John Collins Tr - Histoire

John Collins Tr - Histoire

John Collins

Ancien nom conservé.

(Tr: dp. 500; 1. 135'; b. 22'; dr. 14'6"; s. 9 k.)

John Collins, un chalutier civil britannique, a été loué par la Marine et mis en service le 28 mai 1919. Il a immédiatement commencé des opérations de déminage à Kirkwall, en Écosse, en nettoyant la moitié ouest du barrage de mines nord qui avait été établi pendant la Première Guerre mondiale pour protéger les ports du Royaume-Uni. John Collins a continué cette tâche jusqu'à ce qu'il soit désarmé le 6 août et a été rendu à ses propriétaires.


John Collins

John Collins peut être considéré comme le premier avocat professionnel d'Albany. La source non documentée la plus engageante nous apprend qu'il est né en Angleterre vers 1670 et qu'il a reçu une formation juridique en Europe.

Au début des années 1700, il était à New York et servait dans les compagnies de garnison britanniques. En quelques années, il devient lieutenant dans la compagnie d'Albany commandée par le capitaine Henry Holland.

Le premier enregistrement de sa vie à Albany provient de notes dans son propre dictionnaire juridique indiquant la date de son mariage avec la veuve Margarita Schuyler Verplanck le 2 novembre. naissance de trois enfants Collins entre 1704 et 1714. Ces enfants ont été baptisés dans l'église hollandaise d'Albany et il y a souvent parrainé des baptêmes avec sa femme - un membre de longue date. D'origine britannique, il était aussi un important souscripteur pour la fondation de l'église anglicane St. Peters en 1714. En 1709, sa première propriété de paroisse a reçu une évaluation substantielle.

Son mariage avec Margarita Schuyler représentait un moyen souvent répété pour les familles aspirantes néo-néerlandaises de se connecter avec l'establishment royal anglais puis britannique. Dans le même temps, le mariage avec un natif d'Albany a permis à Collins de se lancer dans le commerce. Cependant, il est devenu plus largement connu en tant qu'avocat - car son nom représentait le plus souvent la population locale et des étrangers importants dans les tribunaux d'Albany et au-delà. Bien que sa carrière militaire se poursuive pour le reste de sa vie, John Collins est devenu un homme d'affaires prospère à Albany en combinant une pratique juridique avec l'approvisionnement du fort et d'autres initiatives militaires, certaines d'importation et d'arpentage.

Souvent en service à Schenectady, Collins a pu nouer des relations commerciales et juridiques qui s'étendaient jusqu'à la vallée de la Mohawk. Bien qu'il n'occupe aucun poste local, il est nommé commissaire des Affaires indiennes. En tant qu'initié royal, il a également obtenu des parts dans des brevets de terres frontalières - possédant des terres au nord de la Mohawk à deux milles au-dessus de Fort Hunter.

John Collins mourut à Schenectady en avril 1728. Sa veuve mourut en 1748. Son fils Edward lui succéda dans ses entreprises.

Sources: La vie de John Collins est la biographie CAP numéro 7677. Cette esquisse est tirée principalement de ressources familiales et communautaires. L'histoire de la famille Schuyler fournit les informations les plus intéressantes sur cet individu. Nous cherchons des informations sur ses origines européennes.

La première Enfant Collins Edward (1704) est né de la mère de Margarita Schuyler Verplanck Collins, maintenant âgée de trente-deux ans, suivi de Samuel (1712-14) et de Margaret (1715) - qui a épousé Hitchen Holland.


Il est né à Collins Mill Pond, à Nanticoke Hundred, comté de Sussex, Delaware, fils du capitaine John et de Mary Houston Collins. Le capitaine John Collins avait extrait du minerai de tourbière de sa propriété et avait siégé pendant douze ans à l'Assemblée générale du Delaware. La sœur du jeune John, a épousé le futur gouverneur David Hazzard. Le jeune John lui-même épousa Jane Hall, fille de l'ancien gouverneur David Hall, et eut six enfants, Theophilus, John, Joseph, Sarah, Catherine et Martha. Ils habitaient au Collins Mill Pond à Nanticoke Hundred, où il continua l'exploitation d'un moulin. On pense qu'ils étaient membres de l'Église méthodiste.

Collins a été élu gouverneur en 1820 en battant le candidat fédéraliste, membre de longue date de l'Assemblée générale, Jesse Green. Il fut gouverneur du 16 janvier 1821 jusqu'à sa mort le 16 avril 1822. Collins était connu pour son intérêt pour l'amélioration de l'éducation publique. C'est pendant son mandat qu'un droit de transit controversé a commencé à être évalué pour soutenir le début d'un nouveau collège à Newark. Il a également nommé Willard Hall, le futur « père de l'éducation publique », au poste de secrétaire d'État. Ces deux actions donneraient des résultats au cours des années suivantes.

Collins est décédé à Collins Mill Pond, à Nanticoke Hundred, comté de Sussex, Delaware. Il y est enterré dans la ferme familiale. Aucun portrait connu de John Collins n'existe.

Les élections ont eu lieu le premier mardi d'octobre. Le gouverneur prend ses fonctions le troisième mardi de janvier et a un mandat de trois ans.


[Lettre de John J. Herrera à John Collins - 1953-03-31]

Copie de la lettre de John J. Herrera, président national de LULAC, au révérend John Collins du Basilian Fathers Mexican Mission Center à Rosenberg, Texas, en date du 31 mars 1953. Herrera écrit au sujet des copies de la littérature de Planned Parenthood sur le contrôle des naissances qui ont été envoyées à Révérend Kelly par Ofelia Mendoz de Planned Parenthood. Herrera réfute l'utilisation de son nom dans la lettre de Mendoz et désavoue toute approbation de la littérature par lui-même ou par LULAC.

Description physique

Informations sur la création

Le contexte

Cette lettre fait partie de la collection intitulée : Texas Cultures Online et a été fournie par le Houston Metropolitan Research Center de la Houston Public Library à The Portal to Texas History, un référentiel numérique hébergé par les bibliothèques de l'UNT. Il a été vu 105 fois. Plus d'informations sur cette lettre peuvent être consultées ci-dessous.

Personnes et organisations associées à la création de cette lettre ou à son contenu.

Auteur

Personnes désignées

Les personnes qui sont importantes d'une manière ou d'une autre pour le contenu de cette lettre. Des noms supplémentaires peuvent apparaître dans les sujets ci-dessous.

Publics

Consultez notre site de ressources pour les éducateurs! Nous avons identifié ce lettre comme un source principale au sein de nos collections. Les chercheurs, les éducateurs et les étudiants peuvent trouver cette lettre utile dans leur travail.

Fourni par

Centre de recherche métropolitain de Houston à la bibliothèque publique de Houston

Le Houston Metropolitan Research Center (HMRC) fait partie de la division des collections spéciales du système de bibliothèque publique de Houston, qui comprend également le Clayton Library Center for Genealogical Research et la bibliothèque afro-américaine de la Gregory School.

Nous contacter

Informations descriptives pour aider à identifier cette lettre. Suivez les liens ci-dessous pour trouver des articles similaires sur le portail.

Titres

  • Titre principal: [Lettre de John J. Herrera à John Collins - 1953-03-31]
  • Titre alternatif : [Lettre de John J. Herrera à John Collins - 31 mars 1953]

La description

Copie de la lettre de John J. Herrera, président national de LULAC, au révérend John Collins du Basilian Fathers Mexican Mission Center à Rosenberg, Texas, en date du 31 mars 1953. Herrera écrit au sujet des copies de la littérature de Planned Parenthood sur le contrôle des naissances qui ont été envoyées à Révérend Kelly par Ofelia Mendoz de Planned Parenthood. Herrera réfute l'utilisation de son nom dans la lettre de Mendoz et désavoue toute approbation de la littérature par lui-même ou par LULAC.


John Collins Tr - Histoire

Date de lancement / Prix :
KWM-2 -- 1959 / 1150 $
KWM-2A -- 1961 / 1250 $
(Prix 3533,00 $ en 1977)

Liste des tubes :
6AU6 / 7543 (1)
6AZ8 (3)
6BN8 (3)
6CL6 (1)
6DC6 (1)
6EB8 (1)
6U8A (4)
12AT7 (2)
6146 (2)


La description:

Le KWM-2/2A était inégalé en termes de performances et de fiabilité pour les applications mobiles et fixes. La puissance d'entrée de l'émetteur-récepteur est de 175 watts PEP en SSB ou 160 watts en CW. Il transmet la voix ou la CW de rodage modifiée. Le KWM-2A utilise un panneau de cristal supplémentaire permettant à l'opérateur de sélectionner jusqu'à 14 cristaux en option qui peuvent être en dehors des bandes amateurs. Les fréquences proches des bords de plage peuvent nécessiter un réglage du trimmer pour un fonctionnement correct. Le KWM-2A peut être utilisé pour le RTTY lorsqu'une alimentation 516F-2 et de l'air de refroidissement externe sont utilisés.

L'émetteur-récepteur est fini en émail gris clair avec un panneau avant en similicuir assorti au S/Line et à ses accessoires. La compacité et l'efficacité du KWM-2A sont obtenues grâce à la conception avancée de Collins dans laquelle tous les circuits accordés et plusieurs tubes fonctionnent dans le double rôle d'émission et de réception. Les mêmes oscillateurs, filtre mécanique et amplificateur RF servent à la fois à l'émetteur et au récepteur. Des circuits de surveillance d'effraction CW et d'effet local sont intégrés.

Les commandes facilement accessibles sur le panneau avant du KWM-2A incluent le commutateur OFF-ON-NB-CAL, EXCITER TUNING, ZERO SET, PA TUNING, LOADING, MIC GAIN, BAND Switch, AF GAIN, RF GAIN, EMISSION et METER Changer.

GAMME DE FRÉQUENCES:
Toute plage de 200 kHz de 3,4 à 30 MHz (sauf 5,0 à 6,5 MHz) en utilisant le cristal approprié.
Les cristaux suivants sont fournis :
80 mètres : 3,4 - 3,6 MHz, 3,6 - 3,8 MHz et 3,8 - 4,0 MHz.
40 mètres : 7,0 - 7,2 MHz et 7,2 - 7,4 MHz.
20 mètres : 14,0 - 14,2 MHz et 14,2 - 14,4 MHz.
WWV (étalonnage) : 14,8 - 15,0 MHz.
15 mètres : 21,0 - 21,2 MHz, 21,2 - 21,4 MHz et 21,4 - 21,6 MHz.
10 mètres : 28,5 - 28,7 MHz.

CONTRLE DE FRÉQUENCE :
Oscillateur à réglage de perméabilité 70K-2 (PTO)

MODÈLES :
SSB (bandes latérales sélectionnables), CW ou RTTY avec alimentation 516F-2 et air de refroidissement externe.

TYPE DE SERVICE:
Cycle de service SSB continu CW 50%.

EXIGENCES DE PUISSANCE :
L'alimentation peut être fournie par une alimentation externe telle que le 516F-2, PM-2, MP-1 ou 516E-2 qui doit fournir 800 vdc à 230 ma 285 v dc à 210 ma 6,3 v à 11 ampères, et de - 55 à -80 vdc sans exigence de courant. L'alimentation du chauffage peut également être de 12,6 V à 5,5 ampères ou de 24 V à 2,75 ampères. Une tension de plaque finale et un courant réduits typiques des installations mobiles réduiront les spécifications de puissance de sortie. Avec le 516F-2, la consommation électrique est d'environ 190 watts en réception, 430 watts en clé de verrouillage et 290 watts en transmission vocale normale.

PUISSANCE D'ENTRÉE DE LA PLAQUE :
175 watts PEP en SSB 160 watts en CW.

PUISSANCE DE SORTIE (charge de 50 ohms) :
PEP 100 watts (3,4-15 MHz) PEP 90 watts (15-25 MHz) PEP 80 watts (25-30 MHz).

RAYONNEMENT HARMONIQUE ET AUTRES RAYONNEMENTS FAUX :
Suppression de porteuse -50 db bande latérale indésirable -50 db produits de traversée d'oscillateur et/ou de mélangeur -50 db sauf -40 db à 3500 kHz. Deuxième harmonique -40 db. Distorsion de troisième ordre -30 db.

NIVEAU DE BRUIT:
40 db en dessous de la porteuse à une seule tonalité.

CALIBRATEUR :
Oscillateur à cristal 100 kHz.

STABILITÉ DE FRÉQUENCE:
Dans les 100 Hz pendant toute période d'une heure après un préchauffage de 20 minutes. Pas plus de 100 Hz avec une variation de tension secteur de 10 %.

PRÉCISION DE L'ÉTALONNAGE :
I kHz après calibrage de la bande médiane.

CONTRECOUP:
Pas plus de 50 Hz.

PRÉCISION DU CADRAN VISUEL :
200 Hz sur toutes les bandes.

IMPÉDANCE DE SORTIE :
Variable, 50 ohms nominal, réseau Pi capable de faire correspondre jusqu'à 2:1 VSWR.

CARACTÉRISTIQUES DE CLÉ :
La saisie est exempte de bips et de clics. Break-in CW et tonalité latérale fournis.

ENTRÉE AUDIO:
Microphone haute impédance ou patch téléphonique 312B-4,-5.

RÉPONSE EN FRÉQUENCE AUDIO :
300 - 2400 Hz nominal, déterminé par le filtre mécanique.

CARACTÉRISTIQUES DE LA COMPRESSION AUDIO :
L'ALC fonctionne sur les étages d'amplification FI et RF et est capable d'une compression de 10 dB.

RÉTROACTION RF :
Environ 10 db de retour RF autour du PA et du pilote pour une linéarité améliorée.

SENSIBILITÉ DU RÉCEPTEUR :
0,5 uv pour un rapport signal-plus-bruit-bruit de 10 db dans les bandes amateurs.

SÉLECTIVITÉ DU RÉCEPTEUR :
Bande passante nominale de 2,1 kHz à 6 db vers le bas Bande passante de 4,2 kHz à 60 db vers le bas telle que déterminée par le filtre mécanique.

RÉPONSE FAUSSE DU RÉCEPTEUR :
Réjection d'image supérieure à 40 db. Interne parasite en dessous de l'entrée d'antenne équivalente uv.

NIVEAU DE SORTIE DU RÉCEPTEUR :
1,0 watt maximum.

CONTRLE AUTOMATIQUE DU GAIN :
Le niveau de sortie audio ne change pas de plus de 20 dB lorsque le signal d'entrée passe de 10 uv à I v. L'attaque rapide et la libération lente offrent une excellente action AVC sur la voix et la CW.

VIBRATIONS :
2 g à 10-33 Hz.

TEMPÉRATURE AMBIANTE:
O'- 50' C.

DISPOSITIFS DE PROTECTION :
La cage PA est verrouillée.

TAILLE:
Avec pieds - 14 3/4" L, 7 3/4" H, 14" D (37,47 cm L, 19,69 cm H, 35,56 cm P).


(Aclosund Historic / Alamy)

L'inventeur anatolien du XIIe siècle, souvent considéré comme le père de la robotique, a conçu toutes sortes d'automates, y compris des horloges élaborées. Il créa également des ensembles musicaux mécaniques alimentés par l'eau, avec des figurines de musiciens : alors que l'eau coulait à travers le mécanisme, elle exerçait une pression sur les valves des figurines de flûtistes pour créer la mélodie, et sur les chevilles en bois des tambours et des cymbales pour réguler rythme. Ces créations animaient les fêtes royales.

Abonnez-vous au magazine Smithsonian maintenant pour seulement 12 $

Cet article est une sélection du numéro de juillet/août du magazine Smithsonian


Tootsie Roll Industries, Inc. (TR)

D'autres actions avec un intérêt à court terme élevé et des jours de couverture incluent Inovio Pharmaceuticals et B&G Foods.

Placez un sac sur le rétroviseur de votre voiture lorsque vous voyagez

Brilliant Car Cleaning Hacks Les concessionnaires locaux aimeraient que vous ne le sachiez pas

Rosen Law annonce la mise à jour de la date limite du demandeur principal dans les actions en justice en matière de valeurs mobilières au nom d'investisseurs incapables d'exécuter des transactions et qui ont vendu et/ou acheté certains titres sur la plate-forme de négociation Robinhood le ou vers le 28 janvier 2021

Rosen Law Firm, un cabinet d'avocats mondial spécialisé dans les droits des investisseurs, annonce la date limite mise à jour du 27 juillet 2021 pour le demandeur principal dans les recours collectifs déposés au nom de ceux qui n'ont pas été en mesure d'exécuter des transactions, ont vendu et/ou acheté certains titres, y compris American Airlines Group Inc. (NASDAQ : AAL), AMC Entertainment Holdings Inc. (NYSE : AMC), BlackBerry Limited (NYSE : BB), Bed Bath & Beyond Inc. (NASDAQ : BBBY), GameStop Corp. (NYSE : GME), Express ( NYSE : EXPR), Koss Corporation (NASDAQ : KOSS), Nu

Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) va bientôt ex-dividende

Les lecteurs réguliers sauront que nous aimons nos dividendes à Simply Wall St, c'est pourquoi il est excitant de voir Tootsie Roll.

Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) a bien performé, mais les fondamentaux semblent variés : existe-t-il une direction claire pour le titre ?

L'action Tootsie Roll Industries' (NYSE:TR) est en hausse de 2,9% au cours des trois derniers mois. Cependant, nous avons décidé d'étudier le.

Tootsie Roll montre les inconvénients d'une entreprise familiale contrôlée en bourse

Je pense toujours que TR commanderait une prime solide lors d'une acquisition, mais je ne retiens pas mon souffle.

Remboursement de maman - Elle a acheté la propriété du voisin

Après tant de drames et de nombreuses visites de police, elle a pris le dessus. Qui aurait pensé qu'un petit morceau de papier avait un tel pouvoir ?

Les meilleurs métiers de Mario Gabelli au 1er trimestre

Google parent Alphabet obtient un grand coup de pouce

Nous pensons que certains actionnaires pourraient hésiter à augmenter la rémunération du PDG de Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR)

Malgré une croissance positive du cours de l'action de 27% pour Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) au cours des dernières années.

Tootsie Roll Industries (NYSE:TR) pourrait risquer de se contracter en tant qu'entreprise

Si vous regardez une entreprise mature qui a dépassé la phase de croissance, quelles sont certaines des tendances sous-jacentes qui apparaissent.

Pourquoi le stock de rouleaux de Tootsie a chuté de 22% en février

Les actions de Tootsie Roll Industries (NYSE : TR) ont chuté de 22% en février, selon les données fournies par S&P Global Market Intelligence. L'action généralement endormie a été prise dans la manie du short-squeeze en janvier, alors que les traders cherchaient à exploiter son niveau élevé d'intérêt à découvert pour des gains rapides. Tootsie Roll fabrique ses bonbons homonymes et de nombreuses autres marques bien connues comme Dots et Charlestown Chew.

Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) semble intéressant, et il est sur le point de verser un dividende

Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) est sur le point de négocier ex-dividende dans les 3 prochains jours. Ex-dividende signifie que.

Nous pensons que Tootsie Roll Industries (NYSE:TR) peut rester au top de sa dette

Le gestionnaire de fonds externe soutenu par les Berkshire Hathaway, Charlie Munger, Li Lu, n'hésite pas à le dire.

30 rois des dividendes de 2021 (partie I)

Dans cet article, nous discutons des 30 rois des dividendes de 2021. Il s'agit d'une série en trois parties. Vous pouvez ignorer notre discussion sur les mérites de l'investissement en dividendes, pourquoi c'est une stratégie solide à long terme d'acheter des rois des dividendes et d'aller directement au top 5 des rois des dividendes de 2021 (Partie I). Vous pouvez également aller à 30 Dividende […]

Sondage : La récente frénésie commerciale érode la confiance dans le marché boursier

La frénésie du day trading a porté un léger coup à la fiabilité du marché boursier, mais n'a pas encore dissuadé les investisseurs de maintenir le cap en prenant des risques.

Il y a beaucoup de confusion sur le marché sur ce qu'est un vendeur à découvert : Dan David

Le fondateur de Wolfpack Research, Dan David, rejoint Yahoo Finance Live pour discuter des risques pour l'ensemble du marché alors que la saga alimentée par GameStop et Reddit se poursuit, et pourquoi il pense que la réglementation est la mauvaise décision.

Short Squeeze Stockbrokers et hedge funds font face à un projet de recours collectif antitrust

Le cabinet d'avocats Joseph Saveri a déposé aujourd'hui un recours collectif antitrust au nom d'un groupe d'investisseurs de détail devant un tribunal fédéral contre 35 défendeurs, dont Robinhood, E*TRADE, TD Ameritrade, Melvin Capital, Citadel, Sequoia Capital et d'autres. Les plaignants allèguent qu'eux-mêmes et d'autres investisseurs particuliers continuent d'être blessés en raison d'un complot important et généralisé entre les défendeurs pour les empêcher d'acheter des actions sur des marchés de valeurs mobilières ouverts et équitables. Les plaignants soutiennent que le but et l'effet du stratagème étaient de protéger les fonds spéculatifs, les sociétés de capital-risque et les investisseurs institutionnels des pertes massives auxquelles ils s'étaient exposés en raison de leurs stratégies de vente à découvert hautement spéculatives. Les plaignants déposent des réclamations en vertu des lois antitrust fédérales et étatiques ainsi que d'autres lois étatiques et de la common law.

ALERTE D'ENQUÊTE EN COURS : Le cabinet d'avocats Schall annonce qu'il enquête sur des réclamations contre Robinhood Financial, LLC et encourage les investisseurs ayant subi des pertes à contacter le cabinet

Le cabinet d'avocats Schall, un cabinet national de contentieux des droits des actionnaires, annonce qu'il enquête sur les réclamations au nom de ceux qui ont perdu de l'argent en utilisant Robinhood Financial, LLC, Robinhood Securities LLC et Robinhood Markets, Inc. ("Robinhood") résultant d'allégations selon lesquelles Robinhood pourrait se sont livrés à des manipulations illégales de marché.

La saga alimentée par Reddit est une "très mauvaise façon de s'en tenir à l'homme", selon un expert

Steve Sosnick, stratège en chef chez Interactive Brokers, rejoint Yahoo Finance Live pour discuter de l'action récente du marché, y compris la manie d'investissement induite par Reddit.

« La SEC aurait dû utiliser son autorité de suspension des opérations » : ancien agent de la SEC

La saga GameStop (GME) "est un tour de montagnes russes qui ne s'arrêtera tout simplement pas", a déclaré Jacob S. Frenkel, président de Dickinson Wright et ancien conseil supérieur de la division de l'application de la SEC.

'Je me souviens très bien' : les Redditors applaudissant le chaos du marché se souviennent d'avoir grandi au milieu de la Grande Récession

Faites défiler les commentaires sur le forum WallStreetBets et vous trouverez des histoires de difficultés financières qui ont grandi pendant la grande récession.

Levi & Korsinsky LLP, cabinet national d'avocats en recours collectif, annonce une enquête sur un recours collectif contre Robinhood et d'autres courtiers au nom des investisseurs de Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE : TR)

New York, New York--(Newsfile Corp. - 28 janvier 2021) - Levi & Korsinsky, LLP, un cabinet national d'avocats en valeurs mobilières qui a récupéré des centaines de millions de dollars pour les investisseurs, annonce qu'il a ouvert une enquête sur Robinhood, Interactive Brokers et d'autres plates-formes de commerce de détail populaires au nom des investisseurs de Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE : TR) qui ont été lésés à la suite d'interdictions de négociation ou de liquidations forcées impliquant des actions TR.

Récapitulatif de la reprise des actions fortement shorted

Dans le Morning Brief de jeudi, Myles Udland récapitule le rallye continu des actions fortement shorts alimenté par l'attention de Reddit.

La sortie du commerce de détail de Godiva déclenchera-t-elle une nouvelle guerre du chocolat ?

Le chocolatier Godiva a annoncé plus tôt cette semaine qu'il fermerait ses 128 magasins aux États-Unis et au Canada en mars, avec une transition vers la vente de ses produits dans les canaux d'épicerie et de commerce électronique. Quelle est la prochaine étape pour Godiva: La société basée à New York, fondée en Belgique en 1926 et acquise par le conglomérat turc Yildiz Holding en 2007, a déclaré que sa décision était basée sur la baisse de l'intérêt des consommateurs pour les achats en personne, avec le PDG Nurtac Afridi soulignant que les produits de la société sont "déjà disponibles chez de nombreux détaillants en Amérique du Nord, et nous continuerons d'y accroître notre présence". Les magasins de la société en Europe, en Chine et au Moyen-Orient resteront opérationnels. La présence au détail de Godiva en Amérique du Nord était principalement dans les centres commerciaux haut de gamme, qui ont connu une baisse importante du trafic piétonnier pendant la pandémie de coronavirus. Pourquoi c'est important : le chocolat de qualité supérieure a été un aliment réconfortant populaire pendant la pandémie, la National Confectioners Association signalant que les ventes d'épicerie pour le produit ont augmenté de 21,4% au cours des six premiers mois de la pandémie. Il reste à voir si la nouvelle concentration de Godiva sur l'épicerie et le commerce électronique déclenchera une guerre du chocolat, mais les sociétés de chocolat américaines cotées en bourse ne seront certainement pas désireuses de céder du territoire. The Choco Competition : les ventes nettes de Hershey Co. (NYSE : HSY) en Amérique du Nord au cours du troisième trimestre ont totalisé 2,1 milliards de dollars, en hausse de 6,3 % d'une année sur l'autre. Avec de nombreuses personnes coincées à la maison pendant la pandémie, les ventes d'articles de boulangerie Hershey, y compris le beurre d'arachide, le sirop, les chips et le cacao, sont restées fortes et ont augmenté de 15,7% d'une année sur l'autre. Tootsie Roll Industries (NYSE : TR) a enregistré un chiffre d'affaires net de 156,9 millions de dollars au troisième trimestre, en baisse de 14 % par rapport à 181,9 millions de dollars un an plus tôt. La société a déclaré que sa dépendance à l'égard des événements et des rassemblements de groupe avait souffert des annulations induites par la pandémie, coupant ainsi une source de revenus importante. Mondelez International, Inc. (NASDAQ : MDLZ), société mère des marques Cadbury, Milka et Toblerone, a réalisé un chiffre d'affaires de 2,059 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 12,9 % d'une année sur l'autre. Alors que la société, qui dispose d'un portefeuille de produits diversifié, n'a pas ventilé les ventes de chocolat en Amérique du Nord dans son rapport sur les résultats, le président-directeur général Dirk Van De Put a déclaré lors de l'appel sur les résultats que les « chocolats sont revenus au troisième trimestre. Il s'est accéléré par rapport au deuxième trimestre en grande partie parce que certains de nos marchés émergents sont revenus, comme par exemple l'Inde. » Rocky Mountain Chocolate Factory (NASDAQ : RMCF), un franchiseur et fabricant, a déclaré un chiffre d'affaires de 8,3 millions de dollars au troisième trimestre, en hausse de 4,6 % par rapport à l'année précédente. année, mais le bénéfice net a chuté de 17% à 724 968 $, ce que la société a imputé à la hausse des coûts d'exploitation de ses magasins Aspen Leaf Yogurt et à la hausse des coûts de carburant et de transport. En savoir plus sur BenzingaCliquez ici pour les opérations sur options de BenzingaLes responsables de la diversité prennent une nouvelle visibilité, des défis© 2021 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseils en investissement. Tous les droits sont réservés.

La saga GameStop parle de « classe ouvrière contre les fonds spéculatifs » : utilisateur de Reddit WSB

Un choc des classes – « l'ancien prolétariat contre la bourgeoisie » – est au cœur de la saga à court terme GameStop (GME) en cours, déclare un utilisateur de WallStreetBets.

Pourquoi le stock de rouleaux Tootsie augmente soudainement

Les actions de Tootsie Roll Industries (NYSE : TR) montaient en flèche mercredi – oui, j'ai dit Tootsie Roll. Croyez-le ou non, cela pourrait être le début d'une courte compression. Vous êtes probablement devenu plus familier avec le terme au cours des derniers jours, mais pour ceux qui ne l'ont pas fait, permettez-moi d'expliquer brièvement une brève compression.

Où se situent les hedge funds sur Tootsie Roll Industries, Inc. (TR) ?

Avec le troisième trimestre des dépôts 13F derrière nous, il est temps de jeter un œil aux actions dans lesquelles certains des meilleurs gestionnaires de fonds au monde ont préféré investir ou vendre avant le quatrième trimestre. L'un de ces titres était Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR). Tootsie Roll Industries, Inc. (NYSE:TR) […]


Roland TR-909 : L'histoire de la boîte à rythmes influente

La boîte à rythmes 909 de Roland est responsable du rythme de la house et de la techno, ainsi que d'innombrables classiques de la dance et de la pop. Exactement 35 ans après son lancement, nous approfondissons l'appareil, apprenant comment il a jeté les bases de la musique de club moderne, et comment il exerce toujours une forte influence maintenant

S'il y a un instrument qui capture fidèlement le véritable esprit et l'essence de la musique électronique, c'est le Roland TR-909 Rhythm Composer : une machine qui a infiltré tous les genres imaginables, de la techno la plus lourde sans compromis à la pop la plus légère et sans concession. Utilisé sur des disques de Richie Hawtin à Daft Punk, de KRS-One à Madonna (et tout le reste, même Phil Collins), cet humble appareil de 48 cm de large et 4,5 kg a contribué à révolutionner et à caractériser une immense richesse de la musique contemporaine depuis 1983. Pourtant. seulement 10 000 ont été fabriqués.

Le 909 était le troisième compositeur rythmique de Roland. Lancé il y a exactement 35 ans, il a suivi deux autres machines importantes : la TR-808, probablement la boîte à rythmes la plus utilisée au cours des 40 dernières années de musique, et la TR-606, qui a été conçue pour s'associer à la TB-303 de Roland ( un synthétiseur de basse qui nous a accidentellement donné le fameux son acide). L'idée de la série était simple : développer des boîtes à rythmes en synthétiseurs de batterie. « À l'origine, Roland avait produit des boîtes à rythmes comme les CR-68, CR-800, CR-78 », expliquent Kenichiro Nishi, concepteur et développeur de longue date au siège de Roland à Tokyo, et Atsusi Hoshiai, l'ingénieur technique d'origine de la 909. « En 1980, nous avons produit le TR-808, qui était notre premier « synthétiseur de batterie », où les utilisateurs pouvaient éditer le son de chaque instrument avec des paramètres tels que l'accord, la décroissance, l'accrochage et le niveau de la caisse claire, puis construire ces sons dans une séquence ou chanson. Ainsi, lors du développement du TR-909, notre objectif de base était d'améliorer notre TR-808 avec un son de meilleure qualité, des améliorations du séquenceur et la technologie MIDI pour la synchronisation.

MOUVEMENT SÉQUENTIEL
Objectif de base atteint : comme le 808 et le 606 avant lui, le 909 utilisait des circuits analogiques pour créer la plupart de ses sons de batterie. Cependant, contrairement à ses prédécesseurs, il se vantait d'une clarté sonore et d'un punch beaucoup plus importants, il utilisait des échantillons numériques pour le son de la cymbale et du charleston, il avait une connectivité MIDI et était livré avec un stockage de mémoire externe supplémentaire. Il offrait de la vélocité sur chaque instrument, une fonction de prévisualisation, un effet de flamme (qui ajoute une note de grâce, ou des notes, à un coup de batterie individuel) et le shuffle, qui a donné au 909 ses caractéristiques de groove attachantes. Il avait également la capacité de rappeler et d'enchaîner 96 motifs dans des morceaux jusqu'à 896 mesures, ce qui en fait le synthétiseur de batterie le plus avancé et le plus avant-gardiste de Roland à l'époque. Pourtant, n'atteignant toujours pas les ventes auxquelles Roland s'attendait, en l'espace d'un an, il a dépassé les 808, 606 et 303 et a été abandonné en 1985.

« À cette époque, il existait de nombreuses boîtes à rythmes basées sur des échantillons », poursuivent Nishi et Hoshiai. « Par exemple, Linn Drum, Oberheim DMX et le E-mu Drumulator. À l'époque, la tendance des boîtes à rythmes était celle du « vrai son », nous pensons donc que le marché n'était peut-être pas encore prêt pour le son de batterie synthétisé que nous recherchions. »

Le marché n'existait tout simplement pas. Encore balbutiante, la musique électronique reste l'apanage des studios pro. La série de Roland était involontairement en avance sur son temps, et parfaite pour les home studios et l'approche DIY qui était sur le point de fleurir des années plus tard, mais pas avec son prix d'origine de 1 195 $ (l'équivalent moderne de 3 000 $, qui est aussi le prix bien -un d'occasion révisé vous coûtera aujourd'hui). En l'absence de studios de musique électronique à domicile, il y avait une confusion quant à savoir qui étaient les machines car la 303 était à l'origine commercialisée en tant que bassiste de remplacement, de sorte que de nombreux magasins de musique ne savaient pas comment vendre les 808 et 909. Un premier client particulièrement averti , cependant, était Nivek Ogre, chanteur du duo électro-industriel de Vancouver et pionnier de l'EBM, Skinny Puppy. Leur mini-album « Remission » est sorti en 1984, quelques mois seulement après la mise en vente du 909. C'est le premier exemple de 909 sur une version officielle que nous connaissons.

FORCE INDUSTRIELLE
"Skinny Puppy étaient les seuls à qui je pouvais penser à utiliser le 909 comme la force motrice de leur musique à l'époque", explique Rhys Fulber. Membre fondateur du groupe industriel de Vancouver Front Line Assembly, Rhys a passé les 32 dernières années dans les synthés, avec des groupes tels que le groupe d'ambient Delerium, son projet solo Conjure One et l'ajout de 909 à des groupes de métal tels que Machine Head, Fear Factory et Megadeth dans leurs remix. "L'EP" Remission "est littéralement piloté par la 909, tout le disque est juste devant", poursuit Fulber. « Je ne me souviens d'aucun autre groupe industriel utilisant le 909 de cette façon. Même l'électro new-yorkaise des débuts est entièrement en 808. »

Electro était la prochaine maison évidente pour le 909, cependant. Et bien qu'une grande partie de cela ait été entraînée par le célèbre grand boom du 808, Kurtis Mantronik incorporait déjà le 909 dans ses productions, à la fois en tant que moitié de Mantronix et en produisant pour d'autres groupes hip-hop tels que Just Ice, dont le premier album ' Back To The Old School' présentait Kurtis sur la couverture tenant une 909. « Mantronix a été l'un des premiers gros utilisateurs de 909 que je connaisse », considère le DJ/producteur d'origine japonaise Satoshi Tomiie. « Son son était très percutant et électronique. Vous ne l'avez pas oublié précipitamment. Alors, quand la house music a été introduite au Japon, souvent à partir de mixes enregistrés à partir de stations de radio de Chicago, je me suis dit : "D'accord, ce sont les mêmes boîtes à rythmes du hip-hop".

L'identification du son dans les années 80 avant Internet a été un facteur de la lente croissance des machines Roland en avance sur leur temps. Satoshi n'était pas seul, il a fallu un certain temps aux fans les plus avertis pour comprendre ce qu'ils entendaient. Dan Curtin parle d'emmener son Walkman dans les magasins de disques locaux de Cleveland, Jori Hulkkonen se pencherait sur les magazines et tous les documentaires musicaux dans le nord de la Finlande, tandis que le co-fondateur d'Altern-8, Mark Archer, plaisante: "Pas beaucoup de gens à Stafford à la fin ' Les années 80 connaissaient la 909. Nous n'avions aucune chance ! Peut-être que si Roland s'est accroché et a continué à fabriquer le 909 pendant quelques années de plus, ils n'auraient peut-être pas abandonné l'instrument. En 1986/87, les 909 avaient infiltré le hip-hop sur des disques de Boogie Down Productions, Ultramagnetic MCs, Jazzy Jeff & The Fresh Prince et Public Enemy (pour n'en citer que quelques-uns). Pendant ce temps à Detroit, Juan Atkins était à fond dans son projet Model 500 et son label Metroplex, tout comme les labels phares de Chicago tels que DJ International et Trax. La house et la techno couvaient à un rythme accéléré, et la 909 menait la charge.

TERRE PROMISE
"Quand j'ai découvert cet enculé pour la première fois et que j'ai vu les lumières s'allumer, c'était comme avoir des relations sexuelles", sourit Tyree Cooper. Un Chicago OG, il connaît le 909 comme le dos de ses mains qui tambourinent. Avec les producteurs Lidell Townsell, Parris Mitchell, Joe Smooth et Pete Black, il était à l'origine de nombreux disques de genre qui ont vu le jour à cette époque, et pas seulement le sien.

"Il y avait beaucoup d'écrivains fantômes à l'époque, et je faisais du travail de fantôme pour DJ International", explique Tyree, qui ne mentait pas quand il s'appelait "le producteur" sur son célèbre hymne hip-house "Hard Core Hip House ' en 1989. « Je ne dirai pas de noms, mais j'ai appris le 909 au point où Rocky Jones de DJ International dirait : 'Hé, on te laisse faire la batterie sur ces morceaux'. Je disais « Combien ? » Ils ont dit : « Combien vous voulez ? » Et j'ai bêtement dit que je prendrais 50 $ par morceau. Je ferais 300 $ par semaine, mais ces disques se vendaient à 20, 30, 40 000 ! Mais mec, j'étudiais chaque centimètre de cette machine comme personne d'autre pendant que je travaillais sur ces disques.

À Detroit, un autre collectif d'érudits peaufinait l'art de la 909 : Juan Atkins, Kevin Saunderson, Derrick May et Eddie Fowlkes. Alors que leurs homologues de Chicago penchaient vers un arrangement de jacking gras et dépouillé, Atkins et ses collègues se sont concentrés sur les fonctions shuffle et fla de la machine, ont créé des rythmes complexes, donnant vie aux charleston ultra-précis et immédiatement reconnaissables de la 909.

« À l'époque, il y avait un certain fossé culturel », explique Fowlkes, qui a acheté son premier 909 pour 50 $ dans un prêteur sur gages. «Vous aviez les enfants hip-hop, qui étaient heureux de rouler avec la drogue et de se frayer un chemin de cette façon. Et vous aviez des enfants progressistes qui ne voulaient pas participer à ça. Nous venions de la rue, mais nous étions plus studieux sur la merde. Le 909 était parfait pour nous. We learnt that machine, and EQing was a big part of the art. I know the people in Chicago would EQ their 909s differently to us in Detroit. But it was an underground thing, and respect.”

Fowlkes also elaborates on the classic techno tale of Derrick May selling his 909 to Chicago pioneer Frankie Knuckles. “Derrick quit his job. I thought, ‘How’s he going to pay his rent?’” he recalls. “Next thing I know, someone’s hammering on my door. I think it’s Derrick, but it’s Juan. He’s like, ‘Derrick’s sold his 909 to the motherfuckers in Chicago! What’s wrong with your room-mate, man?’ He gave our weapon to the cats in Chicago.’”

Tyree Cooper confirms validity in that tale, but states Chicago producers were already more than aware of the weapon and many, like himself, Fast Eddie, Chip-E, Larry Heard and Jesse Saunders were all packing 909 heat. However, the plot does thicken: “I think personally when he did sell that drum machine to Frankie, someone else used it to make a house record. Some of the patterns Eddie, Derrick, Juan and Kevin made on it were still on it. I did my homework to work out what it was. It didn’t start house music, that was already happening, but it helped start someone else’s career. That shit’s gonna blow your mind until you work it out…”

MACHINE MOVEMENT
Cooper remains tight-lipped on who that might be, but he’s open about how much of a movement was created when the prices of Roland continued to plummet in second-hand stores and pawn shops. Far from being a weapon, the 909 brought everyone together. “When you’re talking about cultural shifts within music what motherfuckers can’t afford or can afford is completely influential,” he explains. “You talk about black music in general, hip-hop, house and techno, all these cultures sprang up in a simultaneous way energetically with timeless creation. These machines were what we could afford, and they became the tools of the movement.”

The machines weren’t being used for Roland’s original purpose, but now cheap enough for DIY culture (for the first few years of house and techno anyway), the 909 proceeded to dominate all forms of electronic music from 1989 onwards in every possible direction: from the charts (with the likes of Madonna and Pet Shop Boys flexing the 909s) to the heaviest of DJ sets, such as Jeff Mills’ famous headbending 909 solos. “The 909 produces a very powerful and thick sound,” explains Mills. “This energy that people really wanted to have since the rave era had become even more widespread, so many (like myself) looked for machines that could produce such a result.”

Even when artists couldn’t get their hands on an actual 909 machine, its distinctive sounds echo through samples as well. Lacking the shuffled groove, and often processed in a way that you couldn’t directly achieve in the 909 box itself, these samples would go on to mutate and build on the drum synthesiser’s indelible legacy. Both Kirk Degiorgio and Cristian Vogel explain how they built their own sample libraries, recording drum sounds from their friends’ 909s, while Mark Archer admits to the classic sampling approach. “Luckily, a lot of Detroit tracks broke down into their component parts quite often, which would give us a clear sample,” explains Mark, who would eventually pick up a 909 in Detroit, and whose Nexus 21 track ‘Still Life Keeps Moving’ gave Carl Craig his first remix credit in 1990.

There was also the matter of the 909’s connectivity. As the first Roland machine to ditch the unreliable DIN syncing for MIDI, the 909 could be used to trigger other instruments, and as a clock for the full set-up, with its sequencer central to the whole track as a hub. For DJ Sneak, another Chicago legend, the connectivity was vital. “I could only afford a 909, so I spent a year of making drum tracks and then I got a sampler,” he explains. “And when I synced them, that was the birth of the DJ Sneak sound. So I had all the 909 drums, and the drum sounds and samples I had in the Akai [sampler], which I was shooting back into the 909. I didn’t have a sequencer or money to buy anything else, so it was all done on what I had. ‘You Can’t Hide From Your Bud’ was done on the 909 and S950.”

With the 909 as the hub and sequencer, this meant the machine had a presence beyond its signature drum sounds, or even samples of its drum sounds. Once again, another huge influence of the 909 that Roland didn’t realise they were responsible for, and another example of how the artists who wrote many of the records that shaped dance music were pushing machines to do things they weren’t really supposed to be doing.

“As embarrassing as this is to say,” admits Roland’s Hoshiai and Nishi, “it took us quite a while to realise this fact. When we did notice, we made the decision to develop our first product that focused completely on club-style music, the MC-303 Groovebox, which was released in 1996.” While an impressive, intuitive hands-on machine, the Groovebox had arrived too late for many the 909 and its older brothers the 808, 606, its younger brother (the live-sounding digital-sampling 707) and, of course, the 303, had entrenched themselves into electronic music forever.

“Roland did a lot,” considers Saytek. One of the few contemporary producers in this discussion, he doesn’t own a physical 909, but favours its emulators instead, and has a deep respect for what it’s done for music. “Where would we be without the 909 and 808? Would the music have even evolved in the way it did? These machines weren’t even designed for dance music, dance music didn’t exist in this way when they were launched, yet the sound of a 909 defines house and techno. The clap, hi-hat, the kick, the rimshots, the toms. Even without knowing, everyone knows the 909 sound.”

It seems many of them are returning to it, too. Roland’s long-awaited relaunch of the machine in the form of the TR9 last year was received with critical acclaim, while many artists are trying to reduce screen time and return to the raw, physical hands-on feeling the founding house and techno fathers enjoyed when they embraced Roland’s machines and squeezed them for every bit of electronic music essence and spirit. Leading Berlin techno artist Cinthie has just built her new studio with a whole analogue armoury… and she quit her job as a music software programmer in the process.

“I worked for Ableton as a software developer for years,” she says. “But I got bored of moving the mouse around. With software, everything is mathematical. Over time, the old machines get a little wonky. They don’t sound 100 percent clear sometimes, and they don’t all sound like each other. They develop their own character. They are human, and music should be, too…”

For the final word we turn to one of the undisputed 909 masters, Jeff Mills. Almost 30 years after he bought his first 909, he continues to use it in his live sets, and creates insane 909 workout videos under his Exhibitionist series. If there’s one man that faithfully captures the true spirit and essence of the Roland TR-909 Rhythm Composer, and who can consider how it might be developed, or made even better, it’s him.

“I think the machine is getting all the attention it deserves,” he concludes. “It’s an incredible machine, if applied properly. Unfortunately, the TR-909 only has 10 sounds, but if it had more to consider, this might have had an effect as well. For instance, if it had a cowbell or tambourine. Imagine the possibilities…”


John Collins Tr - History

History of the Michelotti TR

Copyright 1998, 2005 By Raymond L. Hatfield

The roots of what was to become the 'Michelotti TR' go back to 1957, when Alick Dick hired Giovanni Michelotti as a consultant/designer to help with the product line at Triumph. His first attempt was the TR Dream Car , built by Vignale and heavy with American influences including a full width chrome grille, (rumored to have influenced the grille of the TR3A as well) pronounced tail fins, and 'eyebrows' over the headlights. Although this car was only a styling exercise, several of the styling cues would carry over to the new TR. His next project for Triumph was to design the Herald sedan, which was a great success for the company, and later lead to the Spitfire/GT6 line of sports cars as well.

In 1958, Michelotti delivered his first prototype for the new TR, the Zest . It was a much more conservative vehicle than the Dream Car, but carried over such things as toned down tail fins and grille, as well as moving the headlights away from the fenders and onto the grille. This car was still built on the TR3A chassis, which the motoring press had dubbed as being too narrow, and did not really fit the style of the new design.

Meanwhile, the factory Competitions Department was developing a new, twin overhead cam engine eventually known as 'Sabrina' - named after a British actress and capable of producing 160 horsepower. This engine would not fit in the standard TR3 frame, so a TR3 was modified and raced at the 1959 LeMans. Triumph was so impressed with the performance of this engine that they asked Michelotti to design a car around a street version of the engine, which became known as the Zoom prototype. Some of the new features included a six inch longer/four inch wider wheelbase, a new style front end with the headlights (minus the eyebrows) moved out to the fenders and a true convertible top. This prototype also introduced the Surrey top concept. This new car quickly became the leading contender to be the next TR. In fact, Vignale used the concept in a hard top version for it's Italia 2000 GT , in hopes that Triumph would choose the design. This design was put into production in 1959, but got little support from Triumph, and only about 300 were ever built. Triumph did use the Zoom concept for it's new race car with the Sabrina engine - the TRS , which it raced in 1960 and 1961 at LeMans , winning the team award in 1961. When it was determined that the Sabrina engine was too costly and complex to use as a production engine, Michelotti was asked to rework the Zest and Zoom prototypes into a final design for the next TR.

The TR4 was received with much praise when it debuted in August of 1961. Items such as roll-up windows, cockpit ventilation, and an all-synchromesh transmission received high marks from the motoring press. A power bulge to clear the carburetors was necessary in the forward hinged bonnet The fixed rear window with a removable center section 'Surrey top" was available as an option pre-dating Porch’s “Targa” roof by at least a year. While the same basic engine and mechanicals were carried over from the earlier TR2s and 3s synchromesh was added to 1st gear and an increase in capacity to 2,138cc and some minor tuning resulted in a power boost of 5 HP to 105bhp, allowing it to deliver 0-60mph times of 10.9 seconds.

Although all new in appearance, the TR4 shared many parts with the TR3, including seats, instruments and suspension. One complaint heard in motoring magazines of the day was about the harsh ride delivered by the rear axle. These reoccurring complaints led the Triumph engineers to develop a independent rear suspension for the TR4 from the Triumph 2000 sedan. This was introduced in 1965 as the TR4A IRS. This innovation made Triumph the first manufacturer to offer four wheel independent suspension on every model they produced, although at the insistence of US dealerships a non-IRS model was also produced.

Unfortunately, the TR4A was not as fast on the road as the critics expected. It wasn't much faster than the TR3A with its optional 2.2 liter engine had been in 1959 - the TR4A had put on weight with age. Even by comparison with the TR2s of 1953 there had not been a dramatic improvement. Fuel consumption was worse. Product planners at Triumph were asked to make a quantum leap in performance and economy, not to mention extended high speed running (for the new European highways). This, combined with the new emission control laws in the US, spelled the end of the four-cylinder TR. The time-tested 'Tractor motor' couldn't be made to run clean enough to meet the new American pollution laws.

One of the interesting by-products of the development of the IRS frame is that it's increased width and strength easily accepted the 2.0 liter six cylinder from Triumph's 2000 sedan. (A little known fact is that the frame could also accommodate an automatic transmission - in fact two prototypes were built and tested, but never brought to production). While the 2.0 liter engine fit nicely (once the steering rack was moved forward slightly) it offered less horsepower and torque than the old 'Tractor' motor. So the engineers at Triumph decided to stretch the engine out to 2.5 liters, and also incorporated the new Lucas mechanical fuel injection system. The new TR5 was the result, capable of 150bhp, and is considered by many to be the best of the TRs. Unfortunately, the fuel injection system couldn't be made to pass the American emission laws, so to comply with regulations for the US, Triumph substituted twin carburetors and the TR250 was created. To set the car apart, a unique racing stripe was painted across the hood and front fenders. The TR250 was still an improvement over the old 4 cylinder cars - with 110bhp on tap, but just not as exciting a car as the TR5 to drive. Although they were great cars and well received, the TR5/TR250 would only survive one model year before they were replaced by the TR6.

Much has been written about the TR6, and many websites are devoted to it, so I will only touch on it's relationship to the earlier TRs. As has been often stated, Triumph contracted with the German company Karmann to update the TR, which was very cleverly done by just changing fenders, hood, grille, and tail end treatment. So, although the result looked decidedly different and more modern, the majority of the car retained it's Michelotti heritage.

The Michelotti TR era stretched from 1957 (Dream Car Concept) to 1969 (end of TR5/TR250 production), and in a sense until 1976 (end of TR6 production), and can be thought of as a major success for Triumph and a major influence on sports car design for it's time. They provided fun, exciting, affordable sports cars for people worldwide, and contributed to a 'car enthusiast' lifestyle that flourishes still. Even today, you can see some of it's influences on today's sports cars (the classic bodyline 'hitch' copied by the original Mustang, 'power bulges' on the hood of Eclipses, independent rear suspension for many cars, among others). There is even some rumor that Triumph may be reborn, so the influence of the Michelotti TR may be felt yet again.


John Collins Tr - History

In honor of Black History Month, Flushing Town Hall presents its Black History Trilogy, a three-part series of outstanding Broadway performers showcasing the music and speeches of influential African American artists, scholars, and leaders.

Alton Fitzgerald White kicks off the Trilogy in &ldquoJohn Lewis: A Pioneer for Justice&rdquo on Friday, February 5 at 7:00 PM.

Alton Fitzgerald White, a gifted actor who starred in Broadway&rsquos hit show Ragtime and performed over 4,000 times as Mufasa, &ldquoking of the jungle,&rdquo in Disney&rsquos production of The Lion King, will bring to life the legacy of American politician and civil rights leader John Lewis, who passed away last summer and coined the popular phrase &ldquogood trouble&rdquo in one of his most resilient speeches. Following his reading of the speech, White will discuss why Lewis&rsquo words and mission are still relevant today and participate in a short question and answer session with the virtual audience.

Flushing Town Hall&rsquos Black History Trilogy is part of its FTH At Home! virtual programming, which is presented for free to the general public with a suggested donation to support the artists and the nonprofit cultural organization as they continue to provide programming and entertainment across New York and the world.


Voir la vidéo: FREE DARK MATTER REWARD JOHN COLLINS GAMEPLAY!! THIS CARD IS INSANE AND ONE OF THE EASIEST TO EARN!