Chronologie du trapèze

Chronologie du trapèze

  • 756 avant notre ère

  • 630 avant notre ère

    Les Cimmériens détruisent Trapezus.

  • 400 avant notre ère

    Les restes de l'armée perse de Cyrus le Jeune arrivent à Trapezus.

  • c. 75 avant notre ère

    Trapezus fait partie du royaume pontique de Mithradate VI.

  • c. 50 CE

    Rome reconnaît Trapezus comme ville libre.

  • 257 CE

    Les Wisigoths attaquent Trapezus.

  • 258 CE

    Les Perses sassanides attaquent Trapezus.

  • 824 CE

    Trapezus devient la capitale du district militaire de Chaldia.


Presse aérienne

Les presse aérienne (abrégé rétroprojecteur), également appelé presse à épaules, la presse militaire, ou simplement le presse, est un exercice de musculation avec de nombreuses variantes. Il est généralement effectué en position debout ou assise, parfois également en position accroupie, dans laquelle un poids est pressé directement vers le haut depuis la position de rack jusqu'à ce que les bras soient verrouillés au-dessus de la tête, tandis que les jambes, le bas du dos et les abdominaux maintiennent l'équilibre. [1] L'exercice aide à développer des épaules musclées avec des bras plus gros et est l'un des exercices composés du haut du corps les plus difficiles. Le record du monde de presse aérienne a été réalisé par Owhe Bruno en Russie en 1997. [2]


Qu'est-ce qu'une trapézectomie?

Une trapézectomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle l'os du trapèze, l'un des os du carpe du poignet, est retiré de la main. Une greffe de tendon ou un implant, en silicone ou en métal, peut être utilisé pour combler l'espace manquant. ??

L'arthrite du pouce survient au niveau de l'articulation carpométacarpienne (CMC) du pouce entre l'os métacarpien et le trapèze. Les forces de cisaillement transmises à travers l'articulation lors des mouvements de préhension, de pincement et de préhension et la diminution de la force des ligaments de soutien qui se produisent avec le vieillissement provoquent souvent une dégénérescence de l'articulation du pouce au fil du temps. Parce que le pouce est une articulation très mobile, il manque de stabilité pour résister aux contraintes répétitives et s'use facilement avec le temps.

La trapézectomie avec reconstruction ligamentaire et interposition tendineuse (LRTI) est l'une des procédures les plus courantes pour traiter l'arthrite du pouce afin d'obtenir une stabilité à long terme de l'articulation du pouce. ??

Riques potentiels

La plupart des gens se rétablissent bien après avoir subi une trapézectomie. Les risques potentiels associés à l'opération comprennent :  

  • Infection
  • Saignements et caillots sanguins
  • Dégâts nerveux
  • Cicatrices à la main
  • Symptômes persistants ou réapparus

Si une procédure LTRI est effectuée, les risques supplémentaires comprennent :

  • Attache tendineuse : Les tendons qui sont utilisés pour la greffe dans les procédures LTRI peuvent s'attacher, où un tendon développe des cicatrices et des adhérences, le faisant adhérer à sa gaine tendineuse, ce qui l'empêche de glisser en douceur et de fonctionner correctement  
  • Affaissement: Avec les implants articulaires, le corps peut produire une réaction inflammatoire en réponse à la nouvelle substance étrangère, provoquant l'enfoncement progressif de l'implant dans les os environnants  

Consultez votre médecin au sujet des risques possibles d'une trapézectomie pour déterminer s'il s'agit d'une option appropriée pour vous compte tenu de votre âge, de votre état de santé actuel et de vos antécédents médicaux.


Hadrien et Antinoüs

J'ai été sur un coup de pied d'histoire ancienne ces derniers temps, donc, si j'étais vous, je m'attendrais à ce que les prochains articles ici soient sur les personnes queer anciennes. À cette fin, je commence par nous ramener à la Rome antique. Et aussi l'Egypte ancienne. Et partout, en fait. Je parle bien sûr de l'histoire de l'Empereur Hadrien et Antinoüs.

Une statue de l'empereur Hadrien

Hadrien est donc né le 24 janvier 76 CE dans l'Espagne actuelle, où sa famille avait déménagé de l'Italie actuelle. Son père était le cousin germain du futur empereur Trajan. Hadrian a entamé une carrière dans la politique et la fonction publique. Sur les encouragements de l'épouse de Trajan et de quelques autres personnes politiquement influentes à Rome, Hadrian a épousé la petite-nièce de Trajan (et donc, sa propre cousine germaine une fois enlevée) Vibia Sabina au début de sa carrière (vers 100 ou 101 de notre ère). ). Le mariage était purement politique et est presque universellement décrit comme étant malheureux. Au moment du mariage, il servait essentiellement de liaison entre l'empereur et le Sénat. Par la suite, il a occupé des postes dans de nombreux endroits de l'Empire - il a été archonte d'Athènes pendant de nombreuses années, et a même détenu la citoyenneté athénienne, et a également été gouverneur de Syrie.

Pendant ce temps, en Turquie vers 111 EC, Antinoüs est né. Pratiquement aucun fait solide n'est connu sur son enfance, mais on suppose qu'il est né en novembre - peut-être le 27 novembre. À un certain moment de la Renaissance, les historiens ont commencé à prétendre qu'Antinoüs était né en esclavage, mais les historiens modernes sont plutôt d'accord. que cela est peu probable parce que les historiens romains contemporains l'auraient presque certainement mentionné, étant donné le déroulement du reste de sa vie et à quel point Antinoüs serait devenu une figure controversée.

En l'an 117 de notre ère, Trajan mourut d'un accident vasculaire cérébral, ne laissant aucun héritier. Les papiers d'adoption prouvant qu'Hadrien était son fils adoptif, et donc son héritier, sont apparus peu de temps après, signés par la femme de Trajan et datés du lendemain de la mort de Trajan. Ce qui rendait cela encore plus difficile à avaler était le fait qu'elle était à Rome et qu'Hadrien était toujours en Syrie. Il s'agissait d'une énorme irrégularité, car une adoption romaine exigeait que les trois parties soient présentes, à la fois les parents et l'adopté. Néanmoins, la légion romaine le revendique rapidement empereur légitime, afin d'éviter un vide de pouvoir. Hadrian les a remerciés avec un bonus monétaire, qui peut sonner comme un pot-de-vin, mais c'était apparemment la coutume de l'époque. (Je suppose que cela ne veut pas vraiment dire que ce n'était pas un pot-de-vin) Avec la légion à bord, le Sénat n'a pas mis trop de temps à confirmer qu'Hadrien était empereur.

Au début de son règne, Hadrien est resté en Syrie, car il y avait une révolte juive en Judée et dans d'autres parties du Moyen-Orient dont il devait s'occuper. Et par attention, je veux dire, les historiens l'appellent maintenant la guerre de Kitos et cela sous-estime en quelque sorte la violence. Pour sa défense, Hadrian essayait de trouver une solution plus pacifique au problème, mais la guerre avait commencé sous le règne de Trajan et les combattants n'étaient pas disposés à abandonner le combat. Hadrien a abandonné une grande partie de la zone que Trajan avait conquise à l'est afin de stabiliser la région. Puis il a discrètement dépouillé Lusius Quietus - le commandant des forces romaines en Judée - de son grade. Lusius Quietus mourut l'année suivante dans des circonstances suspectes. Il est probable qu'Hadrian l'ait aussi discrètement dépouillé de sa vie.

Une section survivante du mur d'Hadrien

Avec cela derrière lui, Hadrian s'est lancé dans une tournée de l'empire. L'étape peut-être la plus importante et l'une des premières de cette tournée était la province de Britannia - Grande-Bretagne. Les conflits majeurs étaient courants dans la région et l'armée romaine ne se portait pas bien. En 122 de notre ère, Hadrien ordonna la construction d'un mur pour séparer le territoire romain des parties non réclamées de l'île. Il s'avère qu'un énorme mur de 73 milles de long était moins cher qu'une énorme armée frontalière. Ce n'était pas la Grande Muraille de Chine ou quoi que ce soit, mais le mur d'Hadrien était toujours un gros problème. Une partie du mur est toujours debout.

Une statue d'Antinoüs

En juin 123 de notre ère, il atteignit la ville de Claudiopolis (aujourd'hui Bolu) dans l'actuelle Turquie – où vivait Antinoüs. De nombreux historiens pensent qu'ils se sont rencontrés à ce moment-là et, bien qu'ils ne soient pas devenus amants maintenant, cela a certainement eu un impact sur Antinoüs. C'est probablement en grande partie pourquoi Antinoüs a décidé d'aller poursuivre ses études à Rome.

Hadrien retourna à Rome en septembre 125 EC. Au cours des trois années suivantes, une relation s'est formée entre Antinoüs et Hadrien. Antinoüs est devenu le favori personnel de l'empereur et a été vu en compagnie d'Hadrien plus que de sa femme. Les historiens notent en fait qu'il n'y a aucune preuve qu'Hadrian ait jamais exprimé un intérêt romantique ou sexuel pour une femme, ce qui est assez remarquable, car les historiens sont généralement prompts à "laver directement" les homosexuels dans l'histoire. Hadrian était trop gai même pour ça. Les archives contemporaines indiquent que la relation entre Hadrian et Antinoüs était clairement sexuelle, et Hadrian a écrit de la poésie érotique à son sujet, bien qu'aucune d'entre elles ne survive aujourd'hui. Il y avait cependant beaucoup plus dans la relation. Hadrian avait plusieurs « favoris » mais il a particulièrement décrit Antinoüs comme étant incroyablement sage, et ils aimaient chasser ensemble et « comme vous le verrez bientôt » voyager ensemble. Antinoüs, pour sa part, semble également avoir vraiment aimé Hadrien malgré leur importante différence d'âge. Il n'y a aucune preuve qu'il ait jamais essayé d'utiliser la relation pour un quelconque gain personnel.

Hadrien, contrairement aux empereurs précédents, n'a pas choisi de rester à Rome et de s'appuyer fortement sur les rapports de l'étranger. Hadrien a passé plus de la moitié de son règne à parcourir l'empire. Lorsqu'il quitta à nouveau Rome en 127 EC, il emmena Antinoüs avec lui dans sa suite personnelle. C'est peut-être en partie parce qu'Hadrian est tombé malade au cours de cette année, avec une mystérieuse maladie chronique qui a déconcerté les médecins de l'époque. Ils ont voyagé dans certaines parties de l'Italie, de l'Afrique du Nord et se sont même rendus à Athènes pendant un certain temps. À un certain moment, ils ont été initiés, ensemble, aux mystères d'Eleusis. Ensuite, ils ont voyagé au Moyen-Orient, visitant Antioche, la Judée, la Syrie et l'Arabie. Hadrien s'inquiéta du fait que la population juive ne parvenait pas à « romaniser » alors il construisit un temple de Jupiter sur le site de l'ancien temple juif et rendit la circoncision illégale.

Le tondo représentant la chasse au lion

De là, ils se dirigèrent vers l'Égypte. À Alexandrie, Hadrien a pris des décisions impopulaires concernant la nomination de personnes à certains postes. Des rumeurs ont commencé à se répandre sur sa vie sexuelle, en particulier lorsqu'il s'agissait d'Antinoüs. Imperturbables par la mesquinerie, Hadrien et Antinoüs sont allés chasser un lion qui causait des troubles en Libye. Pendant la chasse, Hadrien a sauvé la vie d'Antinoüs. Il était si fier de cet événement qu'il s'est assuré qu'il soit enregistré dans plusieurs histoires, qu'il soit représenté sur des médaillons en bronze, qu'un poème soit commandé et même qu'il ait un tondo (ou une œuvre d'art circulaire) qui en est faite. Divers tondos représentant Antinoüs et Hadrien ensemble, y compris celui de la chasse au lion, s'est finalement retrouvé sur l'Arc de Constantin, où ils restent encore à ce jour. Cette tondo est considéré comme particulièrement important car c'est le premier endroit où Antinoüs n'est plus présenté comme un jeune mince mais comme un homme musclé et poilu, vraiment adulte, ce qui amène les historiens à soupçonner que sa relation avec Hadrian était probablement en train de changer.

Environ un mois plus tard, Hadrien et sa suite ont remonté le Nil dans le cadre d'une flottille. Antinoüs était avec lui, tout comme Lucius Ceionius Commode qui, selon certains historiens, considérait Antinoüs comme une compétition pour les affections d'Hadrien (mais qui ne semble jamais avoir eu de relation amoureuse avec l'empereur). Au cours de cette sorte de parade du Nil, Antinoüs tomba dans le fleuve et mourut. Le décès est considéré comme hautement suspect, en particulier parce que dans tous les documents survivants, il n'y a pas un seul endroit où le décès est décrit comme un accident. Et il y a pas mal de documentation qui a survécu. Il est, bien sûr, encore possible que la mort soit un accident, mais voici quelques-unes des autres théories qui existent.

  • Certains théorisent qu'Antinoüs s'est suicidé, peut-être pour avoir perdu l'affection d'Hadrien. Le problème avec cette théorie est que la réaction d'Hadrien à la mort ne sembler comme si son affection diminuait.
  • Certains ont suggéré qu'il avait été assassiné dans le cadre d'un complot. Il n'y a en fait aucune preuve de cela, et le manque d'influence politique d'Antinoüs sur Hadrian en fait également une sorte de théorie. Mais c'est très dramatique, donc c'est amusant au moins.
  • Il a également été suggéré qu'il s'agissait d'un sacrifice humain, qu'Antinoüs aurait pu se porter volontaire pour sacrifier sa propre vie afin d'aider enfin à guérir Hadrian de la maladie dont il souffrait depuis trois ans. Cependant, Hadrien était opposé au sacrifice humain et avait renforcé les lois contre lui dans tout l'empire. Cette théorie n'a également été présentée que 80 ans plus tard, malgré le fait que les rumeurs se sont propagées comme une traînée de poudre lorsque la mort s'est produite.
  • Une autre théorie est qu'Antinoüs est mort dans une castration bâclée, pour laquelle il s'est peut-être porté volontaire pour garder sa jeunesse. Cependant, encore une fois, Hadrian était très opposé à la castration et Antinoüs était trop vieux (puisqu'il n'avait que 19 ans environ à ce stade) pour en tirer de toute façon beaucoup d'effet.

Comme vous pouvez le voir, toutes les théories laissent à désirer et quoi qu'il en soit, Hadrian était absolument hors de lui de chagrin (et peut-être aussi de culpabilité, selon ce qui s'est réellement passé). Les prêtres égyptiens ont immédiatement identifié Antinoüs avec le dieu égyptien Osiris - mourant dans le Nil, aidé à cela - et se sont mis à embaumer et à momifier son cadavre dans la tradition égyptienne. Hadrien est resté en Égypte jusqu'à l'année suivante, probablement pas disposé à partir jusqu'à ce que son amant ait finalement été enterré.

Royston Lambert a écrit une biographie d'Hadrien en 1984, où il décrivait les sentiments d'Hadrien pour Antinoüs comme un « besoin mystique-religieux de sa compagnie ». Et c'est peut-être sous-estimé. Hadrien a officiellement déclaré Antinoüs une divinité et a ordonné qu'une ville soit construite sur le site de sa mort. La ville, appelée Antinoöpolis, a été construite sur la ville de Hir-we et tous les bâtiments de cette ville, à l'exception du temple de Ramsès II, ont été détruits afin que la nouvelle ville puisse être construite. En plus d'être un mémorial exagéré, la ville a également contribué à l'intégration des cultures grecque et égyptienne. Hadrien a autorisé les habitants grecs et égyptiens de la ville à se marier et a incité les Grecs à s'y installer. Des jeux y ont eu lieu chaque année pendant plusieurs centaines d'années lors d'un événement appelé Antinoeia. Hadrien a permis au dieu principal de Hir-we de continuer à être vénéré, le dieu égyptien Bes, aux côtés du culte de la divinité Osiris-Antinoüs.

L'obélisque d'Antinoüs, sur la colline du Pincio à Rome

Il n'était pas rare qu'une personne soit déclarée dieu, mais il était très rare que ce soit quelqu'un qui n'était pas, vous savez, un empereur ou quelqu'un d'autre incroyablement important pour le monde en général. On ne sait pas ce qu'il est advenu du corps d'Antinoüs, mais cela est laissé entendre par un obélisque qui a été enterré dans le domaine d'Hadrien en Italie. Hadrien a continué à s'entourer de sculptures et de représentations d'Antinoüs pour les années à venir. Au cours des années suivantes, un nombre incalculable de sculptures d'Antinoüs ont été trouvées à travers l'empire (en grande partie à cause de son statut de dieu). 115 de ces sculptures existent toujours - 22 d'entre elles ont été trouvées dans le domaine de campagne d'Hadrien. Bien qu'il existe différents styles de ces sculptures, elles représentent toutes clairement la même personne, on pense donc qu'Hadrien a publié une version officielle de ce à quoi Antinoüs était censé ressembler, que les sculpteurs pourraient reproduire.

Antinoüs comme Bacchus (ou Dionysos) — une statue au Vatican

Du fait de l'identification à Osiris, le culte d'Antinoüs eut peu de mal à se répandre en Egypte. Mais Hadrien voulait qu'Antinoüs soit vénéré dans tout l'empire. À cette fin, il s'est tourné vers la Grèce. En 131 de notre ère, il s'y rendit et intégra Antinoüs au dieu Hermès — à peu près de la même manière que les Égyptiens l'avaient joint à Osiris. Il fonda un temple au Trapèze à Hermès-Antinoüs. Malgré les meilleurs efforts d'Hadrien, cependant, les Grecs ont associé Antinoüs au dieu Dionysos à la place et le culte de Dionysos-Antinoüs a pu être trouvé dans une grande partie de l'empire en quelques années seulement. Bien que dans certains cas, les gens adoraient Antinoüs juste pour rendre leur empereur heureux, les archéologues ont trouvé une quantité importante de preuves suggérant qu'Antinoüs était également vénéré dans l'intimité des maisons des gens. Cela signifie que les gens aimaient vraiment adorer Antinoüs. Le culte semble avoir été le plus prolifique en Égypte, au Moyen-Orient et en Grèce, mais des preuves du culte ont été trouvées dans 70 villes et certaines sont même aussi éloignées que la Grande-Bretagne où Antinoüs semble avoir été confondu avec le soleil celtique. dieu Belenos.

Six ans plus tard, 136 EC, Hadrian a adopté Lucius Ceionius Commode et en a fait son héritier (comme Hadrian et sa femme n'ont jamais eu d'enfants). Plus tard cette année-là, le 10 juillet 138 de notre ère, Hadrian est décédé dans sa villa, perdant finalement la bataille contre sa propre santé, mais réussissant à nommer un héritier à Antinoüs peu de temps avant sa mort. Hadrien avait régné sur l'Empire romain pendant 21 ans.

Le culte d'Antinoüs continuerait encore plus longtemps, mais recevrait de sévères critiques de la part d'autres cultes païens. Le philosophe Celsus, par exemple, l'a critiqué en disant que ses adorateurs étaient débauchés et immoraux. C'est aussi ainsi qu'il considérait les chrétiens, en fin de compte. Les chrétiens, quant à eux, considéraient le culte d'Antinoüs comme une religion rivale et ils le condamnaient à voix haute, insistant sur le fait qu'il était immoral d'adorer un humain mortel et soulignant qu'il n'était dans cette position qu'en raison de ses activités sexuelles avec Hadrian. (Cette partie au moins est en quelque sorte valable.) Au 4ème siècle, alors que les conflits entre chrétiens et païens s'approfondissaient, les païens en général ont commencé à défendre Antinoüs. Non pas dans le sens où ils l'adoraient nécessairement, bien que son culte soit clairement toujours actif, mais en ce sens qu'il est devenu en quelque sorte un symbole contre le christianisme. De nouvelles images et représentations de lui ont commencé à être faites, y compris un ensemble de sept médaillons en bronze. Les statues ont été brisées, reconstruites, déplacées, endommagées, réparées et la lutte s'est poursuivie jusqu'en 391 de notre ère, lorsque l'empereur Théodose a officiellement interdit le paganisme et que toutes les images d'Antinoüs ont été retirées des lieux publics.

Antinoüs, naturellement, est devenu une sorte d'icône pour la sous-culture homosexuelle des siècles suivants. À la Renaissance, l'art queer était généralement centré sur la figure mythologique de Ganymède mais, surtout au XVIIIe siècle, cette fascination s'était tournée vers Antinoüs. Qui était, tu sais, au moins réel. Cette fascination s'est développée au 19ème siècle. En 1865, Karl Heinrich Ulrichs a écrit sur Antinoüs dans une de ses brochures, et Oscar Wilde a parlé d'Antinoüs dans Le jeune roi, Le Sphinx, et en La photo de Dorian Gray. Le journal homophile L'artiste a commencé à vendre des statues moulées d'Antinoüs à cette époque également. Même les auteurs hétérosexuels comprenaient — dans le roman de Les misérables, l'auteur Victor Hugo décrit le personnage d'Enjolras comme "un Antinoüs sauvage" qui semblait "ne pas être au courant de l'existence d'une créature appelée femme".

Et bien qu'Antinoüs n'ait peut-être pas encore tout à fait ce niveau de popularité omniprésente dans la culture queer, il n'a pas été oublié non plus. Sarah Eaux inclus un bal costumé dans son roman Basculer le velours où la protagoniste lesbienne s'est déguisée en Antinous. Rufus WainwrightOpéra des années 2018 Hadrien concerne la réponse de l'empereur à la mort d'Antinoüs. Même dans les sports, ils se souviennent encore de la Hadrian Cup, un tournoi de rugby inclusif LGBTQ +, a présenté l'Antinous Plate cette année en mars 2020 et l'a décerné au Aberdeen Taexali Rugby Club. (Mais, pour être honnête, je ne connais rien au rugby, donc je ne peux pas vous dire exactement à quoi est décernée l'Antinoüs Plate pour.)

Je ne dis pas qu'Hadrian a mis la barre trop haute pour le reste d'entre nous, mais je le ferais ton amant vous déclarer un dieu après que vous soyez mort dans une rivière dans des circonstances suspectes, faisant de vous une figure historique pertinente pour des milliers d'années à venir ?


Géographie et frontières extérieures

Trabzon est entouré de cinq nations distinctes et d'un plan d'eau majeur, la mer Noire. Bordée par la mer au nord et de hautes montagnes le long des frontières est et sud-est, Trabzon a généralement des frontières naturelles bien définies. Depuis 1983, la frontière avec l'ex-Union soviétique, qui a été définie d'un commun accord entre les gouvernements soviétique et turc en 1921, forme les frontières de Trabzon avec les pays post-Doomsday que sont la Géorgie et l'Arménie. Les frontières de Trabzon avec le Sultanat de Turquie et la République du Grand Patnos n'ont jamais été formellement délimitées et restent l'objet de certains différends. Bien que les combats aient progressivement cessé à New Erzurum, ce territoire reste l'une des zones de conflit gelées de l'Asie occidentale. Tout le Nouvel Erzurum est revendiqué par Trabzon, et les vilayets survivants du sud nourrissent un ressentiment persistant face à la perte de leurs terres du nord et de leurs principales colonies.

Le pays est sujet aux tremblements de terre, car il incorpore une quantité importante de territoire autrefois inclus dans la région sismique la plus active de Turquie, qui s'étend jusqu'à la région au nord du lac de Van aux frontières géorgienne et arménienne. D'une manière générale, le Second Empire de Trabzon peut être délimité en deux régions géographiques distinctes : la bande côtière densément peuplée le long de la mer Noire et l'intérieur, où la surface terrestre est accidentée, accidentée et montagneuse. Les terrains plats ou même en pente douce sont rares, surtout dans le sud-est, qui a une altitude médiane d'environ 1 500 mètres.

La bande côtière de la mer Noire se compose d'une côte rocheuse escarpée avec quelques rivières qui cascadent à travers des gorges plus à l'intérieur des terres. L'accès à l'intérieur depuis la bande côtière est limité à quelques vallées étroites en raison de la présence de la chaîne de montagnes Pontique, qui varie de 1 500 à 4 000 mètres d'altitude et est parallèle à la mer Noire. En raison de ces conditions naturelles, la portée du gouvernement trabzonien et des forces de sécurité est largement limitée à la côte, et une grande partie de l'intérieur, en dehors des grandes implantations ou des installations militaires, reste isolée. La bande côtière s'élargit parfois en deltas fertiles où la culture est intense Trabzon reste tributaire de ces zones pour la production de ses principales cultures de rente : noisettes et thé. Le climat doux et humide est également propice à l'agriculture commerciale, et en raison de la grave pénurie de devises du pays, aucune quantité de terres côtières n'est gaspillée, même les pentes des montagnes, dans la mesure du possible, ont été cultivées ou utilisées pour le pâturage du bétail. Les pentes sud de la chaîne pontique sont généralement arides, mais les pentes nord face à la mer Noire sont beaucoup plus propices à la végétation. Le bois est coupé sur ces pentes dans d'anciennes forêts de feuillus et de conifères. Les précipitations sont en moyenne de 1 500 millimètres par an et peuvent survenir à n'importe quelle saison.

L'intérieur de Trabzon est peu peuplé et abrite un climat beaucoup plus extrême et un certain nombre de volcans récemment éteints. Certains ruisseaux et rivières qui se jettent dans la mer Noire prennent leur source dans le sud. Une grande partie de la région est caractérisée par des étés chauds et secs et des hivers rigoureux avec de fortes chutes de neige. Les petites agglomérations sont souvent isolées pendant de longues périodes pendant les tempêtes hivernales. Il y a des vallées au pied des montagnes près des couloirs fluviaux qui soutiennent une agriculture diversifiée, mais principalement pour la subsistance locale.


Moteur et sensoriel

Nerfs moteurs crâniens noyaux du tronc cérébral d'origine Noyaux terminaux primaires des nerfs crâniens afférents (sensoriels)

Arches pharyngées

Au début du développement, chaque arc pharyngé est associé à différents nerfs crâniens.

  • Arc 1 - CN V trijumeau, caudal 2/3 maxillaire (V2) et mandibulaire (V3), nerf crânien 1/3 sensitif de la tête et du cou, moteur de la mastication
  • Arc 2 - Soin du visage CN VII
  • Arc 3 - CN IX glossopharyngé
  • Arc 4&6 - CN X vague, arc 4- laryngé supérieur, arc 6- laryngé récurrent

Manuels

  • L'humain en développement : l'embryologie à orientation clinique (8e édition) par Keith L. Moore et T.V.N Persaud - Moore & Persaud Chapitre 15 le système squelettique
  • Embryologie humaine de Larsen par GC. Schoenwolf, SB. Bleyl, PR. Brauer et PH. Francis-West - Chapitre 11 Limb Dev (os pas bien couvert dans ce manuel)
  • Avant de naître (5e éd.) Moore et Persaud chapitre 16,17 : p379-397, 399-405
  • L'essentiel de l'embryologie humaine Larson Chapitre 11 p207-228

Aperçu du développement

La neuralation commence au niveau de l'embryon trilaminaire avec la formation de la notochorde et des somites, qui sont tous deux sous-jacents à l'ectoderme et ne contribuent pas au système nerveux, mais participent à la structuration de sa formation initiale. La partie centrale de l'ectoderme forme alors la plaque neurale qui se replie pour former le tube neural, qui finira par former l'ensemble du système nerveux central.

Séquence de développement précoce : Epiblaste - Ectoderme - Plaque neurale - Sillon neural et crête neurale - Tube neural et crête neurale

Développement du tube neural
Tube neural Vésicules primaires Vésicules secondaires Structures adultes
semaine 3 semaine 4 semaine 5 adulte
plaque neurale rainure neurale tube neural
Cerveau
prosencéphale (cerveau antérieur) télencéphale Rhinencéphale, amygdale, hippocampe, cerveau (cortex), hypothalamus, hypophyse | Ganglions de la base, ventricules latéraux
diencéphale épithalamus, thalamus, sous-thalamus, pinéale, commissure postérieure, prétectum, troisième ventricule
mésencéphale (mésencéphale) mésencéphale tectum, pédoncule cérébral, aqueduc cérébral, pons
rhombencéphale (cerveau postérieur) métencéphale cervelet
myélencéphale bulbe rachidien, isthme
moelle épinière, décussation pyramidale, canal central

Notochorde

Ne contribue pas au système nerveux final, mais est essentiel à la structuration du développement.

  • forme initialement comme le processus axial, un tube creux qui s'étend de la fosse primitive , crânialement à la membrane buccale
  • le processus axial permet alors une communication transitoire entre l'amnios et le sac vitellin à travers le canal neuroentérique.
  • le processus axial fusionne ensuite avec la couche endodermique pour former la plaque notochordale.
  • la plaque notochordale remonte ensuite dans la couche mésodermique sous la forme d'une colonne solide de cellules qui est la notochorde.

Ectoderme

Deux parties principales de morphologie différente

  • de colonne - plaque neurale médiane formant tube neural et crête neurale
  • cubique - ectoderme de surface latérale formant épiderme et placodes sensoriels
    • épiderme de la peau, cheveux, glandes, hypophyse antérieure, émail des dents
    • plaques sensorielles

    Plaque neurale

    On pense que les populations neuronales sont spécifiées avant que la plaque ne se replie par des signaux provenant de la notocorde et du mésoderme sous-jacents, ainsi que des signaux se propageant latéralement à travers la plaque.

    • sécrète la caboche, la cordine, la follistatine
    • tous les facteurs se lient à BMP-4 un inhibiteur de la neuralation protéine morphogénique osseuse agit par l'intermédiaire du récepteur membranaire
    • génère au niveau de la moelle épinière 3 bandes de cellules
    • l'expression de delta empêche les cellules voisines, qui expriment le récepteur notch, de devenir des neurones
    • Delta-Notch- génère des "bandes neuronales"

    Flexion neuronale

    Il existe deux processus de flexion se produisant dans la formation du sillon neural et du tube neural.

    1. se produisant dans la ligne médiane en raison des cellules de cette région ayant une localisation nucléaire basale. Cette flexion initiale conduit à la formation du sillon neural.
    2. se produisant aux points d'articulation dorsolatérale par différents mécanismes impliquant un « flambement ». Cette courbure ultérieure conduit à la formation du tube neural.


    Modèle de flexion du tube neural de la souris (voir la revue ⎙])

    Rainure neurale

    Dans l'embryon humain, le sillon neural se forme dans la ligne médiane de la plaque neurale (jours 18-19).

    • de chaque côté se trouvent les plis neuraux
    • continue de s'approfondir jusqu'à environ la semaine 4
    • les plis neuronaux commencent à fusionner
    • au niveau du 4ème somite

    Embryon humain Neural Groove (stade Carnegie 10, semaine 4)

    Tube neural

    • la fusion du sillon neural s'étend rostrale et caudale
    • commence au niveau du 4ème somite, "se ferme" le sillon neural
    • laisse 2 ouvertures à chaque extrémité - Neuropores
    • forme le cerveau et la moelle épinière
    • Neuralation secondaire - extrémité caudale du tube neural formée par la neuralation secondaire, se développe à partir d'une région striée primitive, cordon solide canalisé par l'extension du canal neural. éminence caudale mésodermique

    Neuropores

    • le neuropore crânien (antérieur) se ferme avant la caudale (postérieure)
    • échec de fermeture - Anomalies du tube neural (ATN), gravité dépendante du niveau, anancephaly spina-bifida (Plus ? [neuron2.htm Anomalies neurales])
    • ont constaté que la supplémentation en folate de l'alimentation maternelle réduit l'incidence des ATN
      • Un essai contrôlé randomisé mené par le Medical Research Council du Royaume-Uni a démontré une réduction de 72 % du risque de récidive par une supplémentation périconceptionnelle (c'est-à-dire avant et après la conception) en acide folique (4 mg par jour).
      • Les femmes qui ont un enfant atteint d'une anomalie du tube neural ont un risque significativement accru de récidive (40-50 pour mille contre 2 pour mille pour toutes les naissances)

      Lamina Terminalis

      Cerveau de fœtus humain (semaine 10) montrant la région de la lamina terminalis

      Crête neurale

      • une population de cellules au bord de la plaque neurale qui se trouvent dorsalement lorsque le tube neural fusionne
      • dorsale au tube neural, comme une paire de stries
      • les cellules migrent dans tout l'embryon
      • étudié par des chimères cailles-poussins - les cellules de cailles transplantées ont des nucléoles évidents par rapport aux dérivés de la crête neurale de poulet
      • pluripotente, forme de nombreux types de cellules : ganglions de la racine dorsale (neurones, cellules de la gaine, glie), ganglions autonomes, médullosurrénale, gaine pia-arachnoïdienne, mélanocytes cutanés, tissu conjonctif de sortie cardiaque, cellules parafolliculaires thyroïdiennes, squelette craniofacial et odontoblastes dentaires .

      L'empire romain au début de l'ère

      Textes anciens de l'empire romain faisant partie du domaine public.

      La plupart des fichiers sont rassemblés sur Internet et publiés ici pour donner à mes lecteurs la possibilité de combiner ces textes avec mon livre sur l'histoire ancienne publié sur ce site.

      Il ne s'agit que d'une petite partie de toutes les publications disponibles dans le domaine public.

      Une brève description de la chronologie de l'empire romain aux premier et deuxième siècles de notre ère :

      44 avant JCJULES CÉSAR le premier empereur assassiné.

      27 avant JC AUGUSTE empereur.

      J.-C. 1-50

      1Auguste dans la 28e année de son règne en tant qu'Imperator Caesar Divi Filius Augustus Pontifex Maximus Pater Patriae. Son épouse, depuis 38 avant JC, Livia Drusilla. Guerre en Allemagne.

      2 Paix faite avec la Perse. Forum d'Auguste consacré. Scandale d'Auguste&# 39 fille Julia. Mort de Lucius à Marseille. Tibère revient de Rhodes.

      3 Ariobarzanes fait roi d'Arménie. Proconsulare Imperium renouvelé pour dix ans. La nouvelle maison d'Auguste sur le Palatin détruite par un incendie.

      4 Mort de Gaius en Lycie. Auguste adopte Tibère et Agrippa Postumus, Tibère adopte Germanicus. Tibère en Allemagne - il soumet les Bructeri et les Cherusci. Complot de Cn Cornelius Cinna.

      5 Tibère en Allemagne, Il atteint l'Elbe. Sentius reçoit des honneurs triomphaux. Famine en Italie.

      6 La Pannonie et la Dalmatie se révoltent. Alarme à Rome, Famine dans la ville. La Judée a fait une province.

      7 Tibère et Germanicus en Pannonie. Agrippa Postumus banni à Planasia, Ovide banni à Tomi sur la mer Noire.

      8 Soumission de la Pannonie sous le général Marcus Lepidus. L'orateur Cassius Severus banni pour diffamation.

      9 La guerre de Pannonie se termine. Arminius bat Varus en Allemagne. Inauguration de la Lex Pappia Poppaea Ara Pacis.

      10 La Pannonie est devenue une province impériale. Tiberius secures the Rhine defences. Arch of Dolabella and SIlanus on the ancient Celimontana gate. The obelisk of the Horologium Augusti brought from Heliopolis to Rome.

      11 Tiberius and Germanicus re-cross the Rhine. The Theatre of Marcellus, begun by Julius, is finished.

      12 Germanicus consul Tiberius granted supreme power alongside Augustus. Tiberius celebrates a triumph for Pannonia. Birth of Caligula, son of Germanicus. The Basilica Julia enlarged and rebuilt.

      13 Tiberius (again) receives Tribunician Power and Proconsulare Imperium in all provinces.

      14 Census of Caesar and Tiberius. Death of Augustus at Nola in Campania buried in his own mausoleum. TIBERIUS accedes as Tiberius Caesar Augustus.

      15 Achaea and Macedonia become Imperial Provinces. Tiberius becomes Pontifex Maximus. The Tiber floods it's banks.

      16 Germanicus campaigns in Germany the Elbe is abandoned as the German frontier.

      17-18 Germanicus in Rome celebrates his triumph. Sejanus Prefect of the Praetorian guard. Germanicus campaigns in the East. Cappadocia and Commagene annexed Livy and Ovid die.

      19 Germanicus dies at Antioch. Decrees against the profligacy of women. Tiberius restores the Temple of Castor and Pollux in the Forum. Arches erected in The Forum Of Augustus to Drusus and Germanicus.

      20-24 Wars in Africa against Tacfarinas. Tiberius' son Drusus celebrates a triumph. Drusus' mother Vipsania dies. Failed rising in Gaul under Sacrovir and Florus. Death of Arminius.

      21 Drusus shares the consulship with Tiberius.

      22 Drusus given Tribunician Power. The Basilica Aemilia in the Forum re-built.

      23 Juba of Mauretania dies. Drusus poisoned by his wife Livilla and Sejanus. Elder Pliny born. Strabo dies. Castra Praetoria barracks built for the Guard.

      24 Trial and suicide of Silius and Silvanus. Death of Tacfarinas. Slave revolt in South Italy under T.Curtisius.

      25 Rebellion in Thrace, suppressed by 26. Tiberius refuses Sejanus's request to marry Livilla. Thrace rebels against military service.

      26 Poppaeus Sabinus given triumphal insignia for crushing Thracian revolt.

      27 Tiberius settles in Capri. Fire in Rome.

      28 The Frisians revolt against tribute. L. Apronius, campaigns in Germany.

      29Livia dies aged 86. Agrippina, widow of Germanicus banished to Pandateria.

      30 Drusus and Asinius Gallus imprisoned.

      31Sejanus becomes a senator and consul the fall of Sejanus. Macro Praetorian Prefect Sales tax increased back to Augustan level.

      32 Death of Asinius Gallus and Drusus. General terror Price riots in the city.

      33 Agrippina starves herself to death.

      34 Artaxias of Armenia dies.

      35 Birth of the author Quintilian. Death of Poppaeus Sabinus in the Balkans.

      36 Fire in Rome. Peace between Rome and Parthia. Settlement of Judaea imprisonment of Herod Agrippa.

      37 Tiberius dies at his villa in Misenum. His ashes placed in the Mausoleum of Augustus. CALIGULA succeeds as Gaius Caesar Germanicus Augustus, Pontifex Maximus, and Pater Patriae (born 12 at Antium). He marries Livia Orestilla Antonia. Mother of Germanicus dies.

      38 Death of Caligula's sister Drusilla. He marries Lollia Paulina. Anti-Jewish riots in Alexandria. Death of the Praetorian Prefect Macro. Claudius marries Valeria Messalina.

      39 Caligula marries Milonia Caesonia. He 'campaigns' on the Rhine. Lepidus and Gaetulicus executed for conspiracy. Herod Antipas deposed. Caligila builds the 'Bridge of Boats' at Baiae.

      40 Caligula orders that the temple of Jerusalem be turned into an Imperial shrine. Ptolemy of Mauretania executed at Rome.

      41 Caligula assassinated in Rome. Ashes placed in the mausoleum of Augustus. Praetorian guard make CLAUDIUS emperor. He accedes as Tiberius Claudius Caesar Augustus Germanicus Pontifex Maximus Pater Patriae (born Lyons, 10 bc). Birth of his son, Tiberius Claudius Germanicus (Brittanicus). Herod Agrippa given Judaea and Samaria.

      42 Revolt by Lucius Scribonianus, governor of Dalmatia. Leading senators implicated. Famine in Rome. New harbour begun at Ostia. Mauretania annexed and made into two provinces. Suetonius Paulinus crosses the Atlas.

      43 Conquest of Britain begun under Aulus Plautius Claudius in Britain defeats Caractacus. Lycia merged into Pamphylia.

      44 Death of Herod Agrippa. Claudius returns to Rome his British triumph.

      45 Mithridates of Bosphorus deposed and Cotys set up.

      46 Asinius Gallus exiled for conspiracy. Annexation of Thrace. Citizenship given to the Gallic Anauni. Birth of the writer Plutarch.

      47 Claudius holds the Secular Games to mark 800 years of the city of Rome. Plautus returns from Britain to a triumph.

      48 Claudius' wife Messalina conspires with C. Silius, both executed.

      49 Claudius marries his niece Julia Agrippina. Seneca made Nero's tutor. Lollia Paulina exiled and killed.

      50 Claudius adopts Agrippina's son, Domitius Ahenobarbus as 'Nero'. The Chatti invade from Germany, crushed by Pomponius.

      AD 51-100

      51Nero given the title Princeps Iuventutis. Burrus Praetorian Prefect. Famine in Rome. Caractacus captured in Britain.

      52 The Acqueducts 'Aqua Claudia' and the 'Anio Novus' completed. Arcus Claudii erected to commemorate British victory.

      53 Nero marries Claudius' daughter Octavia.

      54 Claudius poisoned by his wife. NERO succeeds as Nero Claudius Caesar Augustus Germanicus etc. (born 37). Seneca publishes the Apocolocyntosis.

      55 Britannicus poisoned at dinner. Cnaius Corbulo given full command in the East as 'Legate of Cappadocia'.

      56 Actors expelled from Rome. The Emperor takes control of the Public Treasury (Aerarium).

      57 Nero builds amphitheatre in Campus Martius.

      58 Initial conquest of Armenia by Corbulo - war with Parthia. The Hermundiri and the Chatti at war in Germany.

      59 Nero murders Agrippina. The market 'Macellum Magnum' built on the Caelio.

      60 Financial crisis and depreciation of coinage. Corbulo sets up Tigranes in Armenia.

      61 Suppression of British revolt under Boudicca.

      62 Nero divorces Octavia and marries Poppaea Sabina. Death of Burrus.

      63 Treaty with Parthia and settlement of the Armenian question under Tiridates. Trapezus becomes base of Roman fleet on the Black Sea.

      64 Nero makes his musical debut in public at Naples. Great fire of Rome. Nero begins building of the Golden House.

      65 Conspiracy of Calpurnius Piso. Suicide of Seneca and Lucan (born 39). Nero kicks his wife Poppaea to death. Epidemic in the City.

      66 Jewish revolt begins. Vespasian appointed commander in Palestine. Nero marries Statilia Messalina. The general Corbulo ordered to commit suicide. Suicide of Petronius ('Arbiter' of taste and author of Satyricon). Nero goes to Greece.

      67 Josephus the Jew deserts to the Romans. Vespasian reduces Galilee. Nero victorious at the Games in Greece.

      68Julius Vindex raises rebellion in Gallia Lugdun. The Senate declares Nero a public enemy. 9th June, suicide of Nero.

      68-79 AD Battle for Emperorship between Galba, Vitellius, Otho (the hairy giant), Vespasian and Titus.

      69Galba, Vitellius, Otho and Vespasian contest for power. Victory for Vespasian at Betriacum and sack of Cremona. War with the Garamantes in Libya. Batavian revolt under Julius Civilis. Fire on the Capitoline destroys archives.

      70 VESPASIAN emperor as Imperator Titus Flavius Vespasianus Caesar, soon after as Imperator Caesar Vespasianus Augustus (born 17 at Falacrinae). Begins to construct new palace. TITUS becomes Caesar. Defeat of Civilis and of the rising of Treviri in Gaul. Destruction of Jerusalem by Titus.

      71 Temple of Peace begun. Titus 'Prefect of the Praetorians'.

      72 Commagene annexed by Caessenius Paetus. The Flavian Amphitheatre begun.

      73 Vespasian and Titus censors. High taxation. Achaea loses the freedom given to it by Nero. The Jews riot in Alexandria. Alans invade Armenia and Parthia.

      74 Fall of the stronghold of Masada in Palestine. Vespasian grants Latin rights to all Spain.

      75Titus calls his lover, Queen Berenice, to Rome. Temple of Peace finished. Temple of Jupiter rebuilt. The legate of Syria, M. Ulpius Traianus, defeats the Parthians.

      78 Agricola becomes Legatus Propraetore in Britain. The author Tacitus marries his daughter.

      79 Vespasian dies of illness in Campania. TITUS succeeds as Imperator Titus Caesar Vespasianus Augustus, later Pontifex Max and Pater Patriae (born Rome 39) His wife is Domitia Longina. Eruption of Vesuvius end of Pompeii. Death of Elder Pliny.

      80 Fire in Rome and destruction of the Capitoline temple. Inauguration of Flavian Amphitheatre (Colosseum). 100 day games. Dedication of the Baths of Titus.

      81 Titus dies in Campania. General mourning. DOMITIAN accedes as Imperator Caesar Domitianus Augustus (born Rome 51). Agricola campaigns in Scotland.

      82 Domitian restores the Capitol.

      83 Campaign against the German Chatti. Domitian takes name "Germanicus". Domitia Longina exiled.

      84 Battle of Mons. Graupius in Scotland. Domitian censor for life.

      85 Agricola returns from Britain to Rome. Domitian makes himself Censor for life.

      86 Domitian at war with the Dacians under Decebalus The Praetorian prefect, Cornelius Fuscus, defeated and killed. Nasamones revolts in Africa. Stadium in the Campus Martius rebuilt in brick and stone (Piazza Navona). The Agon Capitolinus instituted.

      87 The Praetorian prefect, Cornelius Fuscus, killed in Dacia. First major 'conspiracy' unearthed.

      88 Tacitus Praetor. Victory over Dacians at Tapae.

      89-90 Philosophers banished from the City. Mutiny in Upper Germany under Saturninus. Domitian in Germany. War with Suevi Marcomanni and Iazyges: Domitian makes peace with Dacians.

      91 The consul Acilius Glabro forced to fight in the Amphitheatre. The Equus Domitiani statue erected in the Forum.

      92 Iazyges invade. Dacia Domitian, in person, ends the war against Suebi and Sarmatians. His Palace on the Palatine completed by Rabirius. Quintilian the lawyer publishes "Institutio Oratoria", a programme of oratory.

      93-95 Death of Agricola. Domitian begins 'terror'. Domitian executes his cousin, Titus Flavius Clemens, for Christianity.

      96 The poet Statius dies in his native Naples. Domitian assassinated, His acts annulled.

      96-161 AD Rule of the "Good Emperors" Nerva, Trajan, Hadrian, Antoninus Pius and Marcus Aurelius.

      Marcus Cocceius NERVA (born 30) proclaimed by the Senate as Imperator Nerva Caesar Augustus. Hailed as Pater Patriae. Limitation of games and corn doles.

      97 Trajan legate in Upper Germany. Revolt of the Praetorians under Aelianus. Nerva adopts Trajan. Both receive the surname 'Germanicus'. Institution of Alimenta "De Aquaeductibus" written by Sex. Julius Frontinus the Curator Aquarum. The Forum of Nerva (begun by Domitian) is completed. A Chinese embassy attempts to visit Rome but is dissuaded in Mesopotamia. Tacitus consul he delivers the funeral oration on his predecessor, Verginius Rufus.

      98 Death of Nerva, Jan. 28th, from apoplexy.Marcus Ulpius Nerva. TRAJAN accedes at Cologne aged 45. (Born, Italica, Spain, in 53). His full title Imperator Caesar Divi Nervae filius Nerva Traianus Augustus. Trajan winters on the Danube. Tacitus publishes the 'Agricola' and writes the 'Germania'.

      99 Trajan returns to Rome. Is named Pater Patriae. Marcus Priscus, proconsul of Africa, exiled. Galatia and Pontus Polemoniacus separated from Cappadocia. Julius Frontinus completes a survey of the Roman water supply. The Kushans send a delegation to Rome.

      100 The younger Pliny consul. His panegyric on Trajan Death of Quintilian, born c.35. Colonies built in Africa - the Third Augusta based at Thamugadi, Numidia.

      AD 101-161

      101 1st Dacian War. Trajan defeats Decebalus at Tapae. Extension of the Alimenta. Death of Silius Italicus. Death of Martial (born c.40).

      102 Trajan captures Sarmizigethusa, the Dacian capital. Trajan receives title of Dacicus. Emperor orders extension of the port at Ostia.

      103 Pliny successfully defends. C.Julius Bassus, proconsul of Bithynia. Harbour built at Centumcellae.

      104 Trajan goes to Moesia. Death of Martial (born c.40), at Bibilis in Spain. Nero's Palace destroyed by fire.

      105 2nd Dacian War. Defeat and death of Decebalus. Dacia a province. Hadrian is Tribunus Plebis. Trajan's wife Pompeia Plotina becomes Augusta. Bridge of Alcantara built over the River Tagus.

      106 Arabia (the Nabataean Kingdom) made an Imperial province (under the Syrian governor, Cornelius Palma).

      107 Trajan celebrates a Triumph for the Dacian War. Law requires senators to invest 1/3 of their property in Italian land. Basilica Ulpia built (c. until 118). Osroes becomes King of Parthia.

      108 Hadrian Legate in Pannonia Inferior. Drives back Sarmatians.

      109 The Aqua Traiana acqueduct completed. Hadrian consul.

      110The Legio X11 garrisons Dacia Baths of Trajan built over Nero's Golden House (by Apollodorus).

      111 Pliny arrives in Bythinia as Legate with Consular Power.

      112 Pliny corresponds with the Emperor regarding Christians. Forum of Trajan dedicated.

      113 War declared against Parthia. Column of Trajan completed. The re-built Forum of Caesar is inaugurated.

      114 Trajan in the East. Armenia made a province. Lusius Quietus conquers Media. Senate votesa triumphal arch at Beneventum, on the new Via Traiana.

      115 Trajan occupies Mesopotamia and makes it a province. Trouble among the Jews in Cyrene and Egypt. Lusius Quietus institutes brutal repression in Judaea. The harbour of Encona enlarged.

      116 The Parthian capital Ctesiphon captured. Trajan annexes Adiabene and forms the province of Assyria. Tigris becomes the Eastern boundary. Trajan visits Charax. Bloody risings of Jews in Greece Cyprus and Egypt are suppressed.

      117 Parthamaspates son of Chosroes accepts the Parthian crown from Trajan. Trajan dies at Selinus in Cilicia, from a stroke. P. Aelius Hadrianus, legatus of Syria is hailed by the soldiers and then by the Senate. He decides to abandon Armenia Mesopotamia and Assyria. HADRIAN suceeds as Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, Pontifex Max.(born Rome 76). His wife is Vibia Sabina. Death of Tacitus.

      118-120 Hadrian takes oath not to execute Senators. Hadrian begins complete re-building of the Pantheon of Agrippa. The Temple of Matidia (Hadrian's mother-in-law) dedicated.

      121 Temple of Venus and Rome begun. Birth of Marcus Aurelius. Hadrian's 1st journey through the provinces.

      122 Emperor's visit to Britain. He commissions wall. He orders the colony of Aelia Capitolina at Jerusalem. Emperor dismisses Suetonius as his private secretary.

      123 The Augusta Plotina dies, Hadrian wears black for nine days. Peace treaty between Hadrian and Osroes of Parthia, Armenia under the protection of Rome.

      124 Hadrian in Greece initiated into Eleusinian mysteries.

      125 Work begins on Hadrian's Villa near Tivoli. Plutarch dies in Greece.

      126 Hadrian presides over the Great Dionysia.

      127 Hadrian in Rome. Becomes Pater Patriae.

      128 Hadrian's Wall completed Emperor in Athens. He dedicates the Temple of Olympian Zeus. Hadrian takes title "Olympius".

      129 Hadrian's 2nd journey through the Empire.

      130 Death of Juvenal, born c.65. Hadrian's boyfriend Antinous drowns in the Nile.

      131 Foundation of Antinoopolis in Egypt.

      132 Jewish revolt under Bar Kochba and Eleazar.

      133 Jerusalem and Caesarea held by the Romans.

      134 Hadrian back in Rome. Arrian, governor of Cappadocia, defeats an invasion by the Alans from Russia.

      135 Temple of Venus and Rome dedicated. Bar Kochba revolt ends - dispersal of Jewish people. Death of the Stoic Epictetus (born c.55) in Nicopolis, Epirus.

      136 Death of Vibia Sabina. Hadrian falls ill adopts Lucius Ceionius Commodus.

      137 Completion of Via Hadriana.

      138 Death of Commodus, adoption of Antoninus. Hadrian dies at Baia. ANTONINUS succeeds as Imperator Titus Aelius Caesar Hadrianus Antoninus Augustus Pius Pont. Max. (born Lanuvium 86). His wife: Annia Galeria Faustina.

      139 Hadrian and Sabina buried in The Mausoleum of Hadrian. Hadrian declared 'divus' against will of Senate. Antoninus 'Pater Patriae'.

      140 Death of Empress Faustina, Temple voted in her honour.

      143 The Brigantes in Britain become subjects. Antonine Wall built in Scotland.

      144 Speech of the Greek orator Aelius Aristides in praise of Rome.

      145 Aurelius marries Antoninus' daughter Faustina.

      146 War in Africa. Templum Divi Hadriani dedicated (Piazza di Pietra).

      147 Aurelius made Caesar and Consort in the Empire.

      148 Celebration of Rome's 900th anniversary.

      155 War with Parthia. Antoninus in the East.

      161 Antoninus dies from eating too much cheese at his palace in Lorium near Rome. The scholar Lucius Aelius Stilo born. MARCUS AURELIUS emperor.


      The Coronation of the Hun

      Originally posted by Thermopylae
      613 AD - Muhammad begins to preach Islam publicly.

      620 AD - Death of Theodotus Augustus. Ascension of Petrus as Emperor of the West.

      Medina is converted to Islam.

      Thermopylae

      Interesting timeline Thermopylae

      Hmm, it seems that Islam for the moment follow the same chain of events that in OTL, but in TTL it seems that the Sassanid Empire is far stronger than in OTL and Roman Empire is now in peace with Persia (after giving Persia the southern half of Mesopotamia) so the two empires are far better prepared than in OTL to defend against arabs.
      I suppose so than the arabs could be defeated by persians and romans when they try to expand outside the arabian peninsula ?

      Nicole

      Thermopylae

      It did, (Belisarius). But I do see your point (that war was long ago). Hmm. I may have to go back and revise my update.

      Either way, the Muslim hordes are going to win big ITTL, but just how big I'm not sure yet. They are for certain going to defeat the divided Romans, however the Sassanids. Hmm.

      Edit: This here may make a case for the Sassanid's Fall ITTL:

      Basileus

      Thermopylae

      MerryPrankster

      Iñaki

      It is possible and probable that at the end the joint arab tribes could defeat the Sassanids and romans (although also is probable the possibility of a defeat of the arabs) in all cases I think as say Imajin that without that great war that devastated the two empires in OTL the initial positions of romans and sassanids will be stronger than in OTL and althoug is possible that the arabs could defeat the two empires it will cost far more fight and it will a slower conquest than in OTL.

      Thermopylae

      From the Death of Theodotus to the Death of Leo Fortis

      620 AD - Death of Theodotus Augustus. Ascension of Petrus as Emperor of the West.

      Medina is converted to Islam.

      621 AD - Death of Tiberius. Ascension of his son Pius as the ruler of the Empire of Constantinople.

      625 - 627 AD - Rebellion brews in Gaul and Spain. It is the inevitable result of the emergence of the manorial system, and the apparent freedom of the new Slavic peoples that have entered the Roman empire. Petrus utilizes the Roman army to violently put down these revolts.

      630 AD - Western Slavs elect Gwrytheyrn, a Welsh or Cornwallis (the latter being most likely) man of some importance (exact status unknown), who fled the Frankish onslaught, is elected king of the Western Slavs.

      Muhammad’s armies take Mecca bloodlessly.

      632 AD - Death of the Prophet Muhammad. Ascension of Abu Bakr as the first caliph, Successor of the Prophet.

      Khan Kubrat establishes Great Bulgaria. In doing so the Bulgars throw off the status as Roman client state. This triggers a chain-reaction among the client states.

      634 AD - Death of Abu Bakr. Rise of Omar as Caliph. Arabs invade Palestine. The Roman Empire of Antioch is ill-prepared to defend against the zealous onslaught, hell-bent on the capture of the Holy Land. In that same year Damascus falls to the Muslims.

      The failure of the Eastern Roman Empire to defend itself against the Arabs stems from the fact that it is divided, and the very unified and powerful Western Empire is too busy putting down the odd revolt led by a shadowy local ruler here and there. The Huns, as has previously been mentioned, are very different from what they were in 450.

      While still a Horse culture, and while they still speak a unique language, the wealth of the Romans has made them sedentary and non threatening. More and more Huns over the years were content with settling down rather than join the army, and learned horseback skills for tradition rather than practicality’s sake.

      The Roman Empire found itself in a condition similar to that of 449 AD.

      635 AD - Death of Prudentius. Ascension of his son Honorius as ruler of the Roman Empire of Antioch.

      636 AD - Arabs invade the Persians, who are also ill-prepared.

      The Muslims overrun Syria.

      City of Basra is founded by the Caliph.

      637 AD - Arabs take Ctestiphon, and many cities in Palestine. Jerusalem still stood, however, being heavily protected by the Roman forces.

      Death of Pius. Ascension of his son Callistus.

      Spurred-on by the weakness of the Romans, more and more client states break away, and raids begin all along the European border.

      638 AD - Destruction of Susa.

      639 AD - At great cost the Muslims take both Antioch and Jerusalem.

      640 AD - Merowig II dies, his son Clodio II taking the throne after him.

      Birth of Theodorus, son of Leo.

      642 AD - Muslims invade Egypt, take Alexandria that same year. The Roman Empire of Trapezus has now officially adopted a “damage-control” strategy, trying to save its core rather than its outlying territories.

      Most historians feel that Honorius, seeing the last of the great cities in his empires’ outliers fall, felt there was no longer a point to the fighting.

      643 AD - Muslims encroach upon Western territory, as Tripoli falls. The Burgundian foederatii are called upon and sent to Carthage, to prepare a defense of the city.

      644 AD - Sigebert dies. His own son suffered a nervous breakdown in battle five years earlier, and was rendered permanently unfit to rule. Reunification of Frankish lands. Resurgence of Frankish power in Britain.

      Death of the Caliph, Omar. Succeeded by Uthman.

      647 AD - Death of Petrus Augustus, Emperor of the West. Ascension of his son Leo.

      649 AD - Arabs take Cyprus. Leo is able to reunite the dying Western Empire, saying that if they do not present a solid front to the Muslim, then all of Christendom is doomed.

      Death of Gwrtheyrn. For reasons unknown, the Western Slavic Kingdom falls into disarray, and that chaos spills over into Roman lands nearby.

      654 AD - Arabs attempt to invade Rhodes, however Callistus puts up an intense fight, and Rhodes is spared. Realizing that the last remnants of the Colossus, precious artifacts, were threatened, the remaining pieces are shipped to Constantinople.

      656 AD - Death of Umar. Succeeded by Ali.

      657 AD - The civil war in the Caliphate begins, as Ali fights Muawiyah, governor of Syria.

      658 AD - Due largely to the civil war in the Caliphate, the Romans regain Antioch, although find it a shell of what it was when they left.

      660 AD - Birth of Leo II, son of Theodorus.

      661 AD - Death of Leo Augustus. Ascension of Theodorus as Emperor of the West.

      Civil war in the Caliphate ends. Mauwiyah ascends to the throne and begins the Umayyad caliph.

      662 AD - The Franks under Clodio begin the first raids into Wales itself in over fifty years. The Franks have near complete dominance of England proper.

      Death of both Callistus and Honorius. Renatus succeeds Callistus, and Maurice (II) succeeds Honorius.

      665 AD - Muslims take Antioch once more.

      666 AD - Renewed by strong leadership, the Muslims push for a final assault on the Sassanids. The Sassanids were tired after many years of war with the Romans and now the Arabs. The people of Persia no longer wished to fight, and the armies of the Shah begin to melt away.

      668 AD - Conquest of the Garamantes by the Caliphate.

      Western Slavs settle down, but re-divide. They are now a collection of smaller units, headed by more local rulers. However, already there are plans being made for stronger local rulers to rise. The Western Slavs will not stay divided forever.

      670 AD - Islamic conquest of Persia completed.

      674 AD - Arabic raids into Anatolia, met with stiff resistance, the Romans having had much time to fortify.

      Death of Clodio II. Ascension of his son, Theodebert II.

      680 - 683 AD - Bulgars migrate into the Roman Empire of Constantinople. The armies here are better prepared than the armies of Trapezus, however the Bulgars succeed due to superior leadership, and are admitted as federates into Dobrudja and Moesia in 681 AD. The Emperor Renatus sees them as a powerful ally, and so chooses not to fight them after losing only a few battles, even after winning a few.

      This move is greatly opposed by the western emperor Theodorus, however Theodorus is prepared to do little about it, as he is ailing, has Arab invasions to contend with, European raids to contend with, and now his own Bulgar problem to worry about.

      Kuber the Bulgar invaded at the same time as Asparukh invaded the East with his Bulgars. He pressed on from Bohemia into Pannonia Minor, which he saw as the soft underbelly of the West. He was proven correct. In 683 he was granted foederate status with land in the Alps, corresponding roughly to the location where the Lombards once occupied, along with land in Pannonia Minor.

      680 AD - Death of Muawiyah. Ascension of Yazid I.

      683 AD - Death of Theodorus Augustus, Emperor of the West. Succession of Leo II.

      Death of Yazid I. Ascension of Muawiyah II.

      687 AD - Construction of the Dome of the Rock has begun.

      691 AD - Dome of the Rock is completed.

      692 - 695 AD - Arabs begin a renewed offensive onward to Armenia. They are turned back, but take much plunder and some land with them.

      695 AD - Theodebert II is succeeded by Clovis III.

      696 - 699 AD - The Arab conquest of Western Rome’s Africa province. In order to get the federates there to fight, they demanded that the Emperor himself lead them.

      In the final assault on Carthage, Leo II tries to rally the broken and battered Roman army. He fails to do so, and is himself killed. His body is recovered in the heat of battle, and the last ship leaving Carthage bears his body back to Rome.

      Leo during his life tried many times to bear a son, but ended up with five daughters. He dies without an heir, after the Senate votes down any bid for an Empress. While officially the Senate has no power over him, he knew that to put a daughter on the throne would invite the assasination of his entire family.

      Leo is posthumously given the title “Fortis”, meaning “The Brave”. Leo the Brave is interred in Rome herself, and this date begins the start of Rome’s final collapse.

      A Map of the Roman World at the Death of Leo the Brave

      1. Western Roman Empire
      2. Roman Empire of Constantinople
      3. Roman Empire of Trapezus
      4. Client States still loyal (to some degree)
      5. Eastern Bulgars
      6. Eastern Slavs
      7. Western Bulgars
      8. Burgundians
      9. Western Slavs

      -Light Gray is various barbarians

      -Dark Blue is the Frankish Kingdom under Clovis III. Basically they rule England proper, excepting the northern end of Northumbria.


      Voir la vidéo: Muscle trapèze