L'analyse des istotopes stables peut-elle identifier sans ambiguïté la péninsule ibérique comme l'origine des signatures dans les ossements humains ?

L'analyse des istotopes stables peut-elle identifier sans ambiguïté la péninsule ibérique comme l'origine des signatures dans les ossements humains ?

La signature isotopique (par exemple O et Sr) de la péninsule ibérique est-elle suffisamment spécifique pour prouver qu'un humain y a passé des décennies d'adulte adulte ? Il ne s'agit pas des dents, seulement des os.