Cruiser Tank, Sentinel AC I

Cruiser Tank, Sentinel AC I

Cruiser Tank, Sentinel AC I

Le char croiseur Sentinel AC I était un char australien conçu pour aider à défendre le pays contre une menace japonaise potentielle. Bien qu'il s'agisse d'une réalisation technique impressionnante, l'AC I est entré en production trop tard pour son objectif principal et servait plutôt de véhicule d'entraînement.

À l'été 1940, l'Australie était confrontée au potentiel d'une guerre avec le Japon, alors qu'elle manquait de chars modernes. La Grande-Bretagne, la source évidente de nouveaux équipements, a été réarmée après avoir perdu la quasi-totalité de ses propres chars modernes à Dunkerque. Le char le plus moderne disponible aux États-Unis était le char moyen M2, qui était déjà obsolète et était en train d'être remplacé par le char moyen M3, mais qui ne serait prêt au combat qu'en 1942.

Le ministère australien des Munitions a commencé à envisager la construction de chars en Australie en juillet 1940. En novembre 1940, l'état-major australien a publié les exigences pour le nouveau char, sur la base des recommandations de la section de conception de l'armée. Cela nécessitait un char armé d'un canon principal de 2 livres (40 mm), d'un blindage allant jusqu'à 50 mm, d'une portée de 150 milles, d'un équipage de 4 à 5 personnes et d'un poids de 16 à 20 tonnes. L'éventuelle AC I a au moins égalé toutes ces exigences.

Le calendrier de production était un peu trop ambitieux. L'état-major pensait avoir besoin de 2 000 chars, les livraisons devant commencer en juillet 1941 et s'élever à 70 par semaine.

Les Australiens ont demandé à la Grande-Bretagne d'envoyer une exportation de chars. Le colonel W.D. Watson, un officier d'artillerie expérimenté dans la conception de chars, a été envoyé via les États-Unis, où on lui a montré les plans du nouveau char moyen M3. A son arrivée en Australie, il est nommé directeur du design.

L'équipe de Watson a produit une conception qui combinait la transmission finale et la boîte de vitesses du M3 avec une nouvelle coque et une nouvelle tourelle produites à l'aide de matériaux disponibles en Australie. La puissance devait à l'origine être fournie par les moteurs diesel Guiberson, mais la fourniture de ces moteurs était limitée (lorsqu'ils ont été testés dans le M3, ils se sont avérés quelque peu peu fiables). L'équipe australienne a ensuite imité les Américains et a produit un moteur de char en combinant plusieurs moteurs automobiles commerciaux. La première conception utilisait trois moteurs Ford, mais ceux-ci ont ensuite été remplacés par trois moteurs Cadillac de 115 ch disposés en forme de « feuille de trèfle ». Chaque moteur gardait son propre vilebrequin. La coque et la tourelle devaient utiliser un blindage coulé ou roulé, en utilisant des métaux disponibles en Australie. À ce stade, le plan était d'utiliser la même suspension à ressort à volute verticale que le M3.

Au début de 1941, une maquette en bois de l'AC I a été achevée, mais les plans ont été interrompus lorsque les dessins de conception détaillés du lecteur final M3 sont arrivés en Australie en avril 1941. Cela a révélé que le lecteur M3 était trop complexe pour être construit avec les machines alors disponibles en Australie. Les machines-outils ont toujours été l'un des goulots d'étranglement de la production en temps de guerre, et aucune ne serait disponible en Grande-Bretagne ou en Amérique avant au moins un an.

Ce choc a conduit à la suspension temporaire des travaux sur l'AC I. Au lieu de cela, les travaux se sont déplacés sur le Sentinel AC II, qui devait utiliser des moteurs et des entraînements de camion. Cela limitait le poids du char et obligeait à réduire le blindage. Cela signifiait également qu'aucun canon plus lourd ne pouvait être utilisé, et en septembre 1941, l'AC II fut abandonné.

Le travail sur la résolution des problèmes avec l'AC I a dû se poursuivre pendant cette période, car les progrès étaient maintenant incroyablement rapides. Le problème de la transmission a été résolu en repensant la transmission finale pour n'utiliser que des composants pouvant être construits en Australie. La suspension à volute verticale de la conception originale a été remplacée par un système de suspension à ressort à volute horizontale, basé sur une conception française Hotchkiss. La première coque moulée a été construite en octobre 1941 et le prototype était prêt en janvier 1942.

La coque de l'AC I avait un avant incliné, des côtés verticaux et un pont arrière légèrement incliné. Il y avait six roues de chaque côté, portées sur trois bogies, avec les ressorts horizontaux reliant les deux roues. La tourelle moulée aurait pu poser problème au combat, car elle dépassait de l'anneau de la tourelle, créant un possible « piège à obus » entre la tourelle et la coque. Le canon de 2 livres et une mitrailleuse coaxiale étaient transportés dans un large manteau, et une deuxième mitrailleuse était transportée dans un support à boule à l'avant de la coque. La tourelle transportait trois hommes - le commandant, le tireur et le chargeur - ce qui la rend plus flexible que de nombreux premiers modèles britanniques. La coque était assez étroite, sans flotteurs sur les chenilles.

Beaucoup d'efforts ont été consacrés à la construction de lignes de production pour le Sentinel. La construction des ateliers d'assemblage de réservoirs de Chullona, ​​en Nouvelle-Galles du Sud, gérés par les chemins de fer de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud, a commencé en janvier 1942. Une deuxième usine, les ateliers d'assemblage de réservoirs de Geelong, à Victoria, était encore en construction lorsque le programme a été annulé. L'usine de Geelong aurait été exploitée par Ford (Australie).

Le premier char de production a été achevé à Chullona en août 1942. Un total de 66 chars ont été construits, avant que toute la production Sentinel ne soit annulée en juillet 1943. À ce stade, la production américaine atteignait des niveaux impressionnants, et suffisamment de chars moyens américains étaient disponibles pour équiper le 1ère division blindée australienne. Finalement, le char moyen Mk3/ Lee/Grant est devenu le char le plus nombreux en service australien, avec 752 livrés. Le Sentinel a été utilisé comme véhicule d'entraînement pour les unités se formant en Australie.

Au moment où l'AC I est entré en production, son canon de 2 livres était presque obsolète. Le char moyen américain M3/Lee/Grant était déjà entré en combat en Afrique du Nord, avec son canon de 75 mm monté sur coque et son canon de 37 mm sur tourelle, et le char moyen M4 Sherman était déjà en production. Malgré cela, le programme Sentinel a été une réalisation impressionnante, impliquant les pièces moulées métalliques les plus grandes et les plus complexes encore jamais produites en Australie, et passant des spécifications d'origine à la production en un peu plus d'un an et demi.

Le Sentinel était également bien conçu, avec un bon blindage, une tourelle à trois hommes dès le départ et le potentiel d'être amélioré. Deux autres versions ont atteint le stade de prototype en 1942.

Le Sentinel AC III avait une tourelle et un anneau de tourelle plus grands, et portait un obusier de 25 livres. Ce modèle a été accepté pour la production, mais le programme a été annulé avant que cela ne se produise.

Le Sentinel AC IV emportait le canon antichar à grande vitesse de 17 livres et était un véhicule d'apparence impressionnante et moderne.

Une coque AC a été utilisée pour tester un nouveau système de suspension à barre de torsion. Si cela avait été combiné avec le 17 livres, le résultat aurait été un char d'une capacité impressionnante, mais cette modification n'a pas atteint la production.

Statistiques
Fabrication : 66
Longueur de la coque : 20 pieds 9 pouces
Largeur de coque: 9ft 1in
Hauteur : 8 pieds 5 pouces
Équipage : 5 (commandant, pilote, mitrailleur de coque, mitrailleur, chargeur)
Poids : 62 720 lb de poids de combat
Moteur : Trois moteurs à essence Cadillac V-8, 117 ch chacun, combinés 351 ch
Vitesse maximale : 30 mph sur route, 20 mph en cross-country
Portée maximale : 200 miles de rayon de route
Armement : Un OQF 2pdr et une mitrailleuse coaxiale .303in dans la tourelle, une mitrailleuse .303in à l'avant de la coque
Armure : 25-65mm


AC 1 Sentinelle

Temps de rechargement
Nominal: 2. s
50 % d'équipage : 2.48 s
75% d'équipage : 2.16 s
Équipage à 100 % : 1.92 s
Dame: 1.73 s
Évents : 1.88 s
Les deux: 1.69 s
Les deux et BiA : 1.65 s
À la fois et Max Crew % : 1.58 s

Voir Équipage, Consommables ou Équipement pour plus d'informations.

Temps de rechargement
Nominal: 2. s
50 % d'équipage : 2.48 s
75% d'équipage : 2.16 s
Équipage à 100 % : 1.92 s
Dame: 1.73 s
Évents : 1.88 s
Les deux: 1.69 s
Les deux et BiA : 1.65 s
À la fois et Max Crew % : 1.58 s

Voir Équipage, Consommables ou Équipement pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 1 (45 dégâts) :


Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1304.55
50 % d'équipage : 1053
75% d'équipage : 1206
Équipage à 100 % : 1360.35
100% équipage
Évents : 1390.95
Dame: 1511.55
Les deux: 1545.75
Les deux et BiA : 1579.95
À la fois et Max Crew % : 1648.35

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1349.55
50 % d'équipage : 1098
75% d'équipage : 1251
Équipage à 100 % : 1405.35
100% équipage
Dame: 1556.55
Évents : 1435.95
Les deux: 1590.75
Les deux et BiA : 1624.95
À la fois et Max Crew % : 1693.35

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 2 (45 dégâts) :


Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1304.55
50 % d'équipage : 1053
75% d'équipage : 1206
Équipage à 100 % : 1360.35
100% équipage
Évents : 1390.95
Dame: 1511.55
Les deux: 1545.75
Les deux et BiA : 1579.95
À la fois et Max Crew % : 1648.35

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1349.55
50 % d'équipage : 1098
75% d'équipage : 1251
Équipage à 100 % : 1405.35
100% équipage
Dame: 1556.55
Évents : 1435.95
Les deux: 1590.75
Les deux et BiA : 1624.95
À la fois et Max Crew % : 1693.35

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 3 (60 dégâts) :
Avec des coups totalement pénétrants

Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1739.4
50 % d'équipage : 1404
75% d'équipage : 1608
Équipage à 100 % : 1813.8
100% équipage
Évents : 1854.6
Dame: 2015.4
Les deux: 2061
Les deux et BiA : 2106.6
À la fois et Max Crew % : 2197.8

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1799.4
50 % d'équipage : 1464
75% d'équipage : 1668
Équipage à 100 % : 1873.8
100% équipage
Dame: 2075.4
Évents : 1914.6
Les deux: 2121
Les deux et BiA : 2166.6
À la fois et Max Crew % : 2257.8

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 1 (45 dégâts) :


Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1304.55
50 % d'équipage : 1053
75% d'équipage : 1206
Équipage à 100 % : 1360.35
100% équipage
Évents : 1390.95
Dame: 1511.55
Les deux: 1545.75
Les deux et BiA : 1579.95
À la fois et Max Crew % : 1648.35

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1349.55
50 % d'équipage : 1098
75% d'équipage : 1251
Équipage à 100 % : 1405.35
100% équipage
Dame: 1556.55
Évents : 1435.95
Les deux: 1590.75
Les deux et BiA : 1624.95
À la fois et Max Crew % : 1693.35

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 2 (45 dégâts) :


Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1304.55
50 % d'équipage : 1053
75% d'équipage : 1206
Équipage à 100 % : 1360.35
100% équipage
Évents : 1390.95
Dame: 1511.55
Les deux: 1545.75
Les deux et BiA : 1579.95
À la fois et Max Crew % : 1648.35

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1349.55
50 % d'équipage : 1098
75% d'équipage : 1251
Équipage à 100 % : 1405.35
100% équipage
Dame: 1556.55
Évents : 1435.95
Les deux: 1590.75
Les deux et BiA : 1624.95
À la fois et Max Crew % : 1693.35

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Utilisation d'obus de type 3 (60 dégâts) :
Avec des coups totalement pénétrants

Dégâts théoriques par minute
DPM nominal : 1739.4
50 % d'équipage : 1404
75% d'équipage : 1608
Équipage à 100 % : 1813.8
100% équipage
Évents : 1854.6
Dame: 2015.4
Les deux: 2061
Les deux et BiA : 2106.6
À la fois et Max Crew % : 2197.8

Dégâts avantageux par minute
DPM du premier coup : 1799.4
50 % d'équipage : 1464
75% d'équipage : 1668
Équipage à 100 % : 1873.8
100% équipage
Dame: 2075.4
Évents : 1914.6
Les deux: 2121
Les deux et BiA : 2166.6
À la fois et Max Crew % : 2257.8

Voir ici, ici ou ici pour plus d'informations.

Avec㺲% Équipage : 275 m
Avec㻋% Équipage : 312.5 m
Avec𧅤% Équipage : 350 m
Avec Recon et Situational Awareness : 367.7 m
Avec l'optique enduite : 385 m
Avec télescope binoculaire : 437.5 m
Maximum possible : 501.1 m

Avec㺲% Équipage : 275 m
Avec㻋% Équipage : 312.5 m
Avec𧅤% Équipage : 350 m
Avec Recon et Situational Awareness : 367.7 m
Avec l'optique enduite : 385 m
Avec télescope binoculaire : 437.5 m
Maximum possible : 501.1 m

Avec㺲% Équipage : 363.3 m
Avec㻋% Équipage : 416 m
Avec𧅤% Équipage : 469.3 m
Avec𧅤 % Signal Boost : 540 m
Lorsque affecté par𧅤% Relais : 495 m
Maximum possible : 675.5 m

Avec㺲% Équipage : 363.3 m
Avec㻋% Équipage : 416 m
Avec𧅤% Équipage : 469.3 m
Avec𧅤 % Signal Boost : 540 m
Lorsque affecté par𧅤% Relais : 495 m
Maximum possible : 675.5 m

Les AC 1 Sentinelle est un char moyen premium britannique de rang 4.

Développé en 1941 dans le cadre du programme des chars croiseurs australiens. Il y avait des plans pour produire 2 000 véhicules, mais de 1942 à 1943, seuls 65 véhicules, avec des numéros de série de 8001 à 8065, ont été fabriqués. En juillet 1943, il a été décidé d'arrêter le développement et d'annuler le programme. Les véhicules n'ont jamais vu de combat et n'ont été utilisés qu'à des fins d'entraînement. En 1946, les chars ont été retirés du service.

L'AC 1 Sentinel est un char moyen premium de rang IV. Le char est l'objet de dérision en raison de son mauvais canon et de son port de mitrailleuse avant "distinctif". Le char est dans l'arbre technologique britannique car l'Australie n'a pas son propre arbre technologique et fait partie du Commonwealth britannique.

Modules / Équipements et consommables disponibles


Une amélioration constante

Cependant, ce n'était pas la conception finalisée et les travaux se poursuivraient pour l'AC IV jusqu'à l'annulation du programme de chars à la mi-1943. Des inquiétudes avaient été exprimées au sujet de la conception, ce qui compliquerait davantage la question. L'anneau de tourelle de 54 pouces avait été considéré comme exigu mais utilisable avec le 25 livres, mais il y avait des doutes quant à l'efficacité de charger un 17 livres dans un anneau de tourelle de 64 pouces. Il a donc été décidé d'augmenter le diamètre de l'anneau de la tourelle à 72 pouces pour les véhicules de production.
De plus, l'armée n'était pas satisfaite de la quantité proposée de 54 cartouches transportées dans le prototype et a insisté pour qu'un minimum de 74 cartouches soit atteint. Il a également été jugé souhaitable de monter le 25 livres dans la nouvelle tourelle pour profiter des avantages potentiels du canon de 25 livres aux côtés du 17 livres.
La DAFVP a répondu à ces demandes par une proposition de conception d'AC IVA. Les documents, cependant, ne sont pas clairs sur ce que la conception de l'AC IVA impliquait réellement. Certains documents prétendent que l'AC IVA devait être une variante de l'AC IV équipé du 25 livres et produit à raison d'un char armé de 25 livres pour trois chars armés de 17 livres. D'autres sources mentionnent l'AC IVA comme une conception avec des dimensions de coque agrandies pour permettre un diamètre de tourelle accru et un stockage accru de munitions pour le canon de 17 ou 25 livres.


Tank Cruiser australien, AC Mark III Thunderbolt

Réservoir de croisière australien AC III. La coque se compose de quatre moulages principaux de plaque de blindage : le nez (qui abrite l'ensemble d'entraînement de l'essieu avant, l'entraînement final des composants de freinage et le pignon de la boîte de vitesses), le corps de la coque principale, la tourelle et la plaque de couverture du groupe motopropulseur. Le nez est boulonné sur la face usinée du corps principal de la coque. Le système de suspension est un système de suspension à volute horizontale (HVSS) copié du design français Hotchkiss des années 1930. Il se compose de trois bogies à doubles roues et de trois rouleaux de retour de voie de chaque côté. Les pignons d'entraînement de style américain sont montés à l'avant du véhicule avec les roues folles à l'arrière. Les chenilles sont de type bloc en caoutchouc à double goupille similaire à la chenille M3 Lee/Grant. Une plaque en laiton, apposée sur la coque avant, attribue à la famille Bonython le mérite d'avoir amassé 25 000 livres pour l'achat d'un seul char croiseur. Le groupe motopropulseur se compose d'un trio de moteurs à essence Cadillac 75 V-8, avec un carter commun. Cela a été décrit comme un Perrier-Cadillac après le concepteur et a développé 397 ch. L'armement principal est un canon de campagne de 25 livres converti pour s'adapter à la tourelle modifiée. L'armement secondaire est une mitrailleuse moyenne Vickers .303 montée coaxialement. Le véhicule est globalement peint en vert foncé. Ce revêtement est inégal avec de vastes zones de perte. Les raccords mineurs présentent des signes de corrosion.

Le projet Cruiser Tank résultait d'une décision du gouvernement australien en mai 1940, estimant que l'approvisionnement en chars de la Grande-Bretagne serait difficile en raison de la détérioration de la situation de guerre, pour concevoir et produire un char australien. Considérant qu'à l'époque l'industrie australienne disposait de peu d'installations mécaniques lourdes, il s'agissait d'un projet ambitieux.

Après une mission d'enquête aux États-Unis sur la conception des chars et l'envoi d'un spécialiste de la conception d'Angleterre, un cahier des charges a été élaboré pour la fabrication de la coque principale, du carter de transmission avant, de la tourelle et du masque en éléments moulés. On espérait utiliser autant de composants automobiles standard que possible dans la nouvelle conception du réservoir.

À la fin de 1942, l'ACI avait été testé et ses faiblesses modifiées pour s'adapter aux conditions de guerre changeantes. La conception améliorée de l'AC3 était bien avancée. Cependant, au milieu de 1943, la menace d'une invasion japonaise était passée et avec la fourniture de chars américains et britanniques dépassant les besoins, la série AC est devenue inutile et une utilisation extravagante des ressources limitées de l'Australie. Parmi les chars AC produits, seule une petite proportion a été provisoirement acceptée par l'armée, et ceux-ci ont fait l'objet de modifications et d'améliorations supplémentaires.

La variante ACIII du Memorial est une variante améliorée de l'ACI et utilise un canon de campagne modifié de 25 livres pour une puissance de feu accrue. Cela a nécessité une modification de conception considérable, principalement dans la fourniture d'une tourelle et d'un anneau de tourelle plus grands et la suppression de la position du mitrailleur de coque. Cette marque comprenait également l'installation de moteur redessinée et compacte avec un carter commun permettant de la place pour des réservoirs de carburant supplémentaires.

L'ACIII fut livré à l'armée le 12 juin 1943. L'ACIII avec moteur Perrier Cadillac reçut le nom de Thunderbolt. L'ARN est le 8066. C'était le seul AC III à être construit bien qu'un autre ait pu être commencé, mais avec l'annulation du programme AC en août 1943, aucun autre n'a été achevé.

Les caractéristiques spéciales du réservoir sont : Coque moulée. Suspension HVSS copiée du design français Hotchkiss à la place de la suspension à volute verticale de type M3 comme prévu initialement. Équipage de quatre personnes (contre cinq dans l'ACI). Véhicule très bas, stable, rapide, avec une bonne protection blindée et un bon potentiel de développement. Les chenilles sont de type bloc de caoutchouc américain.


1/35 Australian Cruiser Tank AC1 Sentinel Kit complet résine sans chenille












Australian Cruiser Tank AC1 Sen. Kit complet en résine sans chenilles.

Circuit AFV Club T51 ou équivalent requis. Le délai d'exécution est généralement de 2 à 3 jours, mais peut être un peu plus long dans certains cas. Les enchérisseurs non-payants seront rongés par mon lapin noir sauvagement féroce.

Il a eu une fois une rencontre avec, alors président Jimmy Carter. Si votre arbre généalogique n'a qu'une branche - ou si vous vous êtes remarié, mais avez toujours les mêmes beaux-parents - veuillez rester à l'écart. Si vous avez plus de 50 ans et que vous êtes chauve, mais que vous portez toujours un mulet ou une queue de rat, demandez de l'aide ! Les retours évitables sont une perte de temps pour tout le monde. Fonds - pas de roubles, de yens, de pesos ou de commerce de chèvres.

C'est si vous voulez conduire jusqu'à Da U. Montez NORT À DA FROZENTUNDRA.

Nous nous réservons le droit de modifier les moyens d'expédition à tout moment, si les circonstances le jugent nécessaire. UPS ou Fed Ex est utilisé pour les articles plus gros et plus chers.

Cela se traduit par environ 2 SEMAINES (en métrique) pour mes amis non américains. Oui c'est décevant, mais ce n'est PAS MA FAUTE ! Je ne peux pas t'aider une fois que c'est hors des USA. J'ai envoyé le lapin à leur porte plusieurs fois. Ils ont plein de carottes pour le repousser. Vous serez averti lorsque votre article aura quitté le magasin. Veuillez ne pas nous tenir responsables des retards hors de notre contrôle. Bunny est très contrarié quand cela arrive ! LES EXPÉDITIONS À L'ÉTRANGER PEUVENT PRENDRE JUSQU'À 6 SEMAINES.

SI VOUS AVEZ EU DES PROBLÈMES DANS LE PASSÉ, JE LE RECOMMANDERAIS. SI VOUS CHOISISSEZ D'EXPÉDIER LA 1ÈRE CLASSE SUR MER, VOUS LE FAITES À VOS PROPRES RISQUES ! Commentaires - Nous laissons des commentaires positifs automatiquement. Tant que vous nous le laissez, nous le laisserons certainement pour vous.

Nous sommes fiers de nos retours parfaits. Nous ne pouvons pas résoudre le problème si nous ne le savons pas. Veuillez noter que depuis que je dirige un magasin de détail de brique et de mortier, CASH IS KING. C'est premier arrivé, premier servi.

Bunny demande à être nourri. Les friandises pour chiens MilkBone sont sa collation préférée.

Il est genre, FOU quand il m'entend secouer la boîte. Je pense qu'il est accro. Pour info : Notre Pitt Bull a peur du lapin.

S'il vous plaît, ne nous forcez pas à le relâcher ! L-V9:00 - 5:00 CST.

Sam 9h00 - 13h00 CST. Venez nous rendre visite sur Facebook MerciInc/284405317324? L'article "1/35 Australian Cruiser Tank AC1 Sentinel Kit complet de résine sans piste" est en vente depuis le samedi 06 février 2016. Cet article se trouve dans la catégorie "Jouets et loisirs Modèles et kits Militaire Armure". Le vendeur est "3wieds" et est situé à Oak Ridge, Tennessee.


Char australien WWII : Sentinel

Avec une guerre contre le Japon semblant plus que probable, et avec la possibilité supplémentaire même d'une invasion japonaise, le ministère australien des Munitions a d'abord envisagé l'idée de construire des chars dès juillet 1940. À cette époque, la force des chars de la Grande-Bretagne était insuffisante pour défense nationale, et il semblait peu probable que l'Australie reçoive des chars de cette source pendant un certain temps encore. La section de conception de l'armée (faisant partie de la direction de la mécanisation) a donc été chargée d'examiner les caractéristiques de conception et les problèmes de production, et en novembre 1940, l'état-major australien a établi des exigences précises pour le type de char qu'il jugeait nécessaire. Ils ont demandé un véhicule de 16 à 20 (long) tonnes, avec un armement principal de 2 livres, un équipage de 4 à 5 personnes, une portée de 150 milles et un blindage maximum de 50 mm. Ils ont estimé qu'il en faudrait 2 000, avec les premières livraisons en juillet 1941 et une production de 70 par semaine à partir de ce moment.

Le ministère des Munitions a demandé à l'état-major britannique les services d'un expert britannique en conception de chars et, en conséquence, un colonel Watson a été envoyé en Australie en décembre 1940. Watson a voyagé via l'Amérique, où il a eu la chance de voir les conceptions être rédigé pour le char moyen M3 (qv), et à son arrivée en Australie, il a été nommé directeur de la conception. Pour le véhicule proposé, AC I (AC : Australian Cruiser), Watson prévoyait d'utiliser une copie de la transmission finale et de la boîte de vitesses M3, car il avait été impressionné par les caractéristiques mécaniques de ce véhicule. Pour une centrale électrique, des moteurs diesel Guiberson ont été prévus mais comme il semblait probable qu'il y aurait des difficultés à les obtenir, trois moteurs automobiles commerciaux, Ford d'abord, puis des moteurs Cadillac plus puissants, ont été adoptés, disposés en "feuille de trèfle" formation. Un ingénieur automobile australien de premier plan a été coopté pour donner des conseils sur le développement et l'installation.

Au début de 1941, une maquette en bois de l'AC I a été construite. Le véhicule devait avoir un blindage coulé ou roulé partout, en utilisant uniquement des alliages disponibles en Australie. En avril 1941, les dessins de la transmission finale du M3 sont arrivés d'Amérique, lorsqu'ils ont constaté que cette installation était trop sophistiquée pour être fabriquée en Australie avec les installations existantes. Les machines appropriées n'ont pas pu être livrées de Grande-Bretagne ou d'Amérique avant au moins un an. Pendant ce temps, les États-Unis ont suggéré que l'Australie produise une nouvelle conception qui pourrait utiliser des composants fournis par l'Amérique. Cette proposition prévoyait l'utilisation d'un moteur de camion commercial et de composants mécaniques. En juillet 1941, il fut donc décidé d'aller de l'avant avec un nouveau design qui fut désigné AC II. Les limitations qui sont rapidement devenues évidentes en utilisant les moteurs de camions et la transmission, cependant, étaient nombreuses, principalement le poids devait être maintenu en dessous de 16-18 tonnes avec une réduction conséquente de l'épaisseur du blindage, et l'armement ne pouvait pas être plus lourd qu'un canon 2pdr. Les composants mécaniques du camion n'étaient pas assez puissants pour faire face à un véhicule plus lourd que celui-ci. En septembre 1941, la conception de l'AC II fut donc abandonnée et l'attention se porta une fois de plus sur l'AC 1.

Il a été constaté qu'en redessinant la transmission finale sous une forme beaucoup plus simplifiée, il serait possible de construire les composants nécessaires en Australie. Pendant ce temps, une refonte avait également été effectuée sur les bogies à l'origine, des bogies à volutes verticales de type M3 étaient prévus, mais ceux-ci ont été modifiés en volutes horizontales et se sont avérés bien supérieurs. La première coque moulée a été fabriquée avec succès en octobre 1941 et le prototype AC I a été achevé en janvier 1942. La coque et la tourelle moulées étaient en elles-mêmes une grande réussite car rien d'aussi compliqué que cela n'avait été tenté auparavant par l'industrie australienne.

Des modifications ont été apportées au prototype de véhicule après des essais, et en août 1942, le premier véhicule de production a été achevé à Chullora [PAS Chullona] Tank Assembly Shops, NSW, un an seulement après la première estimation trop optimiste (et irréaliste). Les Chullora Shops avaient été construits à partir de janvier 1942 spécialement pour produire des chars, et ont été érigés et gérés par les chemins de fer de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud, sur la base des arsenaux de chars américains. Un total de 66 AC I ont été construits lorsque la production a cessé et toutes les commandes ont été annulées en juillet 1943. À cette époque, la situation de l'approvisionnement en chars avait changé et les États-Unis étaient en mesure de fournir tous les véhicules nécessaires pour équiper la 1ère division blindée australienne qui avait été entre-temps formé. Les AC déjà achevés n'ont donc servi qu'à l'entraînement et n'ont jamais servi au combat.

Le char australien AC, nommé Sentinel, était une réalisation des plus remarquables pour un pays ne disposant que d'installations d'ingénierie lourdes limitées et sans aucune expérience préalable de la production de chars. L'agencement de la centrale électrique Cadillac « feuille de trèfle » et la coque monobloc moulée étaient de nouvelles caractéristiques qui en faisaient un véhicule solide, robuste et puissant, capable de nombreux développements futurs. Les plans pour les versions améliorées de l'AC I (détaillées ci-dessous) n'ont cependant jamais dépassé le stade du prototype, lorsque la production de l'AC a été prématurément arrêtée. Si la fabrication de climatiseurs s'était poursuivie, il était également prévu de commencer à construire des climatiseurs dans les ateliers d'assemblage de réservoirs de Geelong, à Victoria, alors en construction, qui devaient être gérés par Ford Motor Co (Australie).

AC III : Il s'agissait d'une conception améliorée de l'AC I qui montait un 25pdr à la place du 2pdr. Cela a nécessité des modifications considérables, principalement la fourniture d'une tourelle et d'un anneau de tourelle plus grands, qui sont passés de 54 pouces à 64 pouces de diamètre. L'installation du moteur a été repensée avec un carter moteur commun, laissant de la place pour des réservoirs de carburant supplémentaires, et la mitrailleuse d'étrave a été supprimée pour augmenter le rangement des munitions. Le mitrailleur de proue fut également, bien entendu, supprimé, réduisant l'équipage à quatre. Un prototype de l'AC III a subi des essais en février 1943 et la production de l'AC III devait remplacer l'AC I à Chullora à partir de mai 1943. Cependant, compte tenu de l'annulation du programme AC, il semble probable que très peu, voire aucun, d'AC III n'aient été effectivement terminé.

AC IV : Le prototype AC III a ensuite été testé en mars 1943 avec deux 25pdr dans une monture coaxiale, de sorte que la faisabilité du montage du nouveau canon à grande vitesse de 17pdr dans la série AC puisse être étudiée. Tirés ensemble, les deux 25pdr ont donné un recul de 20 % supérieur au recul d'un canon de 17pdr sans effet néfaste sur la tourelle ou le véhicule. Les plans se sont donc poursuivis pour adapter le 17pdr dans la conception de l'AC III, et un prototype a été achevé et testé à la fin de 1943. Cependant, à ce moment-là, la production d'AC avait cessé et aucune autre commande de production n'a suivi. Avec le 17pdr, le véhicule a été désigné AC IV. Sans aucun doute, cela se serait avéré un véhicule des plus puissants.

Une coque AC a été modifiée avec une suspension à barre de torsion dans le but de fournir des qualités de conduite supérieures pour les modèles améliorés proposés. Bien que terminé et exécuté, il n'y avait, bien sûr, aucune possibilité d'incorporer la nouvelle suspension dans les véhicules de production.

Désignation : Cruiser Tank AC I et AC III, Sentinel

Équipage : 5 (commandant, pilote, mitrailleur de coque, mitrailleur, chargeur) (Pas de mitrailleur de coque dans l'AC III).

Dimensions : Longueur 20 pi 9 po Centres de voie/bande de roulement 7 pi 6 étain Hauteur 8 pi 5 po . Largeur 9ft lin

Armement : Principal : 1 x 2pdr OQF (AC I) I x 25pdr (AC III)

Secondaire : 2 x Vickers· 303 cal MG (un en AC TTl)

Épaisseur du blindage : Maximum 65 mm Minimum 25 mm

Moteur : 3 x Cadillac V-8 essence, 117 ch chaque unité (AC I) triple moteur Perrier-Cadillac (carter commun), 397 ch (AC III)

Vitesse maximale de cross-country : 20 mph (environ)

Type de suspension : HVSS, type Hotchkiss

Rayon de la route : 200 milles (AC I), 229 milles (AC III)

Obstacle vertical : 2 pieds (AC I), 4 pieds (AC III)

Rangement des munitions : 130 cartouches 2pdr (AC I) 4 250 cartouches· 303 cal (AC I)

Particularités/remarques : Coque monobloc moulée avec manchon blindé proéminent pour le montage d'une mitrailleuse d'étrave. HVSS copié de la conception française Hotchkiss à la place de la suspension à volute verticale de type M3 initialement prévue. Véhicule très bas, stable, rapide, avec une bonne protection blindée et un bon potentiel de développement. Les chenilles étaient de type bloc de caoutchouc américain. Support de mitrailleuse Bren AA monté sur coupole de toutes marques.


Modules

Tourelles

Moteurs

Suspensions

Radios

Équipement compatible

Consommables compatibles

Avis du joueur

Avantages et inconvénients

  • Pénétration élevée avec des munitions régulières et APCR, à égalité avec le meilleur canon du Firefly
  • Statistiques de maniement et temps de visée décents, capable d'utiliser ses déplacements rapides pour viser
  • Maniable : vitesse de pointe élevée, déplacements rapides de la coque et de la tourelle, forte dépression du canon (-10 degrés)
  • DPM et RoF acceptables de 12 coups par minute
  • Meilleures valeurs de dissimulation de tout support de niveau VI
  • L'armure n'est généralement pas fiable
  • Le moteur est sous-alimenté, les résistances du terrain sont mauvaises - des difficultés à atteindre une vitesse décente
  • Faible vitesse de l'obus, précision semi-faible
  • Portées de vue et de signal inférieures à celles du Sherman Firefly, ROF légèrement inférieur
  • Impossible de monter le stabilisateur vertical

Performance

L'AC 4 Experimental partage de nombreuses fonctionnalités avec son petit frère, l'AC 1 Sentinel, et son homologue de niveau, le Sherman Firefly. Il prend la taille compacte, les traversées rapides et la bonne vitesse de pointe de l'AC 1, mais prend également son blindage quelque peu terne, son carénage de mitrailleuse douteux, ses faibles résistances au terrain et son moteur douloureusement malpropre. Du Sherman Firefly, il apporte un 17 livres à tir rapide, qui offre une pénétration élevée et un temps de visée respectable, mais ses dégâts alpha médiocres et sa faible vitesse d'obus le rendent difficile à agir en tant que tireur d'élite.

Dans l'ensemble, l'AC 4 Experimental sert au mieux de char de soutien. Il n'a pas le blindage pour se battre et n'a pas le rapport puissance/poids exceptionnel requis par les flankers tels que le Cromwell, mais sa taille relativement petite, ses excellentes traversées et la dépression spectaculaire du canon en font une machine d'appui-feu de deuxième ligne idéale. . Descendez la coque, jetez un coup d'œil au sommet des collines pour trouver des cibles et tirez avec l'assurance que vous pouvez pénétrer presque tout ce que vous rencontrez avant de vous mettre à couvert. Ce char présente une valeur de pénétration presque excessive de 239 mm sur ses obus APCR premium, ce qui lui confère des capacités de pénétration plus courantes sur les médiums de rang VIII.

Si vous pouvez prendre suffisamment de vitesse pour exécuter une manœuvre de flanc, vous pouvez facilement éliminer vos ennemis grâce à la pénétration et au DPM du canon de 17 livres. Ce char est également bon pour nettoyer les ennemis faibles ou blessés vers la fin d'un match, encore une fois grâce à sa vitesse et sa cadence de tir. Une caractéristique inattendue du char est son indice de dissimulation décent, supérieur à tous les autres chars moyens de rang VI, et même à plusieurs chasseurs de chars et chars légers de rang VI. Utilisez ces bonnes valeurs de dissimulation pour vous fondre derrière les buissons, en particulier ceux sur les collines - lorsqu'il est combiné avec sa bonne dépression du canon, il est tout à fait possible de tirer sur des ennemis invisibles et de reculer pour échapper à la détection.

En ce qui concerne l'équipement, un pilon est obligatoire, mais le char peut gérer un certain nombre d'autres choix d'équipement. L'utilisation d'un lecteur de pose d'armes à feu et d'évents améliorera les statistiques de manipulation des armes à feu, mais un joueur dédié au support de deuxième ligne pourrait trouver une utilité dans l'équipement optique. L'installation d'optiques à revêtement et de jumelles étend la portée de vue à 450 mètres, atteignant facilement le capuchon de vue et vous permettant de repérer vos propres cibles. Cela nécessite que le char reste immobile pour activer les jumelles, mais pour les joueurs utilisant l'AC 4 Experimental comme char de soutien, ce ne sera pas vraiment un inconvénient. Le filet de camouflage est un choix intéressant qui peut soutenir le taux de camouflage exceptionnellement bon du char, offrant un total de 26,7 % de dissimulation à l'arrêt.

Ce char se comporte comme une sorte d'hybride entre un char moyen et un chasseur de chars. Tout en portant un canon qui rappelle beaucoup les canons de chasseurs de chars britanniques et américains de rang intermédiaire, il a l'agilité (sinon la vitesse brute) des moyens britanniques et américains de rang intermédiaire. Let your faster or more powerful allies go on ahead of you to spot or engage the enemy, then come in to support with your excellent gun. Choose your shots carefully, as you carry only 50 shells with a rate of fire of 12 rounds per minute, your ammo supply can disappear quickly.


Kit #1-070

Free Shipping!

WE TAKE EXTREME CARE IN PACKING ALL OF OUR PRODUCTS

Order Confirmation:

As soon as you place your order, you will receive an order confirmation e-mail. This means that we have received your order in our system and pre-authorized your credit card for the purchase. As soon as we receive your order, we automatically reach out to our suppliers to confirm that it is in stock and available for immediate shipment. If your item is on backorder or unavailable, we will void the pre-authorization and reach out to you via e-mail. If your item(s) are available for immediate shipment (within 5 business days), we will process the charges and submit the order for shipment.

Order Shipment:

If your order is stock and we process the charges to your credit card, it will ship within five business days from the date of your order. We will send you tracking information within 24 hours of your order leaving the warehouse to the e-mail address you provided when checking out. If you do not receive tracking information from us within six business days of your order, feel free to follow up with us at [email protected]

Delivery Time
Your order will be processed and leave our supplier's facility within 3-5 business days. You will receive your model in 4 to 12 business days after you place your order (within the continental United States).

Tracking
It is easy to track your shipment. Upon processing your order, you will receive an e-mail including shipping confirmation and the individual tracking number assigned to your model. Check anytime to see exactly when your model is expected to arrive.

We work very hard to ensure that we offer the absolute best prices online. If you find another online store that offers a lower price then us within six months of your purchase date please let us know and we will refund your original payment for the difference. We want you to feel confident that you are getting the absolute best price for the product you are ordering. If you find that our own website has a lower price for the same item you have ordered within six months of your purchase date will refund the difference as well.

To request your partial refund simply e-mail us a link to the same product on our website, or on our competitors website within six months from the date of your order and we will process the credit accordingly.

Our 100% Price Guarantee has some limitations:

  • You must purchase the item from our website before requesting your Price Match Guarantee
  • Promotions such as rebates and buy one, get one free offers are not eligible
  • The item must be in stock on the competitors website
  • The competitor must be an online store, they may not have a retail location
  • The website can not be a discounter or auction website (ie eBay, overstock, etc..)
  • The competitor must be an Authorized Retailer of the product in question
  • The Price Match Guarantee includes the item price and the shipping charges, it excludes sales tax

Money Back Guarantee Policy

We guarantee satisfaction with our products - in the unlikely event that your model arrives damaged please Nous contacter by within 3 days of receiving your order. If you intend to give the item as a gift, please inspect the item upon receipt. In the case of damage we will ship a replacement to you free of charge and pay return shipping on the damaged model. No administration fee is applied to damaged items.

For orders placed from November 20th - December 18th , we extend our return policy (not damage policy) to notify us of a return by December 27th, and we will refund the total price of the product and deduct a 20% administration fee . For further details please review our Refund Policy.


PSA on the Tank Madness reward, the Sentinel AC 1 "Vanquisher"

  • This topic is locked

NSW Mntd Rifles-x #21 Posted 14 March 2017 - 12:40 AM

I play the AC-1 on Blitz. It's the reason I started playing Blitz and it is my favourite tank. It's a brawler and can ram the crap out of just about anything. It has good armour and requires some careful thinking about play style. It is great hull down. This is the only chained op I've actually cared about completing.

In my humble opinion Quickybaby didn't really know how to play this tank when he reviewed it.

Edited by NSW Mntd Rifles, 14 March 2017 - 12:46 AM.

LoganX891-x #22 Posted 19 March 2017 - 04:26 PM

PLK180W, on 28 February 2017 - 08:24 AM, said:

The Vanquisher will be the lowest tier British Premium in the game, (apart from Sexton I, (spit), or the Vickers, (if we ever get it))

That's useful if bringing on a new crew.

Is this another case where the X-B version of the gun is needed?

PLK180W-x #23 Posted 19 March 2017 - 11:29 PM

LoganX891-x #24 Posted 19 March 2017 - 11:53 PM

PLK180W-x #25 Posted 20 March 2017 - 01:08 PM

LoganX891, on 19 March 2017 - 11:53 PM, said:

Now if we could only persuade WG in the merits of the idea.

LoganX891-x #26 Posted 20 March 2017 - 03:39 PM

PLK180W, on 20 March 2017 - 06:08 AM, said:

Now if we could only persuade WG in the merits of the idea.

So true. Some things like the desire of players for the X-B to be added on other tanks that use the 2-pdr and the work needed on the Matilda Black Prince should have been addressed by WG by now, if only to tell us no action is going to happen. Seeing the PC information for the AC 1, it seems that the X-B would change the tank for the better.

Mockney_piers-p #27 Posted 22 March 2017 - 09:39 AM

@nsw rifles. I too have ity on blitz and its an excellent tank, but seems quite different from the PC version. Everyone's assuming we'll be getting a PC clone

It hoping it'll be significantly different, itwouldn't be the first time a console tank is after all.

It's why we have so many wn8 printers on console

NSW Mntd Rifles-x #28 Posted 03 April 2017 - 12:31 AM

mockney_piers, on 22 March 2017 - 07:39 PM, said:

@nsw rifles. I too have ity on blitz and its an excellent tank, but seems quite different from the PC version. Everyone's assuming we'll be getting a PC clone

It hoping it'll be significantly different, itwouldn't be the first time a console tank is after all.

It's why we have so many wn8 printers on console

I take comfort in the review done by The Mighty Jingles. Perhaps it suits the fast brawling play style of Blitz. It takes some getting used to. I know I'll be playing mine carefully.

Commaander 531 #29 Posted 06 April 2017 - 08:45 AM

RogueBLACKBIRD #30 Posted 07 April 2017 - 07:59 PM

NSW Mntd Rifles-x #31 Posted 08 April 2017 - 03:20 AM

PLK180W, on 20 March 2017 - 11:08 PM, said:

Now if we could only persuade WG in the merits of the idea.

While it would be nice, it would be totally historically inaccurate. Australia was only manufacturing the MkX-A and armaments on all variants of the Australian Cruiser tank were limited to what was being manufactured in Australia. Even though it is in the British tree it is not a British tank.

LoganX891-x #32 Posted 08 April 2017 - 01:17 PM

NSW Mntd Rifles, on 07 April 2017 - 08:20 PM, said:

Sorry, it's a game, not military history. We drive some tanks in the game that were only blue prints in real life and go into a match with tanks of all nations mixed together. In the game world, the X-B should at least be considered.

PLK180W-x #33 Posted 09 April 2017 - 02:11 AM

NSW Mntd Rifles, on 08 April 2017 - 03:20 AM, said:

While it would be nice, it would be totally historically inaccurate. Australia was only manufacturing the MkX-A and armaments on all variants of the Australian Cruiser tank were limited to what was being manufactured in Australia. Even though it is in the British tree it is not a British tank.

There are a lot of historical tanks in the game that have armament which was never used on it in real life, and a few that have weapons that only existed as a prototype

Now, since the VANQUISHER isn't the Sentinel AC-1 in the first place, wouldn't it be a more viable Premium if WG had bent history a bit, (like they did with the "Captured KV-1" , and fitted it with the 2-pdr X-B?

(Then, when the AC-1 is released in 'naked' form", give it its historical armament and PMM)


Monsters of War – Australian Sentinel And Thunderbolt Tanks In WWII

The Australian tank industry is not something well-known to the wider public. The British Commonwealth country is famous for its military valor and engagement in both world wars. However, when it came to equipment, the Australians used the weapons provided by the British, and later the Americans.

The first Australian tank is the story of a potential type of tank which never entered regular service but was instead discarded, as the war in the Pacific dragged on.

The AC 1 Sentinel during trials

The AC1, later named the Sentinel, was caught up in an arms race that made all the difference between tanks produced early in WWII and those made in the final years of the conflict.

In 1940, Australia was watching the Japanese expansion in China carefully. Britain had entered the war against Germany a year earlier, and it was becoming apparent the Australians would have to prepare for a war against Japan, one of Germany’s closest allies.

British Crusader tank

In November that year, the design for the Sentinel tank was put up for review. The tank was to follow the Cruiser tank concept, developing a balance between firepower and armor, and relying on agility and speed to win the day.

As it was the first time the Australian military was preparing to produce a tank, an advisor from Great Britain, Colonel W.D. Watson MC, was sent to supervise the project. Also, a team of Australian engineers went to the US, where they familiarized themselves with the American M3 design.

One of two preserved Sentinel tanks at the Royal Australian Army Corps Tank Museum. Crédit photo

Inspiration was drawn from both the Americans and the British. The Sentinel tank was based on the engine, drive train, and lower hull of the M3 while using the upper hull and turret similar to the British Crusader tank. However, one crucial distinction was made ― the hull and the turret were cast as a single piece. Besides being the first Australian tank, the Sentinel was the first tank ever to apply such a concept.

The Sentinel carried a QF 2-pounder gun (40mm) and was intended to receive an upgrade to a 6-pounder (57 mm). The upgrade, however, was abandoned due to the arrival of the much needed American and British models, which completely surpassed the original design.

The 65 Sentinels that were produced in 1943 never entered combat but were used as props for a 1944 war movie entitled The Rats of Tobruk. The tanks were modified to resemble German panzers, as the film told the tale of the heroic defense of the Libyan town of Tobruk, in which many of the defenders were Australian.

AC3 Thunderbolt

The Australians tried to improve their design by developing another project called the AC3 Thunderbolt, which was to provide better-armored protection, a more powerful engine, and more firepower. It used a 25-pounder gun (87 mm), which was a massive improvement compared to the limited capabilities of the 2-pounder.

With this firepower, the Australians could compete in the international theater of war. Unfortunately, it was too late to put the tank to use. The 150 units that were ordered by the army never went into production and the only Thunderbolt made was the prototype, which remains exhibited at the Australian War Memorial in Canberra.


Voir la vidéo: Como jogar de AC IV Sentinel Tank Premium Tier VI Tutorial AC IV Sentinel - World Tanks Blitz