L'ancien tunnel Vespasianus Titus de Turquie

L'ancien tunnel Vespasianus Titus de Turquie

Le tunnel Vespasianus Titus est une merveille d'ingénierie vieille de 2 000 ans - un tunnel massif creusé dans une montagne qui a été construit pour détourner les eaux de crue menaçant le port près de l'ancienne ville de Seleuceia Pieria dans l'actuelle Turquie. Selon l'UNESCO, c'est l'un des vestiges les plus magnifiques de l'époque romaine en raison de sa taille, de son authenticité bien préservée et de ses caractéristiques architecturales et techniques.

Le tunnel de Titus n'a été ni construit, ni achevé par l'empereur Titus. La construction de ce tunnel, a commencé sous le règne de Vespasien, le père de Titus, au cours de la seconde moitié du 1 st siècle après J.-C. Bien que les travaux se soient poursuivis sous le règne de Titus (79-81 après J.-C.), ils ne furent achevés que sous le règne d'Antonin le Pieux au 2 sd siècle après J.-C. Ces dates sont connues grâce à plusieurs inscriptions gravées dans la roche trouvées dans le tunnel. À la première section du tunnel, les noms Vespasianus et Titus peuvent être trouvés. Cette inscription se lit comme suit : « Divus Vespasianus et Divus Titus F.C. » (« Le divin Vespasianus et le divin Titus l'ont fait faire »). Ainsi, il est possible que le tunnel ait été construit conjointement par les deux empereurs. Une autre inscription dans le canal en aval porte le nom Antoninus Pius, indiquant que la construction a été achevée sous le règne de cet empereur.

Inscription dans le tunnel de Titus. Source des photos .

Le tunnel de Titus se trouve dans l'actuelle ville de Samandag-Cevlik, en Turquie. À l'époque romaine, Samandag-Cevlik était connue sous le nom de Seleucia Pieria (Seleucia by the Sea). Cette cité antique était l'une des quatre cités de la tétrapole syrienne, les trois autres étant Antioche par l'Oronte, Apamée et Laodicée en Syrie. Seleucia Pieria était autrefois une importante ville portuaire romaine, dans laquelle les marchandises exotiques de l'Est étaient exportées vers Rome. Les « exportations » les plus connues du port étaient peut-être Saint-Paul et Saint-Barnabé, car ils ont été enregistrés pour avoir quitté ce port lors de leurs premiers voyages missionnaires. Cette ville, cependant, avait un problème majeur, car elle était constamment menacée par les eaux de crue provenant des montagnes voisines. Comme ces eaux des montagnes transportaient du limon et de la boue en descendant, le port s'est inévitablement envasé et est devenu inopérant. Bien que les empereurs précédents aient ordonné la construction de canaux, ils n'ont servi à rien, car les inondations se sont poursuivies.

Afin de résoudre ce problème une fois pour toutes, Vespasien a décidé de construire un tunnel en creusant à travers la montagne pour détourner les eaux de crue. Ce système de dérivation a été construit sur le principe de fermer le front du lit du cours d'eau avec une couverture de déviation et de transférer les eaux à travers un canal et un tunnel artificiels. Le tunnel de Titus a été conçu par les ingénieurs de la dixième légion Fratensis et construit par des légionnaires romains, des marins et des prisonniers. Flavius ​​Josèphe, un historien juif, a écrit que l'un des canaux de la région a été construit par des esclaves juifs capturés pendant la guerre juive (66-73 après JC). Sans surprise, certains ont identifié ce canal avec le tunnel de Titus.

Une section du tunnel de Titus. Source des photos .

Une fois terminé, le tunnel Titus s'étendait sur une distance de 1,4 km. Comme tout le tunnel a été creusé dans la roche solide, il s'agissait d'un exploit remarquable de l'ingénierie romaine, surtout si l'on considère le temps relativement court requis pour son achèvement. De plus, cette merveille créée par l'homme a survécu jusqu'à aujourd'hui sans trop de dommages. De plus, le tunnel de Titus est un témoignage de l'ingéniosité romaine pour résoudre les défis auxquels ses villes sont confrontées et fait partie des grandes constructions du monde romain.

En 2014, le tunnel de Titus a été soumis à l'UNESCO et figure actuellement sur la liste indicative de ses sites du patrimoine mondial. Si ce tunnel était inscrit au patrimoine mondial, il deviendrait certainement beaucoup plus connu dans le monde entier. L'un des nombreux effets positifs de cette réalisation est que les gens seraient conscients que les réalisations architecturales de la Rome antique ne se limitent pas à de grands monuments imposants, tels que le Colisée et les arcs de triomphe de divers empereurs. Au contraire, certaines des œuvres romaines les plus importantes se trouvent dans son ingénierie civique, qui a fourni une infrastructure vitale sous la forme de tunnels, de citernes, de lutte contre les inondations et de travaux routiers.

L'image sélectionnée: Le tunnel de Titus . Source des photos .

Par wty

Les références

Brosnahan, T., 2014. Tunnel de Titus, Samandağ, Turquie. [En ligne]
Disponible sur : http://www.turkeytravelplanner.com/go/med/antakya/see/titus_tunel.html

Délices de Turquie, 2014. Le tunnel de Titus (Titüs Tüneli) de Vespasien – Samandağı. [En ligne]
Disponible sur : http://www.delightsofturkey.co.uk/the-titus-tunnel-titus-tuneli-of-vespasian-samandagi/

Livius.org, 2014. Canal et tunnel de Titus. [En ligne]
Disponible sur : http://www.livius.org/place/seleucia-in-pieria/monuments/canal-and-tunnel-of-titus/

Steven, 2014. Antakya et Séleucie. [En ligne]
Disponible sur : http://bramanswanderings.wordpress.com/2014/05/11/antakya-and-seleucia/

UNESCO, 2014. Tunnel Vespasien Titus. [En ligne]
Disponible sur : http://whc.unesco.org/en/tentativelists/5903/

Wikipédia, 2014. Séleucie Pieria. [En ligne]
Disponible sur : http://en.wikipedia.org/wiki/Seleucia_Pieria


Tunnel de Vespasien Titus

  • , tunnel de titus

Le tunnel de Titus est l'un des ouvrages d'ingénierie du monde antique. Il est également indispensable car il est entièrement fait main. Des roches calcaires au pied du mont Musa ont été forées et le projet fou de Vespasien a été mis en œuvre.

Le tunnel de Titus, ou tunnel de Vespasianus, est situé dans le district de Samandağ à la frontière de Hatay et sa construction a duré plus d'un siècle. Au 1er siècle après JC, l'empereur romain Vespasien a construit ce tunnel pour empêcher les inondations de la montagne et empêcher les inondations de remplir le port.

Le tunnel de Titus a été construit au 1er siècle avant JC par l'empereur romain Vespasien pour protéger la ville des inondations potentiellement mortelles descendant des montagnes. Bien que Vespasien ait ordonné la construction d'un tunnel qui circonscrirait la ville et changerait la direction des courants, la construction a commencé en 69 avant JC et n'a été achevée qu'en 81 avant JC par son fils Titus. C'est pourquoi le tunnel tire son nom de Titus.

Des légionnaires romains et des esclaves ont été employés dans la construction du tunnel. Marteaux et ciseaux à la main, près d'un millier d'esclaves commencent à fendre le sol. Cependant, il y a un énorme obstacle dans le tracé du canal. Il faut du temps pour traverser la montagne Musa sur laquelle repose la ville. Le tunnel, entièrement creusé dans le mont Musa, mesure 1380 m de long, 7 m de haut et 6 m de large.

Dans certaines parties, la montagne est coupée en deux, et avec le soleil au sommet, une énorme infiltration de lumière entre. Ce chef-d'œuvre a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2014. Cependant, une valeur suffisante n'est pas donnée.

À l'est du tunnel de Titus, il y a des chambres funéraires et des sarcophages sculptés dans les rochers qui forment la nécropole occidentale de la ville. Je tiens à préciser que ce bâtiment, situé à 150 m à l'est de l'entrée du tunnel Titus, est une structure magnifique en termes de structure architecturale et de compréhension artistique.

Il y a 12 tombes dans cette zone construites par l'une des familles nobles de l'époque. Le plus célèbre d'entre eux est la zone appelée grotte de Besikli. D'autres tombes sont séparées les unes des autres par des murs. Ces tombes en pierre sont reliées par des colonnes et des arcs et redescendent de haut en bas par des escaliers en pierre.

Souhaitez-vous que nous vous concevions un itinéraire privé, comprenant Tunnel de Vespasien Titus? Bénéficiez de notre expertise. Nous proposons des circuits sur mesure en Turquie pour tous les intérêts et tous les désirs, des lunes de miel romantiques et des voyages en voiture panoramiques aux circuits photo avec des photographes expérimentés et aux circuits culturels dans les principales destinations. Nous organisons tout pour votre Turquie Circuits, y compris les réservations d'hôtel, les transferts aéroport, les visites guidées et les expériences de premier ordre. Nous voulons que vous passiez un bon moment en Turquie et que votre voyage soit mémorable, car nous avons personnellement accompagné de nombreuses visites en Turquie. Imaginez traiter avec une seule personne pour tous les détails de votre voyage, recevoir des itinéraires personnalisés et des recommandations qui conviendront exactement à vos intérêts de voyage. Contact Turquie Tour Organisateur pour obtenir un itinéraire personnalisé jour par jour pour votre voyage en Turquie

Erkan Dulger Erkan

Erkan Dulger est associé directeur et consultant en voyages chez A&D Travel Consultant Co, avec Kadir Akin. Il a fondé la société avec Kadir en 2015 après une brillante carrière dans les affaires à Wilmington NC, Richmond VA, Istanbul et Cappadoce. Pendant sept ans, Erkan a travaillé dans l'industrie hôtelière, puis est passé à l'industrie des agences de voyages en 2010 pour travailler comme consultant en voyages. Tout en travaillant, il a également étudié l'orientation touristique pendant deux ans. Toujours un grand voyageur et soucieux des détails, Erkan a personnellement visité chaque ville de Turquie à plusieurs reprises et a acquis une expérience respectable d'itinéraires personnalisés.

Commentaires

10 beaux arbres d'Istanbul
Top 10 des choses à faire à Éphèse
10 grands voyages sur la route en Turquie
9 choses à manger en Cappadoce

Rues Istiklal, Bagdat et Nisantasi
Sultanahmet
Miniaturk
Forêts d'Istanbul

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Lorsque nous recevons votre demande, nous commençons à concevoir l'itinéraire de vos vacances en Turquie de rêve. En nous appuyant sur notre excellent réseau de fournisseurs locaux et nationaux, nous sélectionnons les meilleurs pour votre style de voyage et vos intérêts spécifiques. Être indépendant nous donne également la possibilité de travailler avec une variété de fournisseurs de voyages et de sélectionner uniquement les meilleurs pour votre programme personnalisé.

Que votre style de voyage soit « tout voir et emballer chaque jour au complet », « se détendre et profiter de plus de temps dans moins d'endroits » ou quelque chose entre les deux, nous pouvons organiser à peu près n'importe quel programme que vous pouvez imaginer. Nous offrons des opportunités de voyage uniques, des visites à domicile et des aventures hors des sentiers battus pour vous donner un avant-goût de la vraie Turquie. Si vous avez des intérêts particuliers, des passe-temps ou des passions, faites-le nous savoir et nous pouvons concevoir votre itinéraire pour vous permettre de découvrir ce que vous souhaitez voir et faire ici. De la randonnée, des aventures culinaires, de l'histoire, de la photographie, du sport, de l'architecture, etc. - la Turquie offre quelque chose pour chaque voyageur.

Nous recherchons constamment de nouvelles opportunités pour nos clients et sommes toujours impatients d'entendre les commentaires des anciens clients - cela nous permet de savoir qui recommander à l'avenir et ce que les gens aiment vraiment faire ici. Pour garantir davantage la qualité, nous ne faisons que des suggestions basées sur des entreprises et des fournisseurs avec lesquels nous avons déjà établi une relation fructueuse. Nous sommes motivés par le fait que mes invités apprécient la Turquie autant que nous aimons partager mon point de vue, mon histoire, mes traditions et la vraie Turquie.

En Turquie, l'industrie du tourisme est mise en place pour donner de petits pots-de-vin aux consultants en voyages - cela ne signifie pas que vous êtes surfacturé - en fait, vous recevrez souvent un meilleur tarif car nous sommes en mesure d'établir une remise due à des visites fréquentes chez les vendeurs qui fournissent divers services. Si vous n'êtes pas en mesure de vous garantir le meilleur tarif, nous vous indiquerons si une meilleure offre est plus réalisable en réservant directement en ligne. Généralement, de meilleurs tarifs sont disponibles pour les guides et les agences, mais si vous souhaitez réserver vous-même l'intégralité de votre itinéraire, nous pouvons également vous aider avec les détails par e-mail/Skype/IM, etc. pour une somme modique.

Alors, commençons! Cliquez sur la bulle de texte "contactez-nous" en haut à droite et c'est parti. Nous sommes impatients de créer les meilleures vacances turques juste pour vous.

Veuillez noter que tous ces services sur www.turkeytourorganizer.com sont exploités par AND Travel Consulting CO.

Nous répondons à vos mails sous 12h

09h00 - 18h00, du lundi au samedi, GMT + 15h00

Achetez tous vos besoins

L'organisateur de voyages en Turquie peut gérer tous les aspects de votre voyage : billets d'avion, hébergement, visites guidées, location de voitures, activités telles que le vol en montgolfière et la cérémonie du derviche tourneur, les expériences locales et bien d'autres.

Accessibilité 24h/24

Si vous rencontrez un problème pendant votre voyage, vous pouvez facilement nous contacter depuis nos téléphones portables disponibles 24h/24 et nous nous ferons un plaisir de régler la situation pour vous.

Construire des itinéraires personnalisés

Nous sommes des experts pour aider nos clients là où ils doivent aller et pour aider à créer des possibilités que la plupart des gens n'auraient jamais imaginées possibles.

Ne soyez pas confus en appelant ou en envoyant des courriers à chacun des hôtels ou fournisseurs dont vous auriez besoin pendant votre voyage en Turquie. Confiez-nous tous ces travaux et en attendant vous gagnez beaucoup de temps puisque nous serons les seuls responsables de votre colis.

Les circuits en Turquie peuvent être organisés de plusieurs manières. Nous vous proposons une gamme d'options et de devis de divers fournisseurs de voyages, vous donnant ainsi un avantage tout en préparant votre voyage.

Planifier un voyage peut être stressant. Il y a tellement d'options et de détails dont il faut se soucier. L'organisateur de la tournée en Turquie fait le travail, ce qui vous procure moins de stress.

Turkey Tour Organizer communique en permanence avec la communauté des voyageurs, vous donnant ainsi les informations les plus récentes sur les compagnies aériennes, les hôtels, les agences de location de voitures et d'autres services de voyage à prendre en compte lors de la planification de votre voyage.

Il est toujours facile de donner ce qu'un voyageur veut. Cependant, en tant qu'organisateur de voyages en Turquie, nous faisons également nos recommandations et touches personnelles pour rendre votre voyage plus agréable.

Où aller avec des enfants

Nous sommes toujours heureux d'aider nos clients à trouver de superbes endroits adaptés aux enfants.

Quelque chose est arrivé et vous devez annuler votre voyage ? La seule chose que vous devez faire est de nous appeler et nous ferons la transaction en tenant compte de la politique d'annulation de votre voyage

Absolument! Le conseiller en voyages qui est responsable de votre voyage du début à la fin, partagera son numéro de téléphone dans le document de pré-départ que vous recevrez avant votre voyage.

Nous offrons un service d'assistance 24 heures sur 24 et nos téléphones portables seront toujours disponibles pour vous

Turkey Tour Organizer offre des réductions pour les enfants sur la plupart des services touristiques publiés sur notre site Web. La réduction dépend de l'âge de l'enfant et du type de service dont vous aurez besoin.

Nous acceptons les paiements par carte de crédit et virement bancaire électronique. Nos conditions de dépôt et nos conditions de paiement dépendent du programme de visite que vous aurez et de la date d'arrivée

Témoignages

Cher Kadir, Bob et moi sommes rentrés en Louisiane après une longue journée de vol. Nous nous sommes finalement adaptés à l'heure locale et au cycle veille/sommeil. Nous vous remercions d'avoir fait de notre voyage à l'intérieur de la Turquie un tel .

Jeanne & Bob ont visité la Turquie en 2014

Fichier:L'entrée du tunnel Vespasianus Titus, un ancien tunnel d'eau construit au 1er siècle après JC sous le règne de l'empereur romain Vespasianus dans les limites de Seleucia Pieria (Samandag), Turquie (35492946924).jpg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant09h00, 14 décembre 20183 264 × 4 928 (8,66 Mo) Butko (discuter | contributions) Transféré de Flickr via #flickr2commons

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


Construit pour durer : Tunnel Vespasianus Titus, Turquie

En 1 après JC, la ville turque de Seleucia Pieria avait un problème : son port très important nécessitait un dragage régulier, car l'eau de la rivière qui s'écoulait des monts Amanus transportait une grande quantité de sédiments. À chaque dégel, la rivière montait provoquant de fréquentes inondations dans la ville.

Pour contrer ce problème, l'empereur romain Vespasien a ordonné la construction d'un tunnel d'eau. Afin de détourner le cours d'eau, le tunnel doit avoir été creusé dans la roche solide.

Le tunnel a ensuite été construit en utilisant uniquement de la main-d'œuvre et a été achevé par le fils de Vespasien, Titus, au IIe siècle.

Aujourd'hui, le tunnel se compose de deux sections et comprend des éléments tels qu'un barrage et un canal de décharge. Le tunnel a été reconnu par l'UNESCO comme l'un des exploits d'ingénierie les plus incroyables de l'Empire romain. En outre, il est ajouté à sa liste de sites du patrimoine mondial.

Cependant, malgré tout son génie de conception, le tunnel n'a pas pu sauver le port pour toujours. Au 5ème siècle, il est redevenu boueux, entraînant le déclin de la ville et son abandon définitif.

Le tunnel est situé à environ 32 km au sud-ouest d'Antakya, au pied des montagnes Nur près de Çevlik, en Turquie. Une inscription avec les noms de Vespasien et Titus est affichée à l'entrée du premier tunnel. La grande majorité est encore ouverte aujourd'hui, seuls 130 mètres sont fermés.

Des sentiers pédestres et des points de vue se trouvent autour du tunnel. C'est un excellent moyen de profiter des paysages pittoresques de la région.

Cependant, pour la plupart du flux constant de visiteurs occasionnels, d'architectes et d'ingénieurs, c'est l'occasion d'apprécier pleinement un incroyable exploit de main-d'œuvre qui a vu un tunnel si énorme construit uniquement avec des ciseaux et des marteaux.

Peut-être tout aussi remarquable, près de 2 000 ans après l'achèvement du tunnel, il reste pratiquement intact aujourd'hui.


Hatay

L'histoire de Hatay commence avec l'âge paléolithique (Early Stone Age). Les premiers habitants de la région étaient les Prototigris qui passèrent plus tard sous la domination des Akads dans la première moitié du 3ème millénaire avant JC. Au 2ème millénaire avant JC, la plaine d'Amik a été envahie par les Subars, l'une des confédérations de cités-États unies par une langue et des traditions communes. Parmi ceux-ci, le royaume de Yamhat, basé à Alep, gouvernait toute la plaine.

Vers la fin du 17ème siècle avant JC, les Hittites, à la suite de leurs raids d'Anatolie, conquirent totalement Gaziantep, Alep et la région du Hatay. La domination hittite à Hatay a pris fin après 140 ans par les soi-disant tribus de la mer de l'ouest. Après l'effondrement de l'empire hittite en 1190 av. Ces principautés unies ont continué leur indépendance jusqu'en 841 av.

A cette époque, les Assyriens ont commencé leur contrôle sur la plaine. En 538 avant JC, les Perses étendirent leur contrôle jusqu'à Issos (aujourd'hui Yesilyurt - Dörtyol) et mirent fin à la domination assyrienne et contrôlèrent toute l'Anatolie (Asie Mineure). En 333 avant JC Alexandre le Grand a mis fin à la domination perse à Hatay par sa victoire sur Darius, le roi perse, à Issos. Après la mort d'Alexandre, les terres conquises furent partagées entre ses généraux. L'un d'eux, Séleucos, le satrape de Babylonie, étendit plus tard son règne à l'ensemble de la Méditerranée orientale après avoir vaincu Antigone à Issos en 311 av. Séleucos a fondé le port de Séleucie dans le district actuel de Samandag. Le port s'est développé rapidement et est devenu une ville et un port importants de la Méditerranée orientale.

La fondation de l'ancienne Antioche, Antakya moderne, était d'environ 300 avant JC. Antioche s'est rapidement développée en un important centre administratif, religieux et commercial. Jusqu'à l'arrivée des Romains, la ville avait des problèmes avec ses voisins comme les Perses, les Égyptiens et les Romains. En 148 avant JC, il a été presque totalement détruit par un tremblement de terre. Le dernier roi de la dynastie séleucide, Antiochus XII, céda son royaume à l'empire romain pompéien en 64 avant JC et Antioche devint une province romaine.

Les Romains ont reconnu certains droits d'Antioche et ont aidé à la construction des murs de la ville, une acropole, un amphithéâtre, des palais de justice, des bains et des aqueducs ont été construits. En 42 avant JC, Antioche était l'une des plus grandes villes du monde après Rome, Alexandrie et Ephèse. Il est devenu le centre de l'apprentissage et de la science, de la religion et du commerce au Proche-Orient.

C'est à cette époque que la coutume de poser des mosaïques complexes sur les sols des bâtiments et les plus grands artisans du monde se sont réunis à Antioche pour créer leurs chefs-d'œuvre. Il y a eu deux grands incendies, plusieurs tremblements de terre et quelques émeutes d'une extrême violence qui ont causé la mort de la majorité de sa population. En 71 après JC, un grand incendie détruisit totalement la bibliothèque de la ville, les édifices religieux et de nombreuses maisons mais l'empereur Trajan fit reconstruire la ville. C'est à l'époque de Trajan que fut construit le grand temple de Diane à Daphné. Après la mort de Trajan, les travaux de construction ont été poursuivis par Hadrien.

Après la mort du Christ, l'un de ses apôtres, saint Pierre est venu à Antioche pour répandre l'évangile. Il rassembla bientôt de nombreux nouveaux convertis, même s'il fut forcé d'adorer dans une grotte secrète connue aujourd'hui sous le nom de grotte Saint-Pierre. Au fur et à mesure que le nombre de nouveaux fidèles augmentait, la grotte s'agrandit et des tunnels furent creusés pour se protéger des attaques ennemies. Aujourd'hui, cette grotte est toujours un important lieu de pèlerinage pour les chrétiens. Le christianisme se répandit rapidement et Antioche devint l'un des centres les plus importants de la foi. C'est aussi ici que les disciples du Christ ont été appelés pour la première fois « chrétiens ».

Lors de la division de l'Empire romain en 396 après JC, Antioche est devenue dépendante de la Rome orientale (Byzance). En 638, elle fut conquise par les Arabes musulmans et plus tard par les Turcs. En 1097, après un siège de neuf mois, la ville tombe aux mains des croisés. Plusieurs fois, les armées musulmanes ont tenté en vain de reprendre la ville jusqu'à ce qu'elle soit reprise par les Mamelouks. En 1260, il a été capturé par les Mongols mais a été repris par les Mamelouks sept ans plus tard. En 1520, la ville a été capturée par le sultan Yavuz Selim alors qu'il était en campagne d'Égypte et Antioche a été ajoutée à l'Empire ottoman.

Après le traité de Montreux en 1918, l'administration d'Antioche passe aux Français. Le 5 juillet 1938, après des années de lutte, l'armée turque entra à Hatay. Après onze mois, par un référendum et un vote de l'Assemblée Hatay, le 23 juillet 1939, elle rejoint la République turque. En 2016, sa population s'élevait à plus de 1,5 million d'habitants. Il y a aussi des dizaines de milliers de réfugiés syriens qui se sont installés ici à cause de la guerre.

Sites historiques à Antioche

Antakya, l'Antioche biblique, est située sur la rivière Asi (ancienne Oronte) dans un environnement fertile. Antakya était autrefois la capitale des rois séleucides et la vie qu'ils menaient à Antakya était réputée pour son luxe et ses plaisirs à l'époque romaine. La ville était le centre du christianisme et avait été visitée par St.Barnabas, St.Paul et St. Peter. La ville était également célèbre comme centre d'activités artistiques, scientifiques et commerciales.

Le musée Hatay mérite un intérêt particulier car il abrite l'une des plus riches collections de mosaïques romaines au monde.

Un peu en dehors de la ville se trouve le lieu saint où se trouve la grotte Saint-Pierre. L'église rupestre est le lieu où saint Pierre a prêché et fondé la communauté chrétienne. Il a été déclaré lieu saint par le Vatican en 1983. La porte de fer d'Antioche se trouve au sud de la grotte parmi les ruines de la ville. On peut sentir ces temps lointains car peu de choses ont changé depuis. Le Château d'Antioche vous offrira une vue panoramique sur la ville.

Harbiye, à 8 kilomètres (5 miles) d'Antioche, est l'endroit où Apollo est tombé amoureux de Daphné et a essayé de l'avoir, mais la Terre Mère, afin de sauver Daphné, l'a transformée en un arbre élégant. Le site regorge de ces arbres accompagnant les jardins d'orchidées, et de cascades où vous pourrez prendre un agréable repas. L'église Saint Pierre, la sculpture Haron en sont les principaux vestiges historiques.

Pour les plages et les visites touristiques, Samandag est parfait. Seleuica Pieria, à 6 kilomètres (3,7 miles) au sud de Samandag, est l'ancienne ville qui était un port très fréquenté à l'époque où Paul et Barnabas ont fait leur premier voyage missionnaire à partir d'ici. Le tunnel Titus - Vespasianus qui a été construit pour détourner les eaux de pluie, même selon les normes actuelles, est un superbe exemple d'ingénierie. A proximité, il y a 12 tombes rupestres à visiter.

Un trajet en voiture jusqu'au village de Kapisuyu vous offrira une scène fascinante du temple de Zeus. Il y a une excellente vue de là sur le port, la plage de sable et la plaine fertile en contrebas.

Il y a de nombreuses aires de pique-nique et de camping. Les sports de plein air tels que la chasse et la pêche, et les installations de sources thermales sont les autres attractions.


L'ancien tunnel Vespasianus Titus de Turquie - Histoire

Rue et porte byzantine

Hiérapolis, la « ville sacrée », est située dans l'actuelle Pamukkale, dans le centre-sud de la Turquie. Au 1er siècle, il faisait partie de la zone des trois villes de Laodicée, Colosses et Hiérapolis. Ce lien entre les villes se cache derrière la référence de Paul à Hiérapolis et Laodicée dans son épître aux Colossiens (Col 4:13). Avant AD 70, Phillip (soit l'apôtre ou l'évangéliste) a déménagé à Hiérapolis, où il aurait été martyrisé.

Le temple d'Apollon

Au premier plan de cette photo se trouvent les vestiges du temple d'Apollon. Ses fondations datent de la période hellénistique, mais la structure elle-même a été construite au 3ème siècle après JC. Apollon était considéré comme le fondateur divin de la ville. Le temple a été construit à côté du plutonium, une caverne souterraine d'où sortaient des gaz toxiques. Le théâtre de la ville se dresse en arrière-plan.

Théâtre

Après un tremblement de terre en 60 après JC, un théâtre a été construit contre une colline. Ce théâtre contient l'un des meilleurs exemples de décoration originale de théâtre romain. La scène était ornée, décorée de divers reliefs. Un siège pour les spectateurs distingués était situé au centre de la zone des sièges (cavea). Une trentaine de rangées de sièges sont conservées.

La nécropole

Un autre aspect archéologique important de Hiérapolis est la nécropole, située juste à l'extérieur des murs nord de la ville. Ici se trouve l'un des cimetières les plus grands et les mieux conservés de toute la Turquie. Il contient des sarcophages, de nombreux types de tombes et des monuments funéraires datant de l'hellénisme jusqu'aux premiers temps chrétiens. On y trouve également de nombreuses inscriptions, dont plus de 300 ont été traduites et publiées.

Téléchargez toutes nos photos de l'ouest de la Turquie !

34,00 $ 49,99 $ LIVRAISON GRATUITE

Sites Web connexes

Hiérapolis (Encyclopédie WebBible, ChristianAnswers.Net). Un bref article de type encyclopédie mettant en évidence les faits historiques et actuels de base.

Hiérapolis (Turizm.net). Se concentre non seulement sur la fondation et l'histoire de la ville, mais sur divers aspects culturels, notamment la religion, le divertissement et l'industrie.

Hiérapolis (Guide Kusadasi). Donne une histoire informative de la ville, y compris son ascension et sa chute dans la gloire. Comprend une brève section sur comment s'y rendre pour les touristes.

Pamukkale (Hiérapolis) (Tout sur la Turquie). Met en évidence à la fois les vestiges antiques de la ville et l'attraction actuelle des formations géologiques uniques du site. Comprend des liens vers d'autres articles informatifs sur le site de ce guide touristique.

Le théâtre à Hiérapolis (Les archives du théâtre antique). Un regard attentif sur le théâtre antique.

Hiérapolis et la porte de l'enfer (Société d'archéologie biblique). Discute brièvement du plutonium.

Histoire ancienne de Hiérapolis, Pamukkale, Turquie (YouTube). Pour ceux qui préfèrent leurs informations sous forme de vidéo, ce documentaire est une bonne introduction.

Pamukkale & Hierapolis, Turquie en 4K Ultra HD (Youtube). La vidéo n'a pas de commentaire, mais les images sont magnifiques.


Patrimoine culturel et naturel

Un sujet important à retenir dans le monde et en Turquie aussi, est la préservation des valeurs culturelles, afin qu'elles puissent être transmises aux générations futures.

La Turquie a la chance d'avoir une richesse et une variété de ressources culturelles et naturelles et la préservation et le développement de celles-ci ont été stipulés par la loi. De nombreuses organisations se sont constituées en lien avec ce sujet et la préservation est désormais devenue un sujet qui concerne de nombreuses organisations, institutions et personnes.

La Turquie compte environ 2 700 ruines historiques dont certaines remontent à la préhistoire et 41 000 œuvres culturelles.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage l'identification, la protection et la préservation des patrimoine culturel et naturel dans le monde, considérée comme d'une valeur exceptionnelle et universelle pour l'humanité. Les sites du patrimoine mondial appartiennent à tous les peuples du monde, quel que soit le territoire sur lequel ils se trouvent. Dans la "Liste du patrimoine culturel mondial" de l'UNESCO, il y a 18 sites du patrimoine de Turquie, sur 1121 propriétés (en 2021) dans le monde. Deux de ces sites sont « mixtes » (Goreme et Pamukkale) et 16 d'entre eux sont des sites patrimoniaux « culturels ».

    de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce (1985)
  1. Grande Mosquée (Ulu) et Hôpital (Darüssifa) de Divrigi à Sivas (1985)
  2. Zones historiques d'Istanbul (1985) (Bogazköy) - Capitale hittite (1986) Montagne à Adiyaman (1987)
  3. Hiérapolis - Pamukkale (1988) et Letoon à l'ouest de la ville d'Antalya (1988) (1994)
  4. Site archéologique de Troie (1998)
  5. Complexe de la mosquée Selimiye à Edirne (2011)
  6. Site néolithique de Catalhoyuk dans la province de Konya (2012) ville et village de Cumalikizik (2014) (2014) site (2015)
  7. Remparts et jardins de l'Hevsel à Diyarbakir (2015)
  8. Site archéologique d'Ani (2016) site (2017) site (2018)

Voir les Google Maps interactives des sites du patrimoine de l'UNESCO en Turquie en cliquant sur le lien.

l'UNESCO Liste indicative est un inventaire des biens que chaque pays membre a l'intention d'envisager pour l'inscription de sites du patrimoine culturel et/ou naturel au cours des années suivantes. Les pays réexaminent et soumettent à nouveau leur liste indicative au moins tous les dix ans. 85 propriétés de Turquie sont dans cette liste (à partir de 2021), voici la liste avec leurs dates de soumission :

  1. Grotte de Karain à Antalya (1994)
  2. Monastère Alahan à Mersin (2000) (2000)
  3. Montagne Gulluk et parc national de Termessos à Antalya (2000) et Sanliurfa (2000)
  4. Palais Ishak Pasha à Dogubeyazit - Agri (2000) (2000) - Capitale de la civilisation seldjoukide (2000) paysage culturel (2000)
  5. Caravansérails seldjoukides sur la route de Denizli à Dogubeyazit (2000) Église de Demre (2000) Église, Puits Saint-Paul et quartiers historiques environnants à Tarse (2000) - Monastère de la Vierge Marie à Trabzon (2000)
  6. Pierres tombales d'Ahlat, la citadelle urartienne et ottomane (2000)
  7. Villes antiques de la civilisation lycienne (2009)
  8. Site archéologique de Sagalassos (2009)
  9. Site archéologique de Pergé (2009)
  10. Mosquée Esrefoglu près de Konya (2011)
  11. Église Saint-Pierre à Hatay (2011) Ville antique (2012)
  12. Site archéologique de Zeugma (2012) (2012)
  13. Ville historique de Birgi dans la ville d'Odemis près d'Izmir (2012)
  14. Mausolée et zone sacrée d'Hecatomnus dans le district de Milas à Mugla (2012)
  15. Cité médiévale de Becin dans le quartier Milas de Mugla (2012)
  16. Monuments Historiques du Nigde (2012)
  17. Carrière de Yesemek et atelier de sculpture près de Karatepe dans la province de Gaziantep (2012)
  18. Site urbain historique d'Odunpazari à Eskisehir (2012)
  19. Château de Mamure près d'Alanya (2012) Complexe (2012)
  20. Site archéologique de Laodicée (2013) (Tuz Gölü) (2013)
  21. Ancienne ville de Sardes et les tumuli lydiens de Bin Tepe (2013) Seljuks Madrasahs (2014)
  22. Ancienne ville d'Anazarbos à Adana (2014)
  23. Ancienne ville de Kaunos (2014)
  24. Ancienne cité de Korykos à Mersin (2014)
  25. Site archéologique d'Arslantepe à Malatya (2014)
  26. Site archéologique de Kültepe - Zones de batailles de Kanesh à Kayseri (2014) (anciennes Dardanelles) et Gelibolu (Gallipoli) pendant la Première Guerre mondiale (2014)
  27. Eflatun Pinar : sanctuaire de la source hittite (2014) (Nicea) (2014)
  28. Mosquée Mahmut Bey à Kastamonu (2014)
  29. Tombe d'Ahi Evran à Kirsehir (2014)
  30. Tunnel Vespasien Titus à Antakya (Hatay) (2014)
  31. Complexe de la mosquée Zeynel Abidin et église Mor Yakup (Saint Jacob) à Nusaybin - Mardin (2014)
  32. Ismail Fakirullah Tomb and its Light Refraction Mechanism in Aydinlar - Siirt (2015)
  33. Historic Guild Town of Mudurnu in Bolu (2015)
  34. Eshab-i Kehf Kulliye Complex in Afsin - Kahramanmaras (2015) church on Van lake (2015)
  35. Ancient City of Stratonikeia in Yatagan - Mugla (2015)
  36. Mount Harsena and the Rock tombs of Pontic Kings in Amasya (2015)
  37. Mountainous Phrygia (2015)
  38. Uzunkopru bridge in Edirne (2015)
  39. Theater and Aquaducts of Aspendos (2015) complex in Istanbul (2015) ancient city in Burdur (2016) and its Surrounding Area (2016)
  40. Kizilirmak River Delta Wetland and Bird Sanctuary (2016)
  41. Nuruosmaniye Mosque Complex in Istanbul (2016)
  42. Sivrihisar Great Mosque in Eskisehir (2016)
  43. Sultan Bayezid II Complex for Medical Treatment in Edirne (2016) Castle (2016) in the province of Diyarbakir (2016) Fortress (2016)
  44. Yivli Minaret in Antalya (2016)
  45. Archaeological Site of Assos (2017)
  46. Industrial Landscape of Ayvalik (2017)
  47. Ivriz Cultural Landscape in Konya province (2017)
  48. Archaeological site of Priene (2018)
  49. Basilica Therma (Sarikaya Roman bath) in Yozgat (2018)
  50. Niksar, the Capital of Danishmend Dynasty in Tokat province (2018)
  51. Historic City of Harput in Elazig province (2018) 's Bridge in Sakarya (2018)
  52. Underground Water Structures Livas and Kastels in Gaziantep (2018)
  53. Wooden roofed & columned Mosques in Anatolia (2018)
  54. Nature Park of Ballica Cave (2019)
  55. Historic Town of Beypazari (2020)
  56. Karatepe - Aslantas Archaeological Site (2020)
  57. Koramaz Valley in Kayseri (2020)
  58. Historical Port City of Izmir (2020)
  59. Trading Posts and Fortifications on Genoese Trade Routes from the Mediterranean to the Black Sea (2020)
  60. Zerzevan Castle and Mithraeum (2020)
  61. Historic Town of Kemaliye in Erzincan (2021)
  62. Medieval Churches and Monasteries of Midyat and Surrounding Area of Tur Abdin in Mardin (2021)

UNESCO's Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity is another important list to preserve traditions all around the world, maintaining cultural diversity. With the latest inclusion in 2018, now Turkey has 17 cultural entries in this List:

  1. Meddahlik (art of public story telling) Tradition (2008) Semah Ceremony (2008)
  2. Asiklik (folk poets or minstrelsy) Tradition (2009) Shadow Theater (2009)
  3. Traditional Conversations (Sohbet) Meetings (Yaren, Barana, Sira nights, and others) (2010) Ritual Semah (2010)
  4. Kirkpinar Oil Wrestling Festival (2010)
  5. Ceremonial Keskek tradition (2011) Festival (2012) culture and tradition (2013) , Turkish art of marbling (2014)
  6. Flatbread making and sharing culture Lavash, Katirma, Yufka (2016)
  7. Traditional craftsmanship of Çini tiles (2016)
  8. Newroz or Nevruz common tradition for Spring festival (2016)
  9. Hidrellez Spring celebration (2017)
  10. Whistled language of Black Sea region (2017)
  11. Heritage of Dede Korkut epic culture, folk tales and music (2018)
  12. Traditional Turkish archery (2019)
  13. Traditional strategy game: Mangala (Göçürme) (2020)
  14. Art of Miniature (2020)

An agreement ratified in Barcelona on February 16, 1976 in regard to the "Prevention of Pollution in the Mediterranean" and a Protocol relevant to special areas of protection have all gone into effect. Within the framework of this protocol the following have been designated as special protection areas:

Dilek Yarimadasi (Peninsula)
Olympos Beydaglari Mountains
Gelibolu Yarimadasi Milli Park (Gelibolu Peninsula National Park)

Furthermore, in accord with the same agreement, over 100 sites along the shores of the Mediterranean sea which share a common importance, and 17 other sites around the country have come under protection. Work is being undertaken at an international level. The seventeen sites are as follows:

An agreement on the Protection of the European Archaeological Heritage has also been signed.

An agreement signed between Turkey and the Council of Europe countries on the protection of the European architectural heritage has been ratified by Law 3534 and brought into effect.

You can check sample Tours visiting some of the above mentined sites, or create your private custom made itinerary.


The ancient Vespasianus Titus Tunnel of Turkey - History

Excavations

Smyrna was the second city to receive a letter from the apostle John in the book of Revelation. Acts 19:10 suggests that the church there was founded during Paul’s third missionary journey. Due to the fact that the port city of Izmir houses the second largest population in Turkey today, the site of ancient Smyrna has been little excavated. Excepting the agora, theater, and sections of the Roman aqueduct, little remains of the ancient city.

Fortifications

Smyrna sat 35 miles (56 km) north of Ephesus, built near the ruins of an ancient Greek colony destroyed in the 7th century BC. Lysimachus, one of Alexander the Great’s generals, rebuilt Smyrna as a new Hellenistic city in the 3rd century BC. The city was later established as a Roman commercial center with a port on the Aegean Sea. Scholars believe the city grew to about 100,000 by the time of the apostles Paul and John.

The Agora

This 2nd century AD agora, midway between the acropolis and the harbor, was partially excavated by German and Turkish archaeologists from 1932–41. Porticoes lined the north and west sides of the agora, and an altar to Zeus sat in the center.

Agora First Level Arches

The letter in Revelation 2:8-11 is filled with the affection and joy that comes from triumph over hardship and persecution. The church faced strong Jewish opposition in Smyrna. There was a considerable number of Jews in the city from pre-New Testament times through the Ottoman period. Even today, various synagogues are located throughout the modern city.

Agora Lion Statue

When John said that some will be thrown into prison, he knew that Roman imprisonment was frequently a prelude to execution. He encouraged the believers to be faithful even unto death. In this persecution, John’s own apprentice, Polycarp, was martyred here in AD 155. An example of John’s warning and exhortation, he refused to blaspheme the Lord’s name and was subsequently burned alive.

Download all of our Western Turkey photos!

$34.00 $49.99 FREE SHIPPING

Related Websites

Ancient Smyrna (Drive Thru History). A brief exploration of the site’s history and a discussion of the letter to Smyrna in Revelation.

Smyrna (Pilgrim Tours). A collection of entries on Smyrna from various Bible dictionaries.

Izmir (All About Turkey). This page is most interesting for its information about Izmir’s more recent history. It also has many links to related pages.

Smyrna (Livius). An article with a timeline of the site and many interesting photos.

Izmir (Turizm.net). Describes the history and legends associated with Smyrna, accompanied by a few small pictures.

Izmir – Birth Place of Homer (Focus Multimedia). Offers a brief cultural and historical glance at the city where Homer is believed to have lived. Internal links direct the reader to articles on related subjects.

Turkey & Seven Churches of Revelation Photo Album (ArcImaging, Rex Weissler). Offers quite a few large pictures from a tour of Turkey. Go to “I” section (for Izmir) or click on the appropriate “tour” link at the top of the page.


Massive, 12,000-Year-Old Underground Tunnels Stretch From Scotland To Turkey

En tant que participant au programme d'associés d'Amazon Services LLC, ce site peut gagner des revenus grâce aux achats éligibles. Nous pouvons également gagner des commissions sur les achats effectués sur d'autres sites Web de vente au détail.

There are countless, extremely ancient underground tunnels and chambers that stretch across the European Continent. These massive, 12-000-year-old underground tunnels are the product of ancient man which was far more advanced and knowledgeable than what mainstream scholars are willing to accept.

Are these tunnels the ultimate evidence of a lost culture inhabiting Europe?

Over 12,000 year ago, ancient people from Europe started building massive underground tunnels across the entire continent. No one knows why or how these tunnels were made, but they are among the most incredible features attributed to man thousands of years ago. In fact, over 10,000 years ago, ancient man was capable of erecting some of the most fascinating ancient structures known to man. Evidence of that is Göbekli Tepe.

Archaeologists have discovered in modern-day Germany thousands of underground tunnels that date back to the Stone Age. These tunnels spread throughout Europe, from Scotland to Turkey, leaving researchers puzzled about their original function.

What was the purpose of these enigmatic tunnels? Were they used as tombs?

Where they giant chambers used for religious rituals? Or were these tunnels intricate hideouts meant to offer protection against predators? Or is it possible that 12,000 years ago, ancient man created these tunnels as a protection for a global cataclysm?

Throughout Europe, archaeologists have begun exploring the numerous tunnels.

Many researchers, among them German archaeologist Dr. Heinrich Kush, believe that these megalithic tunnels were used as modern-day highways, allowing the transition of people and connecting them to distant places across Europe. In the book Secrets Of The Underground Door To An Ancient World (German title: Tore zur Unterwelt), Dr. Kush states that evidence of massive underground tunnels has been found under dozens of Neolithic settlements all over the European continent. These tremendous tunnels are often referred to as ancient highways.

Interestingly, many of these large tunnels still exist today across Europe, and researchers are just beginning to locate and unearth them.

Dr. Kusch states that ‘Across Europe, there were thousands of these tunnels – from the north in Scotland down to the Mediterranean. They are interspersed with nooks, at some places, it’s larger, and there is seating, or storage chambers and rooms. They do not all link up but taken together it is a massive underground network.’

In his book, Dr. Henry Kush professor at the Karl-Franzen University in Graz, along with his wife Ingrid analyzes the intricate network of tunnels located in the region of Styria, in Austria, whose purpose remains a profound mystery.

So far, there aren’t any explanations about the tunnels function which satisfy researchers. However, there are radiocarbon tests performed on organic material found in the tunnels that date back thousands of years.

Many of the so-called chambers are connected to places of interest or ancient settlements. Tunnel entrances are sometimes found near old farm houses, near antique churches, and cemeteries, or in the middle of forests. These tunnels were built by people who knew exactly what they were doing. The builders of the tunnels were extremely knowledgeable and created the tunnels in such a way, that these gigantic subterranean highways survived tens of thousands of o years.

In fact, the ancient builders created a zig-zag building method which allowed the tunnels to support extreme weight.

Similar tunnels to those found in Austria and Germany have been discovered all around Europe. In fact, there are traces of subterranean tunnels in Spain, Hungary, Turkey, England and even Bosnia. However, no one has been able to explain how or why these ancient tunnels were built.

Some experts firmly believe that the extensive network of tunnels was a way devised by the ancient to protect themselves from the dangers of the outside world. Many researchers believe the tunnels were used as modern highways, allowing people to move freely across the continent in times of war or epidemics.

However, there are some researchers who believe that the network of tunnels in Europe is only a small discovery that will eventually lead towards a vast underground world waiting to be discovered.

However, it is surprising to understand –at least from a mainstream point of view—that people created these giant, intricate tunnels tens of thousands of years ago. While mainstream archaeologists firmly promote the belief that 10,000 years ago, ancient man was extremely primitive, incredible discoveries, like Göbekli Tepe, which is believed to be over 12,000 years old, the Pyramids of Giza and Stonehenge demonstrate that our ancestors possessed extremely advanced techniques, technologies and means that ultimately allowed them to erect some of the most important and unbelievable structures around the globe.

The discovery of the vast network of underground tunnels clearly indicates that ancient man did not spend his days hunting animals and gathering fruits thousands of years ago, but was dedicated to engineering works that required enormous intellectual resources and design.

However, these tunnels aren’t only exclusive to Europe. In fact, there are numerous ancient cultures around the globe which mention the existence of similar tunnels, leading to the underworld.

According to the Macuxi Indians of the Amazon, a vast network of tunnels connects our world to mysterious chambers located under the surface.

The Macuxi Indians are indigenous people who live in the Amazon, in countries such as Brazil, Guyana, and Venezuela. According to their legends, they are the descendants of the Sun’s children, the creator of Fire and disease and the protectors of the “inner Earth.”

Their oral legends speak of an entrance into Earth. Until the year 1907, the Macuxies would enter some sort of cavern, and travel from 13 to 15 days until they reached the interior. It is there, “at the other side of the world, in the inner Earth” is where the Giants live, creatures that have around 3-4 meters in height.


Voir la vidéo: Titus Tunnels - Hatay - Turkey UNESCO World Heritage, Titus Tünelleri