Tout ce que vous vouliez savoir sur Hawaï, l'histoire, les gens de l'économie et plus - Histoire

Tout ce que vous vouliez savoir sur Hawaï, l'histoire, les gens de l'économie et plus - Histoire

Informations de base

Abréviation postale: SALUT
Indigènes : hawaïen

Population 2018 1,420,491
Âge légal pour conduire : 18
(16 avec éd. du conducteur)
Âge de la majorité: 18
Âge moyen: 36.2

Chanson d'État : « Hawaii Ponoi »
(Notre Hawaï)

Revenu médian des ménages :$74,923

Capitale..... Honolulu
Entré dans l'Union..... 20 août 1959 (50e)

Constitution actuelle adoptée: 1950

Surnom: État d'Aloha
Paradis du Pacifique

Devise:
"Ua Mau ke Ea o ka Aina i ka Pono"
(La vie de la terre est perpétuée dans la justice)

Origine du nom :
Peut avoir été nommé pour Hawaii Loa, l'homme qui a découvert l'île, selon la légende ou de la langue maternelle, ce qui signifie "petite patrie".

USS Honolulu

Gares ferroviaires

Hawaï Économie

AGRICULTURE: fleur, macadamia
noix, melons, lait, ananas
les légume.

EXPLOITATION MINIÈRE: sable et gravier, pierre.

FABRICATION: vêtements, nourriture
En traitement.


Géographie d'Hawaï

Superficie totale: 10 932 milles carrés
Aire d'atterrissage: 6 423 milles carrés
Espace aquatique : 4 508 milles carrés
Centre géographique : Hawaï, au large de l'île de Maui
Le point le plus haut: Puu Wekiu, île d'Hawaï
(13 796 pieds)
Le point le plus bas: l'océan Pacifique
(niveau de la mer)
Température la plus élevée enregistrée.: 100˚ F (27/04/1931)
Température la plus basse enregistrée.: 14˚ F (1/2/1961)

Les îles hawaïennes sont une chaîne de 132 îles, dont huit sont les principales îles habitées. Les îles sont, en fait, les sommets de grands volcans sous-marins. Les plus grandes des îles sont : Hawaï (4 210 milles carrés) ; Maui (760 milles carrés); Kahoolsawee (63 milles carrés); Molokai (270 milles carrés); Lania (150 milles carrés); Oahu (600 milles carrés); Kanuai (590 milles carrés); Kauai (590 milles carrés); et Niihau (97 milles carrés). Le plus haut sommet - Mauna Kea 13 805 est de pieds de haut.

Villes

Honolulu, 387 170 ;
Pearl City, 47 698;
Hilo, 43 263 ;
Kailua, 38 635 ;
Waipahu, 38 216 ;
Kaneohe, 34 597 ;
Ville de Mililani, 27 629 ;
Kahului, 26 337 ;
Kihei, 20 881 ;
Wahiawa, 17 821.

Histoire d'Hawaï

1778 Un escadron naval britannique commandé par le capitaine James Cook a découvert
les îles Hawaï.
1779 Cook a été tué dans une altercation avec des indigènes.
1791 Kamehameha unifie les îles sous son règne.
1820 Des missionnaires de la Nouvelle-Angleterre arrivent sur l'île pour diffuser le christianisme. 1893 La reine Liliuokalani est renversée par un groupe de résidents américains.
1894 La République d'Hawaï a été créée avec Sanford Dole comme président.
1898 Hawaï a été annexée par les États-Unis.
1900 Un gouvernement territorial a été établi.
1909 La construction a commencé sur la base navale de Pearl Harbor.
1941 Les Japonais attaquent la base navale de Pearl Harbor et coulent la plupart des
des cuirassés américains là-bas.
1959 Hawaï est admis dans l'Union.

Des personnes célèbres

Sanford Dole
Daniel Inouye
Bette Midler
Barak Obama

Sites nationaux d'Hawaï

1) Parc national Halealala
Sur l'île de Maui, ce point central du parc national est le cratère Haleakala.
Il couvre 28 655 acres et son point culminant est le sommet Pu'u Ula'ala à 10 023 pieds.

2) Puukohola Heiau – Lieu historique national
Ce site contient le Puukohola Heiau, temple, un temple qui a été construit entre 1790 et 1791.

3) Parc national des volcans d'Hawaï
Ce parc national préserve la beauté des volcans Manuna Loa et Kilauea. Le parc offre un endroit idéal pour observer l'activité volcanique. Le parc couvre 229 117 acres.
Mauan Loa est considérée comme la montagne la plus massive du monde.


Tout sur la culture d'Hawaï

Les plages de sable, les eaux bleues et les rives bordées de palmiers, les volcans étonnants et les magnifiques couchers de soleil sont quelques-unes des choses qui vous viennent probablement à l'esprit lorsque vous pensez à Hawaï. Mais un bel environnement naturel n'est pas tout ce qu'il y a à apprécier dans ce paradis terrestre, car ce groupe d'îles abrite également des personnes avec une culture riche et diversifiée. La culture et la tradition d'Hawaï sont en fait le reflet de la beauté innée de la terre. Les danses hawaïennes gracieuses, les chansons significatives et religieuses et les diverses formes d'art intéressantes semblent être créées dans un seul but, et c'est de servir d'instruments à travers lesquels la beauté et le mystère du lieu s'expriment. Voici quelques-unes des traditions et des pratiques culturelles qui rendent Hawaï unique.


Honolulu

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Honolulu, capitale et principal port d'Hawaï, États-Unis, siège du comté d'Honolulu. Une ville moderne, elle s'étend sur environ 10 miles (16 km) le long de la rive sud-est de l'île d'Oahu et 4 miles (6 km) à l'intérieur des terres à travers une plaine dans les contreforts de la chaîne de Koolau. C'est le carrefour des routes maritimes et aériennes transpacifiques, le centre des services inter-îles et le centre commercial et industriel de l'État. La ville-comté (superficie de 597 milles carrés [1 545 km carrés]) comprend tout Oahu et certains îlots périphériques, qui ont une superficie totale de seulement 3 milles carrés (8 km carrés) mais s'étendent sur plus de 1 300 milles (2 100 km) et constituent le refuge faunique national d'Hawaï et des îles du Pacifique. Il est administré comme une entité unique et compte environ 80 pour cent de la population de l'État.

La légende hawaïenne indique un règlement à Honolulu (qui signifie « baie protégée ») en 1100. Surplombé par le capitaine James Cook et d'autres premiers explorateurs, le port avec sa sortie à travers le récif de Nuuanu Stream et abrité par Sand Island a été entré par le capitaine William Brown en 1794. Après 1820, Honolulu a pris la première importance dans les îles et a prospéré en tant que base pour les commerçants de bois de santal et les baleiniers. Un groupe russe y arriva en 1816, et le port fut ensuite occupé par les Britanniques (1843) et les Français (1849) mais fut rendu au roi Kamehameha III, qui, le 31 août 1850, déclara officiellement Honolulu ville et capitale de son royaume (Honolulu était la capitale de facto depuis 1845). En décembre 1941, la ville et le complexe naval-militaire adjacent de Pearl Harbor ont subi une attaque aérienne japonaise. Honolulu est devenue une zone de transit privilégiée pour le reste de la Seconde Guerre mondiale, une position qu'elle a conservée pendant la guerre de Corée et jusqu'à la fin du conflit en Indochine (Vietnam) en 1973. Les dépenses militaires restent une source importante de revenus.

Le port dessert de nombreuses usines de fabrication dans la ville-comté, notamment des conserveries d'ananas, des raffineries de sucre, des usines de vêtements et des entreprises d'acier, d'aluminium, de pétrole, de ciment et de produits laitiers. L'aéroport international est l'un des plus fréquentés des États-Unis, avec à proximité Waikiki, qui possède une plage bordée d'hôtels de luxe et contient un aquarium, un zoo et le marché international animé de l'artisanat du bassin du Pacifique, comme principale destination des touristes.

Honolulu est le noyau éducatif de l'État et est le site de l'Université d'Hawaï dans la vallée de Manoa (1907) avec son Centre Est-Ouest (créé en 1960 pour les échanges techniques et culturels) Université Chaminade (1955) Université du Pacifique d'Hawaï (1953) Honolulu (1920) et Kapi'olani (1965) collèges communautaires et les écoles Kamehameha (1887) pour les enfants d'origine hawaïenne. Le Bishop Museum (1889) a noté des collections polynésiennes, et l'Académie des Arts d'Honolulu (1927), considérée comme le centre culturel d'Hawaï, parraine un large éventail de programmes. Punchbowl, un cratère de 600 mètres de large à 1 mile (2 km) à l'intérieur des terres, contient le cimetière commémoratif national du Pacifique avec quelque 24 000 tombes de morts de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre de Corée et de la guerre du Vietnam.

L'objectif du centre civique d'Honolulu est le palais Iolani (achevé en 1882) c'est maintenant un musée mais a servi de siège législatif jusqu'à son remplacement par le nouveau State Capitol à proximité (une structure rectangulaire inhabituelle avec des chambres législatives en forme de volcans et des colonnes en forme de palmiers royaux ). Dans un rayon de deux pâtés de maisons du palais se trouvent plusieurs bâtiments historiques, dont l'église Kawaiahao (1841) et les premières maisons de mission, construites dans les années 1820 à partir de bois apporté de Boston autour du cap Horn par les premiers contingents missionnaires. La bibliothèque d'Hawaï et le Honolulu Hale (hôtel de ville) sont également à proximité. Inc. ville, 1909. Pop. (2000) 371 657 Région métropolitaine d'Honolulu, 876 156 (2010) 337 256 Région métropolitaine d'Honolulu, 953 207.


Des expériences à ne pas manquer

Deux routes automobiles exceptionnelles offrent un accès facile aux principales attractions du parc. Cratère Rim Drive embrasse le bord de Caldeira du Kilauea et mène à des points de vue où les visiteurs peuvent contempler le ventre de la bête et inhaler son odeur âcre de soufre (bien que des sections de la route restent fermées après l'éruption de 2018). Près du départ du parcours, le parc Office de tourisme propose des expositions et des informations importantes sur la sécurité, ainsi qu'un excellent film, "Born of Fire, Born of the Sea". (Cliquez ici pour des conseils de visite supplémentaires.)

À travers la route, Maison du volcan (1846) est l'un des plus anciens lodges de tout le réseau des parcs nationaux. La terrasse arrière est un endroit idéal pour avoir un premier aperçu du cratère. Situé dans une autre structure historique, Centre d'art du volcan propose des cours et des ateliers, une galerie dédiée aux artistes locaux, des spectacles de hula et des randonnées guidées gratuites dans le forêt tropicale de Niaulani.

Les événements de l'éruption de 2018 ont temporairement fermé le parc, mais même après sa réouverture, certains endroits restent fermés indéfiniment. Endommagé par des tremblements de terre liés aux éruptions, le musée de volcanologie Jaggar ne rouvrira probablement pas. Fermé également : Cratère du Kilauea Iki et Tube de lave Nahuku Thurston. Consultez le site officiel du parc pour les mises à jour. Comme aucune lave de surface ne coule actuellement dans le parc, les excursions en bateau - qui offraient autrefois la possibilité d'observer le sifflement et la vapeur de la lave en fusion lorsqu'elle rencontrait l'océan à Kamokuna - sont également inactives.

En attendant, explorez Route de la chaîne des cratères, qui serpente 20 miles à travers des reliefs volcaniques tortueux entre Kilauea Caldera et Arche de la mer de Holei. De nombreux endroits en cours de route demandent une halte, y compris noble Vue sur Kealakomo, le paysage martien de Champ de lave de Mau Loa ou Mauna Ulu, et le sentier de promenade qui mène au Pétroglyphes Pu'u Loa, où plus de 23 000 images ont été rendues par des Hawaïens natifs entre 1200 et 1450.

Atteindre le sommet de Mauna Loa est un effort herculéen. Une route pavée étroite monte jusqu'à un point de vue à 6 662 pieds. Le reste de l'itinéraire se fait à pied, un sentier de 16 milles qui se transforme rapidement d'une forêt indigène en une nature sauvage de roche de lave. La plupart des gens entreprennent la randonnée sur quatre jours, avec des nuits dans des refuges de montagne du parc national.

L'autre randonnée emblématique de l'arrière-pays du parc est la Sentier du désert de Kau, une randonnée accidentée de 18 milles qui part du début du sentier de la route 11 à travers des champs de lave ondulants jusqu'à Hilina Pali falaises et campings de nuit le long de la côte Pacifique comme Halape avec ses plages de sable et sa cocoteraie.


17 janvier 1893 | La monarchie hawaïenne renversée par des hommes d'affaires soutenus par l'Amérique

La reine Liliuokalani, le dernier monarque du royaume d'Hawaï, est représentée dans ce portrait non crédité réalisé vers 1890.
Titres historiques

Découvrez les événements clés de l'histoire et leurs liens avec aujourd'hui.

Le 17 janvier 1893, la monarchie d'Hawaï a été renversée lorsqu'un groupe d'hommes d'affaires et de planteurs de sucre ont forcé la reine Liliuokalani à abdiquer. Le coup d'État a conduit à la dissolution du royaume d'Hawaï deux ans plus tard, à son annexion en tant que territoire américain et à son admission éventuelle en tant que 50e État de l'Union.

Le premier contact européen avec Hawaï a été établi en 1778 par le capitaine James Cook. Au 19ème siècle, des commerçants et des missionnaires sont venus dans les îles d'Europe et des États-Unis. Ils se sont souvent opposés à la monarchie hawaïenne, préférant à la place une monarchie constitutionnelle de style britannique où le monarque avait peu de pouvoir.

En 1874, David Kalakaua devint roi et chercha à réduire le pouvoir du Parti missionnaire blanc (plus tard Parti réformiste) au sein du gouvernement. En 1887, irrité par le roi Kalakaua&# x2019s dépenses extravagantes et ses tentatives de diluer leur pouvoir, un petit groupe de membres du Parti missionnaire, connu sous le nom de Ligue hawaïenne, a riposté contre le roi.

Dirigée par Lorrin A. Thurston et Sanford B. Dole, la Ligue hawaïenne a rédigé une nouvelle constitution qui a réduit le pouvoir du roi et augmenté le pouvoir du cabinet et de la législature. Il a également étendu les droits de vote aux riches non-citoyens, tout en excluant les Asiatiques et en restreignant l'accès des Hawaïens natifs par le biais de dispositions relatives à la propriété foncière et à l'alphabétisation. Soutenu par une milice, le groupe a utilisé la menace de violence pour forcer le roi Kalakaua à signer la constitution, connue sous le nom de Constitution à baïonnette.

Le roi Kalakaua mourut en 1891 et fut remplacé par sa sœur, Liliuokalani, qui proposa une nouvelle constitution qui rétablirait les pouvoirs de la monarchie et étendrait le droit de vote aux natifs hawaïens. Les actions de la reine&# x2019s ont provoqué la colère de nombreux hommes d'affaires blancs d'Hawaï&# x2019s, qui ont formé un comité de sécurité de 13 membres dans le but de renverser la monarchie et de demander l'annexion par les États-Unis.

L'édition du 29 janvier 1893 du New York Times racontait les événements du coup d'État. Le 16 janvier, le maréchal hawaïen Charles B. Wilson a tenté d'arrêter les membres du comité et de déclarer la loi martiale, mais ses tentatives ont été rejetées par d'autres représentants du gouvernement qui craignaient la violence. Le lendemain, après qu'un policier a été blessé par balle en essayant d'arrêter la distribution d'armes à la milice du Comité de sécurité, le comité a décidé de mettre son coup d'État à exécution. Près de la reine&# x2019s &# x2BBIolani Palace à Honolulu, le comité&# x2019s milice se sont réunis et ont été rejoints par 162 Marines et marins américains qui ont été commandés par John L. Stevens, ministre américain à Hawaï, pour protéger le comité. La reine s'est rendue pacifiquement pour éviter la violence.

Le Comité de sûreté établit un gouvernement provisoire dirigé par M. Dole. Le président américain Grover Cleveland s'est opposé au gouvernement provisoire et a demandé que la reine soit rétablie au pouvoir, mais le Comité de sécurité a établi la République d'Hawaï et a refusé de céder le pouvoir. En 1895, les royalistes hawaïens ont commencé un coup d'État contre la république, mais il n'a pas réussi. La reine Liliuokalani a été arrêtée pour son rôle présumé dans le coup d'État et reconnue coupable de trahison alors qu'elle était assignée à résidence, la reine a officiellement accepté d'abdiquer et de dissoudre la monarchie.

En 1898, les États-Unis annexent Hawaï. Hawaï a été administré en tant que territoire américain jusqu'en 1959, date à laquelle il est devenu le 50e État.

Connectez-vous à aujourd'hui :

En 1993, le Congrès a présenté des excuses au peuple d'Hawaï pour le rôle du gouvernement américain dans le renversement et a reconnu que le peuple hawaïen n'a jamais directement cédé aux États-Unis leurs revendications sur leur souveraineté inhérente. Et, depuis 2000, le sénateur Daniel K. Akaka d'Hawaï, qui va bientôt prendre sa retraite, a proposé à plusieurs reprises au Congrès la loi sur la réorganisation du gouvernement hawaïen autochtone, également connue sous le nom de projet de loi Akaka, qui étendrait la souveraineté à 400 000 hawaïens autochtones.

En 2005, le Times a décrit le projet de loi : « La mesure donnerait aux [Natifs hawaïens] un statut juridique équivalent aux Indiens d'Amérique et aux natifs de l'Alaska et conduirait à la création d'un organe directeur qui prendrait des décisions en [leur] nom … Le L'organe directeur aurait également le pouvoir de négocier avec les autorités fédérales et étatiques sur la disposition de vastes quantités de terres et de ressources prises par les États-Unis lorsque les îles ont été annexées en 1898.

Les partisans disent que le projet de loi est nécessaire pour protéger la culture autochtone et réparer les injustices passées des Hawaïens. Les opposants disent que le projet de loi est impraticable et créerait un État racialement divisé.

Que pensez-vous de la législation qui donne aux Hawaïens indigènes plus de contrôle sur la terre, la culture et les ressources des îles ? Compte tenu de votre compréhension de l'histoire, soutiendriez-vous ou vous opposeriez-vous à un projet de loi qui accorde plus d'autonomie aux natifs d'Hawaï ? Pourquoi?


Hawaii

Il y a environ 1 500 ans, un groupe de canoës a débarqué sur certaines des îles connues aujourd'hui sous le nom d'Hawaï. Ces personnes, les premiers habitants connus des îles, avaient ramé à environ 2 000 milles des îles Marquises pour arriver ici. Les gens de ce qui est aujourd'hui Tahiti, à plus de 2 500 miles de distance, ont suivi 500 ans plus tard. Ces cultures ont apporté leurs propres traditions et, au fil du temps, ont créé de nouvelles traditions telles que le surf, la danse hula et l'échange de guirlandes de fleurs appelées colliers.

En 1810, Kamehameha devint le premier roi d'Hawaï. Les îles ont continué à avoir des dirigeants royaux dans les années 1880. En 1898, Hawaï est devenu un territoire américain. Il a été nommé le 50e État en 1959, et à ce jour, vous pouvez toujours visiter le palais Iolani, le seul bâtiment royal sur le sol américain.

POURQUOI ÇA APPELLE ÇA ?

Hawaï a peut-être été nommé d'après Hawai'i Loa, une figure légendaire qui aurait découvert les îles pour la première fois.

Le surnom d'Hawaï, l'État d'Aloha, n'est pas un mystère : Aloha est une façon hawaïenne de dire bonjour et au revoir.

À droite : symboles de l'État d'Hawaï

GÉOGRAPHIE ET ​​TERRITOIRES

Hawaï se trouve à plus de 2 000 miles à l'ouest de la Californie.

Hawaï est la plus grande chaîne d'îles au monde et c'est le seul État américain entièrement composé d'îles. Mais seulement 7 de ses 132 îles sont habitées : Hawaï (également connue sous le nom de Big Island), Maui, Molokai, Lanai, Oahu, Kauai et Niihau.

Les îles Hawaï sont des îles volcaniques. Ils se sont formés lorsque la croûte terrestre, constituée de plaques rocheuses géantes appelées plaques tectoniques, se déplace sur un point particulièrement chaud de la couche fondue sous la croûte. La chaleur fait fondre la roche qui constitue la croûte, la transformant en magma. Ensuite, une fois que le magma atteint la surface de la croûte terrestre, il se refroidit et forme une nouvelle terre.

La croûte terrestre bouge toujours un peu, mais pas le point chaud qui produit le magma. Donc, au fil du temps, la croûte s'est déplacée, mais le point chaud est resté, créant une série d'îles volcaniques. Le volcan le plus actif d'Hawaï est le Kilauea, et vous pouvez le voir au parc national des volcans d'Hawai'i sur la grande île. Le Kilauea est en éruption depuis plus de 30 ans, et chaque année, sa lave agrandit Hawaï de plus de 40 acres.

Hawaï est connue pour ses belles plages, dont certaines aux couleurs inhabituelles. De nombreuses plages sont remplies de sable blanc, mais d'autres rivages hawaïens sont recouverts de sable vert, rouge, rose et même noir.

Que vous aimiez la randonnée, le vélo, le kayak, la voile, la natation ou simplement vous asseoir sur la plage, Hawaï est l'état qu'il vous faut. Près de l'eau, vous pourrez vous détendre pendant que les palmiers soufflent dans la brise de l'île. Voyagez vers le centre de l'une des grandes îles et vous pourrez faire de la randonnée à travers des forêts tropicales denses et découvrir de superbes cascades. N'oubliez pas de plonger dans les eaux et de faire du snorkeling près des récifs coralliens d'Hawaï.

À Hawaï, vous pouvez découvrir un autre environnement : la lave sèche du volcan Mauna Loa ressemble tellement à des parties de la surface de la lune que les astronautes ont déjà marché dessus pour s'entraîner à des voyages lunaires. Le mont Waialeale sur Kauai est considéré comme l'un des endroits les plus pluvieux de la planète, recevant en moyenne 384 pouces de pluie par an.

FAUNE

Bien qu'Hawaï compte des milliers de plantes et d'animaux, il n'y a qu'un seul mammifère terrestre indigène : la chauve-souris cendrée hawaïenne. Les autres mammifères d'Hawaï, dont la mangouste, le rat et le cochon sauvage, ont été amenés sur les îles par des humains.

Hawaï regorge d'oiseaux indigènes comme le pueo (également appelé hibou hawaïen), le noio (un type de sterne) et l'oiseau d'État d'Hawaï, le nene (il est lié à l'oie canadienne). Les eaux d'Hawaï abritent des espèces marines telles que des phoques moines, des tortues imbriquées et des poissons-lézards. Les baleines à bosse visitent les eaux de décembre à mai pour s'accoupler, mettre bas et élever leurs petits.

Des milliers d'espèces d'arbres, des magnolias parfumés et des plumerias aux arbres ohi'a 'ai remplis de fruits, poussent sur les îles. Des milliers de plantes à fleurs y poussent également, y compris des orchidées exotiques.

RESSOURCES NATURELLES

Le sol riche d'Hawaï est considéré comme l'une de ses ressources naturelles les plus importantes. La canne à sucre, les ananas, le café, les noix de macadamia et les fleurs sont toutes des sources de revenus importantes pour l'économie de l'État. Le tourisme est la principale source de revenus de l'État.

TRUC AMUSANT

—Hawaï est le seul État américain à avoir deux langues officielles : l'anglais et l'hawaïen.

—En 2008, Barack Obama, né à Honolulu, a été élu 44e président des États-Unis.

—L'artiste Bette Midler est également née à Honolulu.

—Le hula est une danse traditionnelle hawaïenne qui raconte une histoire à travers le mouvement. Les danseurs portent souvent des jupes en herbe et des colliers.

— Le surf est peut-être originaire de ce qui est maintenant Hawaï. Aujourd'hui, les surfeurs professionnels surfent sur des vagues de plus de 50 pieds de haut.


Hawaï - Histoire et patrimoine

Les îles hawaïennes ont été colonisées pour la première fois dès 400 de notre ère, lorsque les polynésiens des îles Marquises, distantes de 2 000 milles, se sont rendus en canoë à la grande île d'Hawaï. Agriculteurs et pêcheurs hautement qualifiés, les Hawaïens vivaient dans de petites communautés dirigées par des chefs qui se battaient les uns contre les autres pour le territoire.

Contenu connexe

Le premier Européen à avoir mis le pied à Hawaï était le capitaine James Cook, qui a débarqué sur l'île de Kauai en 1778. Cook, qui a nommé les îles d'après le comte de Sandwich, est revenu un an plus tard et a été tué lors d'un affrontement avec des Hawaïens à Kealakekua. Bay, sur la grande île d'Hawaï.

Entre 1791 et 1810, le roi Kamehameha a conquis d'autres souverains et a uni l'ensemble de l'archipel en un seul royaume. Le premier roi d'Hawaï, décédé en 1819, est toujours fêté avec des défilés de fleurs chaque 11 juin, jour du roi Kamehameha.

En 1820, les premiers missionnaires chrétiens arrivent. Peu de temps après, des commerçants et des baleiniers occidentaux sont venus sur les îles, apportant avec eux des maladies qui ont dévasté la population indigène hawaïenne. Les Hawaïens étaient au nombre d'environ 300 000 lorsque Cook est arrivé. En 1853, la population autochtone était réduite à 70 000.

En 1893, les colons américains contrôlaient l'économie basée sur le sucre d'Hawaï, et ils ont facilement renversé le royaume et établi la République d'Hawaï. Avec l'accord de l'élite majoritairement américaine, les États-Unis ont annexé Hawaï en tant que territoire en 1898.

Dans les années 1890, le dernier souverain hawaïen, la reine Lili’uokalani a été déposé, emprisonné et contraint d'abdiquer. L'auteur de “Aloha Oe, la chanson signature d'Hawaï, elle reste une héroïne hawaïenne. Le palais Iolani d'Honolulu, où la reine a vécu pendant son règne et où elle a été retenue captive après le coup d'État, a été restauré dans son apparence de la fin du XIXe siècle dans les années 1970 et est ouvert au public pour des visites et des concerts.


Foire aux questions sur les territoires américains

Les Philippines sont-elles un territoire américain ?

Non. Les Philippines ne sont pas un territoire américain. C'était autrefois un territoire américain, mais il est devenu totalement indépendant en 1946.

Guam est-elle un territoire américain ?

Oui. Guam est un territoire américain. C'est un territoire des États-Unis depuis 1898, depuis qu'il a été cédé aux États-Unis par l'Espagne dans le traité de Paris.

Les Bahamas sont-elles un territoire américain ?

Non. Les Bahamas ne sont pas et n'ont jamais été un territoire américain. Ils étaient autrefois un territoire du Royaume-Uni et sont indépendants depuis 1973.

Quand Porto Rico est-il devenu un territoire américain et pourquoi ?

L'île a à peu près la taille du Connecticut et Porto Rico a été colonisée pour la première fois par les Espagnols dans les années 1500. Porto Rico est un territoire des États-Unis depuis 1898, date à laquelle il a été cédé aux États-Unis par l'Espagne dans le traité de Paris, à la fin de la guerre hispano-américaine. Cela explique facilement pourquoi ils parlent espagnol à Porto Rico, même s'il convient de noter que depuis 1917, les Portoricains sont des citoyens à part entière des États-Unis, capables de voyager librement aux États-Unis.

Combien y a-t-il de territoires américains ?

Les États-Unis ont cinq territoires habités et douze territoires inhabités. (Voir au dessus)

Quel territoire les États-Unis ont-ils acheté à la France en 1803 ?

En 1803, les États-Unis ont acheté le territoire de la Louisiane à la France. Aujourd'hui, le territoire de la Louisiane n'existe plus et fait partie des 14 États américains actuels.

Et voila! Tout ce que vous pourriez vouloir savoir sur les territoires américains est expliqué en moins de 4 000 mots. Envie de plonger plus profondément dans l'histoire coloniale fascinante des États-Unis et son impact sur nos territoires actuels, envoyez une copie de Comment cacher un empire : une histoire du Grand États-Unis il vous fera tourner les pages pendant des heures.

55 réflexions sur &ldquoTout ce que vous devez savoir sur les territoires des États-Unis&rdquo

Très intéressant — apprendre sur le droit constitutionnel par rapport au droit civil sur le territoire, la colonie, le Commonwealth et l'incorporation. Il est très intéressant d'apprendre les lois, les règlements, la citoyenneté et la politique concernant ces territoires.

Je me demande ce que pensent les États-Unis aujourd'hui alors que l'un de leurs territoires aux Philippines a l'économie la plus dynamique d'Asie aujourd'hui. L'emplacement le plus stratégique du Pacifique. Les chinois revendiquent tout l'océan pacifique, la richesse de ses ressources naturelles (pétrole-tourisme & pêcheries) et le peuple philippin qui les aime tant.

Il est très intéressant de savoir que leur échec à rejoindre les Philippines, un 51ème État, rendra l'Amérique beaucoup plus forte en contrôlant l'océan Pacifique aujourd'hui tout en défendant leurs alliés comme le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et les 9 chantiers des nations de l'ASEAN telles que (Myanmar-Indonésie - La Thaïlande – Malaisie – ainsi que la protection de l'AUSTRALIE ET ​​DE LA NOUVELLE-ZÉLANDE.
Ils n'ont jamais vu que les BULLY CHINOIS ARRIVENT !

pour Kaleb :
C'était intéressant de lire votre point de vue sur Porto Rico et drôle ! Je suis venu sur cette page merveilleuse parce que je veux vraiment savoir ce que les habitants des différents territoires américains RESSENTENT d'être sous la coupe des États-Unis, en particulier les habitants de Porto Rico. Vous avez ajouté une prise mignonne et rafraîchissante d'un point de vue natif. Merci!

Encore un territoire auquel vous n'aviez pas pensé. Le carré de dix milles connu sous le nom de toute cette passion insulaire s'appelle Washington District of Columbia, Washington D.C. est une possession des États-Unis. Les 50 états ne sont pas des territoires, ils sont considérés comme le créateur, recherchez la loi de 1871, vous aide à comprendre les astuces de la cour.

Q : Quelle est la différence, ou y en a-t-il une, entre un territoire américain et une zone américaine ?
Merci pour votre beau travail !

désolé si cela a déjà été demandé et répondu, mais, lequel de tous les ‘territoires un citoyen américain pourrait vivre, a le coût de la vie le plus bas, mais toujours l'assurance-maladie, etc. ?

Si quelqu'un veut échapper à la présidence Trump, vous pouvez venir à Guam sans avoir à quitter complètement les États-Unis. C'est très similaire à vivre à HI. C'est facile à faire, et il y a des emplois de service, etc. ici et vous pouvez le rendre beaucoup plus facile que de déménager dans un pays étranger. S'il te plaît viens!

Je commence à y penser Chris. De bonnes amorces sur ce qu'il faut lire pour se préparer à un tel déménagement ?

Excellent article! Cependant, la déclaration faite vers la fin, où vous mentionnez que trois États ont des langues officielles autres que l'anglais, ne semble pas exacte. Seul Hawaï a l'anglais et l'hawaïen comme langue officielle de l'État. Ni la Louisiane ni le Nouveau-Mexique n'ont de langue "officielle", du moins selon Wikipedia. La constitution originale du Nouveau-Mexique autorisait un « gouvernement bilingue » mais apparemment, ils ne publient pas actuellement toutes les lois, par exemple l'anglais et l'espagnol, donc cela ne fonctionne pas comme s'il y avait deux langues « officielles » dans l'état.

Les îles Ryukyu, y compris l'île principale d'Okinawa, qui sont maintenant une province du Japon, étaient un ancien territoire sous tutelle des États-Unis, après la Seconde Guerre mondiale, jusqu'à ce qu'il soit restitué au Japon le 15 avril 1972.

merci, éd. mais vraiment seulement intéressé par Porto Rico, puisque j'envisage d'y vivre. Je suis citoyen américain, 72 ans, retraité. des commentaires ?

Veuillez considérer Guam, c'est un peu comme Hawaï et c'est un super endroit où vivre si vous voulez un style de vie insulaire comme PR. les gens ici ressemblent beaucoup à hawaï.

Je suis intéressé à vivre dans les relations publiques aussi. Où est le meilleur snorkeling au large de la plage ?

Si vous avez 72 ans, permettez-moi de dire que Porto Rico a un système de santé très bureaucratique et moins que souhaitable.

Si vous êtes né dans une île non constituée en société et non organisée identifiée comme « Îles mineures éloignées des États-Unis » comme :
• Atoll de Palmyre (Pacifique)
• Île Baker (Pacifique)
• Île Howland (Pacifique)
• Île Jarvis (Pacifique)
•Johnston Atoll (Pacifique)
• Kingman Reef (Pacifique)
• Îles Midway (Pacifique)
• Île Wake (Pacifique)
• Banque Bajo Nuevo (Caraïbes)
• Île de Navassa (Caraïbes)
• Banque Serranilla (Caraïbes)

Une telle personne serait-elle considérée pour un passeport américain et son statut serait-il celui d'un ressortissant américain ?

où puis-je trouver le coût de la vie comparatif dans les territoires et possessions des États-Unis ?

J'habite à Guam, je suis venu d'Hawaï, c'est à peu près le même coût. le logement est moins mais la nourriture est un peu plus. les gens et le gouvernement sont similaires.

Chris, comment se passe la plongée en apnée juste à côté de la plage de Guam ? Merci Sandy
Avez-vous l'assurance-maladie américaine à Guam ?

Bonnes infos. Je voulais juste plus de photos

Il y avait beaucoup de choses que je ne savais pas sur les territoires américains. Super article. Merci

En fait, Porto Rico est à la croisée des chemins en ce moment même. Le statut actuel, Commonwealth en anglais, « Estado Libre Asociado » en espagnol, qui se traduit littéralement par État libre associé, est sous le feu des critiques, à la fois aux États-Unis et à Porto Rico. Les développements récents ont éclairci l'air et les États-Unis ont déposé un amicus curiae devant la Cour suprême déclarant que Porto Rico est un territoire non incorporé des États-Unis, au grand dam des défenseurs de l'ELA dans l'île. Où cela va se terminer, personne ne le sait, mais peut-être que votre prédiction selon laquelle la RP deviendra un état de l'Union sera vraie le plus tôt possible. Il est également possible que les États-Unis accordent à la RP son indépendance, provoquant un exode massif de Portoricains vers le continent, en particulier ceux qui ont déjà de la famille sur le continent et souhaitent conserver leur citoyenneté américaine. En tout cas, vous avez fait un excellent travail d'explication sur Porto Rico, à mon avis, car vos faits sont impartiaux et sérieux. En tant que portorrican résidant aux États-Unis depuis plus de 30 ans, il est rafraîchissant de voir un portrait aussi équilibré de l'endroit où je suis né.

En fait, PR n'était pas un cadeau d'un trophée pour l'UUSS dans la guerre hispano-américaine. Porto Rico a combattu les espagnols avec l'aide des américains. C'était une invasion amicale de l'uuss dans les Caraïbes. Nous sommes loin d'être un État. Le 2012 a remporté le statut actuel, mais la première option de ceux qui ont voté pour changer le statut actuel était le statut d'État. Arrêtez de confondre les gens et de rechercher quelque chose qui n'est pas clair. Nous sommes plus pauvres que le continent mais nous donnons à l'uuss beaucoup plus d'argent que ce que nous recevons en aide sociale, etc. Nous serions bien mieux sans être un territoire et BEAUCOUP de gens le savent. Ne manquez pas de respect à mes îles, car le grand sauveur des États-Unis ne ferait que faire partie d'un pays dans des guerres sans fin et les plus gaspilleurs. S'il vous plaît donnez-nous à l'union européenne ou à cuba. Beaucoup d'amour à tous les humains de tous les pays

Vous insérez la politique dans la discussion. Le fait est que, juste avant l'invasion des États-Unis (pas une libération bienvenue), Porto Rico avait obtenu une charte espagnole qui prévoyait beaucoup plus d'autonomie que ce qu'elle a actuellement. Cela ne s'est tout simplement jamais concrétisé.

Le colonialisme, sous toutes ses formes, doit prendre fin.

Excellentes informations. Quelque chose que j'ai vraiment l'intention de partager avec ma classe de citoyenneté.
Puis-je supposer que le président des États-Unis est le chef du gouvernement des quatre territoires organisés ? Quelles lois suivent? Le nôtre ou le leur ? Avons-nous des tribunaux fédéraux dans ces territoires? Merci encore pour une excellente recherche.

Your wrote about the Philippines: “June 12, the day they became free of Spain in 1898”

That is actually not quite accurate. June 12 is the day that Filipino revolutionaries proclaimed the Philippine Declaration of Independence from Spain. However, Spanish rule was effectively ended on May 1, 1898, when Commodore Dewey and the Asiatic Squadron of the U.S. Navy decisively defeated the Spanish fleet in the Battle of Manila Bay. That battle effectively ended Spanish rule. From that point on, the question was Who would replace the Spanish — the American government or a Filipino government? Following the Battle of Manila Bay, various Filipino forces took power in various rural areas and provincial cities and the Americans took over Manila after a mostly staged Battle of Manila.

In short, Spanish rule ended not on June 12, 1898 but on May 1, 1898. June 12 and all other activity was just efforts by either the American or Filipino forces to gain the upper hand and win control of the post-Spanish Philippines.

Your website is the only one I could find that provides comprehensive info on US Territories. Thank you! You also have an interesting personal story to tell which I enjoyed reading. Bon voyage!

Hi, everything is going perfectly here and ofcourse every one is sharing
data, that’s really good, keep up writing.

I found this as a result on a Google search about us territories. This is great information! Thanks for it! Really interesting stuff. I’d love to read more.

A nice reminder to our history and territories. I want to visit all of these territories and this article is my initial guide to that.

On the other hand these US territories have some of the post powerful economies in the Caribbean

I am from Caribbean and many of us consider the US territories as crime and drug ridden. A real pity

Your explanation/tips to Christy on 6/28 of how to travel to Samoa was very helpful! Thanks Gary!

Really great post. Very interesting to see how the US has expanded their footprint. Will be curious to see if Puerto Rico does become a state in the not so distant future.

Wow, you really did a lot of work on this post. It contains excellent information, and I really learned a lot. I was amazed at the fact that Cuba has not cashed the checks paid for the monthly leasing fee for the US naval base at Guantomano Bay. What an interesting bit of information!

I just came across your blog and I’m glad I did. Thank you for putting so much time into a very foggy subject that is quite interesting. I look forward to being part of this community.

Wow Gary, you put quite a bit of time into this. I was completely unaware of all the uninhabited islands that are U.S. Territories.

I found this very interesting. Thank you. It made my treadmill jaunt a breeze:-)

Really really like this post! Yeah, you gave me the good tip. Yub i will go to there soon.
Merci

When we were in Albania, they were very keen to join the United States. If we paid with dollars instead of euros we got better prices. That was quite a surprising finding in the Balkans. They might be willing to settle for a colonial status.

You probably had too much raki in Albania my friend because Albanians are too proud to become anyone’s territory. Albanians are thankful to Americans for many reasons, including liberation of Kosova. I am Albanian and never heard anyone wishing or thinking about giving up our blood earned sovereignty.

Really insightful post! I really enjoyed the idiosyncrasies of each territory. Super!

Loved this post! A real history lesson — good information! Thanks, Gary!

Shit, they’re giving both France and england a run for their money on overseas territories

Very interesting! I didn’t know about half of these former territories…it’s amazing the things that get overlooked in the US school system.

I love learning things about the U.S.that are never taught in school. Social Studies or history of the U.S. was always the same and covered only the important states. A mention would be made of the less important, but you never got a full grasp of the magnitude of our nation.

What is the statue in the picture at the top of the article?

The Fontana de las Raices in San Juan, Puerto Rico.

Interesting! I actually never knew that about the Philippines. Or Cuba for that matter.

This was one of the best posts I’ve read here in a long time and the most clear explanation of the U.S. Territory relationship. It made me smarter!

Great post! I really enjoyed it. This sort of thing is a nice addition to your normal posts. Merci.

Gary, this a really interesting article. I am looking forward to the next ones on Eurpean territories. Enjoy your Caribbean trip!

This is really interesting. Thanks for the history lesson! How was your visit to American Samoa? Would you recommend going? I was considering it, mostly because I’m obsessed with islands.

If you go to American Samoa, go through Samoa, not Hawaii. The Honolulu-Pago Pago route is considered a domestic route, so foreign carriers can’t do it. Hawaiian Airlines has a monopoly on the route and it is very expensive.

If you fly through Apia, it is much cheaper and the Apia-Pago Pago leg is only a 45 minute flight.

I really like this post a lot ! Because I am fascinated by US territories and because I was born in one! I Agree with everything about Puerto Rico, I was just there a week ago and I think I will be Dr. Garcia before we become state. No body really cares! (In our mind we are a nation, but we are also crazy)

Everything Everywhere is also a podcast!


Now that you've stolen public breasts from the Hawaiian people, how about mocking the rest of the culture by wearing cheap clothes that vaguely imitate items traditionally worn on the islands.

Go ahead, put on that grass skirt made of plastic! Why not wear a feather head dress while you're sitting beside the hotel pool? Hey, it's your vacation, go for it!

If you think that sounds ridiculous, let's turn it around and use it on your culture. Let's say you're a devout Catholic, and here comes someone wearing a big plastic cross or maybe a Pope hat made of cheap materials. Are you offended?

Wait. Before you answer, consider that this type of dress has become acceptable by most of the people around you. When you get upset, they tell you not to be so uptight. I mean, come on, we're just mocking the traditions of your ancestors. Get over it already.

Now how mad would you get when you saw an airplane dumping these offensive cultural parasites on your native soil?


Everything you wanted to know about Hawaii, history, economy people and more - History

The History of Chinese Immigration to the U.S.

This summary is about the history of Chinese immigration to the US. I have three questions about this topic. When did Chinese immigrants begin to come to US? Why did they come to US? And what kinds of jobs did those Chinese immigrants have in the US?

When did Chinese immigrants begin to come to the US? Chinese immigration can be divided into three periods: 1849-1882, 1882-1965, and 1965 to the present. The first period began shortly after the California Gold Rush and ended abruptly with the passage of the Chinese Exclusion Act of 1882.

Next, why did Chinese immigrants come to the US? First of all, they arrived in America looking to strike it rich with hopes of being to send money back to their poor families, or of returning to China after a few years with newly acquired wealth. Another reason is America served as a symbol of something higher than monetary prosperity. It represented the hope of freedom from intolerance based upon one's particular views. However, the most important reason for Chinese immigration was economic hardship due to the growing British dominance over China after Britain defeated China in the Opium War of 1839-1842. So, these are three reasons why the Chinese people came to the US.

The last question is what kinds of the jobs did those Chinese immigrants do in the US, Chinese immigrants in the late 19th century faced many hardships that had a profound effect on America. Primarily, the Chinese supplied labor for America's growing industry. Chinese factory workers were important in California, especially during the Civil War. They worked in wool mills, and cigar, shoe, and garment industries twenty-five occupations in all. Chinese were also the first to stake claims in California gold fields prompting many to relocate to the west. With the gold rush, the Chinese were prompted to exploit other western state resources, providing products of use to the American society. The Chinese began the era of railroad building. The Central Pacific Railroad Company employed about 15,000 Chinese to construct the Transcontinental Railroad. In addition to prospecting for gold in California, many Chinese also came as contract laborers to Hawai'i to work in sugarcane plantations. The Chinese also worked as small time merchants, gardeners, domestics, laundry workers, farmers, and starting in 1865.

In conclusion, three reasons why the Chinese immigrants wanted to come to the US because they were poor and they wanted to make more money to send back to their poor families. Most importantly, Chinese faced economic hardships in China.