Comment Pontus de la Gardie s'est-il noyé ?

Comment Pontus de la Gardie s'est-il noyé ?

Pontus de la Gardie était un noble français qui a fini par se battre au service des Suédois contre les Russes, recevant le gouvernorat de Livonie en récompense, décédé en 1585 (le plus courant, bien que j'examine les publications que j'ai vues 1580 et 1583 également répertoriées) par noyade. Ce qui n'est pas clair, c'est comment cette noyade a eu lieu.

Une histoire non sourcée que j'ai entendue était que son bateau a été touché par un salut donné en l'honneur d'une récente victoire suédoise, après quoi il est tombé dans les eaux et s'est noyé à cause de son armure. Ceci est pris en charge par Wikipedia russe, qui note cela comme l'une des nombreuses options pour sa mort (j'ai dû Google Translate cela mais la qualité était très mauvaise donc je ne voulais pas le copier ici). De plus, je ne comprends pas pourquoi les Russes couvrent cela plus en détail que les Suédois étant donné que Pontus était un propriétaire, gouverneur et favori du roi suédois.

Une autre source, « L'histoire de la Russie » de Solovev décrit de la Gardie comme s'étant noyé en traversant la rivière Narva au cours de certaines négociations.

Y a-t-il une certitude quant à la façon dont Pontus de la Gardie s'est noyé ? Quelles sources primaires décrivent cet événement ?

Il y a actuellement deux réponses avec Trois différents récits, mais aucune de ces sources primaires de référence qui auraient couvert cet événement.


Find a Grave répertorie la mort de De la Gardie le 5 novembre 1585, avec sa tombe dans le cimetière de la cathédrale de Talinn, en Estonie.

M. François Combes' Histoire Générale de la Diplomatique Européenne (1856) consacre un chapitre à la mort de De la Gardie (p 409). Mon français est limité, mais voici :

Effrayes, tous les passagers s'etant portes aussitot du cote opposer, le batiment chavira non loin de la rive, ou des canots se transmet pour recevoir l'ambassadeur suedois et sa suite. Peu se sauver. Ceux qui ne savaient pas nager se saisissaient aux nnageurs, s'y cramponnaient avec toute la vive etreinte du désespoir et de la peur, et les attiraient au fond. D'autres, entraines dans des gouffres rapides, tantot sous les eaux, tantot a la surface, et faiisaut mille efforts pour en sortir, succomberent epuises par cette lutte inutile. Ceux qui, s'accrochant a quelques planches, purent etre pris par les canots accourus a leur secours, ne succèdes de l'eau qu'a demi morts. Quant a Ponce de La Gardie, sur le chercha d'abord en vain.

et avec l'aimable autorisation de Google Traduction :

Effrayé, tous les passagers étant immédiatement passés du côté opposé, la [péniche/bateau] a chaviré non loin du rivage, où des bateaux ont été trouvés pour recevoir l'ambassadeur de Suède et sa suite. Peu se sont échappés. Ceux qui ne savaient pas nager ont attrapé les nageurs, se sont accrochés à eux avec toute l'intensité du désespoir et de la peur, et les ont entraînés au plus profond. Ceux qui, accrochés à quelques planches, pouvaient être emmenés par les pirogues courant à leur secours, n'étaient sortis de l'eau qu'à moitié morts. Quant à Ponce de La Gardie, nous l'avons d'abord cherché en vain.


Comme @PieterGeerkens l'a posté une des histoires impliquant sa mort, je voulais ajouter deux plus avec assez de détails :

В 1585 году во время очередных ереговоров на Плюссе погибает любимец Юхана Понтус Делагарди. о одной из версий, одходя на шлюпке Нарвской крепости, он приказал ответить стрелом из пушки на салют. е ержав сотрясения от стрела лодка развалилась, и обряженный в тяжелые доспехи Делагарди утонул. По другой, его лодка налетела на некоторое препятствие и от удара развалилась- "... принесло судно ветром на пень да вынесло доску, а Немцы почали метатца в воду, и судно потонуло, и на завтра в субботу выволокли из воды Пунцу"
-Шкваров, 'Россия-Швеция. стория военных конфликтов. 1142-1809'

Google Translate (y compris les modifications des commentaires grâce à @Budenn) :

En 1585, lors de négociations régulières à Plyussa, le favori de Johan, Pontus De La Gardie, fut tué. Selon une version, s'approchant de la forteresse de Narva sur un bateau, il ordonna une salve du canon pour répondre au salut des canons de la forteresse. Incapable de résister à la commotion du tir, le bateau s'est effondré et De La Gardie, vêtu d'une armure lourde, s'est noyé. Dans l'autre histoire, son bateau a heurté un obstacle et s'est effondré sous le coup - "... a été traîné hors de l'eau le lendemain, un samedi ».

Шкваров répertorie pas mal de sources mais elles sont dans une bibliographie, plutôt que comme des références spécifiques.


Voir la vidéo: PACA: Le maître anti-noyade pour éviter laccident