Lancement du World Wide Web (WWW) dans le domaine public

Lancement du World Wide Web (WWW) dans le domaine public

Le 30 avril 1993, quatre ans après avoir publié une proposition pour « une idée de systèmes d'information liés », l'informaticien Tim Berners-Lee a publié le code source du premier navigateur et éditeur Web au monde. Initialement appelé Mesh, le navigateur qu'il a surnommé WorldWideWeb est devenu le premier moyen gratuit et facile à utiliser pour parcourir le réseau d'information émergent qui s'est développé en Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui.

LIRE LA SUITE : L'invention d'Internet

Berners-Lee était membre du CERN, l'organisation de recherche dont le siège est en Suisse. D'autres instituts de recherche comme le Massachusetts Institute of Technology et l'Université de Stanford avaient développé des systèmes complexes pour le partage interne d'informations, et Berners-Lee cherchait un moyen de connecter le système du CERN à d'autres. Il a esquissé un plan pour un tel réseau en 1989 et l'a développé au cours des années suivantes. L'ordinateur qu'il utilisait, un bureau NeXT, est devenu le premier serveur Internet au monde. Berners-Lee a écrit et publié la première page Web, un aperçu simpliste du projet WorldWideWeb, en 1991.

Le CERN a commencé à partager l'accès avec d'autres institutions et l'a rapidement ouvert au grand public. En publiant le code source du projet dans le domaine public deux ans plus tard, Berners-Lee a essentiellement ouvert l'accès au projet à n'importe qui dans le monde, le rendant gratuit et (relativement) facile à explorer l'Internet naissant.

Des navigateurs Web simples comme Mosaic sont apparus peu de temps après, et en peu de temps, le Web est devenu de loin le système le plus populaire du genre. En quelques années, l'invention de Berners-Lee avait révolutionné le partage d'informations et, ce faisant, avait radicalement modifié la façon dont les êtres humains communiquaient. La création et la mondialisation du Web sont largement considérées comme l'un des événements les plus transformationnels de l'histoire de l'humanité. On estime que 4,39 milliards de personnes, vous y compris, utilisent désormais Internet, ce qui représente plus de la moitié de la population mondiale. L'Américain moyen passe désormais 24 heures par semaine en ligne. L'essor d'Internet a été la plus grande expansion de l'accès à l'information dans l'histoire de l'humanité, a conduit à la croissance exponentielle de la quantité totale de données dans le monde et a facilité une diffusion des connaissances, des idées et des mouvements sociaux qui était impensable aussi récemment que le années 1990.

LIRE LA SUITE : Le premier site Web au monde


Ce document représente les opinions personnelles de l'auteur, et non celles des membres du World Wide Web Consortium, ni celles des instituts hôtes.

Cet article donne un aperçu de l'histoire, de l'état actuel et des orientations futures possibles du World Wide Web. Le Web est simplement défini comme l'univers de l'information accessible au réseau mondial. C'est un espace abstrait avec lequel les gens peuvent interagir et est actuellement principalement peuplé de pages de texte, d'images et d'animations interconnectées, avec des sons occasionnels, des mondes en trois dimensions et des vidéos. Son existence marque la fin d'une ère d'incompatibilités frustrantes et débilitantes entre les systèmes informatiques. L'explosion de l'opportunité et l'impact social et économique potentiel ne sont pas passés inaperçus par une communauté beaucoup plus large que celle qui utilisait auparavant des ordinateurs. Le potentiel commercial du système a entraîné un rythme rapide de développement de nouvelles fonctionnalités, faisant du maintien de l'interopérabilité mondiale que le Web a apporté une tâche continue pour tous les intéressés. En même temps, il met en lumière un certain nombre de domaines de recherche dont les solutions deviendront de plus en plus urgentes, que nous ne pourrons évoquer qu'en passant dans cet article. Commençons cependant, comme promis, par une mention des objectifs initiaux du projet, tel qu'il était conçu comme une réponse au besoin personnel de l'auteur, et aux besoins perçus de l'organisation et des communautés plus larges de scientifiques et d'ingénieurs, et le monde en général.


L'histoire d'Internet et des collèges qui l'ont construit

Brandon Engel est un blogueur sur la technologie, la science et la culture pop pour Epcor Energy. Il couvre tout, des nouvelles tendances technologiques aux changements sociétaux moteurs de l'innovation, en passant par les sujets scientifiques au cinéma et à la télévision. Il vit et travaille à Chicago, Illinois.

Aujourd'hui, sans accès à Wikipédia et à Google, de nombreux étudiants auraient du mal à rédiger ce dernier document de recherche pour un cours de psychologie. Internet a enseignement supérieur changé et l'a rendu plus accessible à de nombreux étudiants - et sans les établissements d'enseignement supérieur, Internet ne serait peut-être jamais devenu l'outil incroyablement polyvalent qu'il est aujourd'hui. Retour sur quelques moments clés de l'histoire d'Internet.

1945 : L'auteur de science-fiction Arthur C. Clarke envisage un réseau satellite.

Clarke a d'abord proposé un réseau de communication avancé utilisant la technologie des satellites géosynchrones, ce qui est d'autant plus étonnant que Clarke avait anticipé cela bien plus d'une décennie avant même le lancement de Spoutnik 1 ! Il est également étonnant que Clarke ait prédit des satellites géostationnaires, qui se trouveraient à un emplacement fixe au-dessus de l'équateur et orbiteraient en synchronisation avec la Terre.

1961 : Entre Howard Hughes.

Hughes avait initialement formé la Hughes Aircraft Company en 1932, avec pour objectif principal de développer la technologie aérospatiale pour le gouvernement des États-Unis. En 1961, Hughes Space and Communications Company s'est constituée en filiale de Hughes Aircraft et s'est associée à la NASA pour collaborer sur le projet Syncom, qui réaliserait efficacement la grande vision de Clarke.

1963 : Lancement de Syncom 2.

Hughes et la NASA ont remporté le succès avec le lancement de Syncom 2, le premier satellite géosynchrone au monde.

1963 : distinctions pour Clarke.

L'Institut Franklin a décerné à Arthur C. Clarke la médaille Stuart Ballantine pour ses écrits antérieurs sur les capacités de communication par satellite géosynchrone.

1964 : Syncom 3 et la naissance de la télévision par satellite.

Le premier satellite géostationnaire au monde, Syncom 3, a été lancé en 1964. Le satellite a également été utilisé pour diffuser les Jeux olympiques d'hiver de 1964 (qui se sont déroulés à Tokyo, au Japon) aux États-Unis, afin que les téléspectateurs américains puissent regarder un événement transcontinental. en temps réel.

1969 : Deux ordinateurs se connectent via une communication par satellite.

Les bases de l'Internet tel que nous le connaissons ont été posées cinq ans après Syncom 3, avec la formation d'ARPANET (Advanced Research Projects Agency Network), qui a été le premier véritable réseau à fonctionner sur la technologie de commutation par paquets. L'histoire a été écrite le 29 octobre 1969, lorsque deux ordinateurs (un à Stanford et un à UCLA) se sont connectés pour la première fois via une communication par satellite, faisant de ces deux établissements d'enseignement supérieur les premiers hôtes de ce qui deviendrait un jour Internet.

1970 : ARPANET continue de repousser les limites.

Un réseau ARPANET a été établi entre Harvard, le MIT et BBN, la société qui a créé les ordinateurs « processeur de messages d'interface » utilisés pour se connecter au réseau.

1971 : Naissance du courrier électronique.

Le courrier électronique a été inventé par Ray Tomlinson, un ancien du MIT. Bien que les adresses e-mail incluaient le symbole « @ », ce caractère spécial était initialement utilisé pour séparer le nom du destinataire de l'ordinateur plutôt que du domaine, comme c'est le cas aujourd'hui.

1973 : Communication internationale.

Une autre étape importante a été franchie lorsqu'ARPANET a connecté les 40 ordinateurs universitaires et gouvernementaux de son réseau au réseau sismique norvégien, permettant à la Norvège et aux États-Unis de partager des informations sismiques sur les tremblements de terre ou les essais nucléaires soviétiques. Au cours de cette année, le courrier électronique a représenté 75 pour cent de toute l'activité du réseau ARPANET.

1974 : L'origine de la propriété intellectuelle.

Une proposition visant à relier les réseaux de type ARPA dans un soi-disant interréseau, qui n'aurait aucun contrôle central et fonctionnerait autour d'un protocole de contrôle de transmission, a été publiée cette année. Cette idée est finalement devenue le protocole TCP/IP, l'épine dorsale de l'Internet tel que nous le connaissons.

1975 : Le courrier électronique continue d'évoluer.

Avec la popularité du courrier électronique, le premier programme de courrier électronique moderne a été développé par John Vittal, programmeur à l'Université de Californie du Sud. La plus grande avancée technologique apportée par ce programme a été l'ajout des fonctionnalités « Répondre » et « Transférer ».

1983 : Domaines.

Le système de noms de domaine (DNS) a été créé, ainsi que les premiers serveurs de noms de domaine. Le système des noms de domaine était important car il rendait les adresses sur Internet plus conviviales par rapport aux adresses IP numériques. Les serveurs DNS permettaient aux internautes de saisir un nom de domaine facile à retenir, que le système convertirait ensuite en adresse IP.

1987 : Prendre de l'ampleur.

À cette époque, il y avait près de 30 000 hôtes sur Internet. Le protocole ARPANET original était limité à 1 000 hôtes, mais l'adoption de la norme TCP/IP a rendu possible un plus grand nombre d'hôtes.

1989 : Berners-Lee et ses trois W.

Tim Berners-Lee a écrit sa proposition pour le World Wide Web. Il a été initialement publié dans le numéro de mars de Macmonde. Il a été écrit pour persuader le CERN - le Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire ou Organisation européenne pour la recherche nucléaire - qu'un système hypertexte mondial était dans le meilleur intérêt du CERN.

1996 : Internet devient plus accessible, même dans les régions éloignées.

HughesNet (qui fait partie de Hughes Space and Communications) a commencé à offrir commercialement l'Internet par satellite, fournissant une connexion Internet à plus de personnes que jamais, car le besoin de lignes fixes a cessé d'être un obstacle à l'accès. Hotmail également lancé en 1996.

2004 : le célèbre réseau de Zuckerberg.

L'enseignement supérieur a joué un autre rôle majeur dans l'histoire d'Internet, contribuant à inaugurer ce que beaucoup appelleraient « Internet 2.0 », lorsque Facebook, l'idée originale de Mark Zuckerberg, a été lancé. Au début, il n'était ouvert qu'aux étudiants et s'appelait "Le Facebook". À l'origine limité aux écoles d'élite de l'Ivy League, Facebook s'est rapidement développé jusqu'à ce qu'il s'ouvre au grand public.Après le lancement de Facebook, YouTube, Twitter et Hulu ont rapidement suivi, modifiant à jamais les habitudes de visionnage des gens.

2013 : La puissance d'Internet est enfin prise en compte.

Cette dernière étape, bien que mentionnée avec ironie, est importante car Internet a donné naissance aux médias sociaux. Pour les collèges, il s'agit de l'un des outils de recrutement et de communication les plus importants jamais créés.


Nombre total de sites Web

Il existe aujourd'hui plus de 1,5 milliard de sites Web sur le World Wide Web. Parmi eux, moins de 200 millions sont actifs. Le cap du milliard de sites Web a été atteint pour la première fois en septembre 2014, comme l'a confirmé NetCraft dans son octobre 2014 Enquête sur le serveur Web et d'abord estimé et annoncé par Statistiques Internet en direct (voir le tweet de l'inventeur du World Wide Web, Tim Berners-Lee). Le nombre avait ensuite diminué, revenant à un niveau inférieur à 1 milliard (en raison des fluctuations mensuelles du nombre de sites Web inactifs) avant d'atteindre à nouveau et de se stabiliser au-dessus de la barre du milliard à partir de mars 2016. En 2016, le nombre total de sites a considérablement augmenté, passant de 900 millions en janvier 2016 à 1,7 milliard en décembre 2016. De 2016 à 2018, le niveau est resté à peu près inchangé. De 1 site Web en 1991 à 1 milliard en 2014, le graphique et le tableau ci-dessous montrent le nombre total de sites Web par année à travers l'histoire :

Par "Site Internet" nous voulons dire nom d'hôte unique (un nom qui peut être résolu, à l'aide d'un serveur de noms, en une adresse IP).
Il faut noter qu'aujourd'hui environ 75% des sites Web ne sont pas actifs, mais des domaines parqués ou similaires. [1]

Les baisses périodiques du nombre total peuvent dépendre de divers facteurs, notamment une amélioration de la gestion par NetCraft des noms d'hôtes génériques. Par exemple, en août 2012, plus de 40 millions de noms d'hôtes sur seulement 242 adresses IP ont été supprimés de l'enquête.

Faits curieux

  • Le tout premier site Web (info.cern.ch) a été publié le 6 août 1991 par le physicien britannique Tim Berners-Lee alors qu'il était au CERN, en Suisse. [2] Le 30 avril 1993, le CERN a rendu la technologie du World Wide Web ("W3" en abrégé) disponible gratuitement dans le domaine public, permettant au Web de s'épanouir. [3]
  • Le World Wide Web a été inventé en mars 1989 par Tim Berners-Lee (voir la proposition originale). Il a également introduit le premier serveur Web, le premier navigateur et éditeur (le "WorldWideWeb.app"), le Hypertext Transfer Protocol (HTTP) et, en octobre 1990, la première version du "HyperText Markup Language" (HTML). [4]
  • Rien qu'en 2013, le Web a augmenté de plus d'un tiers : d'environ 630 millions de sites Web au début de l'année à plus de 850 millions en décembre 2013 (dont 180 millions étaient actifs).
  • En 2016, le nombre de sites Web a presque doublé : de 900 millions à 1,7 milliard. Cependant, le plus fiable site web actif le nombre est resté stable autour de 170 millions tout au long de l'année.
  • Aujourd'hui, plus de 50 % des sites Web sont hébergés sur Apache ou nginx, deux serveurs Web open source. [5] En juin 2014, Microsoft est très proche d'Apache en termes de parts de marché (seule une différence de 0,15% sépare les deux). Si la tendance se poursuit, Microsoft pourrait bientôt devenir le premier développeur de serveurs Web pour la première fois de l'histoire.

Comment le Web a commencé

Tim Berners-Lee a rédigé la première proposition pour le World Wide Web en mars 1989 et sa deuxième proposition en mai 1990. En collaboration avec l'ingénieur système belge Robert Cailliau, cette proposition a été formalisée en novembre 1990 sous la forme d'une proposition de gestion. défini des termes importants derrière le Web. Le document décrivait un "projet hypertexte" appelé "WorldWideWeb" dans lequel un "web" de "documents hypertextes" pouvait être visualisé par des "navigateurs".

À la fin de 1990, Tim Berners-Lee avait le premier serveur Web et navigateur opérationnel au CERN, démontrant ses idées. Il a développé le code de son serveur Web sur un ordinateur NeXT. Pour éviter qu'il ne s'éteigne accidentellement, l'ordinateur avait une étiquette manuscrite à l'encre rouge : " Cette machine est un serveur. NE PAS L'ÉTEINDRE !! "

info.cern.ch était l'adresse du premier site Web et serveur Web au monde, fonctionnant sur un ordinateur NeXT au CERN. La première adresse de la page Web était http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html

Cette page contenait des liens vers des informations sur le projet WWW lui-même, y compris une description de l'hypertexte, des détails techniques pour la création d'un serveur Web et des liens vers d'autres serveurs Web au fur et à mesure qu'ils devenaient disponibles.

La conception WWW a permis un accès facile aux informations existantes et une première page Web liée à des informations utiles aux scientifiques du CERN (par exemple, l'annuaire téléphonique du CERN et les guides d'utilisation des ordinateurs centraux du CERN). Un moteur de recherche reposait sur des mots-clés - il n'y avait pas de moteurs de recherche dans les premières années.

Le navigateur Web original de Berners-Lee fonctionnant sur les ordinateurs NeXT a montré sa vision et avait de nombreuses fonctionnalités des navigateurs Web actuels. De plus, il comprenait la possibilité de modifier les pages directement à l'intérieur du navigateur - la première capacité d'édition Web. Cette capture d'écran montre le navigateur fonctionnant sur un ordinateur NeXT en 1993.


26 février 1991 : Quand Internet est-il devenu public ? (Premier navigateur Web)

Le 26 février 1991, l'informaticien anglais Tim Berners-Lee de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN de Suisse) a présenté au public son invention du WorldWideWeb, le premier navigateur Internet accessible au public. Berners-Lee est maintenant professeur à l'Université d'Oxford en Angleterre et est l'auteur de plusieurs livres sur les ordinateurs et Internet.

Creuser plus profond

En 1989, Berners-Lee avait mis en place la première communication réussie entre un serveur et un utilisateur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) via Internet, et a également inventé le HTML (Hypertext Markup Language) pour soutenir son invention du WorldWideWeb, des développements qui ont rendu la navigation sur le Internet par le grand public possible. Lors de son introduction en 1991, le WorldWideWeb (WWW) était le seul navigateur Internet disponible ouvert au public.

Une carte globale de l'index web pour les pays en 2014

Le WorldWideWeb n'a duré que jusqu'en 1994, lorsque le nom a été changé pour NEXUS, afin d'éliminer toute confusion avec le World Wide Web. Berners-Lee a dirigé les travaux visant à rendre Internet accessible au grand public et a continué à travailler à la normalisation des systèmes afin que de nombreux types d'ordinateurs et navigateurs différents puissent facilement communiquer entre eux via Internet. Au cours des années 1990, de nombreux autres navigateurs ont été inventés et rendus publics, Mosaic devenant prééminent en 1993, qui avait supplanté WorldWideWeb en tant que principal navigateur public. Toujours en 993, Berners-Lee a publié le code source du WorldWideWeb dans le domaine public.

Berners-Lee, née à Londres en 1955, est titulaire d'un BA du Queen's College de l'Université d'Oxford et a été active dans l'éducation et la mise en place de programmes informatiques et Internet. Il est hautement décoré avec de nombreux prix. Fervent défenseur de la neutralité d'Internet, Berners-Lee estime que tous les gouvernements devraient traiter toutes les données Internet de la même manière et ne pas autoriser la commercialisation de priorités Internet qui feraient presque certainement exploser le coût d'utilisation d'Internet pour la personne moyenne utilisant Internet, et paralyseraient grandement petits sites Web au profit de sites Web plus vastes et plus riches. (Nous applaudissons fortement cette position!)

(Remarque: Berners-Lee est né dans une famille anglicane mais a décliné la participation religieuse jusqu'à ce qu'il ait des enfants (2 avec sa première femme), devenant un unitariste universaliste, une congrégation de pensée religieuse extrêmement lâche sans dogme ni croyance, y compris même des athées Les unitariens universalistes acceptent les idées des athées, des agnostiques, des déistes, des panthéistes et un saupoudrage libéral d'autres écoles de pensée spirituelle, en mettant l'accent sur l'illumination et la croissance spirituelles, une recherche de vérité et de sens, et un accent sur l'amour. , hindous, bouddhistes, humanistes et même païens sont les bienvenus !)

Tim Berners-Lee est certainement l'une des personnes les plus influentes dans le domaine de l'informatique des 20e et 21e siècles et continue d'influencer le paysage informatique/Internet. Question pour les étudiants (et abonnés) : Selon vous, qui d'autre rivalise avec son importance pour votre capacité à naviguer sur le net ? Que pensez-vous du débat sur la neutralité du net ? (Si vous n'êtes pas familier avec le débat, veuillez consulter notre section de lecture supplémentaire.) Veuillez nous faire part de vos réflexions dans la section commentaires sous cet article.

Si vous avez aimé cet article et souhaitez recevoir une notification de nouveaux articles, n'hésitez pas à vous abonner à Histoire et titres en nous aimant sur Facebook et devenir l'un de nos mécènes !

Votre lectorat est très apprécié !

Preuve historique

Pour plus d'informations, veuillez consulter…

L'image présentée dans cet article, une photographie de l'utilisateur:geni de l'ordinateur NeXT utilisé par Tim Berners-Lee au CERN, est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International, 3.0 Unported, 2.5 Generic, 2.0 Generic et 1.0 Generic Licence.


Conférence sur le livre du gouvernement

Il y a vingt-cinq ans, le 12 mars 1989, Sir Tim Berners-Lee, un scientifique britannique du CERN, l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, écrivait un article proposant le système désormais connu sous le nom de World Wide Web. (À gauche : logo de 25 ans avec l'aimable autorisation de Marketing Magazine UK.) Il a été conçu et développé à l'origine comme un moyen amélioré de partage instantané d'informations entre les scientifiques du monde entier.

De l'ARPANet du DOD à un Internet

Internet lui-même avait en fait commencé comme une création de l'Agence des projets de recherche avancée du ministère de la Défense des États-Unis (ARPA) en collaboration avec des universités américaines. C'était en réponse au besoin de la guerre froide d'une méthode de communication de secours au cas où les réseaux téléphoniques traditionnels seraient coupés. Le réseau informatique mainframe à mainframe résultant en 1969 s'appelait ARPANet, le fondement de l'Internet d'aujourd'hui. (Lire l'histoire de l'invention d'Internet par History Channel ici.) Bientôt, d'autres organisations, principalement des universités et des militaires, ont créé leurs propres réseaux privés. Lorsque l'University College de Londres et le Royal Radar Establishment en Norvège) se sont connectés à ARPANET en 1973, le terme Internet est né.

En 1974, le premier fournisseur d'accès Internet (FAI) a été lancé avec l'introduction d'une version commerciale d'ARPANET, connue sous le nom de Telenet, élargissant ainsi la disponibilité d'Internet. Après l'introduction d'un nouveau protocole appelé TCP/IP par les informaticiens Vinton Cerf et Robert Kahn (appelés « Les pères de l'Internet ») en 1974, divers réseaux informatiques pouvaient facilement s'interconnecter, transformant « l'Internet » 8221 en un véritable réseau mondial à la fin des années 1970.

Cependant, en 1990, les scientifiques du CERN, frustrés, utilisaient l'Internet en mode texte avec ses tableaux d'affichage et sa messagerie mainframe limitée, mais il n'était convivial ni pour les utilisateurs finaux ni pour les éditeurs de contenu.

D'un Internet textuel à un World Wide Web graphique

Après que la proposition de Berners-Lee ait reçu le feu vert de son patron au CERN, il a continué à écrire des logiciels pendant son temps libre, créant le premier serveur World Wide Web (“httpd”) et le premier client Web ” 8220WorldWideWeb.”

Ce "navigateur World Wide Web" était un navigateur/éditeur hypertexte WYSIWYG (ce que vous voyez est ce que vous obtenez) qui s'installerait sur leurs ordinateurs clients (utilisateurs finaux), leur fournissant la première interface graphique pour accéder au contenu Internet (pensez à cliquer sur des hyperliens, à visualiser des photos et d'autres images graphiques, à voir du texte dans différentes polices, couleurs et tailles).

Le World Wide Web a été lancé publiquement le 6 août 1991, pour toujours après avoir fourni au monde un moyen de « naviguer sur le World Wide Web ».

Image : Ce poste de travail NeXT (un NeXTcube) a été utilisé par Sir Tim Berners-Lee en 1990-1 en tant que premier serveur Web sur le World Wide Web. Source : Wikipédia

Dans un article de blog invité aujourd'hui sur le blog officiel de Google, Sir Tim Berners-Lee explique les résultats de son idée sur le World Wide Web :

En 1993, après de nombreuses pressions, le CERN a déclaré que la technologie WWW serait accessible à tous, sans payer de redevances, pour toujours.

Cette décision a permis à des dizaines de milliers de personnes de commencer à travailler ensemble pour construire le Web. Aujourd'hui, environ 40 % d'entre nous sont connectés et créent en ligne. Le Web a généré des milliards de dollars de valeur économique, transformé l'éducation et les soins de santé et activé de nombreux nouveaux mouvements pour la démocratie dans le monde. Et nous ne faisons que commencer.

Alors, merci, monsieur Tim ! Le reste, comme on dit, appartient à l'histoire.

Vous trouverez ci-dessous une chronologie de l'histoire d'Internet de 1990 à 2007 :

Chronologie Internet, y compris le World Wide Web et les médias sociaux. Avec l'aimable autorisation de : Harbott.com

Historique des objets de stratégie de groupe sur le World Wide Web

GPO se joint à la célébration en commémorant nos propres moments de l'histoire du World Wide Web :

1993: La loi de 1993 sur l'amélioration de l'accès à l'information électronique de l'imprimerie du gouvernement a été promulguée (loi publique 103-40).

1994: Lancement de GPO Access (disponible par abonnement gratuit pour les bibliothèques de dépôt fédérales)

1995: L'accès aux GPO est devenu gratuit pour tous les utilisateurs.

1995: GPO a commencé à vendre des publications gouvernementales en ligne avec son « Catalogue de produits de vente » (maintenant le site connu sous le nom de U.S. Government Bookstore)

1996: Lancement du site Web du programme de bibliothèque fédérale de dépôt des GPO, « Administration FDLP », (plus tard nommé FDLP Desktop et maintenant FDLP.gov)

2000: Lancement du site pour enfants de GPO, Ben's Guide to U.S. Government.

Image : page d'accueil du guide Ben’s du gouvernement américain pour les enfants en date du 12 mars 2014.

2009: Lancement du système numérique fédéral (FDsys) de GPO.

2010: GPO est entré dans le monde des médias sociaux, d'abord avec le lancement de sa chaîne YouTube.

2013: GPO relance son nouveau site de commerce électronique de la librairie du gouvernement américain à l'adresse http://bookstore.gpo.gov/.

AVANT (Librairie en ligne du gouvernement américain 2000) :

Image : Instantané de la page d'accueil de la librairie en ligne du gouvernement américain http://bookstore.gpo.gov/ en date du 8 juillet 2000. Source : Internet Archive Wayback Machine http://archive.org/web/

APRÈS (Librairie en ligne du gouvernement américain aujourd'hui en 2014) :

Image : Page d'accueil de la librairie en ligne du gouvernement des États-Unis d'aujourd'hui http://bookstore.gpo.gov/ en date du 12 mars 2014.

Pour voir à quoi ressemblaient vos sites Web préférés au cours des années passées, visitez Internet Archive Wayback Machine à l'adresse http://archive.org/web/ qui archive des instantanés de pages Web depuis le lancement du World Wide Web.

Publications fédérales à l'ère numérique

La librairie en ligne du gouvernement américain propose un certain nombre de publications fédérales qui mettent en évidence les triomphes et les défis de l'ère numérique.

Une lecture intéressante est, “A History of Army Communications and Electronics at Fort Monmouth, New Jersey, 1917-2007 (Hardcover) et eBook. Ce livre détaille quatre-vingt-dix ans de réalisations dans le domaine des communications et de l'électronique réalisées par les scientifiques, les ingénieurs, les logisticiens et le personnel de soutien à Fort Monmouth, NJ. C'est une lecture fascinante, car elle détaille les communications allant des pigeons voyageurs aux radios tactiques à saut de fréquence !

Consultez également "YouTube War: Fighting in a World of Cameras in Every Cell Phone and Photoshop on Every Computer", du U.S. Army War College, Strategic Studies Institute. Cette publication traite de l'environnement numérique dans lequel nous vivons et qui permet aux terroristes de filmer et de partager instantanément leurs attaques quelques minutes après leur mise en scène. Il décrit également les plans d'action possibles pour l'armée et l'armée américaine lorsqu'ils cherchent à répondre à un ennemi dans ce type d'environnement.

Vous pourriez également être intéressé par « Les ordinateurs prennent leur envol : une histoire du projet pionnier numérique Fly-by-wire de la NASA. » Ce livre détaille le projet de recherche en vol qui a validé les principaux concepts de systèmes de commandes de vol tout électriques maintenant utilisés sur presque tous les avions modernes à hautes performances et sur les transports militaires et civils.

Celles-ci, ainsi qu'un large éventail d'autres publications intéressantes sur des sujets connexes, peuvent être trouvées en parcourant la librairie du gouvernement américain dans la catégorie « Informatique et électronique ». De plus, le World Wide Web a rendu possible l'obtention de livres électroniques, donc notre large sélection de livres électroniques gratuits et/ou bon marché pour les consommateurs, l'industrie, les universités, l'armée, les forces de l'ordre, la communauté juridique et plus encore vaudrait également la peine d'être consultée.

Comment puis-je obtenir ces publications fédérales liées à la technologie?

  • Achetez en ligne à tout moment : Vous pouvez acheter ce livre électronique ou tout autre livre électronique, ainsi que des publications imprimées (avec la livraison standard GRATUITE dans le monde entier) sur le site Web de la librairie en ligne du gouvernement américain à l'adresse http://bookstore.gpo.gov :

À propos des auteurs: La blogueuse invitée Kelly Seifert, spécialiste principale de la planification pour la division des services de bibliothèque et de gestion de contenu de GPO, écrit sur le 25 e anniversaire du World Wide Web et sur la gamme de publications gouvernementales disponibles sur les thèmes de l'informatique et de l'électronique.

Gouvernement Book Talk Editeur Michele Bartram. Bartram est responsable des promotions et du commerce électronique pour la division des ventes de publications et d'informations de GPO à Washington, DC, et est responsable du marketing en ligne et hors ligne de la librairie en ligne du gouvernement américain. et promouvoir le contenu du gouvernement fédéral auprès du public. Informaticien et expert en numérique, Bartram se souvient de ces premiers jours avant le WWW en utilisant Internet et la messagerie électronique sur mainframe, puis en utilisant un navigateur Web pour «surfer» sur le World Wide Web pour la première fois.


World Wide Web

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Internet (WWW), de nom la toile, le premier service de recherche d'informations sur Internet (le réseau informatique mondial). Le Web donne aux utilisateurs l'accès à une vaste gamme de documents qui sont connectés les uns aux autres au moyen de liens hypertextes ou hypermédias, c'est-à-dire des hyperliens, des connexions électroniques qui relient des éléments d'information connexes afin de permettre à un utilisateur d'y accéder facilement. L'hypertexte permet à l'utilisateur de sélectionner un mot ou une phrase dans le texte et ainsi d'accéder à d'autres documents contenant des informations supplémentaires relatives à ce mot ou à cette phrase. Les documents hypermédias comportent des liens vers des images, des sons, des animations et des films. Le Web fonctionne au sein du format client-serveur de base d'Internet. Les serveurs sont des programmes informatiques qui stockent et transmettent des documents à d'autres ordinateurs du réseau lorsqu'on le leur demande, tandis que les clients sont des programmes qui demandent des documents à un serveur lorsque l'utilisateur les demande. Le logiciel de navigation permet aux utilisateurs de visualiser les documents récupérés.

Un document hypertexte avec son texte et ses liens hypertexte correspondants est écrit en langage de balisage hypertexte (HTML) et se voit attribuer une adresse en ligne appelée URL (Uniform Resource Locator).

Le développement du World Wide Web a commencé en 1989 par Tim Berners-Lee et ses collègues du CERN, une organisation scientifique internationale basée à Genève, en Suisse. Ils ont créé un protocole, HyperText Transfer Protocol (HTTP), qui standardise la communication entre les serveurs et les clients. Leur navigateur Web basé sur du texte a été mis à disposition pour une diffusion générale en janvier 1992.

Le World Wide Web a été rapidement accepté avec la création d'un navigateur Web appelé Mosaic, qui a été développé aux États-Unis par Marc Andreessen et d'autres au National Center for Supercomputing Applications de l'Université de l'Illinois et a été publié en septembre 1993. Mosaic a permis les personnes utilisant le Web pour utiliser le même type de manipulations graphiques « pointer-cliquer » qui étaient disponibles sur les ordinateurs personnels depuis quelques années. En avril 1994, Andreessen a cofondé Netscape Communications Corporation, dont Netscape Navigator est devenu le navigateur Web dominant peu après sa sortie en décembre 1994. InternetWorks de BookLink Technologies, le premier navigateur à onglets, dans lequel un utilisateur pouvait visiter un autre site Web sans ouvrir un tout nouveau fenêtre, a fait ses débuts la même année. Au milieu des années 90, le World Wide Web comptait des millions d'utilisateurs actifs.

Le géant du logiciel Microsoft Corporation s'est intéressé à la prise en charge des applications Internet sur les ordinateurs personnels et a développé son propre navigateur Web (basé initialement sur Mosaic), Internet Explorer (IE), en 1995 en tant que module complémentaire du système d'exploitation Windows 95. IE a été intégré au système d'exploitation Windows en 1996 (c'est-à-dire qu'il était « regroupé » prêt à l'emploi dans le système d'exploitation des ordinateurs personnels), ce qui a eu pour effet de réduire la concurrence d'autres fabricants de navigateurs Internet, tels que Netscape. IE est rapidement devenu le navigateur Web le plus populaire.

Safari d'Apple est sorti en 2003 en tant que navigateur par défaut sur les ordinateurs personnels Macintosh et plus tard sur les iPhones (2007) et iPads (2010). Safari 2.0 (2005) a été le premier navigateur avec un mode de confidentialité, la navigation privée, dans lequel l'application n'enregistrait pas les sites Web dans son historique, les fichiers téléchargés dans son cache ou les informations personnelles saisies sur les pages Web.

Le premier challenger sérieux à la domination d'IE était Firefox de Mozilla, sorti en 2004 et conçu pour résoudre les problèmes de vitesse et de sécurité qui avaient affecté IE. En 2008, Google a lancé Chrome, le premier navigateur avec des onglets isolés, ce qui signifie que lorsqu'un onglet plantait, les autres onglets et l'ensemble du navigateur fonctionnaient toujours. En 2013, Chrome était devenu le navigateur dominant, dépassant IE et Firefox en popularité. Microsoft a abandonné IE et l'a remplacé par Edge en 2015.

Au début du 21e siècle, les smartphones sont devenus plus semblables à des ordinateurs et des services plus avancés, tels que l'accès à Internet, sont devenus possibles. L'utilisation du Web sur les smartphones a régulièrement augmenté et, en 2016, elle représentait plus de la moitié de la navigation sur le Web.

The Editors of Encyclopaedia Britannica This article was most recently revised and updated by Erik Gregersen, Senior Editor.


Internet History Timeline: ARPANET to the World Wide Web

Credit for the initial concept that developed into the World Wide Web is typically given to Leonard Kleinrock. In 1961, he wrote about ARPANET, the predecessor of the Internet, in a paper entitled "Information Flow in Large Communication Nets." Kleinrock, along with other innnovators such as J.C.R. Licklider, the first director of the Information Processing Technology Office (IPTO), provided the backbone for the ubiquitous stream of emails, media, Facebook postings and tweets that are now shared online every day. Here, then, is a brief history of the Internet:

The precursor to the Internet was jumpstarted in the early days of computing history, in 1969 with the U.S. Defense Department's Advanced Research Projects Agency Network (ARPANET). ARPA-funded researchers developed many of the protocols used for Internet communication today. This timeline offers a brief history of the Internet&rsquos evolution:

1965: Two computers at MIT Lincoln Lab communicate with one another using packet-switching technology.

1968: Beranek and Newman, Inc. (BBN) unveils the final version of the Interface Message Processor (IMP) specifications. BBN wins ARPANET contract.

1969: On Oct. 29, UCLA&rsquos Network Measurement Center, Stanford Research Institute (SRI), University of California-Santa Barbara and University of Utah install nodes. The first message is "LO," which was an attempt by student Charles Kline to "LOGIN" to the SRI computer from the university. However, the message was unable to be completed because the SRI system crashed.

1972: BBN&rsquos Ray Tomlinson introduces network email. The Internetworking Working Group (INWG) forms to address need for establishing standard protocols.

1973: Global networking becomes a reality as the University College of London (England) and Royal Radar Establishment (Norway) connect to ARPANET. The term Internet is born.

1974: The first Internet Service Provider (ISP) is born with the introduction of a commercial version of ARPANET, known as Telenet.

1974: Vinton Cerf and Bob Kahn (the duo said by many to be the Fathers of the Internet) publish "A Protocol for Packet Network Interconnection," which details the design of TCP.

1976: Queen Elizabeth II hits the &ldquosend button&rdquo on her first email.

1979: USENET forms to host news and discussion groups.

1981: The National Science Foundation (NSF) provided a grant to establish the Computer Science Network (CSNET) to provide networking services to university computer scientists.

1982: Transmission Control Protocol (TCP) and Internet Protocol (IP), as the protocol suite, commonly known as TCP/IP, emerge as the protocol for ARPANET. This results in the fledgling definition of the Internet as connected TCP/IP internets. TCP/IP remains the standard protocol for the Internet.

1983: The Domain Name System (DNS) establishes the familiar .edu, .gov, .com, .mil, .org, .net, and .int system for naming websites. This is easier to remember than the previous designation for websites, such as 123.456.789.10.

1984: William Gibson, author of "Neuromancer," is the first to use the term "cyberspace."

1985: Symbolics.com, the website for Symbolics Computer Corp. in Massachusetts, becomes the first registered domain.

1986: The National Science Foundation&rsquos NSFNET goes online to connected supercomputer centers at 56,000 bits per second &mdash the speed of a typical dial-up computer modem. Over time the network speeds up and regional research and education networks, supported in part by NSF, are connected to the NSFNET backbone &mdash effectively expanding the Internet throughout the United States. The NSFNET was essentially a network of networks that connected academic users along with the ARPANET.

1987: The number of hosts on the Internet exceeds 20,000. Cisco ships its first router.

1989: World.std.com becomes the first commercial provider of dial-up access to the Internet.

1990: Tim Berners-Lee, a scientist at CERN, the European Organization for Nuclear Research, develops HyperText Markup Language (HTML). This technology continues to have a large impact on how we navigate and view the Internet today.

1991: CERN introduces the World Wide Web to the public.

1992: The first audio and video are distributed over the Internet. The phrase "surfing the Internet" is popularized.

1993: The number of websites reaches 600 and the White House and United Nations go online. Marc Andreesen develops the Mosaic Web browser at the University of Illinois, Champaign-Urbana. The number of computers connected to NSFNET grows from 2,000 in 1985 to more than 2 million in 1993. The National Science Foundation leads an effort to outline a new Internet architecture that would support the burgeoning commercial use of the network.

1994: Netscape Communications is born. Microsoft creates a Web browser for Windows 95.

1994: Yahoo! is created by Jerry Yang and David Filo, two electrical engineering graduate students at Stanford University. The site was originally called "Jerry and David's Guide to the World Wide Web." The company was later incorporated in March 1995.

1995: Compuserve, America Online and Prodigy begin to provide Internet access. Amazon.com, Craigslist and eBay go live. The original NSFNET backbone is decommissioned as the Internet&rsquos transformation to a commercial enterprise is largely completed.

1995: The first online dating site, Match.com, launches.

1996: The browser war, primarily between the two major players Microsoft and Netscape, heats up. CNET buys tv.com for $15,000.

1996: A 3D animation dubbed "The Dancing Baby" becomes one of the first viral videos.

1997: Netflix is founded by Reed Hastings and Marc Randolph as a company that sends users DVDs by mail.

1997: PC makers can remove or hide Microsoft&rsquos Internet software on new versions of Windows 95, thanks to a settlement with the Justice Department. Netscape announces that its browser will be free.

1998: The Google search engine is born, changing the way users engage with the Internet.

1998: The Internet Protocol version 6 introduced, to allow for future growth of Internet Addresses. The current most widely used protocol is version 4. IPv4 uses 32-bit addresses allowing for 4.3 billion unique addresses IPv6, with 128-bit addresses, will allow 3.4 x 1038 unique addresses, or 340 trillion trillion trillion.

1999: AOL buys Netscape. Peer-to-peer file sharing becomes a reality as Napster arrives on the Internet, much to the displeasure of the music industry.

2000: The dot-com bubble bursts. Web sites such as Yahoo! and eBay are hit by a large-scale denial of service attack, highlighting the vulnerability of the Internet. AOL merges with Time Warner

2001: A federal judge shuts down Napster, ruling that it must find a way to stop users from sharing copyrighted material before it can go back online.

2003: The SQL Slammer worm spread worldwide in just 10 minutes. Myspace, Skype and the Safari Web browser debut.

2003: The blog publishing platform WordPress is launched.

2004: Facebook goes online and the era of social networking begins. Mozilla unveils the Mozilla Firefox browser.

2005: YouTube.com launches. The social news site Reddit is also founded.

2006: AOL changes its business model, offering most services for free and relying on advertising to generate revenue. The Internet Governance Forum meets for the first time.

2006: Twitter launches. The company's founder, Jack Dorsey, sends out the very first tweet: "just setting up my twttr."

2009: The Internet marks its 40th anniversary.

2010: Facebook reaches 400 million active users.

2010: The social media sites Pinterest and Instagram are launched.

2011: Twitter and Facebook play a large role in the Middle East revolts.

2012: President Barack Obama's administration announces its opposition to major parts of the Stop Online Piracy Act and the Protect Intellectual Property Act, which would have enacted broad new rules requiring internet service providers to police copyrighted content. The successful push to stop the bill, involving technology companies such as Google and nonprofit organizations including Wikipedia and the Electronic Frontier Foundation, is considered a victory for sites such as YouTube that depend on user-generated content, as well as "fair use" on the Internet.

2013: Edward Snowden, a former CIA employee and National Security Agency (NSA) contractor, reveals that the NSA had in place a monitoring program capable of tapping the communications of thousands of people, including U.S. citizens.

2013: Fifty-one percent of U.S. adults report that they bank online, according to a survey conducted by the Pew Research Center.

2015: Instagram, the photo-sharing site, reaches 400 million users, outpacing Twitter, which would go on to reach 316 million users by the middle of the same year.

2016: Google unveils Google Assistant, a voice-activated personal assistant program, marking the entry of the Internet giant into the "smart" computerized assistant marketplace. Google joins Amazon's Alexa, Siri from Apple, and Cortana from Microsoft.


That’s Sir Tim Berners-Lee to you

One of the biggest gateways to the worldwide obsession with the Internet came with the introduction of the World Wide Web, as developed by Sir Tim Berners-Lee. That said, don’t get confused in thinking it’d be legit to say that he invented the Internet, because the net and the WWW are actually two different things. The World Wide Web is really a means of accessing online information through websites, hyperlinks, and all that jazz, but we’ll get back to that in a minute.


Voir la vidéo: 21. Tim Berners-Lee and the World Wide Web