Some guests are surprised to learn that there is no resort-to-resort bus transportation at Walt Disney World. While it would be convenient to be able to take a bus from All Star Movies to the Wilderness Lodge, I would assume that it wouldn’t be worth it because so few guests would be using this option at any given time. Thankfully, getting from resort to resort is not difficult, all you need to do is stop at a park in between. Because of this, I find it helpful to book dinner reservations at different resorts near the park I think I’ll be at. For instance, If I’m eating dinner at the Polynesian Village Resort, I’ll do that on a day when I’m in the Magic Kingdom so I can hop on the monorail. For other resorts, I can simply hop on a bus to that resort, and then hop on a bus back to the park.


7 Things That You Didn’t Know About the Disney Animation Furniture

During the course of researching and writing Kem Weber: Mid-Century Furniture Designs for the Disney Studios, I jotted down some interesting facts about the Disney Animation furniture. These are bits of information that, unless you spent years working on this furniture, you likely didn’t know anything about. From the outset, most are unaware that Walt Disney had the most optimal animation furniture designed for use at the new studio he was building in 1939. Just like the pencils and brushes, the tools of the trade, his artists used to create the those animated masterpieces, the desks were in essence the toolboxes of the trade. So, unless you worked at Disney Animation, here is my list of 7 Things That You Didn’t Know About the Disney Animation Furniture:

1. While the Studio was in production on Pinocchio, Walt asked Kem Weber to work with Frank Thomas, one of his top animators, on designing an efficient animation desk. A prototype of the Weber animation desk was built and Thomas animated on it to help work out and refine the design before the desks were mass produced. Pictured above is an early concept of the animation desk by Kem Weber. ©UCSB

2. The metal drawer pulls on the Disney animation furniture are perfect bottle openers. Whether this was by design or a happy accident doesn’t matter as many a beer bottle was opened using them. But, as societal norms have changed such frivolity has been curbed and in some cases frowned upon.

3. The deep drawers in the lower half of the desks, UNITS No. 14, 19, 1B , 2 and 2A were designed for deep storage. But, as studio legend has it, the drawer is the perfect height for a fifth of liquor standing in the drawer when closed. Note the bottle ring in the empty space where the deep draw should be on the lower right of the desk above. Certainly, this came in handy for imbibing in the afternoon, which was socially acceptable at work during that time period. Today, of course, there are likely no artists that are keeping liquor in their desk for fear of a visit to the HR representative.

4. The Weber animation desks were built in a modular design in which there were several different upper and lower units that could be mixed and matched. This was an ingenious way of allowing the artists to customize their desks and it was ahead of its time in terms of modular furniture construction. The Weber animation desks took on an almost mythic status with newer artists laying claim to desks that had belonged to Disney animation legends. Some even felt that the patinaed desks emitted an aura of those who had previously occupied the furniture.

5. Weber first started experimenting with the Airline Chair with a 1929 prototype. He wanted an affordable modern chair that could be carried home in a box and assembled by the consumer in minutes. He was years ahead of IKEA. By 1935, Weber had perfected his design but it was the depth of the Great Depression and he could not get traction on selling these chairs to the masses. But, when he got the Disney Studio project, Weber was able to convince Walt Disney to purchase 200 of these chairs for his new studio complex. In all, only about 300 of these chairs were ever made. The Studio still has about 125 left, the other 75 may have “walked away” over the years.

6. It was common for employees to smoke at the office and more than fifty-percent of the U.S. population were smokers in 1940. At the Hyperion Studio, artists frequently would lay a lit cigarette on the edge of their desk as they drew and flipped their animation, which required two hands. In between drawings, they’d pick up the cigarette to take a drag off it and put it back on the edge of the desk or in an ashtray. But, sometimes the cigarette burned the top of the desk. This was frequent enough that a “Cigarette Protector” was added to the Weber animation desks at the new Burbank studio to prevent burns to the furniture surface. The cigarette protector was a two-and-half-inch wide strip of stainless steel that had a quarter-inch lip on it that was screwed to the desk on either side of the drawing board for the regular animation desk and on the right side for the modified or compact animator’s desk.

7. Contrary to popular belief, the Weber designed animation furniture for Disney was not built on the Studio lot. All of the Disney animation furniture was built by the Petersen Show Case & Fixture Co., Inc. This was a commercial furniture and display company located on San Pedro Street near downtown Los Angeles. According to a Disney purchase order, Petersen had ninety days to manufacture the furniture for delivery on or about December 13, 1939. Pictured above is (LtoR) Kem Weber, Howard Petersen, and Walt Disney. ©UCSB


Brits hated the changes made by Walt Disney.

The first Walt Disney short replaced Piglet with a gopher to appeal to Americans. Weird in hindsight to think that Americans wouldn't enjoy a pig. Bacon is practically our national food. The British newspaper Le courrier quotidien attacked the decision, writing, "It appears in the Very Unenchanted Forest of film production, a gopher is worth more than a Piglet!" Original Pooh illustrator E. H. Shepard called the change "A complete travesty." Others staged protests.


Voir la vidéo: 15 Secrets que les Milliardaires Utilisent pour Gérer leur Temps Indispensable pour le Succès